Mon AlloCiné
Les Bêtises
note moyenne
2,9
535 notes dont 98 critiques
3% (3 critiques)
29% (28 critiques)
36% (35 critiques)
16% (16 critiques)
10% (10 critiques)
6% (6 critiques)
Votre avis sur Les Bêtises ?

98 critiques spectateurs

Daniel C.

Suivre son activité 81 abonnés Lire ses 602 critiques

4,5Excellent
Publiée le 25/07/2015

Bravo les soeurs Philippon ! En vous prénommant Rose et Alice, vous ne pouviez que nous faire rêver! L'ombre de Jacques Tati plane dans votre film et c'est plaisant, car cet humour un peu décalé n'a plus trop cours de nos jours. Le bas de pantalon trop court et les chaussettes apparentes, c'est charmant. Ensuite, il y a cette fête débridée au cours de laquelle la mise en scène est délirante et donne envie de danser, d'en être de la fête. A l'arrière plan de tout ça, la quête identitaire d'un homme, qui a été abandonné et cherche ses origines. Les rebondissements seront multiples et éclaireront le paysage de teintes nombreuses, qui montrent la complexité des itinéraires de vie de chacun. L'univers musical a-t-il des vertus thérapeutiques? En tout cas, pousser la chansonnette peut être fédérateur de mouvements... Il s'agit d'un film où la légèreté s'allie au comique pour traiter de questions graves et engager vers la tolérance.

tixou0

Suivre son activité 221 abonnés Lire ses 1 518 critiques

3,5Bien
Publiée le 02/08/2015

François Louis, grâce à deux coups de pouce du destin (un souffle propice de ventilateur dans un bureau de l'ASE, et le remplacement impromptu d'un "extra" dans une fête d'anniversaire), arrive à approcher Elise, sa mère biologique, qui accoucha de lui sous X, 35 ans plus tôt Spoiler: (pour cacher cette naissance adultérine). Son naturel maladroit, sa propension à la gaffe (déjà éloquemment illustrés par le prologue) vont trouver un terrain d'élection dans cette "Party", qui fait la quasi-totalité du développement. Les soeurs Philippon (co-scénaristes et co-réalisatrices) n'ont cependant pas voulu signer un film dans la veine "Pierre Richard"- quelque hommage nostalgique à ses personnages lunaires des années 70 ("Le Distrait", et autres "Grand Blond" et consorts). Ou pas que... Le burlesque des situations n'est que l'enveloppe de l'enjeu dramatique : la recherche de ses origines par le héros ("Fallait pas gâcher mon coeur", comme il le criera avec "Les Bêtises"). Il s'agit donc d'une "comédie dramatique", où l'émotion n'est jamais loin de la cocasserie, et les rebondissements nombreux et bien menés (le plus étonnant - un vrai "twist" pour la fin, sur l'air de "tout le monde trompe tout le monde"...). Jérémie Elkaïm fait merveille en (vrai/faux) rêveur, bien entouré par Anne Alvaro (la mère), Jacques Weber (le mari de la mère), Jonathan Lambert et Alexandre Steiger (les demi-frères), mais aussi Sara Giraudeau, excellente (je le reconnais d'autant plus volontiers que je la trouve ordinairement mauvaise) en "extra" en titre, Sonia la hoquetteuse réfractaire - note malicieuse et poétique. Notons encore l'utilisation ingénieuse de l'espace scénique offert par la superbe maison d'Elise, au coeur de la pittoresque bourgade alsacienne d'Andlau.

