Notez des films
Mon AlloCiné
    At Berkeley
    Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "At Berkeley" et de son tournage !

    De Yale à Berkeley

    Etudiant en droit à l’université de Yale, Frederick Wiseman ne quitte pas tout de suite le système éducatif puisqu’il enseigne cette matière au sein de cette même faculté, tout en réalisant en parallèle son premier documentaire, Titicut Follies. Pour cette 38ème réalisation sur les coulisses des  institutions nord-américaines, le réalisateur s’est immiscé au coeur du campus de l’université publique de Californie à Berkeley. Pour High School (1968), son deuxième documentaire, le réalisateur s’était rendu dans un établissement d’enseignement secondaire à Philadelphie, puis pour sa suite, High School II (1994), dans un lycée de Spanish Harlem à New York.

    La guerre des étoiles

    Frederick Wiseman a une façon bien à lui de monter ses documentaires. Pour At Berkeley, la période de montage aura nécessité 14 mois, espacés sur une période de deux ans et demi. Une longueur qui s’explique par la méthode singulière du documentariste : "Une fois le tournage achevé, je regarde tous les rushes synchronisés et je les note avec le système de classement par étoiles crée par le Guide Michelin". Les séquences retenues sont ensuite classées de une à trois étoiles, créant ainsi une hiérarchie dans les rushes. Des salles de cours à l’administration, en passant par les enseignants et l’environnement de la faculté, Frederick Wiseman a filmé 250 heures de rushes.

    Une institution myhtique

    Désengagement de l’Etat, crise financière, hausse des frais de scolarité… Quand Frederick Wiseman a foulé les couloirs de l’université de Californie à Berkeley, le contexte politico-économique n’était pas des meilleurs. Comme toujours dans sa démarche de documentariste engagé, le réalisateur a voulu donner un coup de projecteur sur ce lieu de vie célèbre pour sa liberté d’expression (le Free Speech Movement, l’opposition à la guerre du Vietnam, le mouvement hippy) et son excellence en matière d’enseignement (29 prix Nobel ont été décernés à des chercheurs issus de cette université).

    L'université en chiffres

    L’université de Californie – Berkeley se distingue largement des autres universités publiques. D’abord par sa suprématie puisque son campus est considéré comme l’un des plus notables parmi les dix que compte l’université publique californienne. Ensuite en terme d’accueil car elle s’étend sur une superficie totale de 499 hectares et reçoit 35 000 étudiants auprès de plus de 1 800 enseignants répartis en 130 départements. Celle que l’on surnomme parfois « Cal » figure souvent en haut du classement de Shanghai, qui répertorie les meilleures universités du monde.

    Un nouveau projet

    A 84 ans, Frederick Wiseman n'est pas décidé à prendre sa retraite. Après At Berkeley, son 40ème film et le 38ème dont le sujet porte sur une institution contemporaine, il a déjà révélé le lieu où il posera prochainement sa caméra : la National Gallery de Londres, une galerie d'art surplombant Trafalgar Square.

    Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
    • Tout Simplement Noir (2020)
    • La Bonne épouse (2019)
    • L'Ombre de Staline (2019)
    • Les Parfums (2019)
    • Scooby ! (2020)
    • De Gaulle (2019)
    • Eté 85 (2020)
    • En avant (2020)
    • Lucky Strike (2020)
    • La Voix du succès (2020)
    • Invisible Man (2020)
    • Divorce Club (2019)
    • T’as pécho ? (2019)
    • Filles de joie (2019)
    • The Demon Inside (2018)
    • Radioactive (2019)
    • Nous, les chiens (2019)
    • Artemis Fowl (2020)
    • Jumbo (2020)
    • Chained (2019)
    Back to Top