Mon AlloCiné
Mommy
note moyenne
4,5
12497 notes dont 1130 critiques
42% (472 critiques)
34% (386 critiques)
9% (107 critiques)
7% (74 critiques)
4% (49 critiques)
4% (42 critiques)
Votre avis sur Mommy ?

1130 critiques spectateurs

Lo87

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 61 critiques

5,0
Publiée le 10/10/2014
Bouleversée après la fin de ce film magnifique. Que dire? ce film est la vraie Palme d'Or. Aussi bien au point de vue formel qu'au point de vue narratif, tout est parfait. Xavier Dolan ne fait que se bonifier de film en film. Il fait quasiment tout, des sous-titres dans deux langues à la réalisation spoiler: , en passant par le montage et l'actorat . De plus, il réalise en pellicule 35mm, ce qui apporte sûrement encore plus à la sensibilité palpable de "Mommy". spoiler: La "fin alternative" du film est vraiment filmée de façon splendide, les changements de format d'écran sont merveilleux, la musique si bien choisie et synchronisée, les acteurs (toujours les mêmes depuis le début, ce qui fait fortement plaisir!) et leur direction sont brillants, Anne Dorval solaire. A ne manquer sous AUCUN PRETEXTE!
Marine Z.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

0,5
Publiée le 15/12/2014
Ce film est d'un ennuie mortel. L'histoire elle même n'a aucun intérêt puisque la maladie du gosse n'existe pas. Or il y a assez de maladies mentales qui touchent les enfants pour être inspiré non ? Bon le film n'a pas vocation a parler de fait de sociétés, à dénoncer, pointer un écueil de notre société. D'accord ! Mais entant que fiction irréaliste et simplement amusante il est trop vulgaire pour être drôle !! On se tape quand même la mère mâchant un chewing-gum et débitant des insultes pendant les 3/4 du film.. Les personnages sont tous désespérant. Comme a dit un précédent "critique spectateur" nous sommes en présence de 3 paumés pendant 2h15.. En outre, la relation de la mère et du fils est juste malsaine. La bande son est pesante, l'écran qui se rétrécie également. Peut-être que Xavier Dolan pensait trouver l'idée du siècle mais ça ne fait que mettre en lumière la faiblesse de son film. Ne pas réussir à faire passer des émotions sans rétrécir l'écran .. On ne va pas au cinéma pour plisser les yeux à chaque fois qu'un pseudo drame survient. Les acteurs sont bons, il n'y a aucun doute la dessus, ce n'est vraiment pas de leur faute. Si vous n'arrivez pas à vous endormir le soir vous avez désormais le choix entre le code de commerce et Mommy ! Quelle joie..
Criticale

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 59 critiques

0,5
Publiée le 29/10/2014
Je vais faire simple : ennuyant, très lent, fatiguant, extrêmement mauvais, j'ai failli m'endormir.
denis b.

Suivre son activité Lire ses 2 critiques

0,5
Publiée le 27/10/2014
Trés mauvais film...Long à n'en plus finir , bourré d'insupportable tics de mise en scène ( abus notamment des gros plans avec image brouillée ) , perclus d'insipides remplissages ( le félé sur son skate et trainant le caddie du supermarché , le fou rire de la mère et de la voisine autour d'une tasse de thé ) , affublé d'une présentation d'écran en 4/6 totalement inutile , trainant une bande son assourdissante tant en ce qui concerne la musique que les dialogues ( le gamin ne parle pas , il brame ! quant à sa mère elle en fait des tonnes )...on en passe et des meilleures ! Dolan est vraiment un des meilleurs metteurs en scène canadiens ? Mon Dieu ! Comment sont les autres? Zéro pointé sur toute la ligne !
Ramm-MeinLieberKritiker-Stein

Suivre son activité 86 abonnés Lire ses 543 critiques

4,0
Publiée le 20/10/2014
"Mommy" est une fresque bouleversante et hors-du-commun, réalisée par un génie qui se fait enfin reconnaître du grand public et portée par des acteurs au sommet. Il n'y a rien à dire; tout est parfait. Tant par la mise en scène mature et perfectionnée, par son auteur, que par l'histoire banale rendue spectaculaire de par ses acteurs. Ah, ces fameux acteurs... Pilon, Dorval, Clément. Ils portent dans leurs bras, ébranlés, toute la flamme flamboyante du jeu d'interprète. On est près d'eux de bout en bout de ce long-métrage : chacune de leurs palpitations nous est liées, telle une clé à son coffre, une brique à sa maison. Comment Dolan fait-il pour imposer une telle passion? On ne le saura sûrement jamais... C'est ce qui fait tout le sel de ses films... Mais aussi tout leur charme.
btravis1

