Mon AlloCiné
    Spider-Man: Far From Home
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Spider-Man: Far From Home" et de son tournage !

    Le dernier film de la phase 3

    En avril 2019, Kevin Feige a annoncé que la phase 3 du Marvel Cinematic Universe n'a pas pris fin avec Avengers Endgame mais bien avec Spider-Man Far From HomeOn pensait que le prochain film du tisseur allait ouvrir les hostilités pour une toute nouvelle phase, chose d’autant plus logique avec un titre aussi explicite que Avengers Endgame et un film qui a des allures de best of façon dernier tour de piste et chant du cygne. Raté ! La conclusion sera pour Far From Home.

    Homecoming proche du milliard

    Spider-Man Homecoming, premier volet de la saga du tisseur, a réuni 2,3 millions de spectateurs en salles en France. Dans le monde, le film a engrangé 880 millions de dollars de recettes. Avec ce score, il ne dépasse pas les 890 millions de Spider-Man 3 de Sam Raimi, plus gros succès mondial d'un long-métrage autour de l'Homme-araignée.

    Pas de script pour Tom Holland ?

    Les jeunes n’apprennent jamais ! C’est la leçon que l’on doit retenir de la part des frères Joe et Anthony Russo. Un peu comme Spider-manTom Holland n’a pas la langue dans sa poche. Et si l’acteur sait indéniablement faire le show, ce n’est pas sans dérapages incontrôlés, qui l’amènent, très régulièrement, à dévoiler des choses plus ou moins importantes mais dans tous les cas, tenues secrètes par la production. Alors les frères Russo ont eu une solution toute simple : le priver de scénario pour Avengers Endgame : "Tom Holland n’avait que ses lignes de dialogues. Il ne savait même pas avec qui il jouait. Nous lui indiquions simplement quelques vagues informations pour lui décrire la situation, ce qui allait se passer dans la scène, parce qu’il a beaucoup de mal à garder sa langue." Heureusement, pour Spider-Man Far From Home, Tom Holland a su tenir sa langue. Il apparaît même au début du trailer du film pour dire à ceux qui n'ont pas Endgame ne pas regarder car la BA spoile le dernier volet des Avengers.

    C'est qui Mysterio ?

    Mysterio / Quentin Beck est incarné par Jake Gyllenhaal dans Far From HomeC'est en juin 1964, dans l'épisode 13 de la série de comic-books Amazing Spider-Man, que Mysterio fait face à l'Homme-Araignée pour la toute première fois. Si le pseudonyme de ce nouveau méchant a ensuite été récupéré par plusieurs individus, c'est le dénommé Quentin Beck qui est le premier à l'utiliser. Féru de cinéma et d'illusionnisme, spécialiste des effets spéciaux dans un studio hollywoodien, cet acteur raté se met dans la tête de faire passer Spider-Man pour un criminel. Vêtu d'une longue cape, coiffé d'un bocal et armé de gazs asphyxiants, il entre ainsi en guerre contre l'Homme-Araignée, et devient l'un de ses adversaires récurrents, à l'image du Bouffon Vert, du Dr Octopus ou encore de Venom.  Contrairement à Quentin Beck, qui n'a jamais été doté de super-pouvoirs, l'un des deux alter-ego suivants de Mysterio, Francis Klum (apparu au début des années 2000) est quant à lui capable de se téléporter et de faire voler des objets.

    Jon Watts rempile

    Conformément à leur volonté de donner un ton original à la franchise, les producteurs ont choisi de confier la réalisation de Spider-Man Homecoming à Jon Watts. Après le succès de ce premier opus, le cinéaste rempile logiquement pour Far From Home. La ténacité et les précédents films du réalisateur ont convaincu Kevin Feige et Amy Pascal qu’il était le candidat idéal. La productrice Amy Pascal déclare : "Kevin Feige et moi avons regardé Cop Car, que Jon a écrit et réalisé, et nous avons été très impressionnés. La performance des deux jeunes héros du film était tout simplement exceptionnelle. C’étaient des amateurs, mais il avait réussi à en tirer une performance d’acteurs remarquable, ils étaient très attachants, et la tension était palpable. Ce film nous a prouvé que Jon possédait le talent rare qui consiste à savoir raconter une histoire à travers l’action."

