Mon AlloCiné
    Fast & Furious 8
    note moyenne
    3,9
    6979 notes dont 491 critiques
    21% (104 critiques)
    30% (146 critiques)
    25% (124 critiques)
    12% (58 critiques)
    6% (30 critiques)
    6% (29 critiques)
    Votre avis sur Fast & Furious 8 ?

    491 critiques spectateurs

    jpcine92
    jpcine92

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 22 critiques

    2,0
    Publiée le 29 avril 2017
    Le plus mauvais de la série depuis le troisième volet ! On assistait à une surenchère depuis les épisodes 4 à 7 mais il y avait encore de l'originalité et une certaine tension dans l'action. Ici plus de stars invitées et devenues récurrentes comme The Rock, puis Jason STAHAM, Kurt RUSSELL et maintenant la belle Charlize THERON.. mais la surenchère de Stars ne compense pas la dérive vers des scénarios de plus en plus débiles et sans suspense! Certes les scénario n'ont jamais été le point fort des Fast & Furious, mais dans le 8 il est particulièrement léger et incohérent et pire, le suspense a quasiment disparu : l'équipe des F&F affronte un sous-marin nucléaire et des militaires Russes avec des 4X4 et des voitures de sport non blindées, le tout sur de la glace les doigts dans le nez ! J'ai revu cette semaine à la TV les 2 premiers épisodes de la saga Fast & Furious, qui coutaient 20 fois moins chères à produire et sans Stars invitées.. on y prend en fait bien plus de plaisir : plus d'authenticité, de passion, de suspense.. Je n'irai pas voir le numéro 9, la série est devenue du grand Guignol grotesque !
    Chavrath H.
    Chavrath H.

    Suivre son activité

    2,0
    Publiée le 2 mai 2017
    Ce film remplie d'incoherence c'est juste incroyable. Autant j'aime cette saga depuis le 1er opus mais le 8 ma litteralement deçu. De une les scène sont vraiment mal fichu, juste a voir la scène d'ouverture spoiler: (Dom gagne la course en doublant en marche arrière avec une carcesse qui a 2cv a tout pété en feu sur le point d'exploser!!) On y croit biensur mais tout le long du film est bien pire malheuresement. Et de 2 les frére Shaw, Bad Guys du 6 et 7eme opus devenu babysitter de Toretto, non Deckar Shaw a juste tué Han ton pote mais sans rancune on s'tape une biére dans un terrase trankilou.. Juste pour dire qu'il est nul a chier si on connait un peu l'histoire du film.
    Sebastien R.
    Sebastien R.

    Suivre son activité 9 abonnés

    0,5
    Publiée le 20 avril 2017
    Après les charlots font l'Espagne ... f&f8 Comme ils trouvaient les voitures et les drifts ringards ils ont décidé d'en faire un holiday on ice ... ok y'a de l'action Mais En y réfléchissant... rien de crédible De la marche arrière d'une bagnole qui va Aussi vite qu'en 6e au sous marin qui va à 200 à l'heure ... bref Vivement f&f9 dans l'espace
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,0
    Publiée le 14 juin 2017
    The Fate of the Furious reprend les éléments des derniers films et en donne une suite logique, les touches d'humour sont bonnes, l'action nous en met plein les yeux et on prend plaisir à retrouver la fine équipe. Espérons que le prochain soit le dernier avec Charlize Theron bien sûr. A voir pour les fidèles de la saga.
    romano31
    romano31

