Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Gemma Bovery
note moyenne
3,4
2418 notes dont 332 critiques
2% (8 critiques)
23% (76 critiques)
41% (135 critiques)
23% (76 critiques)
9% (29 critiques)
2% (8 critiques)
Votre avis sur Gemma Bovery ?

332 critiques spectateurs

Ender W.
Ender W.

Suivre son activité Lire ses 8 critiques

1,5
Publiée le 27/09/2014
Médiocre, lent et ennuyeux... sauf les 2 dernières minutes qui ne sauvent pas le film. mais qui peuvent laisser sur une bonne impression certains spectateurs Nous sommes entrés sur une impulsion après un dîner restaurant sympa et, sans réfléchir, parce que Luchini était à l'affiche. Nous étions trois avec des goûts différents, Et à la fin nous étions d'accord : on s'était ennuyé, pas au point de sortir au milieu du film, mais le jugement était sans appel "bof, ..."
Max G
Max G

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 25 critiques

1,5
Publiée le 20/09/2014
Gemma Bovery. Un film sexiste au scénario tiré par les cheveux, à destination de vieux lubriques. Le double fond de mise en scène sur le thème de "la vie imite l'art" est super littéral et naze (la scène du marché où Luchini devient "metteur en scène"). Pour couronner le tout certains rôles sont transparents d'inconsistance (le jeune châtelain) et prêtent à rire quand il faudrait pleurer (l'ex mari)... Reste Arterton et Luchini, si on aime leurs charmes respectifs. Mais sinon une vaste blague.
Jonathan M
Jonathan M

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 240 critiques

1,5
Publiée le 20/09/2014
Comme le pale Alceste à bicyclette, ce film devrait être renommer «The Luchini show». Le personnage de la vie réelle me dérange point. C’est un bien pensant qui sait se faire remarquer. Le personnage de film est inutile, cinématographiquement parlant. Tout ou presque est difficile d’entreprendre quand on prend en compte cette réalité.
cceintrey
cceintrey

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 114 critiques

3,0
Publiée le 20/09/2014
Anne Fontaine nous plonge au cœur de la campagne normande avec Gemma Bovery. Martin Joubert (Fabrice Luchini), le boulanger du village, voit arriver Gemma Bovery (Gemma Arterton) et son mari Charles comme nouveaux voisins. Elle va immédiatement le fasciner : il va être intrigué par la ressemblance de son nom avec celui d'Emma Bovary, l'héroïne de Flaubert qu'il a souvent lu. Pour lui, c'est la fin de la tranquillité. Il va aller jusqu’à s'immiscer dans sa vie pour essayer de déjouer son destin supposé tragique. Gemma Arterton est sensuelle et troublante dans ce rôle de séductrice et d'héroïne littéraire. C'est toujours plaisant de retrouver Fabrice Luchini au cinéma. Il est à son avantage dans ce rôle où il peut exprimer sa verve. Les seconds rôles sont formidables, notamment Elsa Zylberstein qui joue une ex citadine très snob. C'est un agréable moment. J'ai cependant moins aimé le dénouement du film, qui m'a un peu déçue.
Amyitis
Amyitis

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 17 critiques

2,5
Publiée le 20/09/2014
Je m'étais attendue à beaucoup de longueurs suite aux critiques des spectateurs sur Gemma Bovery, et donc à ne pas apprécier le film. Ce n'est pas le film du siècle mais j'ai tout de même bien aimé, et ce grâce à Fabrice Lucchini. Il m'a fait éclaté de rire à plusieurs reprises. Gemma Aterton est hypnotisante. Mais il est vrai que pour apprécier ce film, il faut ne pas être rebuté des histoires centrées quai uniquement sur un personnage masculin étant complètement fasciné par une femme.
LEPELTIER E
LEPELTIER E

Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 1 336 critiques

3,0
Publiée le 17/09/2014
Meme si le charme de Gemma Arterton emporte tout sur son passage et réussi la performance de rendre muet d'admiration Fabrice Lucchini , l'ensemble est bien terne et emprunté ; une petite déception .
lionelb30
lionelb30

