Mon AlloCiné
Albert à l'ouest
note moyenne
3,0
3152 notes dont 411 critiques
5% (20 critiques)
30% (124 critiques)
30% (125 critiques)
18% (73 critiques)
9% (35 critiques)
8% (34 critiques)
Votre avis sur Albert à l'ouest ?

411 critiques spectateurs

MattBD

Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 467 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 14/07/2014

Idéal pour casser le mythe du far-west. Oui, les fins tireurs, les hauts-placés et les cow-boys sont des péteurs à la conversation infame dénués de toute diplomatie. Il n'y avait rien de bon à vivre dans ce bourbier dans lequel pétoires et accidents de la vie quotidienne sont légions. Tentez de prendre une photo, de soulever un bloc de glace ou de vendre des lotions dans une foire, vous vous apercevez que l'espérance de vie ne va pas bien loin. McFarlane fait un croche-pied à tous les classiques du western et lâche un script redoutable. Et en s'entourant de l'imposant Liam Neeson ainsi que de l'élégante Charlize Theron, il met tous les chances de son côté. C'est drôle, enthousiasmant, cinglant et surtout neuf ! Que dire des petits clins d'oeil appréciables pimentant l'ensemble du travail ! Joli coup.

Marceau G.

Suivre son activité 249 abonnés Lire ses 360 critiques

4,0Très bien
Publiée le 05/08/2014

"Albert à l'Ouest" = "Ted" mais en plus trash et plus drôle ! Seth MacFarlane, humoriste de génie ultra-controversé et créateur de série aussi hilarantes que politiquement incorrectes revient avec cette parodie de western nombriliste (il réalise, produit, scénarise et joue le personnage principal !). En fait, dans ce film, tout est meilleur que dans "Ted" du même réalisateur. L'histoire d'amour, plus romancée et plus captivante, les gags, bien plus trash et poilants, les personnages, plus recherchés, et le scénario, plus travaillé, plus ample et rempli de qualités. Ici, MacFarlane repousse les limites du mauvais goût et de la transgression, comme dans la scène où Neil Patrick Harris chie sans confessions dans un chapeau (oui un chapeau !) avec un bruit sourd de flatulence mélangées avec un gloubi-boulga de vomi ! Un truc dégueulasse mais tellement bidonnant... Ce film pleins d'idées s'en prend au mythe du Far West, le critique et le détourne en utilisant tous les clichés possibles. Le film dénonce, à travers les yeux du personnage principal, Albert, éleveur de mouton plutôt pacifiste, pour qui l'Ouest est un chose horrible et détestable... Et MacFarlane accuse tout ça avec un humour mordant, ironique et intelligent (sauf quand ça parle de diarrhée aigüe) ! Mais il se prononce aussi sur les religions, la prostitution (le coup de la péripatéticienne aux innombrables clients qui refuse de coucher avec son petit ami avant le mariage) et pas mal d'autres sujets qui fâchent ! Ajoutez à ça des clins d'œils obligés, certes, mais tellement cool Spoiler: (la DeLorean planquée sous une grange avec Doc qui la répare, ou Jamie Foxx qui flingue un teneur de stand pro-esclavagiste...). Culte ? Dors et déjà, oui !

