Mon AlloCiné
Le Grinch
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Grinch" et de son tournage !

Qui est Scott Mosier ?

Scott Mosier vient du cinéma classique, pas de l’animation. Il a travaillé sur CLERKS (Kevin Smith, 1994) et MÉPRISE MULTIPLE (Kevin Smith, 1997). Il avait travaillé chez Disney sur une série animée juste avant les deux longs-métrages de View Akew. Cette incursion dans le monde de l’animation l’a toujours fascinée. Ayant travaillé longtemps à la production de fi lms d’animation avant d’arriver chez Illumination, il a acquis un sens de la narration, du rythme et du montage incomparables, ce qui en fait un cinéaste à part entière. Il développe : « c’est un univers tellement extraordinaire… et je ne parle pas que du Grinch, mais de tout l’univers du Docteur Seuss, toutes ces créatures directement sorties de son imagination, ces mots inventés, ces aventures hallucinantes… c’est un univers dans lequel j’ai été heureux de travailler, je ne pouvais tout simplement pas passer à côté ».

Qui est Yarrow Cheney ?

Yarrow Cheney a commencé à la direction des décors sur MOI, MOCHE ET MÉCHANT. Il a aussi été co-réalisateur de COMME DES BÊTES, et réalisé Puppy un des courts-métrages d’Illumination. C’est un artiste qui possède une véritable imagination, il sait insuffl er du caractère à ses dessins. Il arrive à traduire à la fois la forme et l’esprit d’une histoire à travers ses conceptions graphiques. Il sait comment mêler les narrations visuelles et orales. Il nous confie : « ça nous a vraiment réchauffé le coeur de voir le Grinch trouver l’amour et la chaleur d’un foyer, alors que c’est tout ce qu’il exécrait jusque-là. C’est une histoire très puissante, emprunte de la magie de Noël, enrobée dans la neige et la bonne humeur des Chous. C’était comme un rêve pour moi qui adore la période des fêtes, de littéralement passer plusieurs années à préparer un super Noël pour le plus grand nombre de gens ».

Adaptation

C'est en 1957 que le Grinch naît, sous la plume de Theodor S.Geisel, plus connu sous le pseudonyme de "Dr.Seuss". Bien que fréquemment courtisé par Hollywood, l'écrivain ne souhaitait pas voir son oeuvre adaptée au cinéma. Il avait gardé une mauvaise opinion de la fantaisie musicale Les 5000 doigts du Dr. T, réalisée par Roy Rowland en 1953, d'après son scénario. D'un autre côté, il jugeait insurpassable « How the Grinch Stole Christmas », la version animée réalisée par Chuck Jones en 1966…

Incarner le Grinch

Il fallait un acteur d’envergure pour que l’identité vocale du Grinch soit immédiatement marquante, un acteur dont la voix soit sur le champ reconnaissable pour que les spectateurs comprennent à quel registre et quel degré de talent et de professionnalisme ils avaient à faire. La voix du célèbre acteur est plus malicieuse que cruelle, plus râleuse que méchante, et avant même de lui avoir demandé son avis l’équipe d’Illumination avait adopté la voix de Benedict Cumberbatch qui convenait aussi bien au côté humoristique que sinistre du Grinch. Le comédien a immédiatement accepté car il adorait les films Illumination qu’il trouve remplis d’un savoir-faire hors pair doublé d’une générosité sans égal. Il commente : « Illumination a un grand respect pour le livre, tout comme moi. J’ai adoré le fait qu’ils montrent les raisons qui ont poussé le Grinch à devenir ce qu’il est. Une fois qu’on a compris pourquoi il n’aime pas Noël, on se sent plus proche de lui. Et puis il faut l’avouer : jouer le Grinch c’est juste le pied. Plus il est ronchon plus les gens en redemandent, et même si son coeur est trois tailles trop petit, il bat fort et le film est l’écho de cette pulsation ».

Une histoire d'accent

C'est Benedict Cumberbatch qui prête sa voix au Grinch dans le film. Le studio souhaitait que ce dernier garde son accent britannique pour son interprétation. Mais comme le reste du casting était américain, l'acteur a insisté en argumentant que son personnage devait aussi avoir un accent d'outre-atlantique.

One, two, three !

Le Grinch est la 3ème adaptation en dessin animé d'un livre pour enfants écrit par Dr Seuss après Horton et Le Lorax.