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 003 critiques

    4,0
    Publiée le 14 avril 2017
    Après le décès tragique de Paul Walker lors du tournage de l'épisode 7, on se demandait bien comment la saga allait rebondir. Et puis on nous a annoncé une nouvelle (et dernière ?) trilogie et sort donc cette semaine l'épisode 8 de la saga la plus rapide du cinéma. Eh bien j'ai beaucoup aimé ce huitième film. Alors certes, le scénario est assez prévisible (en même temps ça n'a jamais été la grande force des Fast and Furious) mais c'est toujours aussi fun et divertissant de suivre Toretto et sa bande. Dans cet opus, Toretto, poussé par la sublime et énigmatique Cypher, se retourne contre sa famille afin de commettre des délits pour le compte de cette dernière. Bien sûr, on comprendra le pourquoi du comment durant le film. J'ai trouvé la réalisation vraiment propre. F. Gary Gray assure une mise en scène fluide et lisible. De plus, les scènes d'action sont vraiment excellentes (ma préférée étant celle de l'évasion de la prison) et celles de New York et de la base marine sont assez jouissives. Côté acteurs, ces derniers connaissent bien leur rôles depuis le temps donc aucun problème de ce côté là. J'ai adoré l'humour entre le personnage de Dwayne Johnson et celui de Jason Statham (bien mieux que l'humour un peu gamin de Tyrese Gibson qui devient un peu lourd à la longue) et on sent malgré tout que l'esprit de Paul Walker/Brian O'Conner plane sur ce film. Enfin, et c'est le gros point fort du film, Charlize Theron est juste excellente en méchante vraiment méchante. Elle a un charisme hors du commun et est indéniablement la méchante la plus badass de la saga. J'espère vraiment qu'on la reverra dans les prochains opus. Bref, Fast and Furious 8 est un excellent divertissement dans la droite lignée des opus précédents. Si vous êtes fans de la saga vous ne pourrez qu'apprécier ce huitième film.
    Silvy Valeira
    Silvy Valeira

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 4 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2017
    Pour moi, un des meilleurs Fast & Furious avec le 5 : Vin Diesel, Jason Statham et Dwayn Johnson ça fonctionne !!! Tyrese nous fait toujours autant rire, je suis complètement fan ! L'intrigue sur la cybercriminalité tient la route, mais on reste toujours dans l'esprit Fast & Furious avec une course de voitures contre un sous-marin (sisi!!!). Charlize Theron est excellente, on passe un super moment ! Évidemment on regrette Paul Walker, mais il y a toujours un petit clin d'œil...allez le voir vous ne regretterez pas !
    7eme critique
    7eme critique

    Suivre son activité 126 abonnés Lire ses 1 073 critiques

    1,5
    Publiée le 19 juillet 2017
    La sauce qui fonctionne continue de s'écouler encore et toujours (mais quand va-t-elle s'arrêter ?). Les codes sont bien fidèles au poste, et ce dès l'introduction : musique de merde, grosses bagnoles, petits culs, personnages clichés et accent à la con. Oui, les cinq premières minutes relèvent déjà de l’auto-caricature ! La franchise qui s'est fixée pour but d'aller toujours plus loin d'épisode en épisode sans avoir peur du ridicule, continuera effectivement de repousser les limites, en proposant des cascades et des explosions toujours plus spectaculaires (quitte à faire la course avec un sous-marin), et en recrutant de nouveaux membres dans son casting (on pensait pourtant que Charlize Theron était plus exigeante dans ses choix...sûrement une histoire de cachet). "Fast & Furious 8" n'envisage donc pas de décevoir ses fans et envoie de l'action à tour de bras (et Dieu sait que le tour de bras de The Rock n'est pas commun). On ne parlera en revanche plus des scenarii à la mords-moi-le-nœud de cette franchise, ingrédient mort et enterré depuis de nombreux épisodes maintenant, répétant sans cesse le même schéma de guéguerres et autres trahisons à deux balles sans réel suspense (pas la peine de masquer la photographie sur le téléphone au début du film, on devine instantanément de qui il s'agit). L'époque de l'infiltration dans le milieu des courses clandestines est bien loin... Un aspect ringard commence à se faire ressentir depuis le temps, que ce soit dans les énormes facilités ou encore le personnage de Vin Diesel devenant toujours un peu plus ridicule, s'approchant au plus près de sa caricature façon "Les Kassos" (pour les amateurs de programmes YouTube). Michelle Rodriguez, elle aussi, énorme tête-à-claques de collection, deviendra un véritable calvaire à l'écran. Le cinéma de divertissement est utile et parfaitement honorable, un genre comme un autre, mais le mettre en scène avec talent en suscitant l'intérêt et en proposant un minimum de surprises et de nouveautés est une toute autre histoire, et ce n'est pas ce tour du monde tuné et bodybuildé sous un semblant d'amitié fraternelle qui va nous faire rêver. Cette mécanique grand-guignolesque, et bien que toujours plus explosive, devient de plus en plus difficile à visionner. Au bout de huit épisodes, il serait tout de même grand temps de mettre un terme à cette franchise, même si monstrueusement bankable (phénomène frustrant témoignant d'une intention principale navrante de la part du grand public). On a été indulgent sur les précédents épisodes, mais aujourd'hui, il est vraiment temps que la saga "Fast & Furious" rentre au garage, mais quelque chose nous dit que le portail va rapidement ré-ouvrir, c'est pourquoi on optera pour la casse comme destination.
    alice025
    alice025

