Mon AlloCiné
    Shokuzai - Celles qui voulaient oublier
    note moyenne
    3,9
    569 notes dont 75 critiques
    7% (5 critiques)
    40% (30 critiques)
    35% (26 critiques)
    9% (7 critiques)
    8% (6 critiques)
    1% (1 critique)
    Votre avis sur Shokuzai - Celles qui voulaient oublier ?

    75 critiques spectateurs

    lecrevisse
    lecrevisse

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 344 critiques

    2,0
    Publiée le 27 juillet 2013
    C est moi qui voulais le voir mais franchement je n ai pas tenu le climat, voulu par Kurosawa, est trop lourd et j ai eu du mal a le supporter mais bon pour ceux et celles qui aiment le cinéaste n hésitez pas .
    axelstefor
    axelstefor

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 117 critiques

    3,0
    Publiée le 21 septembre 2013
    Après avoir souffert dans le premier volet on est un peu récompensé ici mais l'ambition affichée au départ n'est pas atteinte. Le scénario est moins intéressant que l'ampleur du film ne pouvait laisser supposer. On peut même conclure à un défaut de maitrise face à un égo démesuré.
    DestroyGunner
    DestroyGunner

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 514 critiques

    4,0
    Publiée le 2 juillet 2013
    A voir après la première partie, car sinon on perd une partie de l'intérêt. Un poil en dessous car on s'attend à encore mieux et ce n'est pas le cas. La conclusion est bien mais un peu "too much". Toutefois, on partait de haut et objectivement cela reste un très bon film avec les mêmes qualités ou presque que la première partie. Le diptyque est un des évènements majeurs de l'année 2013.
    gabeul69
    gabeul69

    Suivre son activité Lire ses 3 critiques

    4,5
    Publiée le 14 mars 2014
    Excellent !!! La seconde partie est moins angoissante mais les retournements de situation sont magistraux !!! Ce film vous tient en haleine jusqu'à la fin.
    Phillip
    Phillip

    Suivre son activité Lire ses 27 critiques

    4,5
    Publiée le 5 octobre 2013
    Après le premier volet, je m'attendais à un autre fascinant voyage dans l'univers japonais. Je n'ai pas été déçu, et bien au-delà, car outre le jeu parfait des acteurs, l'histoire nous maintient en haleine même si elle est invraisemblable.
    Archibald T.
    Archibald T.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 100 critiques

    3,5
    Publiée le 16 juin 2013
    Une cinquième partie un peu longuette. Mais toujours une belle photographie.
    Pablo V.
    Pablo V.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 66 critiques

    4,0
    Publiée le 17 juin 2013
    Ca s'enchaine tout de suite. On est un peu tenu en haleine tout le long et on est pas déçus. Avec les deux premiers chapitres de cette dernière partie, avec la présentation de deux des anciennes fillettes, on se prend vraiment au jeu de "que sont-elles devenues, en quoi cet épisode de leur vie les a marquées", comment se sortent-elles de leur enfermement etc. On commence à prendre l'habitude. Enfin, dans la dernière partie, on va petit à petit dans les révélations, c'est très bien fait, même si ça tranche un peu avec le reste en restant très concret et du coup ça met facilement à l'aise. On y découvre la vulnérabilité de la figure forte et la toute fin est intéressante aussi. J'ai peut-être légèrement préféré celui-ci mais je mets la même note aux deux parties car il s'agit en fait d'un seul et même film de 4h30. Cependant, je comprends moyennement le titre, notamment pour la première femme qui nous est présentée dans cette 2nde partie. Le contraste dans le rapport au passé ne me parait pas saisissant, comparé à la première partie.
    Patrick Braganti
    Patrick Braganti

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 375 critiques

    3,0
    Publiée le 20 juin 2013
    Ce qui était à l'origine une série télé japonaise s'est transformé en deux films de cinéma distribués à une semaine d'intervalle, affublés d'intitulés de chapitres à la Millenium, histoire de les distinguer. Ce qui s'annonçait comme une longue et fouillée parabole sur comment vivre après un traumatisme s'est peu à peu métamorphosé en un lourdaud thriller où l'idée principale de la pénitence s'est essentiellement incarnée dans le meurtre avant de déboucher sur un épilogue longuement explicatif et largement improbable qui semblait ruiner la charge narrative des quatre segments précédents de valeur indéniable, quoique inégale. On soulignera néanmoins la précision de la mise en scène et la rigueur d'un scénario multipliant les recoupements. Le personnage pivot et central de la mère se démultiplie dans les existences des quatre amies de sa petite fille assassinée, investies de la cruelle mission de faire pénitence tant que la mémoire de l'identité du criminel ne leur reviendrait pas, ou du moins ne permettrait pas son identification. Au-delà des méandres très sinueux d'une tragédie aux ramifications insidieuses, le film dévoile derrière une apparence excessivement polie et maitrisée à la limite d'une autodiscipline corsetée qui menace constamment de fléchir la cruauté d'une société nippone régie par des codes d'honneur qui nous échappent sans doute en grande partie. Alors âgées d'une dizaine d'années, les petites amies de la victime n'ont d'autre choix que d'accepter et d'endurer la sentence de la mère autoritaire. Quinze ans plus tard, elle a largement influé, voire détruit ou annihilé, leur existence présente faite de soumission, d'altération du jugement, de souvenirs envahissants et d'incapacité à passer outre. La scission artificielle des quatre rescapées ne cache certainement pas la possible interchangeabilité entre elles. Les qualificatifs des volontés de se souvenir ou d'oublier pouvant d'évidence s'appliquer aux unes et aux autres. Il sera peut-être intéressant de redécouvrir un jour les deux longs-métrages dans leur format initial car le découpage en cinq épisodes éviterait probablement l'impression de longueur.
    tedsifflera3fois
    tedsifflera3fois