    RIP oncle Ben

    La valise de Peter, qu'on peut apercevoir dans les trailers, porte les initiales "BFP". Elles signifient Benjamin Franklin Parker, nom du défunt tonton de Spider-Man.

    Spider-Man, un rôle convoité

    Pour rappel, de nombreux jeunes acteurs ont été pressentis pour enfiler les collants de l'Homme-Araignée avant que Tom Holland ne décroche le rôle. Dylan O'BrienLogan LermanDaniel RadcliffeFreddie HighmoreAlfred EnochDonald GloverJosh Hutcherson et Grant Gustin étaient considérés. Au final, la short-list des prétendants était composée de Asa ButterfieldNat WolffLiam JamesTimothée Chalamet et Tom Holland.

    Spider-Jake Gyllenhaal

    Avant de devenir Mysterio dans Far From HomeJake Gyllenhaal aurait pu porter les collants du tisseur. C'est en effet lui qui tenait la corde pour remplacer Tobey Maguire dans Spider-Man de Sam Raimi suite à sa blessure sur le tournage de Seabiscuit. Finalement, le comédien a pu se remettre à temps pour tenir son rôle.

    Le Zodiac se reforme

    Après Robert Downey Jr et Mark RuffaloJake Gyllenhaal est le 3ème acteur présent dans Zodiac de David Fincher à rejoindre le Marvel Cinematic Universe.

    L'arrivée du multivers

    Durant la phase 4 du MCU, nos super-héros devront affronter de nouveaux méchants issus d'autres univers que celui où se déroule l'action, la Terre-616. Tom Holland confie : "Dans ce film, Mysterio est mon nouveau meilleur ami. Nous faisons équipe pour combattre ces créatures, les Elémentaux, qui ont traversé une faille dimensionnelle apparue après que Thanos ait claqué des doigts avec son gant."

    Le costume de Spider-Man

    Même pour les membres les plus avertis de l’équipe, le costume de Spider-Man tiendra toujours une place à part dans l’univers des super-héros. Le producteur Kevin Feige explique : "Le costume de Spider-Man est probablement, sans exagération, l’une des plus grandes réussites de l’histoire de la conception graphique parce qu’il plaît à tout le monde. Les enfants et les bébés qui viennent dans nos bureaux sont tous attirés vers les dessins ou les jouets Spider-Man, ce qui témoigne de la popularité de son design. C’est le costume le plus parfait de l’histoire des films de super-héros, mieux vaut donc ne pas chercher à le changer lorsqu’on entreprend de porter à l’écran les aventures de l’homme-araignée, mais plutôt tendre à faire ressortir ses qualités de manière unique et originale tout en restant fidèle au concept initial." 

    Tom Holland fait des saltos

    Tom Holland, gymnaste accompli, n'a pas dû recourir à un entraînement intensif pour être physiquement crédible dans la peau du Tisseur. Il s'amusait d'ailleurs à poster des vidéos de lui faisant des saltos dans un gymnase afin de démontrer ses capacités. Il a ainsi pu assurer lui-même de nombreuses cascades lors du tournage du blockbuster. L’acteur confie avoir développé ces aptitudes lorsqu’il jouait dans la comédie musicale Billy Elliot dans le West End. "Je pense que mon travail sur Billy Elliot est une des principales raisons pour lesquelles j’ai obtenu ce rôle. J’ai suivi un formidable entraînement pour cette comédie musicale, c’est là que j’ai appris tout ce que je sais en gymnastique. Et pas un jour ne s’est écoulé sur ce film sans que je n’utilise ces capacités."

    Sam Raimi écarté

    Au départ, Sam Raimi devait réaliser un Spider-Man 4, toujours avec Tobey Maguire. Il comptait d'ailleurs lui faire affronter Le Vautour, qui aurait pris les traits de John Malkovich. Malheureusement, le projet a été annulé au profit du reboot réalisé par Marc Webb avec Andrew Garfield reprenant le costume du super-héros.