    Suivre son activité 600 abonnés Lire ses 335 critiques

    3,5
    Publiée le 14 avril 2017
    Nouvel opus de Fast and Furious, toujours aussi divertissant. Même si l'histoire est souvent déjà-vue et assez clichée, on apprécie car on vient voir ce film pour s'en mettre plein la vue et c'est réussi : grosses cascades en voiture, vitesse, effets spéciaux, bref du spectaculaire comme d'habitude même si je doute que dans la vraie vie, on puisse faire ce genre de choses, mais c'est un plaisir coupable. On retrouve la team habituelle, Charlize Theron incarne le rôle de la méchante et c'est assez réussi. Pas mal de petites touches d'humour complètent cette histoire, et on a le droit également à un petit clin d'oeil suite au regretté Paul Walker. Du pur divertissement qui fonctionne toujours autant.
    Carl Carter Jr V.
    Carl Carter Jr V.

    Suivre son activité 25 abonnés Lire sa critique

    0,5
    Publiée le 20 avril 2017
    Nul nul nul nul et re nul de plus en plus nul les F&F depuis le 5 qui était un chef-d'œuvre. Dans se film le même scénario que les 3 précédent ils vont quelques part fonts tout pété et vont autre part. De l'image de synthèse à gogo ... enfin bref. Un film pour Paul ??? Le pauvre serais dégoûté de voir ce que devient F&F !
    Chris46
    Chris46

