Mon AlloCiné
Quai des Orfèvres
note moyenne
3,9
880 notes dont 97 critiques
26% (25 critiques)
43% (42 critiques)
25% (24 critiques)
4% (4 critiques)
0% (0 critique)
2% (2 critiques)
Votre avis sur Quai des Orfèvres ?

97 critiques spectateurs

chrischambers86

Suivre son activité 1033 abonnés Lire ses 9 999 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/05/2008

Un règal! C'est de loin le meilleur film d'Henri-Georges Clouzot dont l'argument est tirè d'un roman policier de S. A. Steeman! Un « Quai des Orfèvres » aux petits oignons qui marque la reprise du travail de Clouzot à la suite de l'èpuration soufferte de la guerre, par "Le corbeau". Histoire d'un crime sordide, interprètèe par des acteurs d'antan fabuleux! Clouzot se dèsintèresse du côtè policier de son rècit pour s'attarder admirablement sur la psychologie de ses personnages ; avec une cruautè implacable, il stigmatise la jalousie, l'arrivisme, la rèsignation et la honte! L'immense Louis Jouvet donne une humanitè bouleversante dans l'èvocation de ses rapports avec son gamin! Suzy Delair et son petit « tralala » , Bernard Blier en mari trop jaloux, Simone Renant en photographe ambigüe et le toujours gènial Charles Dullin en amateur de photos de nus (il faut le voir amener chez une photographe lesbienne une fille aux moeurs lègères afin qu'elle pose nue, sans quitter toutefois ses chaussures à hauts talons)...Autant dire que nous avons là un casting mammouth comme on n'en voit malheureusement plus aujourd'hui! Chef d'oeuvre impèrissable du cinèma français, "Quai des Orfèvres", ce sont aussi des rèpliques inoubliables comme celle de Jouvet ( « Vous êtes un type dans mon genre, avec les femmes, vous n'aurez jamais de chance » ) figèe à tout jamais dans nos mèmoires comme de la neige èternelle...

Gourmetdefilms

Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 654 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/09/2013

On est bien tenu en haleine et captivé par ce film une pointe critique, très bien dans le fond et la forme, et parfaitement porté par de très bons acteurs comme Louis Jouvet ou Blier.

Gautier J.

Suivre son activité Lire ses 23 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/02/2018

Un film sympathique, mais sans aucun suspense, et bien fade, hormis ses acteurs attachants, si on le compare aux grands Clouzot que sont "Le Corbeau" et "Les Diaboliques" !

willycopresto

Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 1 387 critiques

3,5Bien
Publiée le 29/03/2015

Tavernier disait au cours d'une interview qu'il tenait ce film pour un chef d'oeuvre et que c'était le meilleur de Clouzot. Je ne partage pas cet avis. Je ne suis pas sûr du tout qu'aujourd'hui il ferait encore plus de 5 millions d'entrées en salle. Certes, deux ans après la guerre, les gens étaient avides de se distraire et il n'y avait pas encore beaucoup de choix. La télévision n'existait pas encore, et tout le monde n'avait pas la TSF ! Et puis, les anciennes stars d'avant-guerre arrivaient encore, mais pour plus longtemps, à faire recette avant d'être envoyées à la retraite par le public et la jeune vague d'acteurs montante. Je n'ai pas été tenu en haleine par ce film d'autant que le rythme en est interrompu par des chansons comme "son tralala" devenues aujourd'hui des "scies musicales" et sans intérêt pour l'action si tant est qu'elle existe ici ! Cette exhumation permet néanmoins de revoir d'anciens acteurs renommés et le retour de Clouzot après une mise en quarantaine au lendemain de la guerre pour sa conduite durant celle-ci...Quant à Louis Jouvet, on aime ou on déteste ! willycopresto

vinetodelveccio

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 796 critiques

4,0Très bien
Publiée le 22/03/2015

Un film rondement mené, léger dans son interprétation et dans son écriture, excellent de bout en bout. Clouzot, le maître du film noir français fait dans l'histoire un peu badine et nous offre un film assez brillant dans sa forme mais aussi dans l'écriture de ses personnages. La mise en scène est dynamique, moderne et magnifiquement rythmée par une bande musicale au diapason. Cette belle réalisation s'accompagne d'une histoire très agréable servie par des personnages complexes,attachants tour à tour vils ou sympathiques. Blier joue un suspect très convaincant et Jouvet s'offre une prestation tout en malice et en légèreté. Suzy Delair est également brillante dans le rôle de la femme follement amoureuse mais pas toute blanche. Bref, une vraie réussite et un très beau moment de cinéma.

Jean-philippe N.

