Mon AlloCiné
La Forêt de Quinconces
Note moyenne
3,0
19 titres de presse
  • Le Parisien
  • La Voix du Nord
  • Libération
  • Télérama
  • Transfuge
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Studio Ciné Live
  • Sud Ouest
  • Voici
  • Cahiers du Cinéma
  • Positif
  • Studio Ciné Live
  • TF1 News
  • Les Fiches du Cinéma

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Un énergique spectacle de cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

La Voix du Nord

par La Rédaction

Les acteurs déclament les vers avec un naturel qu’on leur envie. Les mots coulent, se transforment en musique. Et nous voilà entraînés dans un ballet sensible et unique.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Libération

par Clément Ghys

La Forêt de Quinconces emprunte à la caractéristique du «film d’acteur» (...). Mais tout cela, Leprince-Ringuet l’orchestre d’une façon très singulière, ouvertement théâtralisée, et qui rend ce premier essai d’autant plus attachant.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Télérama

par Aurélien Ferenczi

La principale réussite du film tient à la façon dont il abandonne de manière fluide et répétée le réalisme pour basculer ailleurs, verbalement et visuellement (...).

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Transfuge

par Ilan Malka

Les réserves que l'on pouvait avoir au départ s'envolent vite, et apparaissent comme des nécessaires phases d'évolution d'un vrai auteur en devenir, que l'on voit éclore au fur et à mesure d'un film dont l'âme nous hante.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Un objet poétique non identifié, qui brûle du feu des sentiments dans une langue elle-même embrasée. Étrange, et parfois envoûtant.

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Inégale mais audacieuse, sa mise en scène combine de purs moments de théâtre avec de bien belles envolées dansées. Une combinaison originale mais c’est surtout le texte qui fait la différence et fascine, fort de sa langue riche, libre, trempée de bout en bout dans un lyrisme fiévreux.

Le Monde

par Isabelle Regnier

Le premier film en tant que réalisateur du jeune acteur et chanteur est une fantaisie romantique en vers qui ne manque pas de souffle.

Le Nouvel Observateur

par Pascal Mérigeau

La tentative est ambitieuse et ne manque pas de charme, le réalisateur débutant y montre une maîtrise enviable, notamment dans une scène dansée qui fait exploser la musique de Tchaïkovski. Dommage que la magie fasse long feu, car le prétexte est trop maigre. Notre conseil : continuer, s’obstiner, ne pas lâcher.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

Les débuts de cinéaste du jeune comédien. Une étrange triangulation amoureuse en alexandrins (...) Par sa BO et une belle scène avec son chanteur, Feu! Chatterton participe à ce film qui brille d'un bel éclat romantique.

Libération

par Didier Péron

Le film paraît souvent plus écrasé par les contraintes qu’il se donne que vraiment porté par elles, sauf lorsque la langue classique est soudain rompue par la danse dans la belle séquence de rencontre avec Camille qui le conduit sur une scène de théâtre.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Studio Ciné Live

par Éric Libiot

POUR : Oui, le film est foutraque, mais oui, le film regorge de singularités et d'audaces. C'est rare.

Sud Ouest

par Sophie Avon

L'univers de Grégoire Leprince-Ringuet est très loin du réalisme français, résolument du côté de l'onirisme et du théâtre, à cheval entre prose et versification, jour et nuit, violence et naïveté. Il s'en dégage une fraîcheur peu usuelle, quelque que chose qui sent l'artifice, les coulisses, le plateau – mais c'est aussi son charme pour peu qu'on ferme les yeux sur ce qui fonctionne moins bien.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Voici

par La rédaction

Un conte poétique éthéré.

Cahiers du Cinéma

par Jean-Philippe Tessé

Vouloir conjurer le théâtre filmé par du cinéma filmé, c’est non point s’ouvrir à la possibilité d’une alliance fructueuse, mais plutôt à la garantie de multiplier l’un par l’autre.

Positif

par Alain Masson

D'où bient l'insatisfaction que laisse le film ? C'est que sa forme impérieuse ne parvient pas à transmuter une matière trop banale (...).

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

CONTRE : Devant l'écran, on est gêné. Y avait-il un producteur dans la salle de montage ?

TF1 News

par Matthieu Houriez

Pari risqué, audacieux, pour un résultat qui hélas échoue à nous passionner.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Les Fiches du Cinéma

par Alexis Duval

Ambitieux dans son entreprise, le résultat se révèle être un naufrage.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top