Mon AlloCiné
Zootopie
note moyenne
4,4
14298 notes dont 878 critiques
34% (302 critiques)
47% (417 critiques)
14% (126 critiques)
3% (23 critiques)
1% (5 critiques)
1% (5 critiques)
Votre avis sur Zootopie ?

878 critiques spectateurs

nicothrash60

Suivre son activité 72 abonnés Lire ses 1 584 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/02/2016

Un gros coup de la part de Disney qui sort enfin un petit peu des clous en nous livrant un animé d'excellente facture mais surtout particulièrement original. Là où d'autres se contentent d'empiler les références et de ne pas trop prendre de risque, Disney, tout en utilisant les clins d'oeil avec parcimonie, créé un véritable univers à part entière, autrement plus vaste que ce que l'on nous sort habituellement. Un monde s'ouvre à nous avec tout ce qu'il faut de surprises, d'idées originales et de franche rigolade. Notons également le sérieux de l'intrigue qui trouve facilement un écho dans notre civilisation, le message passe parfaitement et n'en est que plus impactant sur les enfants grâce à des personnages irrésistibles et très attachants. La scène de la B.A. m'attirait autant qu'elle me laissait perplexe, la peur sans doute d'avoir vu le meilleur, en effet c'est peut être la meilleure scène mais l'ensemble est clairement à la hauteur de celle-ci, les gags fonctionnent et les dialogues font très souvent mouche. On regrettera simplement un rythme saccadé et quelques baisses de régime dans l'écriture mais ce "Zootopie" s'avère être une très jolie surprise et un très bon moment de cinéma. Une belle réussite de la part des studios Disney.

elobouclette

Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 54 critiques

4,0Très bien
Publiée le 23/02/2016

Un super dessin animé ! L’animation est superbe, les personnages sont touchants et attachants. Zootopie est un petit bijou de positivisme, une belle ode à la tolérance et à la vie en harmonie parmi nos dissemblables, tout en mettant en avant la méritocratie et l’atteinte de nos rêves par la volonté. Foncez le voir, très bon moment garanti.

Sylvain. V

Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 371 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/02/2016

Après Les Nouveaux Héros (2015), découvrez le nouveau chef d’œuvre des studios Disney. Mis en scène par Byron Howard, réalisateur du film Raiponce et Volt star malgré lui, Rich Moore, réalisateur du film Les Nouveaux Héros et Jared Bush, Zootopie est d'une inventivité unique et incontestable, qui est mené par un scénario d'une originalité et d'une intelligence remaquable. Racontant une histoire, pleine de tendresse, avec des personnages d'un humour très comique et au comportement très humains. Très moderne et intelligent, Zootopie dépasse les limites du film d'animation, en devenant un film sensationnel, enchanteur et désopilant, menant à une morale qui ne peut refléter que la vérité. Basé sur une intrigue très développé, et pleine de rebondissement, le divertissement n'en est que plus satisfaisants. L'histoire du film est mené par une lapine policière, Judy Hopps, aidé par un renard, Nick Wilde. Ces deux-la font faire équipe pour résoudre une enquête bien plus dangereuse qu'elle n'y parait. A travers chaque rebondissements, les scènes hilarantes ne manques pas, engendrant rires et amusement. La bande-son est assez original, avec des chansons chantés par Shakira (qui prête sa voix à un personnage). Les décors sont splendides, magnifiques, d'une beauté spectaculaire. Agrémenté de courses poursuites épatantes, a travers plusieurs décors. Zootopie est une comédie spectaculaire au rythme effréné, au personnages amusant et au divertissement éblouissant. Un chef d’œuvre des studios Disney ! On ne peut que tomber sous le charmes de ses drôles d'animaux. Foncé voir ce joyau, cette merveille. Zootopie est le 55e Classique d'animation des studios Disney. Cette merveille est loin d'être bête ! 5/5 *****