benoitG80

Suivre son activité 1538 abonnés Lire ses 1 174 critiques

2,5Moyen
Publiée le 04/07/2014

"Albert à l'ouest" m'inspirait à priori une grande méfiance, le souvenir d'un ours nommé Ted, on ne peut plus pénible, étant trop présent en mémoire ! Et d'emblée, durant une bonne première partie, cette impression semble se confirmer tant l'humour gras et en partie scatologique, frise l'overdose... Puis l'ensemble décante un peu et on essaie donc de persévérer ! Et, doucement on commence à apprécier certaines situations loufoques et totalement surréalistes !!! Quelques références cinématographiques nous font d'ailleurs quelques clins d'œil, puis au milieu de tout cela, il faut bien avouer que l'acteur principal a une personnalité atypique dans un western, qui vaut pour le coup le détour ! Maintenant, ne nous emballons pas car même si on a le droit d'apprécier ces gags bien lourds, on peut se demander s'il est utile de passer par là absolument en rendant obligatoire et indispensable ce type d'humour... Car au fond, si j'ai ri ou souri de temps à autre, c'est davantage pour les situations complètement déjantées qu'accumule le pauvre Albert, pourtant pas si niais et caricatural que cela, et même plutôt sensible et intéressant dans ses propos ! D'ailleurs, l'acteur et réalisateur, Seth MacFarlane fait ici une bonne prestation qui est assurément le gros plus à prendre en compte. Alors, on imagine ce que ce film débarrassé en partie d'un certain vocabulaire, de certaines scènes douteuses à répétition et par contre où l'enchaînement des moments cocasses aurait été encore plus travaillé, aurait donné au final ! On pense ainsi à certaines réalisations où tout fonctionne à merveille, où l'on rit à gorge déployée de la suite des événements à l'effet domino... N'y avait-il pas matière ici à aboutir à ce résultat ? Donc, sans rejeter par principe cet anti western, on peut donc voir et découvrir les péripéties d'Albert, à leurs justes valeurs, et se faire ainsi sa propre idée.

puce6386

Suivre son activité 346 abonnés Lire ses 1 074 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/09/2014

Une comédie burlesque et absurde de Seth MacFarlane qui nous embarque de façon décalée dans l’univers du Far West. Le scénario, sans grande importance, donne lieu à une succession de gags et le film séduit rapidement par sa maîtrise des clins d'œil, des caméos, des anachronismes et de l'autodérision. La réalisation bénéficie aussi d’un joli casting avec notamment Charlize Theron, Liam Neeson et Neil Patrick Harris. Néanmoins, le rythme du film reste assez laborieux et, dans l'ensemble, la réalisation se révèle décevante par rapport à "Ted", où les tranches de rigolade étaient plus nombreuses et intenses. L’humour est également plus lourd et gras, avec des blagues trop souvent de mauvais goût. Une parodie de western qu’on aurait aimé plus subtile !

Alexarod

Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 1 385 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 29/01/2017

Le renouveau de l’humour US parait-il, ben on est tombé bien bas… Déjà j’étais interpellé par le casting, balaise il faut l’avouer, entre Charlize Théron, Liam Neeson, Seth Mac Farlane, Amanda Seyfried, Sarah Silverman, Giovanni Ribisi (le petit frère de Phoebe dans Friends), Neil Patrick Harris, et une apparition de Christopher Lloyd ainsi que d’Ewan Mc Gregor, ça faisait envie. J’allais oublier le caméo de Jamie Fox en Django, génial. Oui mais ça c’est le stratagème habituel pour masquer un film pourri. En effet, on n’a pas d’histoire, ou enfin du très banal, à pleurer tant c’est prévisible. Notons que la trame suit la même courbe : descendante, tant au niveau de la qualité que de l’envie. La love story qui est censé se développer (car on voit pas grand-chose en ce qui concerne l’attirance) c’était grillé dès le départ, presqu’avant de mater le film. Aucune surprise, tout se déroule sans volonté de tirer le spectateur de sa léthargie, ni aucun retournement de situation ou autre manœuvre pour rendre l’ensemble moins lourd. Car pour la lourdeur ils se sont dépassés : le rythme est plombant, les longueurs trop nombreuses et sans raisons, la musique est banale (sauf la chanson de la Moustache qui est à gerber), l’histoire prévisible se révèle inintéressante au possible, « l’humour » est gras et plus scato qu’autre chose (même si on peut sourire à quelques instants), les dialogues (en VF en tout cas) sont ceux d’une cour de maternelle, les acteurs sont à la peine vu qu’ils semblent savoir qu’au-delà de l’aspect comique ils sont dans un long métrage foireux (donc aucun implication, aucun délire suivi, Mc Farlane est seul dans son trip), même le montage est mal fait car les coupes n’amènent aucune fluidité, au point que la 2nd partie du film est chiante à fond. Tiens, dans le genre j’ai préféré Rango. Allez, au moins les décors et les costumes respectent l’époque, bien qu’ils semblent trop refléter les studios, le carton-pâte et une certaine vision de l’Amérique pour son passé, mais c’est un moindre mal. En somme c’est une comédie ratée, qui part en sucette sans raison, mal construite, pas marrante, voire navrante par moments, à oublier et qui prouve que l’inspiration n’y est plus à Hollywood, la copie si par contre.

