Notez des films
Mon AlloCiné
    Butcher 3
    note moyenne
    2,5
    123 notes dont 34 critiques
    répartition des 34 critiques par note
    3 critiques
    5 critiques
    10 critiques
    8 critiques
    4 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Butcher 3 ?

    34 critiques spectateurs

    Yannickcinéphile
    Yannickcinéphile

    Suivre son activité 733 abonnés Lire ses 4 025 critiques

    4,5
    Publiée le 25 janvier 2014
    Bon ben voilà une bien belle découverte que ce Hatchet III. Franchement je ne connaissais pas la saga, mais ce film donne en tout les cas envie de se lancer dans le visionnage des deux autres films. Le casting n’est certes pas l’atout phare de cette petite série B, mais il est rempli tout de même par quelques acteurs de qualité et plutôt rodé au genre, ce qui se ressent. Kane Hodder, dont on ne voit (encore) pas le visage prend son rôle très au sérieux et livre une prestation de méchant très convaincante, Danielle Harris en revanche est une héroïne un peu fade, dont l’interprétation est heureusement compensé par une Caroline Williams qui s’impose clairement avec son rôle classique certes, mais relevé. Je relève quelques seconds rôles de qualité par ailleurs, avec un Zach Galligan bien loin des gremlins, et Derek Mears dont la phase d’apparition est assez réjouissante. Globalement, sans atteindre des sommets, Hatchet III peut s’appuyer sur des acteurs assez solides pour ne pas dépareiller. Le scénario va directement à l’efficacité pure et dure, et c’est vraiment le choix qu’il convenait de faire. Le film est court (1 heure 15), il est sans temps mort, l’action pulse vraiment, les scènes horrifiques se succèdent à un rythme effarant avec une teinte second degré générale bien amenée. Sachant pertinemment qu’il est impossible de renouveler en profondeur le genre, Hatchet III fait le choix d’offrir au spectateur ce qu’il est venu chercher en quantité, et le résultat est tout à fait réussi et hautement divertissant, évidemment pour l’amateur du genre. La mise en scène est soignée et très propre. Il semble que ce soit le premier film de BJ McDonnell et le résultat est à la hauteur. Il parvient d’une part totalement à rendre lisible et clair les meurtres, de sorte qu’on en profite, il insuffle une belle dose de tension en reprenant intelligemment quelques morceaux d’anthologie du cinéma (une des fusillades fera furieusement penser à Predator premier du nom), et il parvient, chose pas forcément simple, à exploiter suffisant ses décors pour nous plonger réellement au milieu d’un bayou ! La photographie n’est pas en reste, offrant des scènes nocturnes soignées et jamais trop sombres, et mâtinant cela d’une esthétique qui pourra rapprocher quelques morceaux du film du Monde Perdu. La référence au Tyrannosaure qui est d’ailleurs faite dans le film ne me surprend guère, car je pense clairement que Hatchet III doit aussi beaucoup, au niveau esthétique, au film de Spielberg. Le résultat ne manque d’ailleurs pas d’allure. Les décors enfin sonnent très juste et on fait l’objet visiblement d’une réelle attention. J’ignore le budget du film, mais indéniablement Hatchet III a une allure assez classieuse et assez raffinée. Coté effets horrifiques, Hatchet III se complait clairement dans le gore qui tache. C’est souvent envisagé sous un angle humoristique, comme en témoigne nombre de réactions des personnages, mais visuellement le résultat est à la hauteur. Le sang gicle partout, les mises à mort sont aussi nombreuses que variées, il y a de l’audace, et si tout n’est pas d’une perfection technique exceptionnelle, indéniablement c’est une des meilleures surprises dans le genre de ces dernières années. Enfin la bande son est relativement travaillée, mais est peut-être un peu en retrait tout de même. Je conclurai en disant que l’on a là un métrage très solide, qui dans le registre horrifique est une vraie bonne surprise. Grand-guignolesque à souhait, souvent drôle, doté d’un méchant charismatique, ultra-rythmé, porté par des acteurs suffisamment convaincants, Hatchet III est un excellent métrage de soirées horrifiques entre amis (déconseillé cependant aux plus sensibles car parfois c’est tout de même bien gore). Je lui accorde 4.5.
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 230 abonnés Lire ses 756 critiques