Hollywood-Biographer

Suivre son activité 56 abonnés Lire ses 1 172 critiques

4,5Excellent
Publiée le 28/02/2016

Enfin un Disney à la hauteur de nos espérances. Les dernières productions n'étaient pas mauvaises, certes, mais "Zootopie" est un véritable petit bijou. C'est beau visuellement et très inventif. Ces animaux aux comportements humains sont extrêmement attachants, en particulier l'héroïne Judy HOPPS et le renard Nick WILDE. Le film raconte efficacement nos sociétés avec beaucoup de justesse et d'humour. Le scénario est vraiment bien ficelé et intelligent. Nous passons un sacré bon moment de divertissement

Olivier Devillers

Suivre son activité 16 abonnés Lire ses 8 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/02/2016

Quelle drôlerie ! Quelle originalité ! Quelle morale ! Quelles belles images colorées ! Un excellent Disney, qui n'hésite pas à se parodier ! Petits et grands ont adoré !

DanielOceanAndCo

Suivre son activité 286 abonnés Lire ses 3 419 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/02/2016

Tout va bien pour Disney depuis quelques années alors que Pixar vient d'accrocher deux casseroles à leur catalogue, ce que je trouve quand même très ironique. Mais bon, il faut quand même reconnaître que le niveau est maintenu et que le film de Byron Howard ("Raiponce") et Rich Moore ("Les Mondes de Ralph") est une réussite de plus. En effet, "Zootopie" est un petit bonheur de comédie policière avec deux protagonistes très attachants et dont la relation évolue joliment à l'écran, un humour désopilant qui fonctionne à merveilles (la scène à l'administration est géniale!!!) et l'animation est sublime. Surtout, la façon dont Zootopie est représentée à l'écran est magnifique et très intéressante, les références au "Parrain" et à "Breaking Bad" sont très drôles et l'intrigue en elle-même fonctionne très bien. Bref, le syndrome Pixar atteint Disney : les films sont davantage jouissifs quand on les voit adulte qu'enfant!!

Elisa L.

Suivre son activité Lire sa critique

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 28/02/2016

Génial!! Une grande bouffe d'air! Des personnages principaux avec beaucoup de caractères, développés et très attachants! Le scénario est plutôt bien développé ( mais bon par rapport à un pixar ), niveau animation rien à dire toujours parfait et la bande son...et la bande son est juste GÉNIAL! Voilà, film que je conseille, divertissant mais sans plus; parfaitement à la hauteur de ces prédécesseurs et qui ne vous décevra pas.

Caille A

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 46 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 19/02/2016

Excellent film d'animation. Disney me surprend de plus en plus car il y a une réelle évolution des films d'animations. Visuellement, c'est magnifique et bien pensé: les différents quartiers en fonction de l'habitat naturel des animaux, les textures et les personnages qu'on a envie de câliner. L'histoire est très bien faite, l'intrigue est très prenante et peu prévisible accompagnée par beaucoup d'humour et de références exquises.De plus, les personnages sont aussi tous attachants et très représentatifs de la réalité. Pour ce qui est des messages, j'ai trouvé ça très beau et plein d'espoirs. Zootopie est la ville qu'on rêverait d'avoir: une ville où chacun vit et cohabitent malgré leurs différences, une invitation à la paix faisant du bien de nos jours.

Nicolas.BSN

Suivre son activité 49 abonnés Lire ses 262 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/02/2016

Pour ma part, un des meilleurs Disney! Tout les ingrédients sont réunis pour en faire un classique: des personnages attachants, de l'humour à la pelle, des clins d'oeil aux classiques du cinéma et un monde grandiose avec tant de beauté, le tout saupoudré d'une belle morale. Ce film correspond à tous les âges. À voir absolument! Mention spéciale au parrain (trop drôle!!!)..,

maxou599 .

