Mon AlloCiné
    Tel père, tel fils
    note moyenne
    4,2
    2551 notes dont 315 critiques
    17% (54 critiques)
    50% (156 critiques)
    23% (71 critiques)
    7% (23 critiques)
    2% (7 critiques)
    1% (4 critiques)
    Votre avis sur Tel père, tel fils ?

    315 critiques spectateurs

    Jacques A.
    Jacques A.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 35 critiques

    5,0
    Émouvant, juste, profond. Heureux de l'avoir vu. La vie est un long fleuve pas si tranquille que ça.
    thierry5981
    thierry5981

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,0
    on revoit avec plaisir l'actrice qui jouait noriko , la fiancee de tatsuru dans" petite fievre des 20 ans"
    Elsa U.
    Elsa U.

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 59 critiques

    4,0
    Kore Eda livre ici un film très doux, touchant et noble grâce à une réflexion fine, sensible, très pudique aussi. Il soulève dans un petit conte intime moderne de lourdes questions sociétales et bouscule les liens familiaux. Il oppose en un sens une sorte d'humanité évidente et naturelle aux moeurs d'une société emplie par la retenue, l'élégance et la discrétion, et qui ne tolère aucune erreur ni faiblesse. Photographie et plans lents, calmes, lumineux. On aurait cependant parfois souhaité davantage de profondeur, quelque chose de plus vibrant, sans parler de pathos, mais quelque chose peut être de plus humain, de plus vrai.
    92etoiles
    92etoiles

    Suivre son activité Lire ses 22 critiques

    4,5
    Ce film a obtenu le Prix du Jury au dernier Festival de Cannes et a semble t-il beaucoup plu à Steven Spielberg qui en a acheté les droits afin d'en faire un remake. Le scénario fait étrangement penser à la comédie La vie est un long fleuve tranquille d'Etienne Chatiliez : deux familles, une aisé, l'autre populaire, deux enfants échangés à la naissance,... Le propos est cependant bien plus grave et sérieux dans le film de Kore-Eda, même si quelques pointes d'humour et la spontanéité des enfants allègent parfois le propos. Chaque épreuve que les parents des deux familles affrontent se fait un calme incroyable mais le réalisateur arrive très bien à nous faire comprendre que l'enjeu est davantage psychologique. Diverses questions apparaissent : les liens du sang sont-ils plus importants que les six années passées à élever un enfant qui n'est pas biologiquement le notre? Élevons-nous nos enfants comme nos parents nous ont élevé? Reproduisons-nous les mêmes erreurs? L'ensemble est traité sans jugement et avec une bienveillance incroyable pour les personnages. Une scène incroyable et bouleversante mérite à elle seule de voir le film... Un film grave et délicat à la fois.
    mathilde V.
    mathilde V.

    Suivre son activité Lire ses 5 critiques

    4,5
    Voilà un beau moment de cinéma. Les descriptions sont fines, l'émotion est palpable et il s'agit d'amour, filial ou pas.
    cyril.lebars
    cyril.lebars

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 81 critiques

    3,0
    Intéressant drame familial, qui se passe en Asie, mais qui pourrait également se passer n'importe où, tant son thème est universel. Des vrais personnages, des émotions feutrées mais profondes. Une belle histoire ?
    S M.
    S M.

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 453 critiques

    4,0
    Un drame familial japonais émouvant et touchant filmé avec une justesse et une retenue comme seuls les nippons savent le faire. La photographie est superbe, les acteurs excellents et la musique de Bach parfaite. A voir et à revoir tellement il y a de niveaux de lecture.
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 180 abonnés Lire ses 89 critiques

    5,0
    Prix du Jury à Cannes en 2013, Tel père, tel fils est un film émouvant et d’une dureté à toute épreuve. Apprendre six plus tard que son fils n’est pas le siens et savoir que son propre enfant est ailleurs dans une famille totalement différente, est l’une des situations les plus cruelles qui puisse arriver à des parents. Pourtant les Nonomiya et les Saiki n’ont pas le choix, ils vont devoir vivre avec cette nouvelle. Sans tomber dans le pathos, Hirokazu Koreeda présente un œuvre bouleversante bordé par un dilemme inévitable. Cette une histoire mise en scène dans le simple regard de moments simples ou difficiles, empoigne notre cœur en essayant de toujours rester positif. Les acteurs sont tous sincères et ne sombreront jamais dans la caricature. Tel père, tel fils est une œuvre parfaite qui préfère montrer sans jugement de valeur et laissera ainsi le spectateur répondre à ses propres questions. D'autres critiques sur ma page Facebook : Cinéphiles 44
    bruno E.
    bruno E.