poet75

Suivre son activité 114 abonnés Lire ses 473 critiques

3,5Bien
Publiée le 23/07/2015

'est-ce pas sur un fond de gravité que se fabriquent les meilleures comédies? Quoi qu'il en soit, pour leur premier film, Rose et Alice Philippon ont judicieusement fait ce choix-là et ont bâti leur histoire sur un sujet de société, celui d'un enfant né sous x et adopté à la naissance et qui, trente cinq ans plus tard, se met en quête de sa mère biologique. François (Jérémie Elkaïm), bien qu'apparaissant dès le début du film comme un garçon très maladroit, sait aussi, quand il le faut, faire preuve d'habileté et c'est grâce à un habile stratagème et un joli gag qu'il parvient à découvrir le nom et l'adresse de celle qu'il s'est mis en tête de retrouver. C'est à Andlau, commune du Bas-Rhin proche de Sélestat, qu'elle a établi ses pénates et coule ses jours heureux auprès d'un mari et de deux enfants. Arrivé dans ce charmant bourg d'Alsace, c'est à nouveau en faisant preuve d'ingéniosité et de manigance que François parvient à franchir les murs de la propriété où réside sa mère: il usurpe l'identité d'un serveur et le voilà dans la place, mais obligé, au moins dans un premier temps, de se faire passer pour celui qu'il n'est pas. Ses demi-frères et sa mère ont organisé une fête en l'honneur de l'anniversaire du maître de maison et ont engagé serveur et serveuse pour l'occasion. Aux côtés de Sonia (magnifique Sara Giraudeau), sa collègue serveuse qui ne peut dire deux phrases sans pousser un hoquet, François, tout en collectionnant les maladresses se rapproche pas à pas de celle qu'il cherchait. Malgré quelques baisses de rythme, ce film, qui fait s'entrecroiser les scènes désopilantes et les scènes émouvantes, sans oublier les scènes festives et lorgne clairement du côté d'un grand classique de Blake Edwards (« La Party », 1968), se savoure avec délectation. Il faut voir le tour que prend la fête lorsque débarquent des noceurs inattendus et drôlement costumés! Il faut se laisser émouvoir lorsque mère, mari et enfants se disent leur quatre vérités! Il faut pousser des rires lorsque s'enchaînent les situations cocasses et les scènes de pure comédie. Et il faut apprécier la "guérison" de Sonia: car la serveuse parvient à se défaire de son hoquet, oui, oui! Courez donc voir ce film réjouissant si vous voulez savoir comment! 7,5/10

benoitG80

Suivre son activité 1290 abonnés Lire ses 1 171 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 23/07/2015

"Les Bêtises" des sœurs Philippon, ne sont pas pour ma part, celles qui font rire et sourire sans relâche comme je l'attendais ! En voulant donner un aspect quasiment surréaliste, loufoque complètement assumé à cette comédie, le pari était déjà difficile et risqué. Retrouver l'esprit d'un Chaplin ou plutôt d'un Tati n'est pas évident et ici, les gags sont tellement provoqués et fabriqués, que l'ensemble devient vite assez lourd... L'idée de partir d'un homme abandonné à sa naissance et en mal d'identité, qui veut légitimement retrouver sa mère biologique était-il réellement l'enjeu principal du film ou un prétexte à cette comédie qui se veut déjantée ? Ce sujet grave voulait-il être traité de manière absurde, légère et ironique ? Sans doute... On semble en effet balancer d'un pied sur l'autre, entre le n'importe quoi des bêtises de Jérémie Alkaïm auxquelles on n'adhère que moyennement et ses états d'âme face à cette mère qu'il découvre, rencontre pas beaucoup plus convaincante non plus, par l'état indifférent, presque absent et curieux des deux acteurs... Curieux étant bien le mot qui caractérise ce film ! L'impression qui domine est donc que les réalisatrices ont voulu secouer l'humour, la tendresse et la gravité dans un shaker comme le font nos deux extras lors de cette fête, mais que le mélange obtenu n'est pas très identifiable ! C'est dommage, car des petits instants justes et charmants émergent sans prévenir, mais de manière trop rare et discontinue. Car c'est aussi ce rythme décousu qui gêne et ne permet pas à cette comédie de fonctionner allègrement et naturellement... Une grande idée généreuse de départ et quelques petites bonnes idées saupoudrées par ci par là, mais on reste un peu mis de côté, ce que l'on ressent aussi pour les comédiens qui ont tous l'air de chercher également leurs marques (comme le dit d'ailleurs lui-même Thierry/François/Jérémie Elkaim à un moment délicat !). Sympathique mais loin d'être abouti, ce film brinquebalant nous propose des bêtises qui ne donnent pas envie d'en faire vraiment !...