    Suivre son activité 259 abonnés Lire ses 555 critiques

    4,0
    Publiée le 8 août 2019
    " Fast and Furious 8 " 8e opus de la saga " Fast and Furious " . Dominique torretto ( Vin Diesel ) et letty ( Michelle Rodriguez ) sont en lune de miel à Cuba tandis que Brian et Mia ( Paul Walker et jordana Brewster ) mène une vie ranger et que le reste de la bande a été disculpé . Tout le monde semble retrouver un semblant de vie normal . Jusqu'au jour où débarque une mystérieuse femme nommer Cipher ( Charlize Theron ) une connaissance de deckard Shaw ( Jason Statham ) et son frère Owen Shaw ( Luke Ewans ) . Elle va entraîner Dom dans le monde de la criminalité . Le reste de la bande va tenter d'arrêter les agissements de Dom et Cipher nottamant en devant s'allier avec Deckard Shaw ... Après l'énorme succès mondial de " Fast and Furious 7 " en 2015 ( le 6e plus gros succès mondial de tout les temps ) ce 8e opus était forcément très attendu par les fans de la franchise du monde entier . Bon alors que vaut ce 8e opus très attendu de la saga " Fast and Furious " ? Et ben ce film est dans la parfaite continuité des 3 derniers opus ( le 5 , 6 et 7 ) c'est à dire vraiment très bon . Franchement ce 8e opus ne déçoit pas et est tout simplement jouissif comme les précédents . Niveau divertissement on en a vraiment pour notre argent . C'est le réalisateur F. Gary Gray qui prend les reines de la franchises après entre autre Justin lin et James wan qui avaient réaliser les épisodes 3 a 7 de la saga . Et il nous sert un épisode tout simplement jouissif . Le scénario est prenant avec dom qui va s'allier à une criminelle de taille ( une cyber-terroriste de surcroît ) et qui va devoir trahir ses amis ( sa " famille " ) qui vont tenter de l'arrêter ce qui va donner lieu à son lot d'action et d'humour . Je trouve ça interessant que Dom est changer de camp et soit obliger d'affronter ses anciens amis ( sa " famille " ) qui tente de l'arrêter . on se demande bien pourquoi Vin Diesel à changer subitement changer de camp et c'est allié avec une cyber-terroriste ( une connaissance des frères Shaw en plus ) et on est pas au bout de nos surprises spoiler: ( elle détient son fils né de son union avec Hélèna dont il ignorait l'existence ) . L'idée que Dom est changer de camp et soit obliger d'affronter ses amis me plait bien . Une idée original et inédite dans la saga qui va donner lieu à des séquences de dingues . De plus les amis de Dom vont devoir s'allier bien malgré eux à Deckard Shaw alias Jason Statham qu'ils avait arrêter dans l'opus précédent pour contrer cypher et Dom car celui ci connait parfaitement cypher ( sans trop en dévoiler ) et qu'il est l'un donc un élément utile pour pouvoir lui faire déjouer ses plans . Voir la bande être contraint de s'allier à Jason Statham c'est jouissif surtout entre Dwayne Johston et Jason Statham qui nous offres quelques séquences explosif . Le scénario continue de lié les différents épisodes de la saga cette opus étant une conséquence ( ou un dommage Collateral ) des épisodes 6 et 7 sans trop en dévoiler . spoiler: ( vin diesel ayant fait échouer sans le savoir les projets de cypher d'abord dans l'opus 6 quand il a arrêter Owen Shaw qui travaillait en collaboration avec cypher et ensuite dans l'opus 7 quand il a récupérer l'oeuil de Dieu que cypher voulait se procurer en ayant fait kidnapper ramse . Cypher se venge donc en conséquence dans cette épisode 8 en obligeant Dom à exécuter ses projets machiavéliques ) . On regretterra quand même quelques ficelles un peu grosse par moment spoiler: ( Jason Statham et vin diesel qui devienne limite pote à la fin du film alors que Jason Statham à quand même buter han dans l'opus précédent ) . On retrouve avec plaisir tout les ingrédients qui ont fait le succès de la saga jusque là ( action , humour , course poursuite de dingue , cascade spectaculaire , combat époustouflant , suspense , rebondissements , belle bagnole , jolie fille ... ) . L'humour fonctionne bien . Les scènes d'actions sont encore une fois totalement originale , époustouflante et spectaculaire spoiler: ( la scène à New York avec les voitures téléguider par cypher , la course poursuite entre dom et ses amis à New York , la course poursuite avec le sous marin , la course poursuite au milieu des boules de démolition , la scène de la prison avec Jason Statham et Dwayne Johnston ... ) . Franchement on en prend plein la vue . Il n'y a que