    Tom Holland forever

    Les frères Russo, qui ont dirigé Tom Holland dans Captain America Civil WarInfinity War et Endgame, ne tarissent pas d'éloges sur Tom Holland : "Nous avons fait deux bouts d'essai avec le personnage. Nous avons assez fait savoir qui nous voulions pour le rôle", explique Joe Russo : "Il est fantastique. Incroyable", poursuit-il en évoquant la prestation du comédien dans The Impossible"C'est comme Christian Bale dans Empire du Soleil. Vous voyez rarement un gamin porter un film de la sorte." Une intensité à laquelle il faut ajouter la dimension athlétique, récemment mise en avant par Tom Holland sur Instagram"C'est aussi un danseur et un gymnaste. Vous n'avez même pas idée à quel point il colle au rôle", précise Joe Russo. 

    Un caméo de Donald Glover ?

    Chris McKenna et Erik Sommers, scénaristes de Far From Home, ont confié avoir pensé à Donald Glover pour effectuer un caméo dans le film. Le comédien incarnait le personnage d'Aaron Davis dans Homecoming. Cependant, durant la phase d'écriture du scénario, Sommers et McKenna se sont rendu compte que l'intrigue devait vite se déplacer en Europe et ne pas traîner à New York. C'est pourquoi ils ont préféré ne pas ajouter le caméo de Glover.

    Lieux de tournage

    "Le but était de tourner en décors réels quand c’était possible", explique Jon Watts. "Cela a contribué à donner au film une ampleur qu’on n’aurait jamais pu reconstituer en studio."  Si les lieux de tournage apportent de l'authenticité et de l'envergure à la mise en scène, c'est toujours au service de l’histoire et des personnages. "C’était important de transporter Peter dans de nouveaux lieux, mais jamais au détriment de ce qui fait la spécificité des personnages", insiste la productrice Amy Pascal.

    Venise à Londres ?

    En plus des prises de vues en décors réels, le tournage s'est aussi déroulé dans les immenses studios Warner Bros. de Leavesden près de Londres. Venise a été reconstituée sur un des plateaux, tout comme plusieurs sites berlinois, la campagne mexicaine et divers endroits de New York. Tom Holland confie que le fait de tourner à Londres, près de chez lui, "lui a franchement fait plaisir parce que Spider-Man fait totalement partie de mon quotidien et Londres encore plus. C’était génial d’avoir les deux en même temps." Il a également savouré l’ironie de la situation : il a en effet tourné Far From Home dans son pays natal, tandis que son précédent film, Homecoming, avait été tourné à des milliers de kilomètres de chez lui.

    De l'action à Venise

    Tom Holland et ses partenaires ont été particulièrement impressionnés par les décors construits pour une scène d’action gigantesque à Venise : celle-ci mobilisait la moitié du Pont du Rialto, un marché aux poissons, et des manipulations aquatiques destinées à simuler les vagues géantes qui frappent Peter pendant qu’il affronte les Elémentaux. Holland mentionne également une de ses scènes d’action préférées, où Spider-Man passe en courant devant une série de poteaux où mouillent des bateaux : "Le chef-cascadeur m’a recommandé de porter des jambières au cas où je tomberais", se souvient Tom Holland. "J’ai choisi de ne pas le faire… mais je l’ai regretté !"

    Prague et Venise

    L'équipe de tournage s’est rendue en République tchèque pour quelques scènes à Prague. La production a ainsi filmé des passages romantiques entre Peter et MJ sur le célèbre Pont Charles ainsi qu’une séquence à l’Opéra National, où Spider-Man tente d'intervenir au cours d’un gala sans se faire repérer. À Liberec, l'équipe a tourné une scène d’action spectaculaire avec un manège et une grande roue qui se font démolir.  Puis le tournage s’est poursuivi à Venise. Selon Jon Watts, c'est ce qui a permis d'obtenir la prise de vue exceptionnelle de Spider-Man qui nage dans les canaux. L'ensemble a été supervisé par le directeur de la photographie Matthew J. Lloyd et son équipe. Plusieurs scènes décisives se déroulant à New York ont également été filmées sur place.