Suivre son activité 255 abonnés Lire ses 261 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 14/02/2016

Zootopie, le 55ème grand classique d’animation Disney ! Etant donné mon fanatisme pour les studios aux grandes oreilles, il n’est pas difficile de deviner que ce film était parmi mes plus grosses attentes de ce début d’année 2016. Disney, c’est une grande partie de notre enfance à tous : que ça soit les dessins-animés, les séries d’animation, les films en prises de vues réelles, les réadaptations Disney dernièrement (en bien comme en mal), les documentaire Disney Nature, l’âge d’or actuel que le studio vit et l’attente que suscite leurs productions désormais, je pourrais faire un exposé de trois heures là-dessus. Le nouvel âge d’or, pour beaucoup, a débuté avec Volt, star malgré lui que je trouve sympa mais sans que ça aille plus loin. A mes yeux, c’est à partir de La Princesse et la Grenouille que Disney s’est vraiment lancé dans leur quatrième âge d’or, et ça n’a été qu’en bien par la suite avec le très charmant Raiponce, mon éternel favoris La Reine des Neiges, l’es excellents Les Mondes de Ralph et Les Nouveaux Héros, quant à Winnie l’ourson, si je le déteste pas, c’est le seul auquel j’ai pas accroché. Et c’est maintenant qu’arrive Zootopie, un nouveau Disney à animaux anthropomorphe sur fond de polar. Les classiques Disney à animaux, il y en a eu de toutes sortes : le road-movie mignon avec Les Aristochats, l’histoire d’amour avec La Belle et le Clochard, le story life avec Bambi ou encore l’adaptation du mythe de Robin des bois clairement anthropomorphe, ainsi que Basil, Détective privé qui est aussi un film à enquête de Musker et Clements. Zootopie, par contre, s’affiche comme le classique Disney le plus drôle depuis Kuzco et l’un des plus créatifs en termes d’univers. La promo lancée lors de la D23 l’année passée et les premières critiques chez nous, mangeurs de baguettes, donnaient littéralement l’eau à la bouche tant les avis étaient élogieux. Et cerise sur le gâteau, ce nouveau classique sort un mois plus tôt chez nous par rapport à nos voisins américains. J’ai eu la chance d’assister à une avant-première pour ce nouveau classique. Si c’est le Disney le plus drôle depuis Kuzco ? Peut être, mais en tant que pure Buddy Movie à la Disney sur fond de polar, les promesses sont amplement tenues et le plaisir était là du début à la fin. Il est dommage de retrouver certains défauts déjà présent dans certains des derniers classiques comme Les Nouveaux Héros et Les Mondes de Ralphs, mais ce film réussit ce qu’il s’est promit de réussir. On suit ici, après Anna et Hiro précédemment, Judy Hopps, une lapine au tempérament optimiste et débrouillarde, astucieuse mais confrontée à un milieu de gros costaud dans lequel beaucoup jugent qu’elle n’a pas sa place, et ce par l’apparence. Si elle n’a clairement pas la force physique qui est jugé nécessaire pour être flic, son optimisme ainsi que sa foi envers son rêve et l’adversité auquel elle fait face la rendent facilement attachante, car elle se retrouve en terrain inconnu ou préjugés et avis faciles sont de mise. Mais elle devient davantage appréciable lorsqu’on la met aux côtés du renard spécialiste en escroquerie et arnaque en tout genre Nick Wilde, qui lui, en revanche, a un point de vue tout opposé à la sienne : Spoiler: jugeant que tout animal doit rester à sa place, que chacun a une place qui lui correspond et qu’on ne peut déroger à cette règle. Ce film suit donc le principe même du Buddy Movie, à la manière d’un épisode de L’arme Fatale ou de Bad Boys, il met en avant deux personnages qui un point de vue que tout oppose mais qui devront collaborer ensemble et finir par s’entendre. Ce n’est pas un concept nouveau, mais lorsqu’il est très bien exploité, comme l’avait fait la saga L’arme Fatale, ça rend toujours le visionnage agréable. C’est largement le cas ici. Ce film gère parfaitement son rythme et rend le duo Nick/Judy rapidement attachant, que ça soit en humour ou dans leur manière de comprendre l’autre dans leur façon de penser. Pour ce qui est des personnages secondaires, que du bon en général (sauf un qui me décevra un peu) et un temps d’apparition à chacun pour en garder un souvenir : le