    2,5
    Publiée le 19 novembre 2014
    Après deux films sympathiques et une nouvelle franchise de créée, Adam Green décide de s’attaquer à un troisième opus mais il laisse la réalisation pour ne s’occuper que du scénario. "Butcher 3" revient donc à BJ McDonnell pour qui se sera la première réalisation (même si le monsieur n’est pas un débutant puisqu’il a été caméraman sur "Jack Reacher", "Star Trek : Into Darkness", "Le Royaume", "Lords of Salem", "World Invasion : Battle Los Angeles", "Killer Joe" et sur les séries "Heroes" et "The Walking Dead"). Comme d’habitude, le film commence pile poil là où avait fini le précédant : après avoir explosé la tête de Crowley, Marybeth se rend au commissariat ; mais étant couverte de sang, le shérif la met sous les verrous et refuse de croire que Victor Crowley soit impliqué dans cette affaire Cependant, lorsque Crowley revient à la vie et commence à tuer ses subalternes, le shérif va devoir revoir son jugement…Parfois, il y a des franchises qui devraient s’arrêter plutôt que de continuer : avec la fin du second opus, on n’avait du mal à imaginer une suite mais bon, ce n’est pas la première fois qu’on voit un vilain tueur mort revenir à la vie (ah, la saga "Vendredi 13"..) mais là, le prétexte de la malédiction vaudou est, en plus d’être extrêmement capillotracté, est vraiment mal exploité, à la limite du ridicule même. Pendant près d’une demi-heure, on assiste à la mise en place du récit ponctuée d’interminables séances de blabla (la tentative d’Amanda de convaincre Marybeth de la véracité de sa théorie sur la malédiction qui pèse sur Crowley) et la longue préparation d’une nouvelle battue. Bref, on commence à regarder gentiment sa montre en espérant que le film décolle enfin…et puis, comme à l’habitude dans cette saga, arrive le dernier acte et son un déluge de gore non-stop : éventrements, tranchage de jambes, décapitations, éviscérations, arrachage de bras, têtes écrasées…un tel étalage de brutalité sanguinolente n’est plus surprenant de la part de cette franchise, et il faut reconnaître encore une fois que cela est particulièrement plaisant. Mais ici, on peut carrément dire que cette violence décomplexée sauve le métrage du naufrage tant les efforts scénaristiques sont proches du néant. Le pire, c’est que même la charmante Danielle Harris se voit totalement sous-exploitée dans ce troisième film et, si on excepte le tout début du métrage où elle est géniale, semble devenue totalement passive. Pour le reste du casting, il est sympa de retrouver Zach Galligan que je n’avais pas revu depuis "Warlock 2" et les deux "Gremlins" (il a bien grandi le petit Billy Peltzer !!) et la saga continue son habituel lot de caméos : le légendaire Sid Haig (le Captain Spaulding de "La Maison des 1000 Morts" et "The Devil's Rejects") campe un vieux toqué vicelard, Adam Green lui-même apparaît en prisonnier saoul et, parmi les nombreux flics, on peut reconnaître la bouille de Derek Mears (le Jason Voorhees du remake de "Vendredi 13"). "Butcher 3" est sans conteste le plus mauvais film de la trilogie et évite le statut de navet grâce à sa perpétuelle violence graphique, se voyant juste relégué au statut de nanard. Je crois bien que la légende de Victor Crowley ferait mieux de s’arrêter ici…
    chrischambers86
    chrischambers86

    Suivre son activité 4194 abonnés Lire ses 10 398 critiques

    1,0
    Publiée le 30 juillet 2014
    Victor Crowley est de retour et c'est un chouia mieux que l'èpisode 1 et 2! Alors rèsumons l'opus prècèdent : une trentaine de cadavres dans les marècages de Honey Island et la seule à s'en être sortie se nomme Marybeth alias Danielle Harris! Le tueur à la force sur-humaine a tuè son père et son frère! Montèe à bord d'un bateau d'excursion qui n'ètait pas vraiment lègal, Marybeth s'est enfoncèe dans le bayou avec pour seul bagage une arme à feu! Là, un « fantôme » aurait tout dèvastè sous ses yeux en tuant sa famille! Fuite oblige! Mais la nuit suivante, elle retourne dans ce même bayou, traque ce prèsumè « fantôme » en emmenant plusieurs personnes avec elle! Pas de doute, cette histoire est la plus farfelue jamais entendue! Scène d'ouverture de "Hatchet III", Marybeth dèbarque comme une fleur dans les locaux de la police, recouverte de la tête au pied du sang d'une tierce personne, armèe jusqu'aux dents, et avec un foutu scalp! Et pour justifier cette histoire, en tant qu'alibi, elle justifie une lègende urbaine! Pour le reste, ça vire et ça volte dans tous les sens! Le père Crowley est dè-chaî-nè dans un opus qui se dilue dans le gore le plus gratuit! Entre une paire de couilles accrochès aux arbres, des boyaux à l'air et de l'arrachage de têtes, on n'en a pour son quota d'hèmoglobine! En flic du dimanche, Zach Galligan ne remonte pas le niveau du casting (son adjoint et son ex sont bien pires). La minceur de l'intrigue n'arrange rien non plus! Mais les scènes gores sont vivement menèes! Ce qui n'est dèjà pas si mal pour les amateurs du genre...
    nicperpignan
    nicperpignan

