Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Gemma Bovery
note moyenne
3,4
2418 notes dont 333 critiques
2% (8 critiques)
23% (76 critiques)
41% (136 critiques)
23% (76 critiques)
9% (29 critiques)
2% (8 critiques)
Votre avis sur Gemma Bovery ?

333 critiques spectateurs

pawneese
pawneese

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 38 critiques

4,0
Publiée le 24/09/2014
On sort de ce film heureux d 'avoir passe un bon moment ,l'idée est originale,Fabrice lucchini un extraordinaire conteur qui nous tient en haleine de bout en bout et gemma aterton est splendide ,on comprend que tous les hommes craquent!!!! Même si c'est sans prétention ,je le conseille vivement.
annereporter94
annereporter94

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 007 critiques

5,0
Publiée le 21/09/2014
Gemma Aterton, aussi bluffante que dans "Tamara Drewe"; Fabrice Luchini, égal à lui-même... Vous l'aurez compris, ce film est un petit bijou alliant comédie et intellectualisme avec une rare dextérité...
jf G.
jf G.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0
Publiée le 16/09/2014
J"ai adoré ce film plein d'espoir , je le reverrai plus tard avec grand plaisir , je le recommande donc chaudement même si vous n'avais pas lu comme moi le livre "Madame Bovary" de Flaubert . Que du bonheur ! un grand bravo
Fritz L
Fritz L

Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 766 critiques

1,0
Publiée le 16/09/2014
En 1954, François Truffaut dénonçait à travers son article « Une certaine tendance du cinéma français », une catégorie de films labélisés « Qualité française ». Il s’agissait d’œuvres académiques tournées en studio, très scénarisées et sans grande inventivité filmique. Soixante ans après, on pourrait reprendre cette appellation en l’adaptant à l’air du temps, et dont « Gemma Bovery » est l’un des plus beaux fleurons. Car depuis une bonne décennie, s’enchaînent des sorties cinématographiques de films tous calibrés à l’identique (pitch simpliste de comédie agrémenté de drame(s), états d’âmes petits bourgeois, casting bétonné (souvent les mêmes acteurs) et peu inspiré, mise en scène plan plan et linéaire, décors naturels passe partout). On pense aux récents « On a failli être amies » et « La liste de mes envies » ou encore à « Le grand méchant loup », « Amitiés sincères »… en 2013. La cible (au niveau du public) est aisée à cerner, il suffit de regarder la composition des salles : public familial et plus de 50 ans). Films réputés, par excellence, pour être diffusés un dimanche soir, à l’heure de forte écoute, sur l’une ou l’autre des grandes chaînes de TV. On se dit toutefois, malgré le piètre niveau de cette production, qu’au moins elle dit être rentable. Hors en se penchant sur les recettes d’exploitation en salle des quatre exemples cités, on se rend compte qu’excepté « Amitiés sincères », les autres films ne couvrent pas le coût du budget (68% pour « On a failli être amies », 52% pour « La liste de mes envies », 33% pour « Le grand méchant loup »). On se dit alors, que si le public « cinéma » ne suit pas, peut-on encore qualifier ces productions de films ? Ou ne sont-ce que des produits marketing qui entre droits télévisuels, VOD et autre merchandising trouvent une rentabilité qui dépasse le seul cadre du plaisir du spectateur ? Pour en revenir à « Gemma Bovery » (il faut bien en parler un peu !), séance de 20h en première semaine un dimanche, la salle était vide ! Logique, car si le pitch était intéressant (bande-annonce trompeuse notamment) il est au final très mal exploité voir improbable de bout en bout. En ce sens, Anne Fontaine vient contrarier Flaubert qui nous disait, « le mot ne manque jamais quand on possède l’idée ». Quant aux acteurs, ils restent au minimum de leurs capacités (Luchini hébété et totalement en retrait, Gemma Aterton filmée en unique objet de sensualité, Elsa Zylberstein ridicule en grande bourgeoise parvenue…). Quant à la mise en scène, elle ne dépasse guère son cadre et ne décolle pas, bien au contraire. Elle s’enlise sur la base de ce scénario totalement dénué de sens, pire, jamais drôle… Restent quelques beaux plans (le travail du pain), le plaisir de retrouver l’incroyable Edith Scob (A quand un nouveau vrai grand rôle ???), et l’inénarrable décor de la Normandie, bien mal desservie ici.
r@ch
r@ch