chef Bogo, Clawhauser, Flash le paresseux qui avait déjà arraché pas mal de rire dans un extrait dévoilé précédemment, Yax, les parents de Judy, Duke Weaselton, Mister Big, on garde un souvenir de chacun d’eux après le visionnage. Spoiler: Même de l’antagoniste mais, là encore, on retrouve les mêmes problèmes que dans certains classique Disney de ce 4ème âge d’or. Par contre, pour ce qui est du doublage français, c’est un quasi sans faute : Marie Eugène Maréchal et Alexis Victor en Judy et Nick, j’y crois sans problème. Jean Claude-Donda, à l’aise comme toujours. Toutes les célébrités font un excellent boulot aussi : Fred Testot, Teddy Riner, Thomas Ngijol, Xavier Fagnon, etc. Seule Lubna Gourion m’a fait émettre quelques réserves, pas à cause de sa voix mais parce que quand on sait que Shakira double Gazelle et qu’on connait un peu sa voix, l’écart est grand. Michael Giacchino, un compositeur qui a très souvent fait ses preuves, était cette fois-ci à la barre pour la musique et… c’est le premier vrai gros bémol du film. Sa musique reste agréable à l’écoute pendant le visionnage mais aucun thème particulier n’est à retenir, aucun morceau ne nous revient en tête après le visionnage, et venant du même mec qui m’a offert 2 superbe partitions avec les Star Trek et Vice-Versa, ça m’a fait un pincement au cœur, première fois que ce mec me déçoit. En revanche, étant donné que j’aime bien Shakira, j’ai été heureux d’apprécier la chanson du film pleinement à chaque écoute, Try Everything. Même plus qu’Immortals de Fall out Boys dans Les Nouveaux Héros. Autre point qui surpasse Les Nouveaux Héros à notre grande surprise : le visuel et l’univers ! Dieu que c’est inventif, de la première à la dernière minute ! Je me souviens pas d’un seul moment ou ce film n’a pas proposé une seule trouvaille visuelle dans cette grande citée adaptée pour toutes les espèces, prédateurs ou herbivores : l’architecture des bâtiments, les parties de la ville adapté aux animaux, la faune et la flore entourant la ville et séparé en plusieurs parties comme Sahara Square ou Toundra Town, toujours quelque chose à grignoter pour nos yeux. Là ou Les Nouveaux Héros fusionnait deux ville du monde pour en faire qu’un ou culture américaine et japonaise s’entremêlaient, ici c’est toute une autre culture et un univers purement créatif qui s’offre à nous. L’animation a été repoussée à tel point que la peau des animaux, leur gestuelle, les effets des gouttes qui tombent sur eux, la gestion des lumières et des cadres rendent cet univers encore plus crédible et le film joue autant sur le comique visuel que sur le comique de situation. D’ailleurs, pour parler de l’humour, parler de la partie histoire est ce qui va me permettre d’en parler davantage. Parce que c’est l’un des gros points forts de ce film : il est drôle, très souvent, en exploitant comme il faut le caractère des animaux. La scène à la préfecture Spoiler: avec les paresseux en est le meilleur exemple : Spoiler: prenez un renard malin et qui ne veut qu’emmerder son monde, une lapine pressée et un paresseux qui a une réaction mental et physique aussi lente qu’une tortue et dosé comme il faut, je vous met au défi de ne pas au moins sourire ! Autre situation qui marche, en terme d’humour visuel cette fois-ci, Spoiler: c’est le mariage de la fille de Mister Big, un opossum, fille de Mister Big Vito Corleone (si vous avez vu ce chef d’œuvre qu’est Le Parrain, vous avez compris). Toute la cérémonie se déroule sur une petite table qui paraît à grand échelle vu de près, mais est minuscule du point de vue des ours polaire servant de garde du corps au parrain. Pour parler davantage des quelques références que proposent ce film, Spoiler: celle sur les Lapins Crétins prêtent tout aussi à sourire, jamais trop exploité quand elle est employés. Par contre, un point sur lequel j’ai envie de chipoter, ce sont les références qui sont faites à La Reine des Neiges, et qui pour le coup sont quasiment voyant pour ne pas dire grossier ou carrément forcé : encore si c’est discret, je veux bien, Spoiler: comme voir Judy et Nick passer devant un magasin Frozen Yoghurt qui ne dure pas plus de 5 secondes, no problemo. Mais pour le reste, même si ça a fait sourire beaucoup, ça