Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Les Ardennes
note moyenne
3,7
1127 notes dont 141 critiques
2% (3 critiques)
48% (67 critiques)
35% (50 critiques)
11% (15 critiques)
3% (4 critiques)
1% (2 critiques)
Votre avis sur Les Ardennes ?

141 critiques spectateurs

Tchi Tcha
Tchi Tcha

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 245 critiques

5,0
Publiée le 17/04/2016
Produit par les producteurs de Bullhead, le belge Robin Pront signe un premier film noir, percutant et esthétique, ne manquant pas de nous rappeler le grand Nicolas Winding Refn. Un film majeur bien interprété et magistralement bien maîtrisé.
Nathalie L
Nathalie L

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 119 critiques

4,5
Publiée le 15/04/2016
Certe, on peut voir quelques défauts comme cette musique techno pas très subtile et trop entêtante, mais pour un premier long métrage c'est extrêmement bien maîtrisé. Le travail sur l'esthétique des plans est remarquable, le choix des décors entre la ville grise et l'immense forêt des Ardennes nous plonge dans un climax inquiétant et violent. Le casting aux gueules cassées fait ressentir la dureté du passé de chaque personnage et nous emporte dans cette histoire au twist final plus que surprenant. Le personnage de Kenny est tellement imprévisible qu'il casse le drame au triangle amoureux dont la tension ne fait que monter de scène en scène, pour partir sur la route des Ardennes avec son frère dans une ambiance de plus en plus sombre et terrifiante. Robin Pront est un jeune réalisateur à suivre, comme les nouvelles productions ambitieuses du cinéma flamand. Voir ma critique complète :
ATON2512
ATON2512

Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 772 critiques

3,0
Publiée le 06/05/2016
Un film coup de poing qui déménage autant dans sa narration ponctuée de musique techno tonitruante que par ses scènes d'actions nerveuses et bien maitrisées. Un film sur une relation fraternelle limte fusionnelle et destructive . Dès le début , on pressent le drame. La qualité du film au delà de la bonne interprétation est lentement et inexorablement de nous entrainer dans le chaos des personnages .
Vincent T.
Vincent T.

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 134 critiques

3,5
Publiée le 30/04/2016
Robin Pront signe avec les ardennes un premier film brutal, intense et profond. Un thriller social très référencé (Bleeders et Pusher de Nicolas Winding Refn) qui narre de l’histoire de deux frères unis par une erreur du passé qui vont se livrer une guerre fratricide. La première partie est très classique mais ingénieuse par quelques plans bien trouvés pour nous résumer les relations entre les protagonistes (relations mère-fils compliquées et un triangle amoureux voué à une marche funèbre). Le deuxième acte s’apparente plus à un polar avec une ironie burlesque proche des frères Coen. La tension sera distillée brillamment tout au long de ce film et les problèmes de fond ne seront jamais traités verbalement (scène du fast-food avec un cadre étonnant). C’est pourquoi, cette violence silencieuse exprimée par les corps ne cessera de monter et explosera dans un troisième acte poignant. L’esthétique du film reprend le cinéma de genre des années 80, la mise en scène millimétrée nous tient en haleine et l’environnement glacial et prolétaire renforce notre malaise. Ces deux antihéros rappellent beaucoup le personnage de Tony interprété par Mads Mikkelsen dans Pusher 2. Cependant, le manque de charisme des acteurs principaux et le peu de profondeur offerte nous détachent de ces personnages. Bref, ce polar sans prétention est surprenant et mérite d’être vu puisqu’il y a de grandes chances que l’on revoit assez rapidement ce réalisateur.
tixou0
tixou0

