Notez des films
Mon AlloCiné
    Fifi hurle de joie
    note moyenne
    3,0
    38 notes dont 8 critiques
    répartition des 8 critiques par note
    3 critiques
    4 critiques
    1 critique
    0 critique
    0 critique
    0 critique
    Votre avis sur Fifi hurle de joie ?

    8 critiques spectateurs

    vuvuzela
    vuvuzela

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 324 critiques

    3,5
    Publiée le 4 octobre 2013
    Portrait des derniers jours de la vie d'un peintre/sculpteur iranien de grand talent, "Fifi hurle de joie" est le nom d'une toile de l'artiste l'ayant accompagné toute sa vie, et représente, selon son explication, l'hypocrisie de ceux qui s'exclament "je meurs de joie", cette pédanterie épinglée par l'auteur contre le vernis des apparences se retournera contre lui, pendant le film, le résumant dans ses pauses morales déliquescentes, avant son décès. Il est pourtant bien sympathique notre Bahman Mohasses, sincère, sans scrupules, au sourire ravageur, et aux poumons asthmatiques noirs de nicotine le noyant par hémorragies: il a peint des magnifiques toiles avec un extraordinaire sens de la beauté, et du même élan, en a détruites beaucoup, dans sa veine créatrice. Au fur et à mesure, sa production a baissé, sa critique destructrice est restée, contre toutes les injustices, très droit-de-l-hommiste, mais aussi bien sûr, contre la démocratie de la culture de masse. Son oeuvre se vend cher, il vit seul, chichement dans un hôtel de Rome, vieil homosexuel nostalgique du temps des rencontres subreptices avec des hommes mariés jeunes qu'il draguait. Il n'intéresse plus grand monde, calfeutré dans son isolement, marginal caractériel, à part quelques admirateurs sincères des beautés nées du bout de ses doigts. On ne peut être et avoir été. Sa dernière toile ne viendra pas. Sa mort oui. L'impulsion de l'enchaînement des événements naît de la volonté de la réalisatrice documentariste de le filmer. Elle en saisira donc l'essence. Est-ce bien, est-ce mal? Dans Fifi, tout le monde, devant ou derrière la caméra, se situe au-delà des convenances de la morale, mais seule la réalisatrice n'en oublie pas le bon sens commun. Peut-être affirme-t-elle un loupé dans l'héritage imprécis que lui laissent les générations précédentes d'iraniens, broyés dans une Histoire radicale...
    Vareche
    Vareche

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 186 critiques

    4,0
    Publiée le 28 avril 2014
    Fifi hurle de joie est le nom de ce qui ne se dit pas, un aphorisme, un titre parfait, qui convient pour souligner la réaction de Bahman Mohasses à un vaste ensemble social qui va de la démocratie à l'égalité des droits. Hurler de joie, tout autant à l'arrivée du Shah au pouvoir, qu'à la convergence démocratique en occident, hurler de joie à l'arrivée de Mitterrand au pouvoir, tout autant qu'à celle d'Hitler, c'est à l'effet de masse que l'art de Mohasses s'adresse, sa haine profonde du présent et du spectacle, est un calque du propos de la cinéaste. A Quel emblème et à quel symbole la légende Mohasses fait-elle référence? A d'autre que l'artiste et la cinéaste déploient, celle du Prince Salina, celle de Balzac, à Hoffman, aux poémes perses, entouré d'une culture qui l'étouffe, Mohasses est une figure assez commune en sommes de l'homosexuel vieillissant aux désirs contrariés. Sauf que la réalisatrice déploie autour de lui (heureusement) tout une narration sur une dernière commande, et un suspens absolument génial né de l'angoisse. L'angoisse de voir un artiste mourrant pouvoir livrer une dernière fois l étendue de son Art. LA réalité magique se déploie dans le film, tout le mon de sait que la fin est proche et pourtant chacun va croire à une fiction, la plus belle possible. Une aventure superbe.
    pierro5
    pierro5

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 6 critiques

    4,0
    Publiée le 21 novembre 2013
    Un documentaire étonnant, un artiste hors du commun, je me suis régalé à écouter ce misanthrope débiner tout y compris lui même avec un humour décapant. La rencontre avec les mécènes qui veulent lui commander sa dernière œuvre est un moment formidable. Beaucoup de surprises dans le film, très original et plaisant. On a envié de noter ce qu'il dit tellement c'est étonnant, spirituel et drôle !
    Flore A.
    Flore A.

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 518 critiques

    4,5
    Publiée le 3 octobre 2013
    Un documentaire très intéressant sur un artiste rare qui s'investit dans la réalisation du film et livre ici une forme de testament. Il nous fait partager son expérience de l'art sous un régime dictatorial puis islamiste, son rapport très particulier à ses œuvres et au monde. Le film est aussi une belle réflexion sur la création avec des références au "Chef d'oeuvre Inconnu" de Balzac. Un bel hommage.
    Munro
    Munro

    Suivre son activité Lire ses 14 critiques

    5,0
    Publiée le 3 octobre 2013
    je conseille très vivement ce film que j'ai découvert au cinéma du réel. Il est resté longtemps dans ma mémoire. C'est drôle, réjouissant, profond mais surtout humain. Dans toutes les ambivalences que l'humain contient. un grand film.
    eymericleouf
    eymericleouf

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    5,0
    Publiée le 27 septembre 2013
    Mitra Farahani a réalisé un magnifique travail! J'aurais aimé rencontrer ce fameux Bahman! A voir absolument
    Mary B.
    Mary B.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    Publiée le 9 octobre 2013
    C'est excellent. Je suis impressionnée par le charisme, subtilité et la liberté d'esprit de ce peintre.
    amanijaoui
    amanijaoui

    Suivre son activité Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 27 septembre 2013
    Cela fait du bien de voir ce genre de film sortir en salles, ça change des grosses productions et du divertissement. Vrai coup de coeur pour ce film osé, qui interroge l'art, l'humain... je conseille vivement.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top