Suivre son activité 46 abonnés Lire ses 541 critiques

2,0
Publiée le 13/10/2014
Xavier Dolan manie la caméra avec talent, sa mise en scène est inventive, on ne peut pas le nier. Mais autant dans son précédent film, l'histoire était prenante, autant ici, le traitement choisi par le réalisateur m'a laissé de marbre. Déjà au bout de vingt minutes, il est difficile de supporter les dialogues criés du fils et de la mère. Difficile également d'avoir de l'empathie pour ces 2 personnages quand dès le début du film, ceux-ci n'en ont aucune pour la jeune victime de Steve. Et c'est là où le réalisateur rate son film en opposant sans cesse son trio avec le reste de la population (personnel hospitalier, taxi, voisins, mari, juge, victime, spectateur...) et en voulant dédouaner le comportement du fils et de sa mère. Du coup, de nombreux passages du film, censés émouvoir, laissent froid. Malgré tout, certaines scènes sont touchantes et le personnage de la voisine enseignante apporte justement ce supplément d'âme qu'il manque parfois.
virnoni

Suivre son activité 57 abonnés Lire ses 560 critiques

2,5
Publiée le 12/10/2014
Voici un film qui réunit tout ce que je déteste au cinéma : complaisance et nombrilisme. J'avais envie de sortir au bout de 10mn tant le réalisateur était présent dans le film. Je ne voyais que les effets de style. Alors bémol dans ma critique : je pense qu'il est sincère (pour avoir lu des interviews), qu'il aime le cinéma (mal?), qu'il se nourrit surtout de ses expérimentations (oh mais il en a de la chance d'être financé pour les réaliser et les montrer dans des festivals où on adoreeee ce genre d'artiste, c'est si tendance!!) et qu'il est plus que talentueux c'est évident (voici pourquoi la note "moyen" car j'aurai mis "mauvais" sinon). Il a juste la fougue de sa jeunesse ! Il se bonifiera avec l'âge espérons-le. Donc, on y retrouve la musique pop à la mode à longueur de scènes, scènes qui s'étirent s'étirent s'étirent... (1h45 aurait largement suffit et même servi le propos en le rendant plus percutant - certaines n'ont juste aucun intérêt), des propos tape à l'oeil (pour travailler dans le secteur des enfants présentant les mêmes difficultés, c'est rempli de facilités et clichés, beurk!), des envolées de violences auxquelles on s'attend (et qu'on attend?), une mère caricaturale dans sa vulgarité et simplicité, des ralentis en veux-tu en voilà, une BIG scène ridicule sur Céline Dion (mais si kitch que tout le monde adoreeee bien sur). Non je n'ai pas trouvé cela émouvant (sf le dernier 1/4 d'heure enfin remuant - magnifique scène de déclaration d'amour ou d'au revoir du fils par téléphone), non je n'ai pas adhéré à la magie soit disant ou la force de ce mélo (il y a bcp plus beau, puissant et simple dans son approche comme mélo). Alors en revanche, bravo aux acteurs, confondants de naturel (le réal est un excellent directeur d'acteurs - ices ! Elles sont lumineuses elles - chapeau à son âge). Mais Monsieur Dolan vous voyez trop grand, trop large ou pas assez... avec votre cadre 1:1 (carré) qui énerve rapidement. Oui c'est osé, oui c'est original mais c'est si visible que ça fatigue dès le départ. "Ouahhh mais quelle idée alors" diront les bien pensants du cinéma !! Sérieux? Encore une fois, on l'excuse grâce (à cause?) à sa jeunesse. Qu'aurions-nous entendu si un vieux briscard avait tenté cela aussi?! Ou pire Besson ? :-) Scandale j'en suis sure... Moi j'aime le large du cadre du cinéma, c'est pour cela que j'y vais, y compris quand le sujet est lourd et m'oppresse (ce qui n'était pas le cas bien au contraire, c'est l'emballage qui m'oppressait plus!). Sinon j'ai un écran 104 cm chez moi. Voici le parfait exemple de l'effet qui manipule et qui saisit le spectateur de manière obligatoire du début à la fin. Les critiques (autant ciné que spectateurs) parlent d'un film enfin populaire. C'est une blague? Que devait être ses précédents films alors? C'est drôle de constater que le terme populaire est toléré et même tendance quand le film/le réal l'est lui-même! Miracle ou magie du cinéma il faut croire. Or, il n'y a rien dedans de populaire, de tendance, de magique et encore moins de psychologique (étude des caractères dessinés et abordée au lance pierre, déroulé assez évident, réactions aussi évidentes etc). Je suis sortie passablement énervée de la salle alors que les oiseaux chantaient et la nuit était claire... alors stop ici ma prose. Je ne recommande pas mais bon, encore un film qui sera porté par la presse, le Festival de Cannes (qui s'empire d'années en années dans sa vision étriquée et consensuel du cinéma, se complaisant dans un système business/"arty" complètement en marge des réalités et goûts du public, juste avide de lancer des modes, des genres, des styles et des effets) et suivi par bcp de spectateurs qui adoreeeeent adorer les "choses" qu'on lui dit parfois (souvent?) d'adorer!
EricIDF

