Notez des films
Mon AlloCiné
    Scooby !
    note moyenne
    2,9
    523 notes dont 70 critiques
    répartition des 70 critiques par note
    7 critiques
    10 critiques
    19 critiques
    22 critiques
    8 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Scooby ! ?

    70 critiques spectateurs

    Fêtons le cinéma
    Fêtons le cinéma

    Suivre son activité 143 abonnés Lire ses 1 512 critiques

    1,0
    Publiée le 28 mai 2020
    À quoi bon ressusciter sur grand écran une licence culte des années 70 si c’est pour la dénaturer à ce point ? Scooby ! version 2020 est, à ce titre, encore pire que les deux films crapoteux de Raja Gosnell, dans la mesure où il prend soin de convoquer pendant son premier quart d’heure un univers pour mieux l’exagérer, le caricaturer et le vider de sa substance, lui proposant alors un substitut plus high tech mais sans âme. Le rythme fonce à toute allure sans tenir compte ni de l’ambiance nécessaire à chaque situation ni de la lisibilité des images ainsi montées comme sur pilote automatique ; ça crie, c’est laid, ça abrutit un spectateur ou trop adulte pour adhérer à un tel outrage ou trop jeune pour différencier ce qu’il a sous les yeux du tout-venant des productions actuelles. Lorsque Sammy offre à son chien le petit collier bleu – la domestication intervient après quelques minutes de film seulement –, on se dit que c’est le début d’une belle amitié ; rapidement, le collier devient le symbole d’un enchaînement à la bêtise qui écrase tout, sur la terre comme au ciel, oubliant au passage que l’intérêt principal de la série animée, exception faite de ses personnages iconiques, résidait dans la distinction entre l’authenticité du mystère et la propension de chaque créature à être démasquée et ainsi raccordée à son humanité. Ici, rien de sensible, rien de profond, sinon l’ennui qui s’installe sans tarder. Ni mystère, ni plaisir à démystifier. Des couleurs jetées sur des formes numériques sans relief.
    Cinévore24
    Cinévore24

    Suivre son activité 89 abonnés Lire ses 49 critiques

    2,0
    Publiée le 12 juillet 2020
    En tant que fan de Scooby-Doo, une belle déception que ce film d'animation. Pourquoi séparer le Scooby-Gang durant la majeure partie du film ? Pourquoi ne pas nous plonger dans une véritable enquête pleine de mystère, point central de chaque aventure depuis 50 ans ? spoiler: Au lieu de ça, on se retrouve projeté dans une chasse au crâne aux côtés de Blue Falcon et Dynomutt, poursuivi par le méchant des "Fous du Volant", entouré de ses mini-robots insupportables... Il reste toujours l'amitié entre Scooby et Sammy et quelques petites touches d'humour et références aux productions Hanna-Barbera (dont un chouette hommage au générique de la série originale), mais ce n'est pas ça qui sauvera ce film qui voulait remettre au goût du jour les aventures de notre chien trouillard préféré, mais qui est finalement passé totalement à côté de ce qui fait l'ADN même de la série depuis ses débuts. Et rendre le film "cool" et frénétique dans sa mise en scène ne le rendra pas meilleur, juste un petit conseil au passage.
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 231 abonnés Lire ses 2 780 critiques

    3,0
    Publiée le 8 juillet 2020
    Scooby... Un dessin animé qui a bercé nos enfances à TV, notamment avant le bus scolaire, où encore pendant le goûter. En rentrant de l école. Personne n a oublié cette époque ! Mais ce n est pas tout à fait la même chose ici. Même si on se doutait que graphiquement cela aurait évolué. Sur l ensemble, on n à l impression que le dessin animé de base à été un peu dénaturé. Les parents risquent d'être assez septique... Même si évidemment, il s adresse majoritairement aux enfants. Dans ce cas là, les plus jeunes devraient y trouver leur compte et passer un bon moment. Le scénario néanmoins, pêche parfois un peu (sur certaines situations, ou encore par rapport à quelques vannes. Mais globalement sa passe, ne vous inquiétez pas car cela aurait pu être bien pire). Et pour le coup, même si nous parent restons fidèle à celui de notre époque 😉. Les enfants, découvrant pour la majorité cette production. Eux ne seront pas (peut être pas tous, mais une majorité. Lol) spécialement déçu, n ayant pas connu la base. Pour le reste, le pitch aurait pu être un peu plus appuyé et les vannes, certaines, plus travaillé. N en reste pas moins un ensemble convenable pour les enfants et qui risquera de leur faire plaisir. De nouveaux personnages viennent completer le "délire" avec ses bons et mauvais trucs. Sa se laisse parfaitement voir, un dimanche après midi en famille... Visuellement l image à bien entendu évolué mais sans être allé trop dans l extrême. Bref un film sympa, mais qui ravira plutôt les enfants que les parent, qui resteront avec l image de la version "originale". Mais n en est pas pour autant un échec. Pourquoi pas !
    Cinemadourg
    Cinemadourg

