Mon AlloCiné
Computer Chess
Note moyenne
3,2
15 titres de presse
  • Critikat.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Transfuge
  • aVoir-aLire.com
  • CinemaTeaser
  • Culturebox - France Télévisions
  • Les Fiches du Cinéma
  • Mad Movies
  • Première
  • Télérama
  • TF1 News
  • Studio Ciné Live
  • Positif

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

15 critiques presse

Critikat.com

par Josué Morel

 (...) la vitalité comique du film tient au goût prononcé de Bujalski pour les ruptures de ton (...)

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Cahiers du Cinéma

par Gaspard Nectoux

Le trop-plein (visuel, comique et spéculatif) sculpte un film profondément disloqué, plus humain et incertain qu’il n’y paraît.

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Bujalski évoque donc aussi notre présent, où le virtuel et ses outils font écran au monde sensible. D’où la beauté de cette comédie slow burn et fétichiste qui explore les failles d’un rituel mécanique et fonctionnel.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

Libération

par Julien Gester

Un hybride de conte philosophique et de farce très douce, ancré au temps des origines de cette fascination pour un appareillage électronique qui se sera insidieusement substitué depuis à nos plus intimes terminaisons nerveuses.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Transfuge

par Louis Séguin

"Computer Chess" loin de n'être qu'un objet vintage capitalisant sur le "geek chic" actuel, tient donc sa beauté de cette indétermination esthétique dans laquelle il flotte: à l'image des plus grandes inventions, on ne sait jamais vraiment ce que c'est.

aVoir-aLire.com

par Virgile Dumez

Faux documentaire sur la création des logiciels de jeu d’échecs, Computer chess bénéficie d’une crédible reconstitution du début des années 80, tout en explorant des territoires narratifs originaux. Mais tout ceci ne reste qu’à l’état de pistes.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

CinemaTeaser

par Renan Cros

Un spécimen radical qui risque d'en déconcerter plus d'un.

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Andrew Bujalski a choisi de tourner avec une "vieille" Sony des années 70 en noir et blanc pour mieux témoigner de ces balbutiements. L’image n’est pas très nette, le son idoine, les ordinateurs aussi, comme les costards : tout est raccord. Bienvenue dans les années 80 !

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

D'un récit aux multiples implications, Andrew Bujalski bascule dans un pensum chichiteux, parfois à la limite de l'antipathie. Dommage.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Mad Movies

par Gilles Esposito

Le résultat devient ainsi une sorte de film-médium dont les étranges dialogues se mettent à évoquer (rétrospectivement ? Par avance ? On ne sait plus) la naissance des réseaux sociaux ou la possibilité de calculateurs réfléchissant par eux-mêmes, jusqu'à un ultime plan pour le moins inattendu.

Première

par Hendy Bicaise

Voilà un sujet capable de refroidir le plus aventureux des cinéphiles. Heureusement, Andrew Bujalski s'intéresse plus à la chaleur humaine qu'à celle produite par les ordinateurs. [...] Il interroge subtilement la pérennité des sentiments dans un monde de plus en plus virtuel.

Télérama

par Aurélien Ferenczi

Il est possible — merci de faire suivre vos propres interprétations — que le film raconte justement ceci, le grand basculement, la mutation de la civilisation par l'apparition de l'intelligence artificielle, l'imminence au mieux de la « petite poucette », comme dirait Michel Serres, au pis de la solitude numérique. Marrant ou glaçant ?

La critique complète est disponible sur le site Télérama

TF1 News

par Romain Le Vern

Avec moins de condescendence que de tendresse, le chantre du mumblecore s'amuse du malaise de ses personnages dépassés, assume le mauvais goût et la laideur des années 80 et raconte sur un mode minimal, avec un humour ésotérique, comment la machine nous a bouffés. 

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Voir le site de Studio Ciné Live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

Positif

par Adrien Gombeaud

Bujalski nous livre un petit objet vintage et snob, volontairement laid et sans doute accidentellement ennuyeux et sentencieux. (...) nous pouvons désormais tout à fait vous conseiller d'éviter ce film.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top