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 816 critiques

1,5
Publiée le 15/09/2014
La fin est tres bien mais malgres de bon comédiens , on s'ennuie beaucoup.
Gaye75
Gaye75

Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 036 critiques

2,5
Publiée le 15/09/2014
Déception pour ce film qui m'a semblé très sage et assez froid, il faut dire que le scénario n'est pas non plus des plus original et n'avait rien de passionnant. À part les acteurs tous très bons et la bande son très approprié, ce film ne m'a pas convaincu. Dommage!
pierre72
pierre72

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 365 critiques

2,0
Publiée le 13/09/2014
Au départ, "Gemma Bovery" est un formidable roman graphique dont je suis fan et que j'ai beaucoup offert à des personnes hermétiques aux bande dessinées. J'ai souvent de bons retours de lecture car en plus de mélanger habilement littérature et bande dessinée, il se dégageait de cette histoire une bonne dose d'humour et de dérision. Adapter ce chef d'oeuvre de subtilité et d'écriture me semblait impossible, jusqu'à ce que Stephen Frears s'attaque à un autre roman graphique de Posy Simmonds ( l'auteur de Gemma) et réussisse pas si mal son adaptation de "Tamara Drewe". Il est devenu alors tentant pour les producteurs de s'emparer de celui-ci. Cette histoire d'une nouvelle Mme Bovary d'aujourd'hui a vraiment tout pour contenter à la fois un public un peu exigeant et un peu plus populaire. Seulement le résultat sur les écrans est, pour moi, assez raté. Si l'originalité du sujet peut faire bonne impression sur un spectateur découvrant l'histoire, il n'en est pas de même pour l'admirateur du roman. Vous me direz que c'est le lot de toute adaptation, de décevoir le fan. En choisissant l'option de l'illustration la plus proche possible du roman, l'objet filmique devient totalement académique sans grâce et sans relief. Bien sur Gemma Arterton est sublimement belle et troublante et sa présence illumine un peu ce film. Mais que dire du reste ? Fabrice Luchini est totalement improbable en boulanger. Ici il ressemble à un gentleman farmer en goguette, toujours à se balader et on a du mal à croire qu'il puisse pétrir autant de délicieuses spécialités boulangères. Il roule bien des yeux devant sa voisine si gironde, il a les lèvres qui frémissent très bien de désir devant les rondeurs de la belle, mais tout cela reste très artificiel, un poil trop démonstratif car le spectateur n'a pas besoin de tout cela pour comprendre. Et puis, c'est filmé par Anne Fontaine, donc c'est joli, beau, sublime comme une carte postale mais hélas totalement vide par manque de point de vue réel. C'est filmé comme un téléfilm, ce qu'il sera dans quelques mois de toutes les façons, ça ne fait aucune vague, un zeste de sexe, un soupçon de vaudeville,... La fin sur le blog
Cat L.
Cat L.