reste voyant voir limite ridicule, Spoiler: entre le chef Bogo qui cite carrément la chanson phare Libérée Délivrée devant Judy pour lui remonter les bretelles ou encore le nom Duke Weaselton (c’est pas parce que ça se prononce pas pareil que ça compte pas), ça va je vous rappel que c’est Zootopie, pas La Reine des Neige bis. Aussi, j’aimerais revenir au méchant qui est l’une des quelques déceptions que m’a laissé ce long-métrage (je vous préviens, ça dévoile le Twist du film) : Spoiler: qui est ici l’adjointe au maire Bellwether, un mouton compatissant avec la situation de Judy et qui souhaite, elle aussi, que les non-prédateurs aient leur chance mais agit en leur injectant un sérum qui leur rend leur condition d’animal sauvage. Et je suis obligé de faire un parallèle avec Sa Sucrerie et Yokai qui ont le même problème : chacun a une motivation pour agir et assez solide pour en faire des méchants mémorable, mais dans les trois cas on ne passe jamais assez de temps avec eux et ils ne sont jamais suffisamment développés ou mis en avant pour qu’on s’en souvienne… bon Bellwether s’en sort un peu mieux quand même mais dés que le Twist a eu lieu, je n’arrive pas à la retenir comme une vraie méchante. J’espère qu’avec Moana, ce problème sera corrigé. Aussi, ce film n’évite pas 2/3 facilités ou légère maladresse, Spoiler: je pense surtout au discours de Judy dont le malentendu entre elle et Nick me paraissait inévitable pour qu’il y ait du conflit entre eux, d’un côté je ne peux pas râler car ça doit servir la morale et les bonnes leçons du film. Mais de l’autre j’ai un peu eu l’impression de revivre la dispute forcé entre Ralph et Vanellope qui doit amener un moment de découragement au héros et ça, c’est un peu dommage. Parce qu’au-delà de ça, quasiment tout dans ce film est une réussite : comme je l’ai dis, chaque personnage se retient pour le peu d’apparition qui est fait et le duo Nick/Judy marque les esprits et ce film nous propose, avec brio, un vieux genre codifié du cinéma qu’est le Buddy Movie, un film proposant un duo de héros que tout oppose. La recette n’est pas inédite mais peut marcher quand un film prend son temps pour bien faire et ne bâcle pas ses relations entre personnages (le pire exemple est Bad Boys), et c’est visiblement le cas ici : on prend le temps de les introduire, leurs échanges verbales durent le temps qu’il faut pour qu’on se prend d’affection à chacun d’eux et chacun en tire une leçon. D’ailleurs, tous les éléments de l’intrigue sont très bien ficelés pour en venir à la leçon finale : l’acceptation de la différence et le rejet de la discrimination et des préjugés, ne serait-ce que pour le cas typique du renard décrié comme un menteur vil et à qui on ne peut accorder sa confiance. Exemple tout bête Spoiler: avec la première rencontre entre Judy et Nick vendant ses sucettes glacés contrefait, lorsqu’elle reçoit le dossier sur un animal disparu, la sucette et Nick sont sur la photo. Autre exemple, au moment ou Judy et Nick se retrouve embarqué chez le parrain Mister Big sur le point de les envoyer se noyer sous l’eau glacial, sa fille intervient et se révèle être celle que Judy a sauvé plus tôt il y a un moment. Aucun élément n’ai laissé au hasard ou forcé (sauf peut être la fleur Hurleur), j’ai beau avoir retrouvé un défaut majeur à tout bon Buddy Movie (l’antagoniste), ce point se pardonne facilement comparé au reste. Donc, comment conclure ? Et bien si Zootopie n’est pas sans quelques légers bémols, le défi que Disney s’était imposé est amplement réussi : tant sur le plan visuel que humoristique et l’hommage rendu au polar avec les codes du Buddy Movie. L’âge d’or des studios n’est pas prêt de prendre fin avec les projets à venir, que ça soit cette année ou la suivante : que ça soit les classiques comme Moana cette même année (avec les réalisateurs d’Aladdin et La princesse et la grenouille, aucune crainte) ou Gigantic prochainement avec le réalisateur de Raiponce, l’adaptation en live de Le Livre de la Jungle (plus mitigé pour ce projet), Steven Spielberg qui réalisera un Disney en prise de vue réelle pour l’été prochain ou encore The Finest Hours ce mois-ci. Et je suis déjà partant pour revoir Zootopie durant cette année.

