Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
La Bataille de Tabatô
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La Bataille de Tabatô" et de son tournage !

Première

La Bataille de Tabatô constitue le premier film de João Viana. Le réalisateur portugais avait auparavant tourné plusieurs courts-métrages.

Deux en un

Le tournage du film a donné l’occasion à João Viana de mettre en boîte deux œuvres distinctes. D’un côté, il en a tiré un court-métrage documentaire, "Tabatô", sorti en février, et de l'autre ce premier long-métrage.

Une idée allemande

C’est en rencontrant un musicien allemand que João Viana a eu l’idée de son long-métrage. Le violoniste berlinois souhaitait en effet se rendre en Afrique pour apprendre à jouer du djembé. Un but qui a intrigué le cinéaste portugais qui est né en Angola et se souvenait qu’à son époque les enfants africains quittaient l’Afrique pour l’Europe et notamment l’Allemagne pour apprendre la musique. Il faut savoir que le village de Tabatô a la particularité de n’être habité que par des musiciens.

Droit au cinéma

João Viana n’était pas destiné à travailler dans le cinéma. Poussé par son père, il a fait des études de droit à l’Université de Coimbra. C’est donc en autodidacte qu’il s’est tourné vers le cinéma. Avant de se lancer dans l’aventure La Bataille de Tabatô, il a occupé un peu tous les postes au sein des équipes techniques du story-board : du son en passant par la production.

Avec mention

Présenté au Festival International du Film de Berlin, le long-métrage a obtenu de la part du Jury la Mention spéciale pour un Premier Film. Outre l’Allemagne, il a été projeté lors du festival international du film de Toronto, hors compétition à Moscou, à Lisbonne au festival du film indépendant portugais, à Buenos Aires lors de la semaine du cinéma portugais, au Brésil, en Suisse, en Afrique du Sud et au Mexique.

Propriétaire

Plus qu’un film, c’est une expérience que João Viana a vécue en tournant en Guinée-Bissau. Il s’est si bien intégré à la communauté de Tabatô que le chef du village lui a promis une maison une fois que son long-métrage serait achevé.

Authentique

Bien que le réalisateur soit portugais et que la Guinée-Bissau ait été une colonie portugaise, l’ensemble du film a été tourné en mandinga, le dialecte guinéen.

En famille

Fatu et Mutar Djebaté sont réellement parents dans la vraie vie. Ils entretiennent un rapport nièce-oncle et non père-fille comme dans le film.

Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • After - Chapitre 1 (2019)
  • Avengers: Endgame (2019)
  • La Malédiction de la Dame blanche (2019)
  • Les Crevettes pailletées (2019)
  • Just a gigolo (2018)
  • Simetierre (2019)
  • Raoul Taburin (2018)
  • Monsieur Link (2019)
  • Mon Inconnue (2019)
  • Dumbo (2019)
  • El Reino (2018)
  • Tanguy, le retour (2018)
  • Shazam! (2019)
  • Nous finirons ensemble (2018)
  • Chamboultout (2019)
  • Le Parc des merveilles (2019)
  • Le Vent de la liberté (2018)
  • Working Woman (2018)
  • Royal Corgi (2018)
  • La Lutte des classes (2018)
Back to Top