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

0,5
Publiée le 15/10/2014
Quelle déception !!!!! Je me suis fait avoir par ce buzz unime... mais tellement creux. Prétentieux, maniéré, immature et long (mais looooonnng) quelle purge que ce Mommy ! Le réal a du talent mais il est jeune et cela se voit... il s'obstine à placer toutes ses techniques de mise en scène, le pitoyable message "liberté, liberté...", les volutes de synthé..... HELP. Le 4/3 pendant 2h sur 2h20 juste pour 3 effets visuels (le premier est agréable, après on se dit que c'est juste une idée pour un court) c'est pathétique.... Pauvre critiques cinés, c'est triste de vous voir si unanime ... En bref, le même film réalisé par un italien/grec de 53 ans, la presse l'aurait vomie... A noter que les acteurs sont plutôt bon dans cette poutine indigeste.
vidalger

Suivre son activité 92 abonnés Lire ses 945 critiques

5,0
Publiée le 08/10/2014
Une vraie claque. La découverte d'un grand cinéaste n'est pas si fréquente qu'elle ne nous laisse pas heureux et bouleversé à la fin d'un tel film. Aussi grand qu'un Tarentino ou un Malick, Xavier Dolan innove dans la forme, le montage, trouve les plans les plus intelligents qu'on ait vus depuis longtemps. La BOF et la couleur de l'image - elle change selon le tempo et les humeurs des protagonistes - illustrent parfaitement cette histoire d'adolescent canadien perturbé, porté par une mère fun et une voisine étrange. Ne pas manquer une scène d'anthologie onirique (l'écran s'agrandit!) qui explore le rêve d'une mère courage avant le...découragement final. Courez voir ce film, c'est un ordre!
Felipe Dla Serna

Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 215 critiques

5,0
Publiée le 08/10/2014
Cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu une œuvre cinématographique si bien faite. J'évacue tout de suite le tout petit grain de sable que je trouvé dans ce rouage qui fonctionne si bien dans ce chef d'œuvre, quelques petits longueurs (5 à 10 minutes dont on aurait pu, plus ou moins, s'en passer. Tout le reste frôle la perfection, une maîtrise de la réalisation inégalable, le trio d'acteurs protagoniste hors du commun, les dialogues d'une fraîcheur, une actualité et d'une efficacité imparables.... Les superlatifs me manquent. Déjà l'histoire: les relations conflictuelles entre une mère et son fils adolescent, atteint du syndrome d'hypéractivité, violent et tendre à la fois. Elle est intense, sensible, subtil. Un sujet grave, mais traité avec humour et finesse. Et puis il y a la forme. Le cinéaste s'appuie ici de quelques artifices novateurs, comme le format de l'écran, de largeur variable en fonction de la narration. Éblouissant, époustouflant, émouvant, intense, sensible.
officiel76

Suivre son activité 27 abonnés Lire ses 422 critiques

0,5
Publiée le 17/10/2014
vous entrez dans la salle, vous lisez ce qu'il y a marqué sur l'écran, et vous savez comment ça finit. Alors, quel intérêt de regarder pendant plus de deux heures une mère hystérique et vulgaire, un adolescent cinglé et une voisine dépressive ? c'est fatiguant, et en plus ça n'apporte vraiment rien sinon de faire pleurer dans les chaumière en se disant que la pauvre, elle a dû souffrir et sa décision n'a pas dû etre simple à prendre. pathétique.
alexandre75