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 908 critiques

4,5Excellent
Publiée le 12/03/2014

Comment ne pas être sous le charme de Louis Jouvet (et des autres) dans ce polar simple en apparence mais si terriblement fouillé jusque dans ses moindres détails? Certains déplorent une partie purement policière un peu basique. Pourtant, tout est dit dans le film: "On s'excite, on s'emballe, on croit qu'çà va être une belle affaire et çà finit comme d'habitude: en pipi de chat". Ce qui est le lot de la majorité des enquêtes. Ce ne sont pas les flics d'hier ou d'aujourd'hui qui me contrediront! Tout le génie d'H. G. Clouzot étant d'avoir su habiller les divers protagonistes, même ceux aux comportements les moins avouables - nous sommes en 1947 - d'une humanité allant de la plus noble à la plus vile avec un œil de chirurgien. Du grand art comme on n'en fait plus...

Julien D

Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 3 455 critiques

4,0Très bien
Publiée le 21/01/2014

Grand classique du cinéma policier français, Quai des orfèvres est aussi et surtout une représentation de la France d’après-guerre. L’enquête que va mener l’inspecteur de police qu’interprète avec brio Louis Jouvet se déroule dans un Paris en proie à la suspicion et à l’individualisme, un constat cruel que l’on ne peut dissocier avec la volonté que pouvait avoir Henri-George Clouzot de régler ses comptes avec ceux qui l’accusèrent de collaboration avec l’occupant nazi. L’enquête est finement menée, laissant apparaitre l’intelligence de ce détective qui apparait à priori comme étant peu motivé et que sa relation avec son fils rend terriblement attachant, et l’évolution psychologique du personnage incarné par Bernard Blier face aux accusations est une partie passionnante du scénario. La part de mystère qui entoure chacun des personnages, l’utilisation habile du noir et blanc dans la mise en scène (qui lui valut d’ailleurs et la sensualité de Suzy Delair permettent à Quai des orfèvres de réunir tous les codes précurseurs du film noir.

nicothrash60

Suivre son activité 69 abonnés Lire ses 1 550 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 21/11/2012

Un bon policier qui n'a pas trop mal vieilli dans l'ensemble, l'enquête est intéressante à suivre à défaut d'être très originale mais ce sont surtout les dialogues qui donnent tout son sens à ce film, ils sont pour la plupart très bons et sonnent souvent justes même à notre époque. Maintenant le son est très moyen, ce qui donne du fil à retordre pour comprendre certaines répliques trop criardes et je n'ai clairement pas aimé les phases en chanson ainsi que les musiques qui accompagnent assez mal l'intrigue. Evidemment, les acteurs sont excellents et la mise en scène parfaite pour l'époque, à voir au moins une fois, sans soucis.

Arthur de Bussy

Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 588 critiques

3,5Bien
Publiée le 17/05/2012

Un excellent film d'Henri-Georges Clouzot! Certes pas son meilleur (ce qui n'est pas peu dire!), mais le savoir-faire du cinéaste français est décidément incomparable. La distribution est comme toujours éblouissante, de Louis Juvet à Pierre Larquay en passant par Bernard Blier ou Simone Renant, les dialogues sont exquis, la mise en scène magistrale, l'atmosphère est prenante... bref tous les ingrédients du bon polar « à la française » sont réunis, mais le côté classique du genre, pas la soupe qu'on nous refile de nos jours. Les rebondissements sont nombreux et l'on parle tout de même d'un crime, mais Clouzot opte pour un ton beaucoup plus léger que pour «Le Corbeau», son film précédent qui lui avait valu une interdiction de tournage à vie heureusement suspendue quelques années plus tard. Au final «Quai des Orfèvres», sans être un chef-d'oeuvre, est un long métrage fort réussi et plus que recommandable! [2/4] http://artetpoiesis.blogspot.fr/

teofoot29

Suivre son activité 59 abonnés Lire ses 648 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 26/07/2010