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 205 critiques

    3,5
    Publiée le 22 juin 2013
    Le film offre au spectateur un large panorama des psychoses qu’un adulte peut développer suite aux tragédies de sa jeunesse. Et malgré les chemins alambiqués de son récit, Kurasawa arrive à trouver une cohérence étonnante et inquiétante.
    Thérèse G.
    Thérèse G.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 8 critiques

    4,5
    Publiée le 12 juillet 2013
    2 h 10 + 2 h 20 = 4 heures 30 d'un cinéma époustouflant ! Il n'est pas possible de ne voir que la première partie, la deuxième s'impose vraiment ! Les personnages sont apparemment d'une rare tranquillité mais la souffrance, le malheur vivent en eux... Que de secrets, que de non-dits, rendent finalement l'intrigue insoupçonnable, dévoilée dans le dernier tableau de l'histoire. Un chef d'œuvre !
    orlandolove
    orlandolove

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 1 088 critiques

    2,0
    Publiée le 4 septembre 2013
    (Une seule critique pour les deux films) Des coïncidences et des petites incohérences m'ont parfois gênées. L’œuvre reste toutefois intéressante, tantôt angoissante, tantôt émouvante. Parmi les différents segments, mes préférés sont ceux de la poupée et de l'ours.
    Fan absolue de Romy !
    Fan absolue de Romy !

    Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 233 critiques

    4,0
    Publiée le 3 novembre 2013
    Le dernier volet de l'excellent film "Shokuzai", fait en 2 parties. J'avais déjà publié ma critique de la première partie : "celles qui voulaient se souvenir", en indiquant que c'était rare au cinéma de voir 2 films autour d'une même histoire de base. Les japonais sont très forts. Autant la 1ère partie tenait en haleine pour nous obliger à courir voir la 2nde, autant la 2ème dévoile le mystère assez rapidemment et offre ensuite un enchainement de rebondissements plus gores les uns que les autres. A trop vouloir faire trash, ce deuxième volet peut parfois perdre un peu en crédibilité. Mais ça vaut vraiment le coup de les voir tous les 2 !!! Un excellent thriller nippon...
    Piarvi Recherreen
    Piarvi Recherreen

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 128 critiques

    1,5
    Publiée le 25 avril 2014
    Entre facilités scénaristiques et couleuvres dures à avaler, le tout digne d'un mauvais roman policier comme on aimerait ne jamais en avoir lu, ce deuxième volet met en place un dispositif de destruction de toute la trame mystérieuse que la première partie avait pourtant si patiemment tissée. La déception est à la hauteur de l'attente, énorme.
    Henrick H.
    Henrick H.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 78 critiques

    4,5
    Publiée le 31 juillet 2014
    Dans cette deuxième partie, on retrouve toujours une réalisation aussi soignée et la suite des destins quinze ans après le drame. Cependant, une légère déception pour ce deuxième opus au niveau du dénouement final , non pas sur la qualité des révélations de celui-ci mais plutôt sur la longueur et la répétitivité des explications lors de la scène de la confrontation finale. Malgré tout, un excellentissime film, il faut dire qu'il était difficile de maintenir une telle qualité globale durant 4h30 !
    maxime ...
    maxime ...

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 879 critiques

    4,0
    Publiée le 24 février 2018
    Je m'interrogeais à la fin de la première partie sur le fait d'attendre ou d’enchaîner dans la foulée avec la suite et après réflexion une pause s'était imposé pour digérer ... J'avais donc un peu peur de reprendre mon visionnage et d’être en-dehors mais ce ne fut en aucunement le cas puisque cette seconde partie reprend sur les mêmes bases et se veut extrêmement passionnante et intrigante. Un mystère élucidé embouche sur un second et fait valser le récit d'un bout à l'autre et permet aux différente histoire de n'en former qu'une avec une grosse dose de savoir faire et une maestria certaine de la part de Kiyoshi Kurosawa. Ces trois segments sont tout aussi dramatique, voir encore un peu plus, la dernière heure m'a pour le coup totalement glacé le sang ! Les acteurs sont dans le même ton, leurs interprétations sont incarnés et très inspirés. Kyoko Koizumi que je découvre avec Shokuzai m'a complètement renversé et bluffé de part l’ambiguïté qu'elle parvient à transmettre à son personnage. Ce long métrage m'a réellement donner envie de voir les autres compositions de son réalisateur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top