Suivre son activité 14 abonnés Lire ses 32 critiques

3,0
Publiée le 11/09/2014
Un film qui tient la route grâce à une très bonne idée de fond : spoiler: Emma Bovary n'est pas où l'on croit et c'est bien Fabrice Luchini Emma Bovary, qui comme elle a trop lu de romans et voit la vie à travers eux. A partir de coïncidences, il croit voir en ses nouveaux voisins Emma et Charles Bovary, et voudrait, tel Cassandre, sauver Emma en intervenant dans l'histoire qu'il pense devoir se dérouler. Un Emma Bovary moderne car Luchini, contrairement à Emma, c'est par procuration qu'il vit une meilleure vie et échappe à sa femme qui lui fait 1000 reproches et à son débile de fils (qu'il croit - un beau renversement nous attend à la fin) et à sa vie à la campagne somme toute décevante (malgré les espoirs qu'il fondait dessus) et n'a pas besoin de vivre une aventure lui : il la vit non pas en assistant à la téléréalité mais en faisant coller la vie de sa voisine à son cinéma intérieur. L'actrice Gemma est sublime et la caméra souligne souvent ses formes girondes (ce qui peut se justifier par le regard de Luchini) et Hervé, l'aristo, en jeune éphèbe est tout aussi agréable à regarder. Luchini fait certes du Luchini mais reste irrésistible et la réalisatrice joue avec l'image qu'il trimballe avec lui de goûteur de mots, un brin rêveur et pédant et pour contrebalancer, lui fait mettre les mains à la pâte, avec humour. Anne Fontaine joue avec le roman de Flaubert en suivant des pistes, en lançant des fausses pistes, et par ce jeu de collage ou d'écart avec Madame Bovary, donne finalement une image différente et plus moderne du couple. Si on est attentif, c'est parfois un peu cousu de fil blanc, et quelques portraits sont taillés à la serpe, comme celui de la grande bourgeoise joué par Elsa Zylberstein, mais on se délasse à jouer avec le modèle flaubertien et les détours d'Anne Fontaine.
titicaca120
titicaca120

Suivre son activité 158 abonnés Lire ses 2 119 critiques

3,0
Publiée le 11/09/2014
film assez inégal , parfois tendre et romantique, parfois un peu long mais la beauté de Gemma Arterton gomme toutes les imperfections.
Jorik V
Jorik V

Suivre son activité 518 abonnés Lire ses 981 critiques

3,0
Publiée le 10/09/2014
Sentiment mitigé à la sortie du dernier film d’Anne Fontaine qui nous avait émerveillés l’année dernière avec ses « Perfect Mothers ». Il est vrai que l’on ne s’ennuie pas de tout le film mais qu’on a du mal à savoir où la réalisatrice veut en venir hormis ce parallèle entre le roman de Flaubert et l’héroïne de son film. Problème de point de vue également tant elle semble hésiter entre se placer du côté de cette Emma Bovary de notre siècle ou de celui de Fabrice Luchini qui fantasme la vie de sa nouvelle voisine. C’est peut-être là que le bât blesse : dans la seconde partie, l’excellent acteur semble sous-exploité tant il en est réduit au rôle de simple spectateur du marivaudage qui se joue devant ses yeux alors qu’il rêverait (et nous aussi) d’en être l’acteur. Pas vraiment drôle hormis quelques bonnes répliques, ni vraiment émouvant, cette chronique normande ne dépasse pas le stade d’une accumulation de vignettes. Heureusement Anne Fontaine croque sa bourgeoisie rurale avec mordant et sait soigner ses images. Et encore une fois, Fabrice Luchini montre que dès lors qu’il apparait à l’écran avec son verbe si particulier, il pourrait nous jouer une poule que l’on prendrait ça pour de l’art ! Quant à Gemma Arterton, lumineuse, elle nous interprète à nouveau un rôle trop voisin du « Tamara Drewe » de Stephen Frears pour qu’on ne lui reproche pas la redite. Sympathique mais sans plus en somme avec un petit plus pour l’excellente pirouette finale !
Marla-Jane
Marla-Jane

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 96 critiques

2,0
Publiée le 09/09/2014
Énième conte provincial sur une femme qui s'ennuie, "Gemma Bovery," en rendant hommage à Flaubert, cite son génie sans jamais s'en approcher, tant il est difficile d'être original sur ce thème adapté maintes fois au cinéma. Pour une analyse détaillée du film en avant-première:
Louis C
Louis C

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 11 critiques

1,5
Publiée le 10/09/2014
j'ai vu ce film banal en soi certes gemma Arterton est belle et les bons mots de F. Luchini touchent juste , la mise en scène de Anne Fontaine est brouillonne et la fin du film est grotesque pour ne pas dire alambiquée , non je ne conseille pas .
scm127
scm127

Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 238 critiques

1,5
Publiée le 15/02/2015
Une idée de départ très originale, de bons acteurs, pour un résultat bien plat et décevant. On n'y croit pas, et Lucchini, plutôt sobre pour un fois, semble se demander ce qu'il fait là...
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top