Laurent Cambon

Suivre son activité 109 abonnés Lire ses 834 critiques

4,0Très bien
Publiée le 28/07/2015

"Les bêtises" ressemble à du théâtre : quasi unité de temps, quasi unité de lieu. Pourtant c'est un cinéma drôle, enthousiasmant et rafraichissant, rendant à cet art sa fonction première : l'amusement, rien que de l'amusement. François-Louis parvient à retrouver les coordonnées de sa mère naturelle, qui l'a abandonné à sa naissance, et s'invite aux 60 ans du mari de celle-ci. On n'a rarement vu au cinéma un tel plaisir chez ces réalisatrices à filmer leur héros principal, Jérémie Elkaïm. L'acteur incarne un trentenaire, attachant, beau, et surtout d'une maladresse presque maladive. Le jeu d'Elkaïm s'inscrit dans la totale lignée des Pierre Richard. Il joue un comique de situation, jamais lourd, qui ravit les spectateurs. Car "les bêtises" est un cinéma de la gaîté. Les personnages en font souvent trop (comme cette jeune serveuse, secouée de hoquets à chaque fois qu'elle parle ou ce fils presque indigne de la famille qui fait tout pour obtenir l'amour de ses parents) mais le rire l'emporte à chaque fois sur le risque de caricature. Rose et Alice Philippon assument un cinéma estival, une sorte de cinéma de gare ou de cirque, où elles ne cherchent qu'à provoquer l'émotion au sens noble du terme. La clé de voûte du film se situe à un moment exquis où Elkaïm entonne avec des musiciens fous, la fameuse chanson de Sabine Paturel. D'abord susurrée du bout des lèvres, elle finit par entraîner les invités dans un capharnaüm de bonheur et de déguisements. Elkaïm prend toute la place sur scène, sans pudeur, se trémoussant aux rythmes de la musique. C'est d'ailleurs tout le talent de ces réalisatrices que d'avoir donné autant de place à leur acteur, un acteur qui se fait trop rare. Il occupe le devant de l'écran avec la beauté et l'humilité nécessaires pour faire de lui, le temps de cette courte heure et demi, un des plus grands acteurs français de sa génération.

Laurent I.

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 145 critiques

4,5Excellent
Publiée le 23/07/2015

J'ai adoré ! Un film qui m'a fait rire aux larmes et m'a fait pleurer en même temps d' émoi. Une bonne brochette de comédiens nous emporte dans un sujet grave traité avec beaucoup d'humour : la volonté de François, adopté, de découvrir sa mère. Il va pour cela voler l'adresse et s'introduire dans la famille de sa mère en tant que serveur. Certes le côté 'Pierre Richard' de François pourrait en déconcerter certains. Pour ma part, j'ai plutôt ri à la grande étourderie et maladresse du personnage. Ce n'est qu'un aspect du film et je m'amusais à deviner les prochaines bêtises à venir. L'humour change de registre dans la deuxième partie du film avec l'arrivée d'intrus costumés aux déguisements improbables hilarants. L'émotion de la rencontre entre l'adopté et la mère qui l'a abandonné est prenante tout autant que les soupçons des fils de cette dernière vis à vis de ce serveur très peu pro. La chanson de François 'les bêtises de Paturel' m'a fait verser une larme, tant le moment est tragi comique : 'je ne fais que des bêtises quand tu n' es pas là '. Enfin, le dénouement révèle ses surprises et les musiques sont très agréables. Un très bon moment, court (1h19) mais intense.

Luis C.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 23/07/2015

Un film drôle, tendre et burlesque. Sara Giraudeau et Jérémie Elkaïm sont beaux et touchants. Il se dégage de ce film un petit air de Woody Allen. Une comédie d'une belle fraîcheur par ces temps bien chauds ! Vous ressortirez de la salle avec un large sourire. La fin est inattendue mais chuuutttt... A ne pas manquer vraiment !

yoyovideo

Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 11 critiques

1,5Mauvais
Publiée le 06/08/2015

Le début est prometteur mais l'ensemble aurait put faire un cou ou moyen métrage. Très déçu et surpris par autant de bonnes critiques et surtout venant de la presse ciné...

Anne-Claire S.

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/08/2015

Quel rafraîchissemennt! Bon il faut dire que je ne suis pas allée voir ce film par hasard étant moi même enfant adoptée, mais franchement, c'est un joli film plein de pep's, de douceur, de rebondissements, avec en trame de fond un sujet grave. Ou comment traiter d'un lourd secret de famille avec légèreté! Chaque personnage (bravo au casting soit dit en passant) a sa propre histoire, qui s'imbrique avec chaque autre; c'est un joli méli-mélo! Le comique du film permet de dédramatiser les choses et de ne pas voir venir le bout du film (secret inatendu!). Bref, c'est une jolie histoire à voir!

Alain D.