titi78350

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 228 critiques

3,5Bien
Publiée le 10/07/2014

Albert a l'ouest, nouvelle comédie du réalisateur Seth McFarlane, ne m'a pas déçu. On rit souvent, bien que ça ne soit pas tout le temps de très bon goût et l'histoire est sympathique, même si elle est plus là pour permettre l'enchaînement des gags. Justement le petit point négatif c'est que ça tourne un peu trop souvent autour de "pipi caca" et ça en devient très lourd, un peu ça va mais là c'est trop, Spoiler: en atteste la scène où Foy arrête pas d'avoir envie de chier avant le duel et ça en devient barbant . Hormis cela je ne vois pas que des points positifs. Justement contrairement a Ted, l'autre comédie de ce même réalisateur, il n'y a pas de petites longueurs, du moins j'en ai pas ressenti au contraire de Ted où la fin peut paraître un peu longue, de plus la romance entre Albert et Anna est plutôt pas mal et n'est pas omniprésente. Pour ma part j'ai trouvé les acteurs bons, on ressentait bien qu'il prenait du plaisir à jouer et ça fait d'autant plaisir, d'ailleurs Seth McFarlane s'est plutôt bien démerdé dans son rôle d'Albert, et les autres acteurs comme Liam Neeson font bien le boulot. Ça m'a fait super plaisir de retrouver aussi la pétillante Charlize Theron qui nous épanoui tout du long. Le clin d'oeil à Ted quand Edward danse dans le saloon est franchement pas mal. Pour ma part je n'ai pas vu "retour vers le futur" donc je n'ai pas pu comprendre la référence mais celle avec Jamie Foxx en Django à la toute fin est hilarante. Finalement cette comédie bien déjantée fait passer un agréable moment, par contre attention ça ne sera pas du goût de tout le monde.

fabdelagny

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 130 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/07/2014

Un véritable petit bijou d'humour, toutefois attention aux oreilles chastes : c'est vulgaire mais très bien fait.

Flaw 70

Suivre son activité 207 abonnés Lire ses 372 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 07/07/2014