    Suivre son activité 5 abonnés

    3,0
    l'argent ne fait pas tout et ne remplace pas l'amour des parents. ce film nous rappelle cette chose bien évidente. malgré quelques longueurs, cette œuvre n'en reste pas moins savoureuse par moment.
    lugini
    lugini

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 158 critiques

    5,0
    Magnifique. Ce petit garçon Keita aime tellement son père qu'il accepte d'être comme lui, de cacher son amour, d'obéir froidement à ce qu'il lui demande tout le contraire de l'autre famille extravertie. Il y a beaucoup d'amour d'un côté comme de l'autre, mais l'héritage paternel de chaque a bloqué ou non la manifestation des sentiments de chacun.
    Alejandro Almodoclint
    Alejandro Almodoclint

    Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 660 critiques

    4,0
    Film japonais remarquable. Mais a ne pas montrer aux personnes allergiques aux films asiatiques qui sont souvent d'une lenteur spécifique... Ce film est sobre comme le sont les japonais en terme de sentiments et d'amour. Et ça suffit pour en faire un très bon drame sur le theme de la paternité, la filiation. Tellement réussi qu'il a reçu le prix du Jury au Festival de Cannes_remarquez, ce n'est pas forcément un gage de réussite_ et que Spielberg en a acheté les droits pour en faire un remake_qui sera évidemment moins réussi que l'original. Seul bémol quelques scénettes où j'ai pas tout compris (meme en repassant le rewind)
    Newstrum
    Newstrum

    Suivre son activité 14 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Tel Père, tel fils de Hirokazu Kore-eda vaut peut-être moins pour le regard que pose le cinéaste sur deux familles japonaises de condition sociale différente que pour son discours critique sur la figure du père japonais traditionnel, aux valeurs conservatrices fondées sur la loi du sang et la primauté du travail sur la vie. Un film peut-être plus schématique que le magnifique Still Walking, mais qui reste très touchant. Voir ma critique complète sur mon blog :
    steely_dan_76
    steely_dan_76

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,0
    La vie est un long fleuve tranquille version dramatique ou l'inné et l'acquis ... quand tu nous tiens !! Film tout en subtilité ... malgré quelques longueurs.
    Don Diego de Las Vega
    Don Diego de Las Vega

    Suivre son activité

    5,0
    Je n'ai pas de mots pour exprimer la magnificence de ce film. La scène où le père poursuit son fils sur tout le long d'un chemin stratifier dans un bois..... Des larmes ont coulé de mes yeux pour la première fois en regardant un film
    Housecoat
    Housecoat

    Suivre son activité 62 abonnés Lire ses 5 critiques

    4,5
    On connaît tous le concept de deux enfants échangés à la maternité qui oblige deux familles aux idéaux et aux milieux sociaux différents à se rapprocher pour connaître leur progéniture tout en abordant la question délicate de ce qu'il faut faire pour remédier à cette impasse sans trahir les liens familiaux. Tel père, tel fils est probablement l'oeuvre qui exploite le mieux cet élément déclencheur pour plusieurs raisons. La première car il traite son histoire avec énormément de sérieux en abordant toute les questions possibles (trahison, adoption, échange, milieu social). La deuxième car il se concentre avant-tout sur les parents, un en particulier qui rejette la raison de la distance avec son fils sur le lien du sang, les enfants concernés étant moins privilégiés par la caméra de Kore-eda puisqu'ils ne comprennent pas quel est la complexité de la situation qu'ils vivent et subissent l'incompréhension de leurs parents accordant selon chacun peu ou trop d'importance à cet incident, ils sont avant-tout des victimes. Incompréhension parfaitement mise-en-scène, la moindre scène, la moindre parole est prétexte à développer les liens des personnages par l'amour ou le rejet. Tout en posant la réflexion de qu'est-ce qu'un père et qu'est-ce qu'un fils et si le sang est réellement un lien et un gage d'amour. Tel père, tel fils est une véritable réussite, l'émotion n'en devient que plus sincère. A voir absolument.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top