Il y a beaucoup de choses à dire de ce film, certainement parce qu'il fait l'objet de nombreuses sources d'inspiration et qu'il représente la revanche de Clouzot après l'occupation, le film remporta en effet le prix du meilleur réalisateur au festival de Venise et jouit d'un casting éblouissant et d'un scénario hors-pair. Je commencerai par faire analyser le personnage du commissaire Antoine joué par l'innimitable Louis Jouvet, on pourrait se permettre les ressemblances frappantes avec Colombo, cela serait fort possible que les américains aient puisé l'inspiration de leur enquêteur fétiche de ce film, je remarque 3 points communs: 1- son allure: L.Jouvet revêt en effet un vieux costume poussiéreux et trompeur sur sa profession : Delair - "Oh vous êtes policier ?" Jouvet - "Oui m'dame." Delair - "Oh mais entrez donc, je vous avez pris pour un passeur d'aspirateur !" 2- Les deux enquêteurs génèrent la même approche directe et soudaine du sujet. 3- Le troisièmement renvoi au premièrement, c'est que les 2 hommes imposent la même image innofensif au premier regard pour les autres personnages. Pour finir sur ce point, je vais préciser que comme toutes ressemblances, il y a forcément différences, quant à ces dernières, il y en a deux majeures : 1- Le fait que Louis Jouvet soit plus brutal et dur que Colombo comme le prouve l'histoire du permis de conduire ou la mise en garde à vue de Bernard Blier. 2- A la différence de Jouvet qui se trompe plusieurs fois de pistes, Colombo, lui, réussi toujours du premier coup. Il est cependant possible que Quai des Orfèvres n'ait pas inspiré Colombo, je ne fais que remarquer et retranscrir mes observations. Par ailleurs, je vous offre une seconde de mes analyses, mais cette fois j'en suis certains, ce film a inspiré Claude Miller et Michel Audiard pour le cultissime Garde à Vue : On remarque que Michel Serrault porte le même nom que Bernard Blier, alias Martinaux, et qu'il est soumis à la même situation, une garde à vue où il est fortement suspecté, et cela même le jour de l'an ! (Dans Quai des Orfèvres, c'est Noël, mais bon, c'est la période des fêtes). Il y a bien aucun doutes là dessus ! Outre ceci, il est bon de faire remarquer que le film de Clouzot est en avance sur son époque pour deux raisons, la première c'est qu'il présente un enfant noir adopté et aimé par Louis Jouvet, et la seconde, très évidente, c'est la relation de femme à femme explicite à l'image. Le personnage de Simone Renant est en effet très amoureux de Jenny Lamour (Suzy Delair), on le remarque bien à la séance photo où elle caresse rapidement la jambe de la star du cabaret ou lorsqu'elle essaie de la disuader de rencontrer le vieux vicieux Brignon, ou encore lorsqu'elle voit Blier et Delair s'embrasser dans leur chambre, mais tout est confirmé par Louis Jouvet, seul à s'être aperçu de cette attirance particulière : "Vous m'êtes particulièrement sympathique mlle Dora, vous savez pourquoi ?... Vous êtes un type dans mon genre, avec les femmes vous n'aurez jamais de chance." Et maintenant, finis mes petites analyses ! Elles suffisent à me convaincre que Quai des Orfèvres est un véritable chef d'oeuvre du cinéma français, Louis Jouvet est IMPRESSIONANT, Suzy Delair est FANTASTIQUE, Bernard Blier est PARFAIT, et Simone Renant est EXCELLENTE. Les dialogues de Clouzot et Ferry sont irrésistibles et quelques fois cinglants au possible, la réalisation est MERVEILLEUSE, les musiques sont totalements entraînantes, et on a q'une hâte, le revoir ! Encore une fois merci, MONSIEUR le MAÎTRE Henry-Georges Clouzot pour ce plaisir exquis de cinéma.

benoitparis

Suivre son activité 47 abonnés Lire ses 1 274 critiques

4,0Très bien
Publiée le 24/04/2010

Vu à la suite du « Corbeau » c’est un peu décevant. Un très bel exercice après un coup de génie. Mais tout de même quelle somme de talents ! Louis Jouvet incarne formidablement un grand personnage, les personnages ont tous leur complexité, la mise en scène est virtuose, que ce soit pour montrer un music hall ou les locaux de la police criminelle.

halou

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 503 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/12/2008

Œuvre parmi les plus abouties de Clouzot où tout est bon. Le scénario, la mise en scène et notamment un Louis Jouvet exceptionnel.

Yves K.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 8 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/10/2016

Toujours un film merveilleux, tant par l'intrigue remarquablement mise en scène par Clouzot, que par la performance des acteurs, du chef opérateur, de la musique et des décors qui font tout renaître avec nostalgie le Paris d'avant-guerre. Bref, un chef d'oeuvre.

Thibault F.

Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 744 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/01/2014

Un petit bijou du cinéma français! Un classique du polar et du policier ! Ce film culte réalisé par le grand Clouzot a tout pour plaire aux fans de cinéma. Des acteurs prenants (Blier en tête et Delair magnifique), un scénario aux petits oignons sous fond de jalousie, de crimes et de suspicions. Le spectateur est captivé du début à la fin par les péripéties d'un jeune couple au coeur d'un assassinat qu'ils n'ont pas commis mais qui le souhaitait. Une ambiance agréable, des dialogues croustillants, une mise en scène sublime, un film à voir et à revoir !

Parkko

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 2 013 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 18/08/2013

J'ai été déçu de ce Clouzot, parce que j'adore Clouzot en général, mais là j'ai trouvé Quai des orfèvres en dessous des qualités du réalisateur. Certes, on retrouve une vraie maîtrise en terme de mise en scène, mais je trouve qu'il a déjà mieux fait en terme de réalisation, je pense par exemple aux Diaboliques. Et puis il y a un vrai problème de scénario, parce que quand même les enjeux sont très pauvres, c'est bien là que le bas blesse principalement. C'est d'ailleurs décevant de la part de Clouzot, car en général il a des scénarios en bétons derrière lui. Alors on retrouve avec plaisir les dialogues et certains de ses comédiens fétiches, mais même là, les dialogues sont pas inoubliables, à part quelques petites répliques sympas. En gros, c'est pas un mauvais film, mais tout est un peu moins bien que dans les bons Clouzot, du coup ça reste décevant.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top