Deux ans après le très bon Ted, Seth MacFarlane, le créateur des excellents Griffin et American Dad, revient avec son deuxième long métrage, une comédie décalé et grasse comme lui seul sait les faire mais cette fois-ci sur fond de western. Mais malheureusement il n'arrive pas à retrouver tout ce qui faisait le sel de ses précédentes productions et n'en retire un film gras et faussement outrancier mais qui sera surtout bien sage dans sa démarche et très moralisateur. C'est quelque chose qu'on retrouvait déjà dans Ted mais celui-ci avait le mérite d’être une satire hilarante et d'éviter avec savoir faire les clichés alors que ici MacFarlane se vautre avec complaisance dans ceux-ci. On aura donc une histoire niaise et prévisible et qui essayera de faire rire en utilisant principalement des blagues pipi/caca, qui certes seront parfois efficace Spoiler: ( le duel entre Neil Patrick Harris et MacFarlane ) mais souvent bien trop lourde. Les blagues les plus inventives et les plus drôles seront celles liées au genre du film ( les photos, la bagarre au saloon,le passage chez les indiens, ... ) et parfois le film arrive à jouer habillement sur la répétition ( le running gag des parents d'Albert et celui sur le couple du pote d'Albert avec la prostitué ).Mais la structure du film est aussi chaotique car il est construit sous forme de sketch alors les scènes vont s’enchaîner sans véritablement avoir de lien entre elles, on assistera donc à une succession de scénettes plus ou moins drôles ce qui entache le rythme et la consistance du récit. C'est donc dommage de voir MacFarlane enchaîné les erreurs de débutant après avoir si bien réussi son premier film surtout qu'il en réutilise beaucoup d'éléments mais sans le génie et la pertinence comme les caméos qui sont forcés et inutiles ainsi que pas spécialement drôle même si plutôt sympathique Spoiler: ( Doc Brown et Ryan Reynolds ) et seul celui qui ce trouve dans le générique aura une pertinence et sera vraiment efficace. Globalement l'ensemble est drôle ( car j'ai néanmoins rit même si j'ai plus sourit ) mais trop gras et lourd tout en étant parfois très puritain ( l'histoire pleine de clichés et moralisatrice ). Pour ce qui est du casting c'est pratiquement du tout bon même si Seth MacFarlane manque de charisme et de talent mais cela ce prête bien au personnage, il est néanmoins meilleur au doublage. Sinon Liam Neeson et Charlize Theron s'en donne à cœur joie, Giovanni Risibi et Sarah Silverman sont égal à eux-mêmes et Neil Patrick Harris sort du lot grâce à son talent comique indéniable, un vrai génie. Par contre Amanda Seyfried est à la base d'une blague plutôt sympa sur son physique mais ne s'impose pas à cause de son rôle trop basique. Pour ce qui est de la réalisation la photographie est très sympa mettant bien en valeur les magnifiques décors naturels tandis que la musique est correct mais pas mémorable. Malheureusement la caméra utilisé par MacFarlane donne un aspect trop lisse à l'image et parfois un effet de flou et de latence apparaît lors des déplacements des personnages, cela traduit un amateurisme certain et le rendu est dégueulasse. Pour ce qui est de la mise en scène, c'est plat, classique et oubliable car Seth MacFarlane ne se sert que du verbe pour faire rire et n’utilise jamais de procédé de mise en scène dans ce but comme l'aura fait Edgar Wright par exemple donc l'humour ne sera jamais visuelle rendant la mise en scène inutile. En conclusion A Million Ways to Die in the West est une comédie sympathique mais peu mémorable, MacFarlane nous a habitué à mieux et ici il se montre trop lourd mais faussement outrancier, ce voulant l'enfant terrible d'Hollywood il se montre être l'enfant sage et cette fois-ci la farce ne prend pas et on ne peut qu'avoir un avis mitigé sur cette petite comédie.

douggystyle

Suivre son activité 330 abonnés Lire ses 3 455 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 29/06/2014

Même s’il se basait sur un humour ouvertement grivois, Ted, le premier long-métrage réalisé par Seth McFarlane, était une comédie qui traitait à sa manière de l’immaturité des trentenaires américains. A peine un an après ce succès surprise, le pastiche de western qu’il nous propose ne peut que décevoir tant son écriture ne repose que sur un esprit scatophile de fort mauvais goût. La réussite de la parodie d'un western devrait être de s'attaquer aux mythes fondateurs de l'Amérique (ce qu'avait parfaitement réussi Blazzing Saddles de Mel Brooks), mais hormis de répéter en boucle que l'Ouest était un endroit fort dangereux, celle-ci est terriblement consensuelle envers les stéréotypes culturels. De plus, savoir parodier un genre, quel qu’il soit, passer par le détournement de ses codes et les clins d’œil amusants à ses films cultes, or ici, les seules références cinématographiques sont les deux caméos, l’une, à la fin, dans la scène prégénérique, l’autre, au milieu du film, Spoiler: à Retour vers le futur (rien d’étonnant quand on sait que le réalisateur est tellement fan de la trilogie qu’il a une reconstitution en taille réelle de sa célèbre DeLorean dans son jardin). Ces deux courts passages s’avèrent d'ailleurs être les deux passages les plus drôles de tout le film tellement tout le reste semble avoir été écrit à la façon d'une surenchère de blagues pipi-caca futiles et immatures. Construit comme la plus banale des comédies américaines, ce scénario lourdingue et sans surprise pourrait être contrebalancé par des performances d’acteurs convaincantes. Mais alors McFarlane joue son personnage sans la moindre subtilité, Charlize Theron, Amanda Seyfried et Liam Neeson ratent lamentablement cette incursion dans le domaine de la comédie. Sur tous les plans, Albert à l’ouest est incontestablement un échec complet fort regrettable.