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

0,5
Publiée le 13/09/2014
D'habitude je vais voir les films avec Luchini quasiment les yeux fermés en espérant voir un bon acteur à la verve hâbleuse. Et bien grosse déception. Ce film est ennuyeux du début à la fin. Les dialogues sont plats, les scènes comiques comme les scènes dramatiques sont ridicules. La chute finale que le metteur en scène nous repasse trois fois en croyant que le suspens est à ce point insoutenable qu'on aurait besoin d'une explication est d'une grande bêtise. A éviter donc...
grosbipar
grosbipar

Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 185 critiques

3,5
Publiée le 10/09/2014
comédie douce et amère avec un rythme lent mais sans longueur ! lucchini fait son show mais tout en nuances . film qui fait passer un agréable moment
Eric d.
Eric d.

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 113 critiques

3,0
Publiée le 09/09/2014
Une agréable transposition, dans laquelle, sans surprise, Luchini fait du Luchini, mais sans outrance. Quelques belles images, quelques caricatures en guise de personnages secondaires. Un regret: l'ennui me semble mal rendu et on s'interroge sur cette nécessité qu'a soudain l'héroïne de se comporter en Mme Bovary. Ou alors c'est parce que le temps cinématographique n'est pas le temps littéraire. Oui, sans doute... Pirouettes habiles en guise de dénouement. J'oubliais: la charmante Gemma nous fait passer quelques moments de pure grâce.
Lucas Vanony
Lucas Vanony

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 73 critiques

3,0
Publiée le 27/06/2014
Voici Madame Bovary à l’écran, habilement transformée en Gemma Bovery. L’histoire est un peu longue avec un manque de rythme, heureusement que Fabrice Lucchini vient amener de son punch et de sa repartie dans les dialogue afin de pouvoir classer ce film entant que Comédie !
Mathis A.
Mathis A.

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 693 critiques

2,5
Publiée le 28/05/2018
Un film interessant par la presence et le prestence de Fabrice Luchini, mais qui peche un peu par sa linearité
LeMagduCiné
LeMagduCiné

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 622 critiques

3,5
Publiée le 12/04/2016
Le potentiel érotique de ma femme* Petit à petit, Anne Fontaine devient une incontournable du cinéma français. En 13 longs métrages et 1 série télé, elle reste très libre dans ses choix d’expression, alternant avec plus ou moins de bonheur les sujets graves et les comédies. Après un Perfect mothers au parfum de souffre, et se trouvant sur le versant grave de l’échelle de son cinéma, elle nous revient dans cette nouvelle comédie, tirée du roman graphique de la britannique Posy Simmonds, au titre qui laisse présager du pire, et du pire des jeux de mot : Gemma Bovery. Par bonheur, il n’en est rien, même s’il n’y a pas de quoi crier au génie. Anne Fontaine a rembauché Fabrice Luchini qui était déjà à la tâche pour La fille de Monaco, film qui a reçu un accueil critique plutôt favorable. Elle a embauché Gemma Arterton, qui a triomphé dans Tamara Drewe, le film très réussi de Stephen Frears tiré d’un autre roman de Posy Simmonds. Autant dire qu’elle met tous les atouts dans sa besace de réalisatrice, et ne prend aucun risque pour que sa « rom com » soit un succès. Et de fait, on rigole beaucoup dans le film. Mais c’est Fabrice Luchini qui nous fait rire, quand son personnage Martin, bobo parisien qui a dû friser le burn-out et qui vient se ressourcer en Normandie sous les traits d’un boulanger, prend le spectateur (ou son chien !) à témoin pour commenter le destin de ses nouveaux voisins, cette famille Bovery (Charles et Gemma !), un destin qu’il voit calqué sur l’original, les Bovary de Flaubert dont il reste un absolu passionné malgré son nouveau pain quotidien fait d’épeautre et de six-céréales. Un destin dont il voudrait lui-même être un élément, bien sûr, tant le potentiel érotique de Gemma (Bovery/Arterton) est grand.
Adeline L.
Adeline L.