dans " Fast and Furious " qu'on voit ce genre de séquence totalement hahurissanre , fun et spectaculaire . On se demande où ils vont cherché ce genre d'idée . Et le pire c'est que sa le fait à fond . C'est toujour aussi suréaliste et exagérer mais c'est tellement efficace et jouissif qu'on va pas s'en plaindre . Mon seul petit bémol pendant les scénes d'actions sont les quelques ralentis que je trouve pas forcément utile et qui gâche un peu l'action . Mais bon rien de bien grave sa reste minime . Le film est porter par un très bon casting . On retrouve avec grand plaisir toute la bande ( Dwayne Johnston , Michelle Rodriguez , Jason Statham , Tyrese Gibson , Ludacris , Kurt Russell ... ) qui vont devoir affronter Dom en personne toujour bien interpréter par Vin Diesel qui c'est alier à une criminelle de taille incarner à merveille par la splendide Charlize Theron qui fait une entrée fracassante dans la saga . Elle incarne à merveille une méchante sans pitié qui va entraîner Dom à la suivre dans la criminalité . Elle apporte vraiment un vent de fraicheur dans la saga . C'est toujour un plaisir de voir la saga se renouveller de nouveaux personnages charismatiques ( Dwayne Johston dans le 5 , Jason Statham dans le 7 , Kurt Russell dans le 7 , Charlize Theron dans le 8 ... ) qui viennent enrichir le casting de " Fast and Furious " . Bon bien évidemment le seul regret au casting est l'absence du regretter Paul Walker mort pendant le tournage de " Fast and Furious 7 " en 2013 . Il nous manque mais son absence est compenser par l'arrivée de nouveaux personnages et surtout on lui rend hommage à plusieurs moments dans le film grâce à de nombreux clins d'œil à son égard . Le film est porter par une très bonne B.O avec des musiques bien fun qui colle à merveille à l'ambiance du film et à l'esprit " Fast and Furious " . On prend plaisir à suivre les aventures de Dom et de sa bande qui se déroule dans plusieurs endroits différents comme New York , Cuba et en Russie ou le dépaysement est garantit . Fast and Furious 8 " un très grand cru de la saga " Fast and Furious " qui vous fera passer un excellent moment de détente surtout si vous êtes fan de la saga . Deux nouveaux épisodes sont dors et déjà en chantier ( " Fast and Furious 9 et 10 " ) . La fin du film nous laisse quelques pistes sur le chemin que pourrait prendre ce 9e opus de la saga qui sortira en 2020 . spoiler: ( il y a de grande chance que toute la bande recherche et tente d'arrêter Charlize Theron qui sait enfuit à la fin du film comme c'est suggérer à la fin du film . Nouvelle confrontation à venir en perspective . Hâte de voir ça ) . Mais pour patienter jusqu’a la sortie du 9e épisode il y a le spin off ( " Fast and Furious , Hobbs and Shaw " ) centrer uniquement sur les personnages de Hobbs et de Shaw dans une histoire parallèle . Vivement la suite .
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    4,0
    Publiée le 16 avril 2017
    On voit que les Fast & Furious ont clairement évolué à partir du cinquième épisode, passé d'un statut de série B (référence au premier réalisé par Rob Cohen) à celui de blockbuster XXL (les trois derniers de Justin Lin et James Wan). Avec ce huitième opus de la franchise F&F : les méchants deviennent les gentils et le gentil devient le méchant. Mais ça, le public le savait déjà dans les bandes annonces présentées sur le site Allociné. Le 7e était la conclusion parfaite de la saga en rendant hommage au regretté Paul Walker, l'un des personnages emblématiques de F&F mais il aura fallu réaliser un 8e qui s'adresse avant tout à ses fans. Il s'agit de F. Gary Gray qui est aux commandes en cédant la place à James Wan, le maître de l'horreur. C'est le 5e réalisateur a rejoindre la saga automobile ! Baptisé The Fast and the Furious, il s'avère, somme toute, un film d'action plutôt efficace et présente une histoire crédible. Dom et Letty sont en lune de miel, Brian et Mia se sont rangés et ont accueilli une petite fille, et le reste de l'équipe est disculpé. Cependant, une nouvelle menace pèse à présent sur le groupe : une femme, une terroriste high-tech. Elle entraîne Dom sur le chemin de la criminalité ! Pour mettre fin aux agissements de Cypher et de Dom, l'équipe est obligée de collaborer avec un ancien ennemi qui ne voulait plus les croiser : Deckard Shaw. Tout d'abord, la principale raison du succès de cette huitième mouture est l'humour qu'on a osé y injecter et le fait