    Un nouveau costume

    Outre la tenue classique, Spider-Man porte le costume d’Iron Spider, un cadeau de Tony Stark, tel qu’on peut le voir dans Avengers Infinity War et Endgame. Par ailleurs, Nick Fury offre à Peter un costume "discret" entièrement noir, élaboré pour permettre à Spider-Man de passer inaperçu pendant ses aventures en Europe. La tenue de camouflage a été inspirée par les costumes portés par plusieurs autres personnages de l’univers cinématographique de Marvel (MCU), tels que la Veuve noire, Captain America et Œil-de-faucon. La tenue est saisissante. "Ça déchire pas mal", déclare Tom Holland avec enthousiasme, en dehors des lunettes de protection aux verres relevables un peu ridicules conçues d’après les instructions de Jon Watts pour trancher avec les appareils de vision high-tech d’Iron Man, et qui s’inspirent des lunettes si répandues dans les années 1980. Comme le fait remarquer la costumière Emma O’Connor, "Le costume noir rappelle l’univers du cinéma d'espionnage mais avec de telles lunettes, ça n’est pas aussi classe."

    Made in Peter Parker

    Une quatrième combinaison rouge et noire, imaginée dans le film par Peter Parker lui-même, symbolise l’évolution du jeune super-héros : d'abord réticent à l'idée de combattre la nouvelle menace planétaire, il assume ses responsabilités et son identité. "Cette tenue incarne le regard de Peter sur Spider-Man", témoigne la chef-costumière Anna B. Sheppard. "Il n’essaie plus d’être Iron Man". Avec son nouveau costume, Spider-Man peut, pour la première fois, projeter ses fils de soie de plusieurs endroits de sa tenue, car ses appendices qui la sécrètent sont désormais beaucoup plus petits et sophistiqués. Par ailleurs, l’emblème de l’araignée sur son thorax a été mis au goût du jour. Tom Holland est un grand fan de chacun des costumes et se refuse à en designer un comme son préféré. "Ce sont tous des œuvres d’art", insiste-t-il.

    Le costume de Mysterio

    Jake Gyllenhaal s’est peut-être encore plus amusé que Tom Holland en revêtant ses habits de super-héros. Son costume de Mysterio rend hommage à ses origines littéraires ainsi qu’à d’autres personnages de l’univers de Marvel, comme Iron Man, La Vision, Docteur Strange et Thor. Mais il ne faut pas oublier le casque de Mysterio qui ressemble à un "bocal à poisson rouge", construit pour servir de modèle au département effets visuels et ajouté de manière infographique en post-production. Gyllenhaal a particulièrement apprécié le fait que la tenue comporte des protections aux avant-bras, qui sont des gants spéciaux, ainsi que le motif en quadrillage, tous deux fidèles aux attributs du personnage de BD.  Mais cette armure a présenté son lot de difficultés. "J’ai essayé d’avoir des gestes fluides", raconte l’acteur, "mais mes bras étaient trop courts et j’avais l’air de bouger comme un T-Rex !"
    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Le Roi Lion (2019)
    • Toy Story 4 (2019)
    • Anna (2019)
    • Parasite (2019)
    • Yesterday (2019)
    • Ibiza (2018)
    • Annabelle – La Maison Du Mal (2019)
    • Premier de la classe (2018)
    • Made In China (2019)
    • Beaux-parents (2019)
    • Comme des bêtes 2 (2019)
    • Aladdin (2019)
    • Fast & Furious : Hobbs & Shaw (2019)
    • Le Daim (2019)
    • Men In Black: International (2019)
    • Brightburn - L'enfant du mal (2019)
    • La Femme De Mon Frère (2019)
    • Wild Rose (2018)
    • Nevada (2019)
    • Persona non grata (2018)
    Back to Top