Suivre son activité 260 abonnés Lire ses 1 646 critiques

3,5
Publiée le 27/03/2016
La première partie est à Anvers, qui ressemble à du (frères) Dardenne (du pauvre), en néerlandais. Du balisé, où l'on commence à s'ennuyer (plongée chez des pauvres hères, des "cassés de la vie"...). Mais quand le drame arrive, et que les frères de l'affaire, les "De Swaef", ces "petits Blancs" délinquants aux prénoms de série télé américaine ("Kenny", et "Dave", son cadet) embrayent vers un road-movie dans l'urgence, direction "Les Ardennes" (en Wallonie, donc), cette deuxième moitié de film évolue vigoureusement, quelque part entre "Fargo" et une sorte de Blier (Bertrand) belge (avec,spoiler: notamment, "trav" à tout faire, et autruches - des vraies !) spoiler: , et là, ça décoiffe ! Jusqu'à un final à twist, et d'une "belle" violence". Un premier "long" bien maîtrisé et prometteur, par Robin Pront. Signalons, dans un casting impeccable, surtout l'excellente prestation de Kevin Janssens ("Kenny").
traversay1
traversay1

Suivre son activité 484 abonnés Lire ses 3 037 critiques

4,0
Publiée le 12/04/2016
C'est belge, flamand pour être précis, et c'est de la dynamite. A combustion lente, dans un premier temps, avant l'explosion qui n'en finit pas de faire des dégâts. Jusqu'au coup de théâtre final qui nous cloue au pilori. Reprenons : Les Ardennes, le premier film de Robin Pront (un nom à retenir), est l'histoire de deux frères avec une femme au milieu. Pas très original, effectivement. Sauf que Robin Pront est d'une maîtrise diabolique aussi bien dans l'écriture que dans la mise en scène et que la violence souterraine ne va pas le rester jusqu'au bout. Deux frères d'Ardennes (elle est facile), donc, et une atmosphère noire comme de la poix avec quelques scènes incongrues voire comiques pour ajouter encore un ingrédient à ce plat succulent qui se mange très froid. Cerise sur cette carbonnade flamande : l'ensemble de l'interprétation : de Kevin Janssens à Jeroen Perceval (coscénariste) en passant par Sam Louwyck, Veerle Baetens et Jan Bijvoet (mention spéciale). Est-ce aussi bien que Bullhead ? Peut-être pas, mais on n'en est pas si loin.
Caine78
Caine78

Suivre son activité 730 abonnés Lire ses 7 313 critiques

2,0
Publiée le 20/08/2016
Peut-être fais-je ma mauvaise tête, mais cette histoire de deux frères dont l'un essaie de rester dans le droit chemin alors que l'autre ne cherche qu'à continuer ses mauvaises fréquentations, j'ai l'impression de l'avoir vu 1250 fois. Cela a beau prendre des allures de tragédie grecque par moments, perso je trouve ça terriblement lassant, pour ne pas dire assez ennuyeux. Il faut dire qu'en plus, l'opposition entre les deux frères n'est pas toujours des plus subtils, le second apparaissant comme une caricature ambulante et légèrement insupportable du mec faisant absolument tout pour se rendre odieux aux yeux de tout le monde. Heureusement, il y a la mise en scène : à la fois brutale et sophistiquée, elle permet parfois de donner au film une véritable tension, notamment durant le dernier tiers où l'ensemble s'emballe enfin et nous offre quelques scènes assez dingues, dont un final absolument cauchemardesque et plutôt inattendu faisant forte impression. Il était temps, mais ce dénouement en quasi-boulet de canon ne fera pas oublier pour autant qu'il aura fallu être trèèèès patient avant d'y arriver... Reste à espérer que Robin Pront débutera la prochaine fois son film à la première minute et non à la soixantième...
Remy L.
Remy L.

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 34 critiques

3,5
Publiée le 08/05/2016
Film noir, plutôt prenant, dans un univers difficile avec un rebondissement final.... Cinéaste prometteur!!!
matt240490
matt240490

Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 067 critiques

3,5
Publiée le 02/05/2016
Les Ardennes, milieu froid et hostile : c'est dans cet environnement que décide de tourner Robin Pront et ses acolytes Jeroen Perceval et Kevin Janssens, un thriller barbare qui rappellera un certain Pusher. Car avec ses allures de film indépendant, son jeu d'acteur terre-à-terre, sa bande-originale explosive et son approche caractérisée de la violence, le film rassemble tous les codes du genre. Plus pour ses personnages que pour ses décors, il transpire l'angoisse et pue le malaise. Jamais tranquille, de par ses dialogues réalistes, le spectateur se retrouve embarqué dans cette course-poursuite haletante, côtoyant un monde effréné soumis à d'autres règles. Seules quelques longueurs viendront entacher le résultat final, magnifié par un cliffhanger que personne n'avait vu venir.
fcaponord
fcaponord