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 116 critiques

2,0
Publiée le 10/10/2014
Désolée, mais j'ai été plus que déçue par ce film violent et vulgaire.... Cela ne serait pas un problème en soi si l'histoire était touchante, mais je suis restée à l'extérieur et mises à part deux ou trois scènes qui m'ont émue, le reste m'a laissée de marbre, pressée d'en finir !!!!!
laurenvial

Suivre son activité Lire ses 30 critiques

1,0
Publiée le 15/12/2014
Je ne comprends pas! Comment un film aussi ennuyeux et lent a-t-il pu être aussi encensé?! J'entendais partout dire "tu vas voir, c'est LE film de l'année! J'ai pleuré comme une madeleine!" Mais quand?? A quel moment fallait-il pleurer dans ce film? Qu'est ce qui est émouvant? Je n'arrive toujours pas à savoir! Je serais allée voir Les Bronzés, niveau émotion, ça aurait été pareil! Mais au moins, je me serais un peu marrée! Pourtant, je suis une vraie sentimentale, fleur bleue et compagnie! Mais alors là!!! Je ne comprends pas!!! Je suis restée complètement extérieure au film et je n'ai pas réussi à ressentir quoi que ce soit! Ce Mommy m'a laissée complètement froide! J'ai trouvé au moins 3 explications à mon désintérêt total : - L'extrême lenteur de ce film, avec des scènes sur lesquelles on passe beaucoup, beaucoup, beaucoup de temps spoiler: (ex : Lorsque Diane rentre des courses, que son sac craque et qu'elle reste plantée là, les bras tendus, pendant au moins 10 secondes! OU encore l'accident de Diane en intro.. A quoi sert-il???) - L'argot canadien qui devient insupportable au bout de 20 minutes - La façon dont est tourné le film, "en mode carré" et en plans ultra rapprochés!! spoiler: Alors certes, il y a cette volonté d'élargir les plans aux moments d'espoir, de joie et de bonheur... Mais c'est si anecdotique! On le remarque à peine! On a l'impression d'être devant un mauvais téléfilm! Tous ces pollueurs m'ont complètement empêchée de rentrer dedans! Enfin, trop de questions restent sans réponse! spoiler: - Comment Steve ramène le caddie rempli de courses et le cadeau à sa mère au début? Avec quel argent? Est-ce qu'il l'a volé à sa mère? Est-ce qu'il a volé le magasin? - Que devient la dette de Diane pour dédommager la famille de Kevin Julien? - Quel est le problème dans la famille de Kyla? Cet aspect du film est totalement inexploité!!! L'étoile que j'attribue revient donc uniquement au jeu d'acteurs époustouflant, mené par un Antoine Olivier Pilon grandiose, excellentissime et parfaitement juste! Ainsi qu'à la B.O particulièrement bien choisie! A part ça, zéro!
nefastodelirio

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 27 critiques

2,0
Publiée le 13/10/2014
"étourdissement émotif du spectateur" (Cahiers du cinéma) ????????????? Franchement j'aurais voulu invité chez mes parents tous les critiques du Cahiers du cinéma, pour leur montrer comment mon frère était capable de les étourdir émotivement, et aussi physiquement, avec tout ce qu'il nous a fait vivre, supporter e subir pendant des années !!! Du coup je n'était pas du tout ému, en larme, où bouleversé pendant le film, tout ça je l'ai veçu en pire. Je trouve exagéré le définir chef d'oeuvre.
nicolas t.

Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 230 critiques

0,5
Publiée le 08/10/2014
J'aime bien d'habitude Dolan, mais là trop c'est trop, les sceptiques n'ont pas été confondu !!! Le film est comme une caricature de ses films précèdents en plus excessif, plus hystérique, plus démonstratif. Trop de pathos, trop de musique, trop d'effets tuent les intentions louables de défendre ce trio mal assorti et cabossé par la vie. Les actrices sont épuisantes à force de cris, de tics de jeu. Le montage en champs contre champs ne les aide pas. Le jeune acteur est presque trop mignon pour incarner cet ado dangereux que sa mère finit par placer. On est loin du bouleversant Sweet sixteen de Loach, que Dolan cite en inspiration. Evidemment, il y a toujours des moments clipés MTV où Dolan n'a peur de rien, ni du mauvais goût, ni du sirupeux, mais cette fois ci j'ai trop vu le système et je suis resté à l'extérieur. J'attends le prochain en espérant q u'il sache se renouveller et changer d'inspiration (ras le bol des relations mères /fils, genre Confessions intîmes et Le grand frère).
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top