L'Otaku Sensei

Suivre son activité 138 abonnés Lire ses 223 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/02/2016

C'est bon ! Il est enfin arrivé dans les salles obscures, le nouveau Disney, Zootopie il est là !! Celui là je l'ai particulièrement attendu. A vrai dire ça fait longtemps que j'ai entendu parler du projet (la première fois c'était dans la période "post reine des neiges" en 2014), décrit comme l'histoire d'une lapine policière et d'un renard "roi de l'arnaque" devant faire équipe pour résoudre une enquête dans une ville 100% animalière ayant pour nom: Zootopie. Il faut dire que depuis le début des années 2010 Disney renaît et signe à chaques fois de vraies réussites (Raiponce, Les mondes de Ralph, La reine des neiges, Les nouveaux héros), du coup après avoir apporté un vent de modernité sur les contes de princesses avec le passage à la 3D, l'idée de revoir un classique avec des animaux personnifiés en vedettes comme Robin des bois ou Basil détective privé (d'autant que l'un des réalisateur, Byron Howard a travaillé sur Raiponce^^) me plaisait beaucoup ! Après visionnage, qu'est ce que je peux en dire...et bien il est juste géniale ! Une fois encore les studios Disney ont laissés parler toute leur créativité et leur génie en inventant cette société aux animaux civilisés ou toutes les espèces cohabitent dans la joie et la bonne humeur. C'est vraiment beau, avant tout une prouesse visuelle, c'est une explosion multicolore dans des décors a la fois urbain et naturels très exotiques, les paysages sont vraiment magnifiques ! Surtout Spoiler: la scène d'arrivée de Judy à Zootopie, lorsque le train traverse les zones de la forêt amazonienne, le Sahara, la toundra... c'est vraiment un défilé de plans absolument sublimes et qui nous donnent immédiatement envie a nous spectateurs de découvrir la ville. Évidemment avec ce cadre difficile d'imagine un tel film sans touches d'humour dues au fait de voir tous ces bestiaux a poils ou à plumes s'accaparer des habitudes humaines, ça laisse place a des blagues et des décalages hilarants ! Mention spéciale au personnage de Flash le paresseux Spoiler: lors de la fameuse séquence de la bande annonce ou ce dernier est toujours 3 fois plus lent que nos héros prient par le temps ("comment appel t-on une chamelle à 3 bosses ?...enceinte, une femme enceinte !"), la blague de Nick XD ! En passant par le coup du club de naturistes ou encore le fait qu'un grand parrain de la mafia soit un petit rongeur, et puis les magouilles de Nick inoubliables également^^ J'ai vraiment rigolé et ça fait un bien fou ! Côté personnages ils sont justes géniaux ! D'abord les deux protagonistes ils sont vraiment drôles et incroyablement touchant avec un vrai effort de la part des réalisateurs qui leurs donnent un background très bien développé et un caractère bien trempé. D'abord Judy, l'héroïne, elle est attachante par sa détermination a toute épreuve, on sens du devoir et de la justice sont impressionnants et son combat dans le film du a son statut de petite lapine "planteuse de carottes". On ressent très bien chacune de ses émotions. On en vient à l'autre personnage phare, mon préféré, Nick Wilde alias le roi de l'arnaque. Avant même de voir le film ce perso me plaisait déjà, me rappelant beaucoup le goupil du " roman de Renard" ou on a droit au même type de figure: un escroc rusé et hypocrite (je suis convaincu d'ailleurs que c'est cette figure des fables du moyen âge qui a directement inspiré Byron Howard et Rich Moore). Ce personnage, très bonne figure comique complète très