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 66 critiques

5,0
Publiée le 23/04/2016
:red :red voilà un très bon polar puissant et haletant mode hyper noir, l'interprétation des 2 frères et de la petite amie est parfaite, et les images sont excellentissimes, en particulier dans les Ardennes ! :$ :$ :$
petitbandit
petitbandit

Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 503 critiques

3,5
Publiée le 21/04/2016
Sombre, glauque, brutal "les Ardennes" est un thriller remarquablement interprété où les acteurs réussissent à donner une atmosphère lourde et pesante. Scénario basique sur l'antagonisme de deux frères qui aboutit au final dramatique que ce genre de film sait donner. Une techno bas de gamme remplacée par du rock vitaminé et l'ensemble aurait donné du presque parfait. A ne pas rater...
Gérard Delteil
Gérard Delteil

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 1 413 critiques

3,5
Publiée le 21/04/2016
Un film très noir qui vaut par son intensité et la présence de ses comédiens, avec en arrière plan un univers social qu'on devine bien gris et bien triste. Le scénario est sans doute classique, voire convenu mais il ménage quelques moments intenses, en particulier quand les deux frères rivaux se retrouvent à la table familiale en compagnie de la femme qu'ils se disputent. On regrettera une bande sonore parfois tonitruante et une fin qui tourne au gore, alors que les relations psychologiques entre les deux frères sont beaucoup plus intéressantes que les bagarres. Cet univers sordide de marginaux déjantés n'est pas ma tasse de thé, mais c'est suffisamment bien réalisé pour qu'on y croit et qu'on reçoive un sacré coup de poing dans l'estomac.
Requiemovies
Requiemovies

Suivre son activité 129 abonnés Lire ses 1 146 critiques

3,0
Publiée le 20/04/2016
(...)La noirceur de « Les Ardennes » répond clairement à une vague flamande euphorisante depuis des années. Nous sommes cependant loin des subtilités que « Bullhead » par exemple, pouvait délivrer. Seule une certaine latence dans l’évolution de ses personnages vient couper le rythme de l’ensemble pour cependant exploser dans un final surprenant, un peu fou et profondément dramatique.(...)
Tony S.
Tony S.

Suivre son activité Lire ses 11 critiques

3,5
Publiée le 17/04/2016
Une claque, petite claque, mais claque quand même ! J'ai pas tout adoré, un peu trop à des moments dans le côté obscur de la force... Mais c'est puissant. Si y a le temps pour le voir faut y aller, assez rare pour être vu.
Loïck G.
Loïck G.

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 951 critiques

3,5
Publiée le 16/04/2016
Un premier film à saluer bien bas en imaginant que la suite risque de vraiment décoiffer le septième art belge et européen. Co-scénariste avec le comédien Jeroen Perceval (il joue ici le frère cadet) Robin Pront affiche une belle vitalité à mettre en scène deux frangins qui pourraient s’entendre si après quatre années passées en prison, l’aîné ne décidait de reprendre la vie là où il l’avait laissée. Il remarque un peu tard que les choses ont bien changé, que sa petite amie est partie sous d’autres cieux et qu’il lui faut faire avec ou bien reprendre le combat de l’amour. En optant pour cette solution le jeune homme retrouve ses mauvais penchants et entraîne avec lui des gens qui ne demandaient qu’à vivre tranquillement au jour le jour. C’est noir, violent dans un décor qui n’envisage pas d’autres alternatives et que le réalisateur prend à témoin des turpitudes de ses habitants. Jan Bijvoet en fait partie. Loin de « L’étreinte du serpent » il est ici un dangereux et maniaque repris de justice qui joue le mal à la perfection. Les frangins dans leurs extrêmes sont aussi redoutables : Kevin Janssens et Jeroen Perceval. Pour en savoir plus
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top