    Suivre son activité 160 abonnés Lire ses 787 critiques

    2,5
    Publiée le 11 juillet 2020
    Que de bons souvenirs avec Scoubidou en 1975 dans "Les Visiteurs du mercredi" ! Cela ne nous rajeunit pas ! Je me faisais donc une joie de retrouver ce chien trouillard, gourmand mais attachant, accompagné de son pote Sammy et de ses trois amis Fred (le beau gosse musclé), Véra (l'intellectuelle) et Daphné (le coeur sur la main). Le premier quart d'heure partait bien avec la genèse de cette équipe voyageant à bord de la fourgonnette "The Mystery Machine", on découvre avec enchantement comment ce clan improbable a pu voir le jour. Et puis, on passe à l'histoire et à l'action proprement dite : et là, le soufflé retombe. Le scénario est un peu sans queue ni tête s'adressant surtout à un public très jeune avec des gags répétitifs et pas franchement très drôles pour les plus de 10 ans. L'esprit Scoubidou est bien là mais n'a pas vraiment su évoluer depuis la série télé. Un point positif tout de même : l'apparition sympathique de quelques personnages de la société de production Hanna-Barbera comme Capitaine Caverne ou Satanas et Diabolo des Fous du volant. Un dessin animé pour les enfants, les parents risquent de très vite s'ennuyer... Site CINEMADOURG.free.fr
    Maxime F
    Maxime F

    Suivre son activité 19 abonnés Lire ses 583 critiques

    2,0
    Publiée le 14 juillet 2020
    Perso je n'arrive pas a apprécié ce film. Alors de base je ne suis pas spécialement fan de scooby doo même si il m'arrive d'apprécié certains épisodes, mais je préfère les versions où il est démontré que le surnaturel est faux. Alors qu'ici, il y a clairement des super héros et monstres bien réel, ce qui enlève tout le coté enquête. Ducou il ne reste que le coté gaguesque qui est poussé au max jusqu’à l'idiotie. Ce qui est bizarre d'ailleurs car certaines blagues ne seront pas compris par des enfants ( je doute qu'un enfant comprenne quand fred se fait appeler le " spoiler: hemsworth du pauvre "). Les seuls personnages me faisant rire au final sont diabolo et satanas et également l'humour acide de dynomutt.
    RedArrow
    RedArrow

    Suivre son activité 734 abonnés Lire ses 1 143 critiques

    2,0
    Publiée le 24 juillet 2020
    En 2020, Scooby-Doo a hélas toujours à peu près les mêmes problèmes que ses autres incursions animées ou non dans des versions plus longues de ses aventures. Extirpés de la série animée culte et, plus particulièrement, de son format très cadenassé d'une enquête par épisode sur une créature pas si surnaturelle que ça, le chien peureux et sa bande se retrouvent invariablement dans des longs-métrages qui tentent de casser la routine de leurs péripéties pour en proposer plus... mais aussi beaucoup trop, jusqu'à dénaturer tout ce qui a fait et fait le charme de "Scooby-Doo". Passée une attachante et réussie première partie sur la formation de l'éternel Scooby-Gang, "Scooby !" sombre ensuite complètement dans l'excès en faisant intervenir super-héros, vaisseaux spatiaux, robots, simili-Minions et dinosaures dans une aventure forcément divertissante et menée tambour battant mais où pratiquement seuls les personnages principaux et leurs traits de caractère subsistent pour incarner ce qui constituait réellement l'esprit de la série. "Scooby !" en devient ainsi un film d'animation très lambda, au déroulement calqué sur les recettes efficaces du moment : une intrigue basique de jeu vidéo (empêcher un méchant de récupérer trois artefacts avant le pire), simple prétexte à un enchaînement de gags et de scènes spectaculaires dans une multitude de décors avec, en parallèle, une histoire d'amitié contrariée (le Scooby-Gang, puis Sammy et Scooby-Doo eux-mêmes). Aussi simple soit-elle, la formule aura le mérite de fonctionner un minimum et permettra à "Scooby" de carburer à 100 à l'heure pour ne quasiment jamais ennuyer sur sa durée de 1h30. Quelques passages obligés de la série et des références inattendues à l'univers plus large de Hanna-Barbera (un duo emblématique de méchants notamment) seront également présents pour arracher un ou deux sourires aux plus nostalgiques. Mais, au final, ces quelques arguments ne pourront faire oublier le manque d'imagination et les énormes facilités modernes qui entourent ce nouveau retour de Scooby-Doo et de ses amis. Peut-être que ce cru 2020 pourra séduire les plus jeunes (encore que certaines références très marquées US risquent de les perdre) mais il est fort à parier que ceux qui ont déjà voyagé à bord de la Mystery Machine pour chasser le fantôme n'y trouveront pas vraiment leur compte...
    Cinéphiles 44
    Cinéphiles 44

