Mon AlloCiné
Chemins croisés
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Chemins croisés" et de son tournage !

Romancier souvent adapté au cinéma

Chemins croisés est adapté de l’œuvre du même nom de Nicholas Sparks. Ses romans ont donné lieu à des films à dix reprises, avec notamment N’oublie jamais en 2004 et Cher John en 2010.

Familles de légende

Dans Chemins croisés, on retrouve le fils Clint EastwoodScott Eastwood et la petite-fille de Charlie Chaplin : Oona Chaplin.

Lieux de tournage

Chemins croisés a été tourné à partir de juin 2014 dans trois villes de l’Etat de Caroline du Nord : Wilmington, Winston-Salem et Jacksonville. Britt Robertson est elle-même originaire de cette région.

Scott Reeves redevient Eastwood

Jusqu'à l'année passée, l'acteur principal dissimulait son illustre nom de famille en se faisant appeler Scott Reeves, d'après le nom de sa mère. Cependant, il est à l'affiche du film Chemin croisés en tant que Scott Eastwood.

Age limite

Au moment du tournage, Scott Eastwood avait 28 ans, presque trop âgé pour son rôle. Il a d'ailleurs eu peur de paraître trop vieux.

Retrouvailles

Le film a été produit par les mêmes producteurs que ceux qui ont travaillé sur Nos étoiles contraires.

Clin d'oeil

Chemins croisés est sorti aux Etats-Unis le 10 avril 2015, jour où Ruth et Ira, incarnés par Oona Chaplin et Alan Alda, se rencontrent dans le film.

Retour de bâton

Dans The First Time, le personnage de Britt Robertson déclare que la mièvrerie n’a sa place que dans les romans de Nicholas Sparks. Ironiquement, elle joue également le premier rôle féminin dans Chemins croisés.

Courageuse

Britt Robertson a affirmé avoir fait la plupart de ses cascades elle-même ; en effet, elle connaissait déjà le milieu du rodéo, qu’elle a découvert quand elle était enfant. Elle a notamment été très impressionnée lorsqu’elle a assisté à un rodéo à Salinas, en Californie.

Regrets

Scott Eastwood a exprimé ses regrets concernant la scène de la rencontre entre les deux personnages principaux. Il dit avoir été frappé par l’expression utilisée par Nicholas Sparks dans son livre, "un silence confortable". "C’est le genre de silence qu’il y a quand on est à l’aise avec quelqu’un ou quand on est amoureux de cette personne. J’ai beaucoup poussé pour avoir cela dans la scène, mais je pense qu’elle a été pas mal coupée au montage."

Nostalgie

La raison qui a poussé Britt Robertson à auditionner pour le rôle a été, entre autres, le fait que le film soit une adaptation d’un roman de Nicholas Parks, un auteur que sa mère avait l’habitude de lire. Elle a déclaré qu'elle ressentait une sorte de nostalgie en pensant à ces romans, parce qu'ils font partie de son enfance.

Protestations de la PETA

La PETA, une association de lutte contre la maltraitance des animaux, s’est attaquée au film, notamment à la façon dont les taureaux sont traités dans les rodéos. La représentante de l’association, Delcianna Winders, a violemment protesté : "Nicholas Sparks devrait s’en tenir aux amants s’embrassant sous la pluie, parce qu’il n’y a rien de romantique dans la violence sur les animaux". Le président de l’entreprise qui a prêté les taureaux pour le film a rétorqué : "Les taureaux sont traités comme des rock-stars. Nous ne les maltraitons d’aucune façon."

Enfin un premier rôle pour Eastwood Junior

Scott Eastwood dit avoir longtemps souffert de sa réputation de "beau gosse", au point d’être pressenti pour jouer le premier rôle masculin dans Cinquante nuances de Grey. Dans un entretien accordé à USA Today à l’occasion de la promotion de Chemins croisés, il confie : "Cela fait 12 ans que je fais ça, 12 ans que je m’efforce de devenir un meilleur acteur".

Un box-office américain mitigé

Lorsque l'on compare les entrées des différentes adaptations des romans de Nicholas Sparks, Chemins croisés se classe comme le deuxième pire résultat au box-office américain, avec à peu près 37 millions de dollars de profits. En comparaison, N'oublie jamais en avait fait presque le double.

Raging Bull

L’un des taureaux utilisé pour le film, Rango, a assuré le spectacle dès le premier jour de tournage : "Quand les portes se sont ouvertes, il s’est jeté dehors, a fait un saut de presque deux mètres dans les airs, et pendant tout ça, notre rider le montait pour les huit secondes qu’il devait tenir", raconte le réalisateur.

Des couleurs minutieusement choisies

Le chef décorateur, Mark Garner, a divisé les décors en trois segments, chacun avec sa palette de couleur. Pour le monde du passé, celui d’Ira et de Ruth, il a choisi de mettre en avant les tons ocres et bruns, pour évoquer les années 40. Pour l’univers de Sophia, les couleurs se veulent le plus neutres possible : "Je voulais que l’art explose littéralement contre ces fonds neutres pour définir qui elle était", explique-t-il. Enfin, les couleurs de Luke sont toutes des couleurs primaires, "mais aucun ton vif, il fallait que ces couleurs primaires collent aussi à l’univers du rodéo."

Des costumes étudiés

Les costumes ont constitué un autre enjeu technique, d’autant plus que le film traite deux périodes différentes. En plus des costumes des années 40, il a fallu prêter attention aux vêtements des cow-boys. Pour Luke (Scott Eastwood), la costumière Mary Claire Hannan a choisi le bleu, pour que l’on puisse le distinguer facilement. De plus, les jambières sont faites sur mesure, comme le veut la tradition du rodéo, afin que le cow-boy soit plus stable sur la selle.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Mortal Engines (2018)
  • Spider-Man : New Generation (2018)
  • L'Empereur de Paris (2018)
  • Rémi sans famille (2018)
  • Une Affaire de famille (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
  • Pupille (2018)
  • Hunter Killer (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Retour de Mary Poppins (2018)
  • Le Grinch (2018)
  • Aquaman (2018)
  • Pachamama (2018)
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Casse-noisette et les quatre royaumes (2018)
  • Les Veuves (2018)
  • Oscar et le monde des chats (2018)
  • Edmond (2018)
  • Leto (2018)
Back to Top