Mon AlloCiné
The Duke Of Burgundy
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "The Duke Of Burgundy" et de son tournage !

Origine du projet

C'est en 2013 que l'idée du projet a émergé : ce jour-là, le metteur en scène Peter Strickland apprenait que son film Berberian Sound Studio est refusé à Cannes. Il rencontra dans la foulée le producteur Andrew Starke, et, de fil en aiguille, les deux hommes décidèrent de faire un film à petit budget s'inspirant des classiques de Jess Franco ou encore de ceux de Luis Bunuel.

Inspirations diverses

Le réalisateur Peter Strickland a tenté de remettre au goût du jour le cinéma érotique des années 1970, extrêmement controversé à l'époque. Il souhaitait s'inspirer des films de Jess Franco et de leur atmosphère particulièrement sulfureuse : "Je souhaitais non seulement m’inspirer de ses films comme modèles, mais aussi de sa façon de travailler : très rapidement, avec peu d’argent, peu d’acteurs et peu de décors. En même temps, il était important d’éviter tout plagiat, donc toute nudité, et les clichés normalement associés au sadomasochisme."

Un titre nature et trompeur

A l'origine, "The Duke of Burgundy" ou Duc de Bourgogne (hamearis lucina) est un petit papillon orange et brun que l'on trouve dans les espaces herbeux et les bois d’Europe, particulièrement dans le sud de l’Angleterre. Peter Strickland a trouvé amusant d'avoir un titre masculin pour une histoire de femmes. Le titre en lui-même induit le public en erreur parce qu'avec un titre de ce genre, on s'attend plus à un film d'époque en costumes qu'à une étude des compromis dans le couple moderne.

Costumes uniques

Etant donné la qualité et le détail des costumes, Sidse Babett Knudsen et Chiara D’Anna ont dû consacrer 3 jours aux essayages.

Une formation atypique

Contrairement à bon nombre de ses collègues réalisateurs, Peter Strickland n'a pas fait d'école de cinéma. C'est sans doute pour cela qu'il est attiré par des films hors normes ou considérés comme mineurs. Des réalisateurs comme Fassbinder ou Ed Wood le fascinent, et c'est au célèbre cinéma londonien "la Scala" qu’il a pu les découvrir. Il explique : "Nombre de ces films ne sont pas très raffinés, mais ils avaient toujours quelque chose d’incroyablement étrange, brillant et hypnotique. Il ne s’agit pas de voir un film parfait, mais d’y trouver des « moments ». Donc je crois que je voulais prendre des éléments de ces films, comme l’aspect sexuel de ce type de scénario, mais le confronter à une réalité pragmatique."

Une première

Sidse Babett Knudsen, comédienne danoise, signe ici sa première participation à un film en langue anglaise. On a pu la voir dans la série Borgen, une femme au pouvoir pour laquelle elle a reçu la Nymphe d'Or de la Meilleure actrice lors du Festival de télévision de Monte-Carlo en 2011 et un Bafta en 2012.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Pachamama (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
  • Edmond (2018)
  • Leto (2018)
Back to Top