bien l'héroïne tout d'abord dans sa position opposée a celle de Judy: un petit malfrat des villes qui se fait du blé grâce à ses activités illégales alors que notre lapine elle incarne la volonté même de la justice ne l'oublions pas^^. La drôlerie naturelle de ce duo est du aussi a leur position dans la chaîne alimentaire du règne animal (le renard est un prédateur alors que le lapin est une proie vulnérable), du coup les quiprocos sont nombreux et font mouche, ça fait vraiment rigoler de voir un féroce renard se faire remonter les bretelles par une lapine a l'apparence toute chétive . Mais là où Zootopie m'a vraiment très agréablement surpris, même bluffé, c'est dans les thématiques qu'il traite. Outre l'intrigue principale qu'est l'enquête de nos deux compères, viennent s'ajouter des thématiques très pertinentes. Les réalisateurs ont vraiment très bien géré au niveau des questions soulevées car en plus d'avoir installé un univers tout entier, ils posent des questions existentielles sur cet univers animal: Spoiler: la cohabitation entre proies et prédateurs est elle possible de façon pacifique ? Qui est la proie et qui est le vrai prédateur ? Et plus général encore: les animaux peuvent ils vraiment vivre de manière civilisée ou ne reste il rien de plus que des bêtes sauvages ? des problématiques efficaces car elles donnent vraiment une certaine forme de mystère au scénario et sucite notre intérêt. J'ai pas développé plus que ça sur le schéma narratif, il est bien construit et contient plein de péripéties toutes assez importante pour faire progresser l'intrigue sans trop de temps morts, il évolu bien, Spoiler: on commence sur une petite enquête de recherche à la Sherlock Holmes pour débouler sur un complot scientifico génétique . Ces questions trouvent leur importance dans le fait qu'elles affectent directement les personnages:Spoiler: petite Judy a été brutalisée par un renard tandis que Nick a été injustement catégorisé comme dangereux et s'est fait mettre de force une musaulière. leurs background m'ont vraiment ému, autant que leur évolution dans ce contexte de ségrégation interraciale, on en a facile la larme à l'oeil. Autre point fort: le casting, je ferais pas de comparaison mais j'ai vraiment trouvé la VF dynamique et a l'image des personnages. Marie-Eugenie Maréchale et Alexis Victor qui doublent Judy et Nick on fournient une superbe interprétation de leur personnage respectif et leur voix fait bien ressortir le caractère bien trempé des deux acolytes. A noter également la présence de Shakira a la VO de Gazelle, la chanteuse pop de Zootopie et sa chanson (b.o principale du film) "try everything" qui illustre ici a merveilleux les bonnes morales du film: tolérance, détermination et surtout croire en ses rêves, c'est ce que le film met en avant et même si ce sont des valeurs quelques peu bon enfant classique, elles restes tout a fait pertinentes dans le cadre de ce Disney et nous touchent à la fin. Une fin vraiment cool:Spoiler: Zootopie sauvée de la menace, Judy est acclamée avec les honneurs et fait désormais équipe "officiellement avec Nick qui devient agent de police (et avec les lunettes de soleil au volant du quatre-quatre quelle classe^^) Pour conclure, avec Zootopie, Disney signe une fois de plus un chef d'oeuvre et un divertissement total pour toute la famille (j'y suis allé en famille, tous ont adorés !) et moi j'ai passé un moment magique et j'en suis ressorti avec des étoiles plein les yeux ! Maintenant je n'ai qu'un seul souhait, Byron Howard, Rich Moore please, faîtes une suite !