Elliot Alderson

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 98 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 08/05/2015

Eh non! ce n'est pas un western, du moins un western très à l'ouest. Avec un protagoniste comme Albert, qui n'est autre que Seth MacFarlane, on pouvait s'attendre à tous mais sauf à ça. Une comédie réussite, qui ne plairat pas à tout le monde avec son humour décalé, tous droit sortit de l'univers de MacFarlane (du gros burlesque et l'absurde à n'en plus finir) une histoire assez sympas dans le fond, avec des acteurs surprenant dans ce registre comme un méchant Liam Neeson et une charmante Charlize Theron. Beaucoup de clin d'oeil cinématographique bien cool Spoiler: (surtout celui de "retour vers le futur" qui est excellent et très bien réussi) et d'autres surprises!

AMANO JAKU

Suivre son activité 176 abonnés Lire ses 713 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/07/2014

Après avoir réussi à la fois à me faire bien marrer et à m’émouvoir avec son formidable "Ted", j’étais curieux de découvrir "Albert à l’Ouest", la dernière création de ce doux dingue de Seth MacFarlane. Déjà, l’idée de faire une comédie dans un contexte de western avait tout pour me plaire, mais il faut bien avouer que les aventures rocambolesques d’Albert, un éleveur de moutons qui se fait larguer par sa dulcinée après avoir négocié et échappé à un duel au révolver (honte suprême à cette époque !) sont hilarantes : entre vannes cinglantes et moultes anachronismes volontaires, c’est tout un panel de gags rocambolesques que l’on se prend en pleine tête, parvenant presque à nous faire croire que l’on regarde un bon vieux cartoon déjanté à la Tex Avery (le passage de la foire !) Bien entendu, ça ne fait pas toujours dans la finesse (répliques et gags scatos, le couple Ruth/Edward), mais c’est tellement bien orchestré que ça passe toujours avec une aisance dingue : ça fait mouche à tous les coups !! Et Seth MacFarlane en profite pour nous délivrer une impressionnante performance oscillant entre la tchatche infatigable et le loneman touchant. Par contre, ce qui est fait avec finesse c’est la réalisation : rythme soutenu, cadrages maîtrisés, photographie plutôt soignée, jolis plans nous permettant d’apprécier les magnifiques décors naturels du Nouveau-Mexique et de la Monument Valley de l’Utah. MacFarlane est donc doué pour la réalisation, pour l’écriture et pour l’interprétation : un grand bravo. Autour de lui, on pourra s’exalter devant les beautés opposées de Charlize Theron et Amanda Seyfried, s’esclaffer devant ce couple loufoque composé de Giovanni Ribisi et Sarah Silverman et admirer le sens de l’auto-déristion de Liam Neeson. A noter aussi que la fibre « fan-geek » de MacFarlane a encore frappé et nous propose deux caméos autant inattendus que jouissifs pour tout cinéphiles ! Bref, "Albert à l’Ouest" est ce genre de plaisir coupable qui nous font passer un très bon moment (j’ai pas du tout senti les 2h du film !) et qui mérite qu’on se laisse tenter : faites-vous plaisir, n’hésitez pas !!