que cet opus se prend bien moins au sérieux que les précédents. Grâce au personnage de Dwayne Johnson qui apporte une fraîcheur, un aspect comique à ce film de courses de voitures spoiler: - Hobbs est présenté comme coach de l'équipe de soccer de sa fille et exécute une chorégraphie de danse aux côtés de ses jeunes joueuses dès les premières minutes du film - il y a un ton léger et inattendu ! Également, la relation entre Hobbs (The Rock) et Deckard (Jason Statham) qui offre des scènes mémorables au long-métrage, spoiler: des ennemis jurés qui se lancent des vannes sans merci. C'est très drôle ! D'ailleurs, les deux acteurs sont devenus des habitués dans la comédie : The Rock dans la satire Pain and Gain et bientôt dans le remake Batwatch et Jason Statham dans l'hilarant Spy. Le réalisateur de Straight Outta Compton envoie pas mal de clins d’œil aux anciens volets - le cinquième au septième particulièrement : spoiler: le retour des personnages à savoir le frère de Deckard (interprété par Luke Evans, méchant principal du 6e) qui n'est mort, Elena (la collègue de Hobbs et eu une brève aventure avec Toretto dans le 5 et 6), les deux espagnols (qui ont fait le casse à Rio dans le 5 et bien sûr on ne peut s'empêcher d'en donner à Paul Walker, qui même à la fin du film - Vin Diesel baptise le prénom de son bébé Brian - c'est bien vu et aucunement risible. L'émotion vient plus à ce moment précis. Oui, tout est à cause de spoiler: ce bébé que Dominic Toretto est passé du côté obscur ! Il eut un bébé avec Elena, pour cela qu'arrive Cipher qui a kidnappé Elena et son bébé. A noter, Charlize Theron est la première méchante féminine de la franchise ! Elle est très convaincante. Pas étonnant qu'elle ait accepté ce genre de production : Mad Max : Fury Road, un film où il est grandement question de vitesse et de bolides. Après, il faut dire qu'il y avait déjà eu un des personnages de cette famille à passer de l'équipe adverse : Letty alias Michelle Rodriguez dans le 6 en contribuant à Owen Shaw. On sent que le scénariste Chris Morgan n'a plus beaucoup d'inspiration en ce qui a trait au destin de ses héros, qui ont déjà sauvé leur pays tellement de fois... The Fate of the Furious se permet d'exagérer dans le choix de son équipement spoiler: - le sous-marin Soviétique dans l'Antarctique, un missile nucléaire, un tank accompagné d'une mitraillette, un boulet de démolition décoré d'un bonhomme sourire, une immense scie ronde - et de cascades invraisemblables spoiler: - la course à Cuba quand Dom injecte du nitro dans la vieille voiture et qui s'enflamme par la suite, en Antarctique quand Dom est poursuivit par une torpille, se jette sur le sous-marin tout en évitant cette torpille - et c'est pour cela qu'on aime Fast and Furious !! C'est tellement gros que cela devient divertissant et très plaisant ! Des scènes d'action remarquables, par moment jouissives spoiler: - celle de l'évasion dans la prison et encore l'arrivée de Statham dans l'avion pour sauver le bébé de Dom face aux vilains - sont les plus réussites de toute !! Le cinéphile voit bien qu'il y a de gros moyens financiers, les effets spéciaux font le job spoiler: - les voitures zombies sans conducteur - le spectacle est là ! Les décors sont toujours aussi esthétiques comme Cuba et assez sombres comme les États Unis. Assez surpris par spoiler: la bande son qui est moins marquante que les autres épisodes. Elle est moins chargée en Rap et RnB que d'habitude. Sa mise en scène se veut dynamique ! La distribution des acteurs peut être familiale (Vin Diesel, Michelle Rodriguez, Ludacris, Tyrese Gibson, The Rock) et surprenante puisque spoiler: Helen Mirren est de la partie. Celle-ci possède un rôle surprise, elle interprète la mère des frères Shaw. Scott Eastwood spoiler: veut faire oublier Paul Walker en le remplaçant... Tu ne fais pas le poids ! On verra si tu es compétent dans ton Overdrive. Kurt Russell, présent dans le 7e est ici dans le 8e, peu présent comparé à son prédécesseur. Et Nathalie Emmanuel est égale à elle-même. Pour conclure, aucun doute que les fans de la série seront comblés par cette nouvelle aventure shootée à la nitro. Un huitième épisode pertinent et souvent maîtrisé, même si l'absence de Paul Walker se faisait sentir... Et d'après des rumeurs, un 9e spoiler: (le retour de Han) et un 10e spoiler: (peut être dans l'espace qui sait) seraient en préparation ! A suivre...
    Nicolas.BSN
    Nicolas.BSN