    Suivre son activité 361 abonnés Lire ses 3 130 critiques

    2,5
    Publiée le 7 juillet 2020
    “Scooby-Doo” (ou “Scoubidou” en France) est une franchise américaine comprenant des films d’animations ou en live, des séries télévisées et même des adaptations au théâtre ou en jeu vidéo. Les personnages créés par Joe Ruby, Iwao Talamoto et Ken Spears reviennent une énième fois sur nos écrans pour séduire la nouvelle génération avec “Scooby !”. Dans cette version, Tony Cervone raconte comment le jeune Sammy rencontre le chien et comment le célèbre groupe s’est formé. Bien que les couleurs sont explosives et que les personnages soient attirants sous leurs traits 3D, cet épisode part dans tous les sens en voulant multiplier les actions, histoire de faire mieux que les nombreux prédécesseurs. Le résultat s’avère plus que moyen et ne séduira que les plus jeunes. D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44 et notre site cinephiles44.com
    Le cinéphile
    Le cinéphile

    Suivre son activité 183 abonnés Lire ses 2 282 critiques

    2,0
    Publiée le 8 juillet 2020
    Une nouvelle version assez grossière et globalement inutile. C'est trop enfantin, les vannes tombent à l'eau, les situations sont éculées, et l'intérêt du métrage est encore à déterminer. C'est de la qualité téléfilm à réserver aux plus jeunes. https://www.cineserie.com/critiques/cine/scooby-un-retour-aux-sources-extremement-paresseux-3602883/
    Frederic S
    Frederic S

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 121 critiques

    2,0
    Publiée le 10 juillet 2020
    début prometteur mais l histoire principal est tiré par les cheveux dommage ....... ceci est mon ressenti personnel...
    Vinz1
    Vinz1

    Suivre son activité 24 abonnés Lire ses 1 280 critiques

    3,0
    Publiée le 15 juillet 2020
    Ce dernier film animé sur Scooby-Doo se penche sur les origines de la rencontre entre notre chien détective et son meilleur ami Sammy ainsi que sur la formation du « Scooby gang ». Mais les fans de la première heure s’apercevront très vite que l’on s’éloigne ici des épisodes classiques avec enquête sur un phénomène paranormal qui n’en est pas un, une fois la supercherie révélée en fin d’épisode ! Non, là on aura plutôt droit à une sorte de cross over entre certaines séries animées de Hanna-Barbera avec entre autres les personnages de Satanas et Diabolo, Capitaine Caverne et Blue Falcon, sans compter certaines apparitions furtives d’autres protagonistes (cf. Hong Kong Fou Fou). Pour le reste, c’est assez sympathique et l'humour est au rendez-vous. Ce ne sera certes pas inoubliable, ni à la hauteur des meilleurs Pixar, mais ce sera assez agréable à regarder.
    Moimoi
    Moimoi

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 2 502 critiques

    3,5
    Publiée le 26 juillet 2020
    Comme c'était du Scooby-Doo, je n'avais pas placé beaucoup d'attentes, et après quelques minutes de film, j'ai même redouté de devoir passer de long moments affligeants. Mais non, pas du tout ! Scooby est franchement une bonne surprise une fois qu'on s'est adapté à la modélisation 3D et aux têtes des personnages. Il y a du rythme, une histoire sympathique, du suspens, les personnages sont plaisants à suivre, c'est amusant et il y a même des personnages d'autres dessins animés. Je le recommande à tout le monde, petits comme grands.
    Cyrielle F.
    Cyrielle F.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 20 critiques