Suivre son activité Lire ses 28 critiques

3,5
Publiée le 08/03/2016
Pour tout vous dire, au départ, je m'attendais à un parodie de l'histoire d'Emma Bovary (écrite par Flaubert au XIXè siècle) de piètre qualité et à l'humour grotesque. En fait ce film est plus une pastiche qu'une parodie. Il reproduit à notre époque et à notre civilisation mêlée à celle d'anglais, la vie (à plusieurs détails près) d'Emma Bovary. C'est plus particulièrement le sentiment de bovarysme qu'il retranscrit tant l'histoire s'écarte parfois de l'originale. Un couple d'anglais s'installe en Normandie : Gemma et Charlie Bovery. Martin les observe de loin. C'est un boulanger marié, grand admirateur de Flaubert, qui voit venir les choses et souhaite intervenir dans le destin de Gemma qu'il perçoit comme étant une incarnation d'Emma Bovary. Pour ceux qui n'auraient pas vu le film ni lu l'ouvrage, je ne révèle pas la suite. Elle est toutefois relativement prévisible. Je désire juste pour révéler en somme de critique que le personnage de Martin est très intéressant. Tout d'abord parce que Fabrice Lucchini l'endosse à merveille et cela porte le film. Mais plus que cela, il joue un rôle de narrateur en plus d'intervenir pleinement dans l'histoire en tant qu'acteur. Pour finir, il est un personnage inexistant dans le roman Emma Bovary et son intervention dans le film, en formant en sorte de relation triangulaire entre Gemma et son amant est tout à fait originale. Peut-être au fond qu'il désire faire changer le destin de Gemma pour éviter le destin tragique d'Emma Bovary. C'est même certain, et c'est en cela que le film possède une seconde caractéristique novatrice. Bref, ce film est une pastiche, c’est-à-dire, une imitation d'une œuvre transposée dans notre siècle… Et quelle œuvre ! Souvent, ce genre de film est de piètre qualité. Là, je pense que le pari d'avoir modifié quelques éléments de l'histoire, d'avoir changé le siècle et l'origine des personnages concernés (Gemma est anglaise) et surtout d'avoir ajouté un troisième personnage (celui du narrateur/acteur) est un pari gagnant. Oui, ce film recèle de d'inventions diverses malgré le fait que les grands traits de l'histoire d'Emma Bovary soient dessinés et servent de trame. L'humour dans ce film est relativement flegmatique voire carrément étrange et pour ma part, j'ai adhéré! Après, je ne peux vous dire que j'ai été totalement transportée. Quand on s 'attaque à un génie comme Flaubert, il y a forcément une grosse mise en danger. Mais la prétention du film n'est pas de l'égaler et c 'est tant mieux. Il apporte plutôt un regard novateur sur l'histoire. Néanmoins, ce film recèle de petits trésors et d'agréables moments. Je vous le conseille, plus particulièrement si vous appréciez l'humour british et les situations incongrues !
Gustave Aurèle
Gustave Aurèle

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 1 319 critiques

2,5
Publiée le 11/12/2015
Cette déclinaison de l'oeuvre de Flaubert est desservie par les yeux constamment ronds de Luchini, les autres acteurs sont très biens.
pierrre s.
pierrre s.

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 2 392 critiques

2,5
Publiée le 17/02/2015
Fabrice Luchini se retrouve dans un film taillé sur mesure. Seulement pour une fois, ca ne prend pas. Le rythme est trop lent, et Luchini n'a pas son habileté habituelle.
Prad12
Prad12

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 1 057 critiques

0,5
Publiée le 11/02/2015
Simplement vu pour Luchini...... et très déçu par le scénario, lui même tiré d'un roman anglais adapté de Madame Bovary..... le roman est peut-être génial mais le film ne m'a absolument pas donné envie de le lire...... je me suis fourvoyé, je croyais rire, fatale erreur..... et la situation finale est d'un grotesque avéré. Seul surnage donc Luchini qui dans un rôle de bobo perdu à la campagne et proche du désespoir, veut continuer à plier la réalité à ses désirs et ses croyances, comme tout vrai bobo....... Fontaine s'est tarie sur ce film.....
Craoux
Craoux

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 214 critiques

1,5
Publiée le 21/01/2015
Mais qu'est-il arrivé à Fabrice Lucchini ? .. A-t-il vraiment vraiment cru en son personnage ? Il ne l'habite pas du tout. C'est d'autant plus curieux que cet acteur multifacettes semblait s'être investi (et il l'a dit) dans cette histoire s'inspirant de l'œuvre de Flaubert. En plus de cette énigme quant au jeu de l'acteur principal, je confesse ne jamais être rentré dans cette histoire dont les ressorts me sont apparus plutôt mièvres.
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top