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 253 critiques

    0,5
    Publiée le 28 novembre 2016
    Ce film est vraiment nullissime! Un navet stupide sans intérêt, grotesque et qui ne fait absolument pas peur ! J'ai loué ce film et quel ennui !!!!! Franchement évitez de louer ce navet
    Félix F
    Félix F

    Suivre son activité 107 abonnés Lire ses 2 420 critiques

    1,5
    Publiée le 15 mars 2014
    Hatchet 3 ème du nom, cette fois on reprends tout les mêmes ingrédients, on mélange bien, on rajoute du sang, des acteurs miteux et quelque dialogues stupide et on obtient une suite commercial invendable tant c'est mal réalisé et peu crédible. Le premier avait au moins un peu de charisme. Cette troisième suite n'a rien à sauver, hormis son côté gore à volonté.
    janisaire
    janisaire

    Suivre son activité 41 abonnés Lire ses 1 895 critiques

    2,5
    Publiée le 19 janvier 2014
    Légère amélioration par rapport aux deux premiers, les personnages sont moins débiles et l'histoire tient un peu plus la route !
    L'Infernaute de l'Apocalypse
    L'Infernaute de l'Apocalypse

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 399 critiques

    4,5
    Publiée le 24 novembre 2014
    franchement je les et vu le 1,2, et 3 je le trouve super surtout que je suis une grande fan des films d'horreur alors franchement c'est films la , c'est nickel dommage que le 3 c'est la fin si il en aurais une 4eme mais encore plus gore sa serais géniale. Le 3éme et mon préférer de la série.
    anonyme
    Un visiteur
    5,0
    Publiée le 21 janvier 2014
    Franchement je dis très bonne trilogie hatchet donc avec ce dernier volet on ne s'attendra pas a une suite car la malediction est normalement j'ai pris plaizir a matter cette trilogie slasher qu est vraiment exelent avec une histoire stupefiante du debut a la fin.
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 20 mai 2016
    Jamais deux sans trois ! La saga Hatchet (ou Butcher chez nous) passe la troisième après deux premiers opus moyens. Adam Green, réalisateur des deux premiers opus, cède sa place afin de devenir producteur. La réalisation est donc confiée à l'inexpérimenté BJ McDonnell qui signe donc son premier film. Pari gagnant ou résultat (encore une fois) foireux ? L'histoire se déroule pour la troisième fois dans un bayou, sorte de marécage puant de la Nouvelle Orléans aux États-Unis. Le scénario des deux opus précédent n'a jamais vraiment brillé par sa grande originalité. En gros, pour faire simple, des gens vont dans le marécage, ils se font tuer par Victor d'une manière bien sanglante, end of story. L'aspect kitch de l'histoire est d'ailleurs bien plus accentué dans cet opus qui semble vraiment aller du côté de l'auto-parodie avec des effusions de sangs improbables et des trucages grotesques. Les scénaristes ont voulu en révéler un peu plus sur l'histoire de Crowley. De ce fait, on y apprend comment a débuté cette malédiction, pourquoi Victor Crowley est-il invincible et surtout comment mettre fin à la malédiction. Les explications fournies ne vont pas améliorer le film mais plutôt, au contraire, alourdir le film avec des séquences longues où l'on se promène à la recherche d'objets qui pourraient mettre un terme à la folie destructrice de Crowley. Pendant ces longues scènes, Crowley s'amuse à réduire au silence quiconque pose un pied sur son marais, deux ambiances qui contrastent dangereusement pour aboutir à un combat final pathétique, le tout ouvrant largement la porte à un quatrième opus. Terriblement prévisible, le film ne réserve aucune surprise et semble parfaitement calibré pour remplir le quotas de litres de sangs déversés sur les acteurs. Côté casting il y a quelques nouvelles têtes qui viennent s'ajouter au casting et aux caméos. On retrouve la superbe Danielle Harris (Urban Legend, Halloween 4 et 5) dans le rôle de l'héroïne, même si elle reste assez effacée dans le film. Il faut aussi souligner la présence de Caroline Williams (Massacre à la Tronçonneuse 2, Halloween 2 - remake) qui s'en tire très bien dans son rôle de journaliste fanatique de Crowley. Dans le rang des caméos, on retrouve le sympathique héros du premier opus interprété par Joel Moore (Avatar) ou encore Sid Haig (The Devil's Reject) avec le rôle d'un papi raciste complètement dingo. Les autres personnages sont tous aussi clichés les uns que les autres, mais au moins cela va de paire avec le film qui semble ne pas se prendre au sérieux. La plastique du film semble ne pas avoir évoluée depuis le second opus. On retrouve toujours des décors aussi vides et pauvres, sauf que le film semble n'en avoir plus grand chose à f*utre. Le bayou semble être la copie parfaite des deux premiers opus. Il en va de même pour le maquillage de l'affreux Victor Crowley qui ne fait même plus sourire tant c'est ridicule. Et que dire de ces horribles musiques qui s'apparentent plus à de la diarrhée auditive qu'à de la musique d'ambiance. Les + : du gore et encore plus de gore (mais ça devient lassant car ça ne surprend plus), quelques révélations sur le passé de Crowley, les acteurs qui semblent plutôt à l'aise Les - : mais une histoire qui n'est qu'une redite du 1er et 2ème opus, une histoire qui reste sur ses acquis sans proposer quelque chose de nouveau (mis à part 2-3 révélations sur le passé de Crowley), le maquillage raté de Crowley qui ne fait même plus sourire, aucun effort pour la réalisation qui vire à la limite du nanar de mauvais goût. On croyait Victor Crowley mort et enterré à la fin du second opus et pourtant il est de nouveau sur l'écran afin de perpétrer un énième massacre. Un troisième opus qui ne change pas de formule, et c'est donc avec regret que je n'octroie pas la même note pour cette suite sans grande prétention qui n'assure plus le divertissement à cause de sa réalisation limitée. On pourra dire ce qu'on veut, mais on commence quand même à fortement se lasser du schéma de la franchise qui n'est, décidément pas, dans une optique de changement. Un film conseillé uniquement aux fans de la saga, et encore s'ils existent.
    Renaud Motch's E.
    Renaud Motch's E.