Le scénario

Toute l’équipe s’est mobilisée pour que le scenario reste très proche de l’oeuvre de Théodore Seuss Geisel. Son esprit, son vocabulaire et ses rimes ont servi de matériel de base pour réécrire une nouvelle histoire et de nouveaux dialogues. Tommy Swerdlow manie aussi bien la prose que la versifi cation, et s’il avait commencé par aider l’équipe pour créer des rimes dans l’esprit du livre original, il a très vite coécrit le script avec le reste de l’équipe. Michael Lesieur s’est attaqué à la structure et la dramaturgie de la narration. Pendant 18 mois il a creusé et exhumé du texte original les fondations de ce qu’allait devenir le film. La création d’un fi lm d’animation dure plusieurs années et les gens apprennent à travailler ensemble tout en voyant le film évoluer, se transformer. Latifa Ouaou fraîchement arrivée à la production déléguée, a insufflé son sens de la comédie et du timing à l’équipe, une collaboration qui n’est pas près de s’arrêter.

Janet Healy qui intervient à tous les stades de fabrication du film, a encadré toute cette équipe qui s’est muée en véritable organisme vivant. Depuis plus de 12 ans à Paris, main dans la main avec Chris Meledandri depuis Los Angeles, ils dirigent Illumination grâce à une communication parfaite. « Nous nous parlons tous les jours et surtout nous avons une estime mutuelle qui nous permet de nous entendre à merveille. Sans compter notre amour du cinéma. À nous deux nous avons plus de 80 ans d’expérience ce qui nous permet de trancher précisément et rapidement lors de certaines situations critiques ». Mus par le même sens du perfectionnisme, ils ont tous deux à coeur de satisfaire et surprendre leur public pour qui ils ont le plus grand respect. « Je mesure tous les jours le privilège et la chance que nous avons de travailler ensemble, c’est à la fois une aventure et un plaisir au quotidien ».

Angela Lansbury de la partie !

C'est la 3ème fois que la comédienne Angela Lansbury (Arabesque), 93 ans, prête sa voix à un personnage d'animation après La Belle et la Bête et Anastasia. Elle incarne la maire McGerkle.

Boris Karloff british Grinch

Benedict Cumberbatch est le second acteur britannique à prêter son timbre au Grinch. Le premier n'était rien de moins que le célèbre Boris Karloff (Frankenstein) pour un animé spécial pour la TV en 1966, Comment le Grinch a volé Noël.

La musique made in Elfman

Danny Elfman, le célèbre compositeur qui a signé les bandes originales de fi lms aussi prestigieux que BEETLEJUICE, BATMAN, SCROOGE, EDWARD AUX MAINS D’ARGENT, L’ÉTRANGE NOËL DE MONSIEUR JACK ou SPIDERMAN, n’avait jamais jusqu’à présent croisé la route d’Illumination. Pour Chris Meledandri la musique est primordiale à l’identité du film, au moins autant que le script et le graphisme. « Cela fait au moins 20 ans que Danny et moi voulions travailler ensemble, sans jamais pouvoir trouver une opportunité de passer à l’action. LE GRINCH était l’occasion idéale : il était le seul qui puisse retranscrire musicalement l’univers si particulier du Docteur Seuss. Un univers totalement imaginaire dans lequel pouvaient éclore l’émotion mais également la comédie, le tout dans l’esprit de Noël ». Il fallait ensuite que la bande-son s’homogénéise avec les morceaux réécrits pat Tyler, The Creator dont la nouvelle version de "You’ Re A Mean One, Mister Grinch". Une tâche ardue qui nécessitait un compositeur au talent et à l’univers unique. Chris Meledandri, à propos de leur collaboration ajoute : « le travail avec Danny a été un véritable bonheur et le résultat est tellement extraordinaire qu’il mérite d’être joué à l’Hollywood Bowl avec un orchestre symphonique ! »

Pharrell Williams le conteur

En version originale, le narrateur du Grinch n'est autre que le chanteur Pharrell Williams. Il a remplacé le comédien Brad Dourif, qui devait au départ tenir ce rôle.

Attention au chat !

Le Grinch se fait attaquer par un chat dans le film. La scène a été reprise de l'adaptation réalisée en 2000 par Ron Howard, dans lequel Jim Carrey, dans la peau du méchant vert, se faisait aussi agressé par un félidé.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Leto (2018)
  • Robin des Bois (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • A Star Is Born (2018)
  • Lola et ses frères (2017)
  • Ma mère est folle (2018)
  • Under The Silver Lake (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
Back to Top