Mon AlloCiné
Dans un jardin je suis entré
Note moyenne
3,6
12 titres de presse
  • Cahiers du Cinéma
  • Critikat.com
  • Le Monde
  • Les Fiches du Cinéma
  • Les Inrockuptibles
  • L'Humanité
  • Libération
  • Positif
  • Télérama
  • Première
  • aVoir-aLire.com
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

12 critiques presse

Cahiers du Cinéma

par Dork Zabunyan

Dans le film, l’exploration d’une mémoire individuelle ou le récit de "fantasmes" ne relèvent pas de l’anecdote biographique. Au contraire, ils manifestent une hantise plus que personnelle qui élargit et rend plus complexe notre compréhension de ce que l’on appelle, non sans morgue, le "conflit israélo-palestinien".

Critikat.com

par Julien Marsa

Si "Dans un jardin je suis entré" traduit implicitement un certain désœuvrement – Mograbi s'y fait moins vindicatif et volontariste qu'à l'accoutumée – le film conquiert une inquiétude et une fragilité troublantes.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Le Monde

par Isabelle Regnier

Cette manière de tresser ensemble le rêve et la réalité, l'utopie et le concret, la croyance tenace dont elle témoigne dans la capacité de l'homme à s'arracher aux assignations, est rien de moins que révolutionnaire.

La critique complète est disponible sur le site Le Monde

Les Fiches du Cinéma

par Thomas Fouet

D'une mélancolie tenace, "Dans un jardin je suis entré" ravive la mémoire - et refonde l'utopie - d'un Moyen-Orient sans frontières ethniques ni confessionnelles.

La critique complète est disponible sur le site Les Fiches du Cinéma

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

C’est toute la beauté et l’intelligence de cette relation : les vicissitudes politiques n’empêchent pas une puissante amitié, incarnée par une belle séquence sur une plage face au coucher de soleil.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Humanité

par Emile Breton

[Le film est] sans lourdeur, car d’abord 
il est drôle. Ali comme Avi sont deux fameux comédiens 
qui se provoquent et s’aiment (...). Et il n’est pas passéiste. À cause de Yasmine, fille de deux cultures (...).

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Libération

par Natalie Levisalles

Depuis que Mograbi tourne des documentaires (c’est le douzième depuis 1989), jamais, et de loin, il n’a autant été question d’amour. Et (...) le spectateur ressent, magnifiquement incarnée par la superbe voix de la femme qui écrit [des lettres passionnées], une nostalgie déchirante.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Positif

par Nicolas Bauche

Une petite fille haute comme trois pommes (...) dynamite le discours du cinéaste, forclos autour d'un échange entre le metteur en scène et Ali Al-Azhari. (...) "Dans un jardin je suis entré" trouve son ton juste, dès qu'elle mène le jeu.

Télérama

par Mathilde Blottière

Avec ce regard sur l'ennemi désigné, le cinéaste suggère magnifiquement la fraternité des destins.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Première

par Isabelle Danel

De conversations passionnantes, le réalisateur israélien tire un film foisonnant et brouillon.

aVoir-aLire.com

par Virgile Dumez

Véritable work in progress maladroit, ce nouveau documentaire d’Avi Mograbi contourne son sujet et finit par tourner à vide. 

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Voir la critique sur le site de Studio Ciné live.

La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top