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 100 critiques

    4,0
    Publiée le 2 février 2014
    Un bon slasher old school gore à souhait pour les amateurs d'hémoglobines et de second degré qui passeront de bons moments avec ce troisième volet de la série des Hatchet ( Butcher ). Les autres peuvent passer leur chemin...
    apotheme
    apotheme

    Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 1 767 critiques

    2,0
    Publiée le 19 janvier 2014
    Fidéle au deux premiers toujours aussi gore hatchet 3 est en toute logique le dernier vu la fin enfin espérons.
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 3 231 critiques

    0,5
    Publiée le 26 janvier 2014
    Un navet +1 même au 15ème degré ! 0/5 ! Pitoyable !!!
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 1943 abonnés Lire ses 5 490 critiques

    2,5
    Publiée le 15 janvier 2014
    Après un bon premier et un second nettement moins voila le 3e qui retrouve un peu des couleurs. Le film reprend là ou le 2 s’arrête et offre un spectacle bien gore avec souvent du 2nd degrés, des effets gores bien faits même si parfois grossiers après ça reste un slasher très classique assez court donc sympa à voir.
    matt240490
    matt240490

    Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 059 critiques

    1,5
    Publiée le 12 septembre 2013
    Les deux premiers étaient des navets, le troisième, miracle, est juste nul. C'est ce qui résume parfaitement la franchise Hatchet, slasher dans lequel un certain Victor Crowley, un monstre déformé absolument increvable, habillé en salopette et dont la passion est de massacrer tout le monde comme il le peut, sème la panique dans le bayou. Ainsi, le film se résume à membres déchiquetés, têtes arrachées et course-poursuites dans une forêt sombre où tous périssent. Davantage réputé pour son côté volontairement barbare, le film a de quoi faire rire, tant les maquillages et effets sont mauvais et les dialogues dignes des plus gros nanars. Une blague qui ne fera pas rire longtemps.
    Oxymetal
    Oxymetal

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 688 critiques

    3,0
    Publiée le 4 novembre 2013
    Dans "Hatchet III", "Victor Crowley" (Le mythique tueur du "Bayou") n'est toujours pas mort et revient (Encore) de l'au-delà histoire de finir le massacre pour de bon. Du "Gore", de l'humour bien "Craspec", des victimes en pagailles, ce 3em opus cette fois-ci réalisé par "BJ McDonnell" (Toujours sous la houlette de "Adam Green") va encore plus loin dans le délire. Les "Fans" de la 1ère heure vont être aux anges et replongeront sans problèmes dans ce "Slasher Movie" à l'ancienne digne d'un épisodes de "Vendredi 13" de la grande époque. La franchise "Hatchet" s'essouffle un peu dans ce 3em épisode, mais ne trahit jamais ses origines dans un "N'Importe Nawak" totalement assumé. Plaisirs coupable donc, pour cette saga qui malgrés un manque évident de moyens compense par des idées "Gores" pas très subtiles mais du plus bel effet, et c'est exactement ce que l'on recherche dans ce genre de programme. Pourquoi s'en priver dans ce cas ?
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top