Mad Gump 10

Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 716 critiques

0,5Nul
Publiée le 21/01/2015

Albert à l'ouest aurait pu être quelque chose de sympa : une comédie parodique des westerns avec en plus un casting d'exception : Theron et Neeson pour ne citer que les deux plus connus. Toutefois le problème de ce film, c'est qu'il est américain et réalisé par Seth MacFarlane. Donc du coup on retrouve le délire habituel american : blagues lourdes, stupides et portées sur tout ce qui est, bien sûr, en dessous de la ceinture. La majeure partie des gags sont plus gênants et plus de mauvais goût que drôle. Je n'ai rien à dire de plus sinon que si vous aimez les blagues obscènes, regardez ce film. Si vous touvez que ce genre d'humour est très lourd, comme moi, alors vous arrêterez sûrement le film avant la fin (même si j'ai eu la stupidité d'aller jusqu'au bout).

DanielOceanAndCo

Suivre son activité 265 abonnés Lire ses 3 251 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 12/10/2014

Seth MacFarlane ne doit pas être fait pour le grand écran!! C'est ce que je me dis quand je compare "American Dad" d'une intelligence redoutable dans son cynisme avec "Ted" qui fut pour moi une grande déception mais qui reste un chef d'œuvre par rapport à "Albert à l'ouest", une comédie pas drôle d'une lourdeur incroyable aussi bien dans l'humour, que dans l'interprétation ou la mise en scène et en plus d'un ennui mortel parce que les personnages sont antipathiques à souhait, en particulier le pauvre Albert que MacFarlane interprète plus que laborieusement. Bref, c'est pas du tout ma tasse de thé!!

BILBO75

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 35 critiques

0,5Nul
Publiée le 12/07/2014

Vous vous attendez à un film drôle, trash, mettant en valeur un de ces jeunes comiques US qui passent de la scène à l'écran? Rien de tout cela. Le type même de film dont la bande-annonce est drôle et délicieusement trash, mais qui est en réalité une pure arnaque au spectateur. De la lourdeur pire que du béton, du pipi-caca (au sens propre et visuel !!!) sans aucun second degré et répété à l'envi, des blagues et sketches téléphonés ou déjà vus 1000 fois dans ce type de comédie burlesque. Je n'ai pas ri une seule fois, vaguement souri au début. Et en plus, ça dure, ça dure ! On s'ennuie du début à la fin. Préférez 1000 fois les Jim Carrey et Ben Stiller ! Eux au moins innovent et savent faire de l'hilarant avec du vulgaire !

Chris Art

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 396 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/07/2014

(...) Les amateurs d’humour outrancier et de blagues gratuites connaissent bien Seth Mac Farlane. Le créateur des Griffin et d’American Dad, deux séries à l’humour corrosif et aux répliques bien senties, a fait ses débuts dans le monde de la réalisation il y a deux ans avec Ted. Cette aventure centrée sur un ourson en peluche mignon mais grognon, amateur de pétards et de femmes à petite vertu, avait cartonné au box-office, et prouvé que son humour très particulier pouvait parfaitement s’exporter sur grand écran, sur une durée plus longue que les vingt minutes auxquelles il est habitué. (...) On retrouve aussi les défauts de Ted, à travers une réalisation plate et parfois maladroite, qui confirme que Mac Farlane est un enfant de la télé, et vient avant tout de l’animation. Les passages visant à provoquer l’émotion sont ainsi souvent insipides, et attirent plus la gêne que l’empathie. Heureusement, il reste un dialoguiste hors-pair, et possède un excellent sens du rythme, qui permet aux deux heures de film de filer sans que l’on ressente la moindre longueur. Les amateurs d’humour gras et un peu bas du front trouveront une nouvelle fois leur bonheur dans cette nouvelle réalisation signée du créateur des Griffin, qui confirme qu’il est un auteur talentueux. Encore plus barré que Ted, plus abouti aussi, Albert à l’Ouest est une comédie déjantée, férocement drôle, à ne pas manquer.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top