Mon AlloCiné
    Tel père, tel fils
    note moyenne
    4,2
    2552 notes dont 315 critiques
    17% (54 critiques)
    50% (156 critiques)
    23% (71 critiques)
    7% (23 critiques)
    2% (7 critiques)
    1% (4 critiques)
    Votre avis sur Tel père, tel fils ?

    315 critiques spectateurs

    cylon86
    cylon86

    Suivre son activité 467 abonnés Lire ses 2 991 critiques

    4,0
    C'est un sujet difficile qu'aborde Hirokazu Kore-eda avec ce film : en effet, il y est question d'un échange d'enfants effectué à la maternité ce qui va bouleverser la vie de deux familles qui ont aimé un enfant qui n'est pas le leur pendant 6 ans. La question qui se pose alors est délicate : les liens du sang sont-ils plus forts que le lien d'amour ? Évidemment, les avis diffèrent et pour Ryota, travailleur acharné attaché à de vieilles valeurs, les liens du sang paraissent plus forts mais rien n'est simple. Avec ce film, Kore-eda réussit à nous parler d'un tel sujet sans tomber dans les clichés et en confrontant ses personnages aux bonnes questions qui animeraient n'importe lequel d'entre nous face à une telle situation. Comment les parents ont-ils fait pour ne jamais s'apercevoir de la vérité ? Comment procéder à un échange d'enfant ? Faut-il vraiment le faire ? Toujours avec tendresse et délicatesse, le cinéaste filme les choses telles qu'elles sont sans en faire trop et parvient à atteindre des sommets d'émotions grâce à une écriture subtile et d'excellents acteurs, qu'ils soient adultes ou enfants.
    vinetodelveccio
    vinetodelveccio

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 596 critiques

    4,0
    Un film poignant aux enjeux moraux très forts. HiroKazu Kore-Eda décortique encore une fois les relations familiales et l'amour filial à travers un film magnifiquement filmé. Le scénario, qui avait été exploité par Chatillez sous l'angle comique, est ici l'occasion de faire un focus assez rageur sur la société japonaise et ses dérives immorales qui condamnent les valeurs humaines sur l'autel de l'excellence. Les deux familles sont un brin caricaturales, mais la subtilité de la mise en scène et le jeu très sincère des acteurs rattrapent le coup. On retient en permanence sa respiration dans un drame où les enjeux sont universels et les personnages très touchants. La simplicité de l'écriture et l'innocence des enfants font du film un petit bijou émotionnel très fin et sublimement mis en musique.
    mindstyle
    mindstyle

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 55 critiques

    3,5
    Je n'ai pas ressenti beaucoup d'intensité malgré le potentiel du scénario. Certaines scènes font sourire, on s'amuse beaucoup de la différence des deux familles concernées par cet échange d'enfants ayant évolué dans des milieux dramatiquement opposés; d'un côté, on a le petit garçon sans grand potentiel élevé dans un bon milieu socio-culturel ou tout est policé, contenu, rigidifié dans une éducation bourgeoise, où règne le culte de l'effort. d'un autre, on a le petit garçon éveillé qui va s'épanouir dans une famille de petits commerçants, où on ne fait que s'amuser, où la réussite sociale importe peu, pourvu que l'on soit heureux et satisfait de ce que l'on a. Ce film brille surtout par les questions qu'il pose : - Qu'est-ce que la paternité, est-ce le sang, ou bien est-ce la relation que l'on a avec son enfant ? - Qu'est-ce qu'un père ? Une personne qui fixe des règles et cherche à tirer le meilleur de nous même, ou bien un homme qui nous aide à nous épanouir sans chercher à nous enfermer dans une éducation rigide ? - Qu'est-ce qu'aimer son enfant pour un père ? Est-ce vouloir tirer le maximum et vouloir qu'il se conforme à l'image bien déterminée que l'on se faisait de lui, ou bien l'accompagner au mieux et apprécier simplement le chemin parcouru avec lui ? Tel Père, tel fils traite ces questions sans verser dans la caricature grotesque; tous les membres de la famille sont mis à profit pour apporter leur réponse aux questions posées; l'innocence de ces enfants est bousculée, tiraillée entre ces deux familles diamétralement opposées; La conclusion du film importe peu et est humainement parlant fort prévisible, seules importent les questions et les échos qu'elles renvoient à notre propre expérience.
    poet75
    poet75

