Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
What Richard Did
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "What Richard Did" et de son tournage !

Réalisateur à succès

What Richard Did est le troisième long métrage du réalisateur Lenny Abrahamson. Son premier film Adam & Paul (2004) a connu un succès public et critique, et a été récompensé dans des festivals. Garage, réalisé en 2007, a lui été sélectionné à Cannes à la Quinzaine des Réalisateurs.

Un acteur qui monte

Le jeune Jack Reynor a été repéré par le réalisateur Lenny Abrahamson grâce à son rôle dans le films d'ados Dollhouse, réalisé par Kirsten Sheridan en 2012. A noter que le comédien a le vent en poupe, puisqu'il a été choisi par Michael Bay pour donner la réplique à Mark Wahlberg dans Transformers 4, la suite des lucratives aventures robotiques.

Acteur polyglotte

Lars Mikkelsen, qui interprète le père de Richard, est un acteur renommé dans son pays d'origine, le Danemark. What Richard Did a été le premier film qu'il a tourné dans une langue étrangère à la sienne.

Célébré en Irlande

Sur dix nominations aux IFTA Awards (l'équivalent des Oscars irlandais), What Richard Did a obtenu cinq récompenses, dont celles du Meilleur Film, du Meilleur Acteur pour Jack Reynor et du Meilleur Réalisateur pour Lenny Abrahamson.

Un film inhabituel

Lenny Abrahamson a voulu, avec What Richard Did, mettre au cœur d'un film un adolescent populaire et aimé. Il explique sa démarche : "J’ai été frappé par le potentiel qu’offrait le personnage principal. Il est rare de trouver au cœur d’une histoire, un adolescent séduisant et prometteur. D’habitude, c’est l’outsider qui retient l’attention. Cette histoire m’a offert l’opportunité d’explorer la situation hors du commun d’un individu (...) qui est aimé inconditionnellement". Le film représentait également l'occasion pour le réalisateur d'effectuer un retour dans le passé : "J’ai grandi au sud de Dublin dans une famille de la middle-class et c’était une occasion de revenir sur ma propre adolescence."

Double inspiration

What Richard Did a été inspiré à l'origine par le livre de Kevin Power, "Bad Day In Blackrock". Toutefois, dans un souci de réalisme, Lenny Abrahamson a beaucoup écouté ses jeunes acteurs pour nourrir les personnages du film : "Le casting a duré une année entière. C’était nécessaire d’écouter cette génération s’exprimer pour que le film trouve un accent de réalité", explique le metteur en scène, en poursuivant : "Avec le scénariste Malcolm Campbell, nous avons passé beaucoup de temps avec les comédiens à évoquer leurs vies, ce qui nous a servi de matériel pour construire l’histoire."

Un scénario malléable

Le scénario de What Richard Did, basé sur les rapports entre les principaux personnages, a fortement évolué en fonction de la relation qui s'est établie entre les comédiens Jack Reynor, Roisin Murphy et Sam Keeley : "Nous avons commencé par travailler ensemble, pendant huit mois, au rythme d’une ou deux rencontres par semaine, pour créer une véritable alchimie entre nous. Nous parlions de nos vies de manière très informelle", raconte Jack Reynor, en continuant : "Nous avons ainsi exploré des voies très intéressantes que nous avons pu insuffler aux versions successives du scénario. Le film s’est ainsi transformé au gré de ces rencontres, débouchant sur une proposition radicalement différente du scénario de départ."

Nature et sentiments

La relation entre Richard et la nature est très forte dans What Richard Did. Cette dernière sert à exprimer les sentiments du personnage plus facilement, comme l'a remarqué Jack Reynor : "Richard est un personnage solitaire qu’on voit évoluer dans des paysages assez nus, avec peu de végétation. C’est une métaphore de son état d’esprit et de ses sentiments. La pluie est également un élément important car il permet au film d’échapper au pathos. Tout au long du film, elle fait planer une menace permanente et rend les personnages vulnérables."

Aspect politique

What Richard Did, dont l'action se déroule dans un milieu privilégié, a une certaine portée politique dans les thèmes qu'il aborde : "Le milieu décrit correspond à une infime partie de la population irlandaise, celle qui va dans les écoles privées, qui a une idée très arrêtée du monde. Il s’agit d’une élite qui contrôle presque tout le pays : le système politique, le système éducatif, la finance (...) Suite à la crise, certains d’entre eux ont perdu beaucoup d’argent. Le parallèle que dresse le film entre ceux qui ont tout perdu et ceux qui doivent faire face aux responsabilités de leurs actes est très intéressant", commente Jack Reynor.

Film initiatique

Pour Jack Reynor, What Richard Did est aussi l'histoire d'un garçon qui grandit et devient un homme, devant faire face à ses actes : "Je crois qu’il est forcé de « grandir » d’un coup et de devenir un adulte très vite, mais d’une manière qu’il n’avait jamais envisagée. C’est une métaphore très représentative de ce qui se passe dans cette élite."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Aladdin (2019)
  • Rocketman (2019)
  • Sibyl (2018)
  • Godzilla II Roi des Monstres (2019)
  • John Wick Parabellum (2019)
  • Douleur et gloire (2019)
  • Parasite (2019)
  • Nous Finirons Ensemble (2018)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Les Plus belles années d'une vie (2019)
  • Once Upon a Time… in Hollywood (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • Mektoub My Love: Intermezzo (2018)
  • Le Jeune Ahmed (2019)
  • The Dead Don't Die (2019)
  • Pokémon Détective Pikachu (2019)
  • Séduis-moi si tu peux ! (2019)
  • Les Misérables (2019)
  • Mektoub My Love : Canto Uno (2016)
  • Venise n'est pas en Italie (2017)
Back to Top