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 158 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2017
    Il n'y aura plus assez de superlatifs pour qualifier cette saga!... L'épisode 8 est digne de ses prédécesseurs: toujours aussi rapide et furieux! Certes, il n'y a pas beaucoup de surprises dans les principales scènes d'action ; on sait déjà où elles se déroulent "grâce" à la bande-annonce. Mais on prend quand même du plaisir à voir le déroulé complet de la course à La Havane, du car-jacking géant de New-York ou de la poursuite d'un sous-marin russe sur la banquise. Concernant les personnages, on retiendra surtout notre attention sur Cypher qui nous montre une Charlize Theron vraiment psychopathe à souhait et sur l'agent Hobbs qui nous prouve que Dwayne Johnson est vraiment une pure machine de combat.
    Louis DCiné
    Louis DCiné

    Suivre son activité 105 abonnés Lire ses 430 critiques

    4,0
    Publiée le 16 avril 2017
    Ils ne s’arrêteront jamais! Après la mort de Paul Walker, j'aurais vraiment voulu que la saga se stoppe après le septième opus qui était très réussi et donnait en même temps un bel hommage au personnage de Brian. Mais vu le succès improbable qu'a connu le blockbuster en le classant dans le top 10 des films les plus rentables, Universal, Vin Diesel et sa bande n'ont pas pu s'empêcher de travailler sur un huitième film réalisé non pas par Justin Lin ou James Wan par exemple, mais par F. Gary Gray, assez inhabitué aux gros blockbusters américains. Nous aurons même le droit prochainement à un neuvième et un dixième qui sortiront probablement en 2019 et 2021. On est donc rentré dans un stade bien plus affirmé de l’aspect commercial des "Fast and Furious", et l'attente que j'avais sur ce FF8 était moins importante que celle sur le septième. J'ai tout de même payé ma place, et en sortant de la salle je dois bien dire que ce film n'est pas mauvais et remplit globalement les attentes que l'on pouvait avoir en tant que huitième long métrage. Je vais d'abord commencer par les point positifs. On retrouve encore de nouvelles cascades et des scènes d'action inventives et toujours très impressionnantes. La scène que laisse supposer l'affiche du film et qui occupe une bonne partie des bandes annonces est carrément ouf, de même que la scène avec spoiler: les voitures-zombies comme on pourrait le dire dans les rues de New York que j'ai juste adorée. En général, c'est assez ridicule et pas du tout cohérent, mais c'est ça Fast and Furious maintenant, et ça ne choque plus ici, sachant qu'on est quand même dans un huitième film. L'élément et intérêt qui devait le plus donner envie aux spectateurs de rejoindre les salles de cinéma est très bien pensé ( spoiler: Dom qui veut se la jouer solo et laisser de côté sa famille ). Aussi, nous avons toujours le droit à l'humour made in Fast and Furious porté par de nombreux personnages, avec surtout celui de Romane Pierce qui nous amuse toujours autant. spoiler: La scène vers la fin avec Statham et le bébé est géniale! Ces derniers d'ailleurs ont tous leur rôle à jouer. Les principaux connaissent une évolution souvent intéressante. J'ai eu l'excellente surprise d'assister spoiler: au retour du personnage de Owen Shaw, le frère du personnage de Statham, qui était responsable en bonne partie de la réussite du sixième film . Nous avons des minis hommages à Walker et à son personnage qui passent toujours très bien. Dans tout ça, j'ai pu connaître un très bon moment de divertissement, et je n'ai incroyablement pas vu le temps passer. En revanche, comme dans tous les épisodes de la saga, "Fast and Furious 8" a quelques défauts (mis à part celui sur le fait que ce film