    Suivre son activité 179 abonnés Lire ses 147 critiques

    4,0
    Deux nouveaux-nés échangés à la maternité, l'un aboutissant dans une famille aisée l'autre dans une famille modeste... Impossible de ne pas songer au film d'Etienne Chatiliez, "La vie est un long fleuve tranquille". Mais la comparaison s'arrête là, car au lieu d'une comédie assez lourdaude et caricaturale, nous avons affaire, avec ce film du japonais Hirokazu Kore-Eda, à une oeuvre d'une grande finesse et d'une grande sensibilité. Plutôt que de s'engager tête baissée dans le registre de la farce, c'est ici l'émotion qui domine, mais l'émotion associée à une réflexion fine et intelligente sur ce que sont la paternité et la maternité. Qu'est-ce qu'un père? Qu'est-ce qu'une mère? Quand les parents des deux enfants qui ont été mal intentionnellement échangés par le fait d'une infirmière jalouse sont avertis de cette erreur, six ans se sont écoulés. Autrement dit, pendant six ans, ils ont été élevés, éduqués, par leurs parents de substitution. Or la paternité et la maternité s'inscrivent probablement davantage dans la durée que dans le seul fait d'engendrer; on est parent quand on a accompagné un enfant au fur et à mesure qu'il grandit, en lui inculquant une éducation, en lui transmettant des valeurs, des manières, une histoire, etc. Rien n'est simple, par conséquent, pour les deux familles mises devant le fait accompli. Il est impensable que, du jour au lendemain, les deux enfants soient rendus à leurs géniteurs et qu'on en reste là. Les enfants ne le comprendraient pas car, pour eux, leurs parents sont ceux qui les ont éduqués. Comment sortir de cet imbroglio? Comment se comporter vis-à-vis de l'autre famille? Les mères sont plus sensibles, plus droites, mais les pères ont un comportement ambigu, voulant le bien des enfants sans nul doute, mais avec des arrière-pensées intéressées et pas toujours très avouables. C'est sur eux que se focalise davantage le réalisateur, comme l'indique le titre du film. Avec un tel sujet, il était facile de déraper, mais Kore-Eda et ses remarquables acteurs (mention spéciale aux enfants) gardent toujours le ton juste et nous passionnent jusqu'au dénouement. 8/10
    Nelly M.
    Nelly M.

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 493 critiques

    4,5
    Suivre une démonstration cinématographique sans en croire un traître mot. Simplement parce qu'elle est de très grande qualité. C'est le cas ici où il semble impossible, dans la vie réelle, que même suite à la bévue d'une soignante, deux enfants de cet âge puissent être échangés... En le considérant comme pure fantaisie de cinéaste, on a tout loisir d'apprécier le filmage des bambins et de leurs parents mis à l'épreuve. C'est magnifiquement mené, à bonne distance et avec humour. On glisse du papa le plus joueur au superman boudeur ou père des temps présents, ou clone de père, comme on voudra, le plus feinté de tous à mon humble avis... J'ai trouvé les contextes familiaux par trop inégaux (l'enfant unique parachuté avec d'autres enfants en bas âge y trouve forcément son compte alors que le petit ribouldingue chez le couple très comme il faut, hum, adaptation de surface)... Restent les mères, virant jumelles à l'écran, deux rusées dans leur manière d'avancer les pions... Etrange chassé-croisé familial tel qu'il est, improbable à moins de bascule totale des institutions dans la déraison au motif que "le sang c'est le sang"... En élargissant le propos à la société entière hors de cette question, le film peut ouvrir débat...
    Michele G.
    Michele G.

    Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 11 critiques

    5,0
    film magnifique sur la filiation tout en sobriété dans un japon actuel où les valeurs commencent à changer, à voir absolument!
    F.C
    F.C

    Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 13 critiques

    5,0
    Un film d'une grande subtilité tant dans la mise en scène que dans le traitement du sujet. Jamais moralisateur, le réalisateur nous fait ressentir la complexité de la réflexion des personnages. On est forcément ému et on a envie de montrer ce film à ses proches.
    islander29
    islander29