Antony.M

Suivre son activité 116 abonnés Lire ses 642 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 17/02/2016

Un Véritable Délice. Après les inoubliables Nouveaux Héros et La Reine des Neiges,Les Studios Disney reviennent pour nous mettre une énorme baffe avec leur nouveau Bijoux D'Animation totalement inédit.Grace a une Mise en Scène maîtriser qui regorge de plans visuels tout simplement Sidérant dont on se retrouve totalement immergé par cet univers littéralement vaste mais aussi bluffant de réalisme qui est au passage servi par une BO trés efficace du remarquable Michael Giacchino qui est accompagné de la chanson Try Everything interpréter par Shakira qui est trés entraînante pour le long métrage. Ensuite le Scénario est d'une Grande Inventivité en étant a travers un rythme mener tambour battant don on ne ressent aucune longueur au cours des 1h50, ajouter a cela des morceaux de bravoures trépidantes qui ne nous en met plein la mirettes mais également une multitude de Séquences appelés a devenir Cultes qui se permet de faire quelques références pop culture trés bien penser sans oublier un Humour totalement Savoureux qui donne lieu a des pures moments de fous rires tout en n'oubliant pas de nous toucher ou nous émouvoir a travers quelques passages trés émotionnelles qui nous fait verser quelques petites larmes. Enfin le film regorge d'un nombre impressionnants d’animaux qui possède une personnalité haut en couleurs dont le Doublage Français est juste Parfait a commencer par Marie Eugène Maréchal qui prête formidablement sa voix a Juddy Hopps une lapine Flic qui est maligne,optimiste et trés attachante qui forment un duo étincelant avec Nick Wilde un Renard Arnaqueur Rusé et Cynique doubler par le talentueux Alexis Victor fournit un excellent travail au niveau du doublage dont l’alchimie qui se forme entre ces êtres trés opposés fonctionne a merveille, a leurs notés notre drôle de tandem qui sont entre autres rejoint par le sévère mais juste buffle Chef Bogo,l'hilarant Flash le paresseux ainsi que le tordant officier guépard Benjamin Clawhauser qui parviennent a eux deux a nous faire hurler de rire a chacune de leurs apparitions et plein d'autres protagonistes très convaincant viennent enrichir cette incroyable univers comme on n'en n'a jamais vu. En Conclusion, Zootopie est une réussite totale qui confirme le nouvel age d'or des Studios Disney depuis La Princesse & La Grenouille et qui s’avère a la fois Tolérant,Irrésistible,Émouvant et Originale dont les Petits et les Grands vont se régaler de cette nouvelle pépite d'animation qui rentre au rang de futur classique Disney a voir absolument.

Pierre Pelmoine

Suivre son activité 45 abonnés Lire ses 424 critiques

4,0Très bien
Publiée le 27/02/2016

Dans un monde post-chaîne alimentaire, les animaux ont organisé socialement leur cohabitation. Un film d’animation foisonnant et drôle.

Lucas C.

Suivre son activité Lire ses 5 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 24/02/2016

Un film d'une immense qualité ! Humilité, remise en question et similitude de notre monde actuel avec des personnages attachant et une histoire qui a du sens, vivement la suite (si il y en aura une j'espère) !

ptitfrere26

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 142 critiques

3,5Bien
Publiée le 24/02/2016

Un beau disney avec des messages de tolérance, d'analyse politique et des personnages attachants. A voir pour donner de l'optimisme et de la gaieté dans ce monde. On peut dire que tous les préjugés sont de la partie mais justement pour en faire ressortir une morale, et c'est plaisant. Le film pourrait être un peu plus drôle à mon sens , mais je ne suis pas déçu car de belles références donne une profondeur au film.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top