était dispensable suite au septième) qui font que, pour ma part, il n'aura pas le 4,5 que j'avais donné à son prédécesseur. Ce qui est vraiment dommage, c'est le méchant du film, étant pourtant une femme jouée en plus par Charlize Theron (qui décidément enchaîne les rôles dans des gros blockbusters comme en outre "Fury Road" ou "Le Chasseur et la Reine des Glaces"). C'était plutôt une bonne surprise de la retrouver dans la franchise. Elle a un look sympa, mais j'ai été déçu par son personnage qui me semble pas assez travaillé et un peu trop simple. Quelques répliques lui font en plus enlever le peu de charisme qu'elle avait, spoiler: notamment à la fin de la scène du sous-marin . Pour continuer sur les aspects négatifs, j'ai trouvé que spoiler: Dom se laisse trop facilement avoir par cette méchante. Il retourne sa veste beaucoup trop vite d'une scène à l'autre. Ce qui me dérange le plus dans ce film, et ce sera également le cas pour les deux prochains, c'est évidemment de suivre toute la bande des héros de la saga sans mon personnage favori qu'est Brian. Le film a beau être réussi dans l'ensemble, son absence reste marquante et se fait ressentir pendant tout le visionnage. De ce fait, le huitième opus ne peut pas faire partie des meilleurs films de la saga pour moi. De plus, on commence à ressentir un léger sentiment de répétition, notamment au niveau des scènes d'action qui peuvent faire rappeler celles des films précédents (comme par exemple spoiler: la piste d'avion du 6, ou encore les câbles des voitures qui rappellent la scène du coffre dans le 5 ). Enfin, FF8 est un peu trop prévisible. Beaucoup d'éléments des "Fast and Furious" le sont, mais c'est largement plus visible dans cette nouvelle aventure ( spoiler: on se doutait bien que Statham allait revenir, ou qu'il y allait avoir un duel de fin entre Diesel et Kristofer Hivju, un petit nouveau, bras droit du méchant principal, vu dans "Game of Thrones" comme la belle Nathalie Emmanuel ). Mais bref, l'équipe du film a fait du bon boulot. Je pense qu'il n'y a pas à avoir peur pour aller voir "The Fate of the Furious" dans son titre original. La note générale des spectateurs est peut être abusée, ce n'est pas forcément le meilleur de la saga, mais il fait le job, et ne se fout pas de nous. J'ai maintenant par contre très peur des deux épisodes suivants. Comme je l'ai dit, ce film n'aurait pas spécialement dû voir le jour, mais sachant qu'il ouvre la porte à une nouvelle trilogie, et après l'histoire de ce huitième, on se demande vraiment ce qu'il va bien pouvoir se passer. J'avais déjà penser ça en sortant du 7, mais là je crains vraiment que le 9 et 10 fassent mal se terminer la célèbre saga d'action automobile.
    Shelby77
    Shelby77

    Suivre son activité 44 abonnés Lire ses 53 critiques

    4,0
    Publiée le 26 février 2018
    Très bon moment de cinéma : humour, action, on ne s'ennuie pas une seule seconde. Pour moi un des meilleurs. Le film va à 100 à l'heure. Comme d'habitude le film nous propose un divertissement de haut niveau. Ce huitième opus est parvenu à allier humour et action, et c'est probablement le plus drôle. On retrouve avec plaisir la bande de Torreto et une Charlize Theron en bad girl. Les fans de la saga en auront pour leur compte.
    Jordan M
    Jordan M

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 27 critiques

    5,0
    Publiée le 13 avril 2017
    J'ai adoré ! Un cran au dessus au du 7ème ! Spectaculaire à souhait, sans temps mort (action non stop), une bonne dose d'humour avec des punchlines qui cognent dur & Jason Statham plus présent à l'écran ça fait vraiment plaisir !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top