    Suivre son activité 294 abonnés Lire ses 1 131 critiques

    3,0
    Difficile de commenter un film pendant lequel j'avais plus envie de sommeiller pour réparer mon organisme et mon esprit (et peut être celui des autres ?) que de m'accrocher à une histoire qui elle aussi semblait avoir envie de sommeiller.... Donc ma critique est assez subjective d'autant que j'ai adoré tous les précédents films de Hirokazu Koreeda.... Alors je me contenterais d'un commentaire brumeux sur une pseudo platitude du scénario et du jeu d'acteurs, d'une bienséance dans les rapports qui d'habitude me plait mais qui l'a m'a endormi... C'était débordant de bons sentiments et je me suis plus à regretter l'immense poésie de "l'été de Kikujiro" de Kitano, à cent mille lieues en émotion, en poésie et en imagination.... Car il faut le dire le film est assez formel et manque d'intensité......Ce n'est pas un mauvais film, pour moi, un film de Koreeda, n'est jamais mauvais, mais il manque d'un certain dynamisme à la fois dans l'image , la mise en scène et surtout dans l'élan poétique qui n'attendait qu'un tel sujet pour nous régaler.... Il va falloir que le réalisateur ne se contente pas de liens et de sensibilité, il va devoir à mon avis redonner du punch à sa réalisation et à son inspiration.... A vous de voir, j'essaierai de le revoir à la télé pour me refaire une opinion....
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    4,0
    Pour son nouveau film, Hirokazu Koreeda nous emmène dans l’intimité de deux couples que tout oppose et en premier lieu leur classe sociale, qui vont voir leurs vies bouleversé lorsqu’ils apprendront que leur enfant a été échangé à leurs naissances. La force du film est de traité d’un sujet très difficile de manière juste, sans caricatures et sans niaiserie, de plus l’auteur ne juge pas et nous laisse regarder l’évolution des personnages. Le scénario est bien écrit, et aborde plusieurs thèmes intelligemment et nous questionne sur les liens du sang, ceux de l’amour pour celui que l’on a éduqué pendant 6 ans ou encore sur l’éducation vu que les deux familles sont différentes et éduquent différemment leurs enfants. C’est vraiment la relation père/fils qui est au centre du film et surtout dans le couple venant d’un milieu aisé et le réalisateur capte parfaitement bien l’évolution du père, ainsi que la dramaturgie du récit. De plus il arrive à rajouter des touches d’humours bien trouvées. Les personnages sont dans l’ensemble très bien écrit et aussi très bien joué que ce soit les plus jeune ou les plus vieux. Une très bonne surprise et un très bon film, captivant de bout en bout, intelligent, subtil et émouvant.
    lexomildu33
    lexomildu33

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 31 critiques

    4,0
    2 familles radicalement opposées sont confrontés a un drame, en apprenant que leur deux enfants agés de 6 ans respectifs ont été echangé a la maternité. Comme ça cela ressemble au feuilleton de france 2 faisant l'introduction d'un passionnant debat a "ça se discute". On imagine tres bien dans ce choc entre deux foyers, deux cultures, omar sy dans le role du gentil père de famille bruyant débordant d'amour face a jean pierre bacri dans le role de l'acariatre chef d'entreprise dévoré par son ambition n'accordant aucune place a son statut paternel. Et la c'est la surprise. Car ce film ne juge pas. La neutralite est absolue. Les adultes se débattent comme ils peuvent pour assumer leurs fonctions, obsédés par la question de ce que fait un père: le sang ou l'education- un fill merveilleux.
    Miyu C.
    Miyu C.

    Suivre son activité 10 abonnés Lire sa critique

    5,0
    Film d'une justesse incroyable sur les sentiments, qui n'en fait ni trop ni pas assez. Simplement réel. En fond de toile la peinture d'une société japonaise inégale, où reste très fortement ancrée cette idée de lien du sang, la tradition de la femme à la maison et de l'homme dont la vie est arrêté à la sphère de son travail pour lequel il doit tout donner. Et pourtant lueur de changement, d'évolution des comportements et des manières de penser, représenté par le chemin fait par le père architecte tout au long du film. Comme c'est le ces dernières années dans la société nippone.
    Dominique V.
    Dominique V.

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 138 critiques

    4,5
    Un très beau film, qui prend le temps de raconter une histoire "simple" à hauteur... d'homme(s). Et nous invite à nous interroger sur la question de la prévalence des liens du sang sur ceux qui se tissent au fil des premières années de l'éducation.
    GerardB
    GerardB

    Suivre son activité Lire ses 29 critiques

    4,5
    Aux handicapés de la vie, un film fort donnant une lecture possible de l'origine de leurs maux. A voir absolument ! Un incontournable pour qui veux devenir parent !
    WutheringHeights
    WutheringHeights

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 179 critiques

    3,5
    (... Le cinéaste pose le problème avec subtilité : les liens du sang sont-ils plus forts que ceux du cœur et de l'éducation ? ... La plus grande force du film est dans le regard des enfants, admirablement dirigés, avec toute l'innocence de leur jeune âge. C'est dans cette pureté que les parents trouveront la réponse à leurs doutes.
    Mozambic
    Mozambic

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    4,5
    Une vraie réussite ! Film très tres émouvant sur un thème qui donne vraiment a réfléchir. Et ce sur un fond de culture nipponne avec de bons acteurs. Un excellent film pour cette fin d'année.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top