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 1 191 critiques

3,5Bien
Publiée le 24/03/2016

Réalisée par Rose Philippon et Alice Philippon, cette sympathique comédie démarre très doucement avec des comiques de situation assez limites et une floppée de gags plus ou moins réussis. Le scénario nous délivre ensuite une histoire, tour à tour drôle, enjouée et émouvante. La bande musicale est excellente. Les acteurs réalisent une bonne prestation avec Sara Giraudeau dans le rôle de Sonia l’extra et Anne Alvaro dans celui d’Élise, la mère de François. Jérémie Elkaïm assure dans le rôle principal de François. Nous savourons également la bonne présence, dans les personnages annexes, de Jonathan Lambert et de Jacques Weber. Le pitch : François, 35 ans, est maladroit distrait et gaffeur. Enfant adopté, il décide de retrouver sa mère pour infiltrer sa nouvelle famille.

Philippe D.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

4,5Excellent
Publiée le 25/07/2015

excellente comédie décaléé avec jérémy elkaim parfait en distrait et sarah giraudeau croustillante! à voir sans tarder!!!

caro03081982

Suivre son activité 0 abonné Lire ses 88 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/08/2015

J ai adoré de film décalé, drôle et touchant. J'ai passé un excellent moment. A voir !

closer444

Suivre son activité 342 abonnés Lire ses 698 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 29/07/2015

S’aventurer sur les terres de l’humour burlesque et du comique de situation dans le paysage formaté de la comédie française est une gageure non négligeable dont il serait bête de se priver. En voulant ressusciter cet humour si particulier et tellement délicat, les sœurs Philippon nous offre un petit plaisir rare mais si fragile tant ce genre de tentative repose sur un équilibre fragile. On nage sur les terres de Jacques Tati et le patronage du film culte de Blake Edwards, « The Party », n’est pas loin mais le film ne croule jamais sur le poids des références ni du plagiat. Il parvient à distiller sa petite musique malgré ses imperfections. En effet, les gags ne sont pas assez nombreux pour nous faire rire franchement et une partie d’entre eux ne fonctionne pas comme il le faudrait. Ce genre de facéties repose sur un cocktail bien particulier fait de tempo, d’harmonie visuelle et de dosage. La scène d’ouverture après le générique en est l’exemple flagrant, une idée sur deux se révèle drôle quand l’autre tombe à plat. On ne peut pas donc dire que l’on rit à gorge déployée. Mais cette fantaisie est agréable à suivre du fait de sa courte durée (1h15) et parce qu’elle parvient à nous cueillir par le biais d’autres moyens. En choisissant un sujet grave pour pilier central de « Les Bêtises », en l’occurrence les enfants nés sous X, on se prend plusieurs fois à ressentir une certaine émotion dans la quête de ce jeune homme pour rencontrer sa mère. Et la révélation finale que l’on n’attendait pas est un point positif qui termine le long-métrage sur une bonne note. Qui plus est, les acteurs sont parfaitement choisis. Jérémie Elkaïm campe un enfant adopté attachant dans ses maladresses et pour lequel on éprouve directement un énorme élan d’empathie. Quant à Sara Giraudeau, elle est charmante et très drôle dans un personnage pourtant proche de la vignette. Ils forment tous les deux un futur couple auquel on souhaiterait le meilleur tellement ils savent rendre leurs personnages craquants. Le film a le bon goût d’ajouter leur petite histoire d’amour en parallèle ce qui finit de lui donner le goût d’une petite sucrerie estivale imparfaite mais pétrie de charme.

BeatJunky

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 1 857 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 28/07/2015

Une comédie assez originale qui vaut le coup d'oeil, bon moment assuré! Je ne me suis pas bidonné pendant 1h30 mais j'ai souri bien franchement en regardant Jérémie Elkaïm faire son Pierre Richard ! Et oui, je me suis étonné moi même à sourire devant ce genre de gags faciles déjà vu mille fois mais ça fait toujours marrer de voir se vautrer un gentil bonhomme comme ici! Ca change de la plupart des comédies actuelles qui misent un peu trop sur la vulgarité et les gags "pipi/caca"! Ce grand gaillard décide donc de revoir sa mère qu'il a retrouvé sans son consentement lors d'une soirée que son fils a préparé chez lui et va se faire passer pour un serveur sans rien connaître au métier.... catastrophe assurée! Les gags s'enchaînent assez rapidement, pas le temps de s'ennuyer d'autant plus qu'on s'est attaché à ce jeune homme attendrissant pour qui on espère une issue heureuse. Bon, je vais pas non plus proclamer le film des Philippon comme la comédie de l'année mais c'est toujours mieux que "les Profs 2"!!!

dominique P.

Suivre son activité 148 abonnés Lire ses 1 391 critiques

4,5Excellent
Publiée le 25/07/2015

Excellente comédie dramatique. On passe un très bon moment à la fois très amusant et émouvant.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top