Mon AlloCiné
Winter Sleep
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Winter Sleep" et de son tournage !

Come-back cannois

Winter Sleep a remporté la Palme d'or du 67ème Festival de Cannes, présidé par Jane Campion. Le réalisateur Nuri Bilge Ceylan est un habitué du festival puisqu'il a déjà reçu trois prix de la Croisette : le Grand Prix en 2003, pour son film Uzak, puis celui de la mise en scène en 2008 pour Les Trois Singes et enfin un second Grand Prix en 2011 pour Il était une fois en Anatolie.

Cannes, encore et toujours

Nuri Bilge Ceylan fut par ailleurs membre du jury cannois en 2009, sous la présidence d'Isabelle Huppert. Dès son premier court-métrage, Koza, il est repéré par le festival puisqu'il s'agit du premier court turc qui y fut sélectionné. Par la suite, Les Climats reçut en 2006 le prix FIPRESCI de la critique internationale. Plus récemment, en 2012, il fut récompensé d'un Carrosse d’Or, récompense décernée dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs par la Société des Réalisateurs de Films à l’un de leurs pairs.

Partout derrière la caméra

Pour Winter SleepNuri Bilge Ceylan cumule, comme à son habitude, les casquettes. Il est à la fois réalisateur, scénariste, coproducteur et monteur de son film. A l'instar de ses trois précédentes réalisations, Il était une fois en Anatolie (2011), Les Trois singes (2008) et Les Climats (2006), c'est Gökhan Tiryaki qui occupe le poste de directeur de la photographie.

Loooooooongue oeuvre

Winter Sleep est le film le plus long jamais réalisé par Nuri Bilge Ceylan, pourtant spécialisé dans des oeuvres travaillant sur des temps de latence, de vide et d'attente, avec 3h16min de projection nécessaire à la fiction. Il était une fois en Anatolie durait déjà 2h30min mais jamais encore le cinéaste n'avait passé le cap des trois heures pleines. Cela dit, il est encore loin des records de longueur cinématographique, dépassant, pour un petit nombre, les 10h de pellicule, notamment Berlin Alexanderplatz, de Fassbinder, durant 14h56min.

Home turc home

Winter Sleep est le second film que tourne son réalisateur en Anatolie, après Il était une fois en Anatolie. Ses films, majoritairement tournés en décors réels, offrent un panorama des paysages turcs très diversifié, partant d'Istanbul vers des contrées plus continentales comme Erzurum et Dogubayazit.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Us (2019)
  • Dernier amour (2018)
  • Walter (2018)
  • Qui m'aime me suive! (2018)
  • Captain Marvel (2019)
  • Rebelles (2018)
  • Ma vie avec John F. Donovan (2018)
  • Mon Bébé (2018)
  • Dumbo (2019)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Le Mystère Henri Pick (2019)
  • Du Miel plein la tête (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dragon Ball Super: Broly (2018)
  • Le péril jeune (1994)
  • La Mule (2018)
  • M (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Sunset (2018)
  • Convoi exceptionnel (2018)
Back to Top