    3,0
    Publiée le 11 juillet 2020
    Grande fan de Scooby-Doo depuis de nombreuses années, je ne pouvais pas faire l’impasse sur cette nouvelle aventure cinématographique, intégralement en animation 3D. Une animation, certes, pas toujours très fluide, mais au service d’un joli design tout en rondeurs, qui, à mon sens, respecte bien les personnages. Il est à souligner que ce sont des équipes québécoises qui ont officié sur ce projet, d’où le nombre conséquent de noms francophones défilant au générique de fin. En ce qui concerne le scénario, l’histoire repart, encore une fois, de zéro, nous présentant une nouvelle version des origines du chien trouillard et de la bande de joyeux hippies chics qui lui est associé. Précisons qu’en 51 ans d’existence, l’univers de Scooby-Doo a déjà connu plusieurs reboots, proposant à chaque fois des origines et « premières rencontres » diverses à nos héros. Scooby a déjà eu des origines extra –terrestres (saison 11 de la série) ou été un chien de laboratoire combattant des zombies (comics « Scoobapocalypse », version la plus géniale entre toutes), alors faire de lui le descendant d’un chien « historique » est presque banal, à côté. Ce n’est pas non plus la première fois que l’on voit les personnages mis en scène à l’âge de l’enfance, puisque ce fut déjà le cas dans la série « Scooby-Doo : agence toutou risques » de 1988. Celle-ci n’a cependant aucun lien avec le film de 2020. Pour ce nouveau film, l’intrigue a aussi été déplacée à Miami, choix curieux tant ses plages ensoleillées correspondent moins à l’univers mystérieux et sombre de la série, que les petites villes biscornues de Crystal Cove ou Coolsville (selon les versions), où vécurent précédemment nos héros. Aussi faut-il considérer beaucoup des versions précédentes comme des univers alternatifs les un par rapport aux autres, et non une continuité. (Même si on repérera le sheriff de la série « Mystères associés » en figurant.) Libéré de l’envie de chercher une suite là où l’on nous propose un début, ce « Scooby » 2020 s’avère plaisant. De l’action, de l’humour , de l’amitié et un soupçon de surnaturel (on est quand même venu pour, à la base) font un cocktail sans surprise mais pas désagréable. Le film ratisse auprès de toute la famille, avec des gags premier degré pour les enfants, des easter eggs pour les ados et des références plus pointues encore pour les adultes (avez-vous repéré Spike Lee prenant le soleil en terrasse ?) . Attention cependant à quelques scènes qui pourraient être un peu violentes pour les tout-petits (était-il vraiment nécessaire d’arracher la tête de ce robot ?) La présence de Simon Cowell, ne m’a, pour ma part, absolument pas dérangée (si ce n’est son design peu ressemblant, c’est le Cowell d’il y a vingt ans). Bien avant les Simpson, Scooby-Doo invitait déjà des « guests » dans son univers (au point d’avoir même consacré tout un film au groupe Kiss). De même, Cowell est déjà apparu dans Shrek 2, Les Griffin ou encore… Les Simpson. Il est un personnage de la pop culture à part entière. L’univers élargit d’Hana-Barbera est également à l’honneur. Personnellement, j’adore la nouvelle version du Capitaine Caverne, qui a plus de tchatche et de bagout dans sa trop courte apparition qu’il n’en eu en cinquante ans réunis, avec des punchlines délicieuses (la référence à Gladiator, ou encore sa remarque sur la voiture). En revanche, des drôles de dames qui l’accompagnaient, on ne retrouve que Lili, et même pas à ses côtés. Mais la redestination du rôle de la jeune femme est particulièrement bien trouvée, et en font un personnage actif des évènements. Une grande place est également faite à Dynomutt, et ce n’est pas une mauvaise idée, ce personnage s’avérant le plus intéressant. Au point, parfois, en faire oublier qu’on était venu pour Scooby-Doo. (Mais attention, ce n’est pas les seuls chiens du film ! Quand y’en a plus, y’en a encore !) Enfin, il est impossible de ne pas évoquer la nouvelle version de Satanas, antagoniste principal. Si le personnage a pris un curieux coup de jeune avec ce nouveau design, il s’avère tout à fait convaincant dans ses agissements, qui ne sont pas manichéens. Son ambivalence est intéressante, lui apporte une complexité et le démarque forcément des clichés habituels. Il est d’ailleurs à souligner la qualité du doublage français, alors qu’aux USA, les fans ont été choqués de voir le casting historique presque entièrement évincé pour des « peoples ». Les personnages principaux conservent leurs voix habituelles pour la VF, dont le génial Eric Misoffe, qui renouvelle à chaque fois sa performance dans le ping-pong verbal entre Sammy et Scooby. Et, bien qu’ils soient moins présents qu’eux, le film parvient aussi à attribuer leurs moments de gloire à Véra, Fred et Daphné, reprécisant au passage leurs rôles (l’intelligence, la force et l’empathie). Pour les personnages secondaires, on retiendra la fabuleuse interprétation de Jean-Philippe Puymartin (voix officielle de Tom Hanks, Woody dans Toy Story…), qui nous livre un Satanas magistral, même si faire revenir Gérard Hernandez aurait été une bonne idée. Xavier Béja (qui a déjà tenu le rôle de Sherlock Holmes dans la série « Scooby-Doo et compagnie »), marque aussi les esprits dans son interprétation de Dynomutt. Au final pas indispensable, mais pas déplaisant, ce Scooby aura le mérite de distraire les petits en leur racontant l’histoire éternelle de l’amitié entre les hommes et leurs chiens… Et de garder les grands au frais, par temps de canicule. Le générique de fin, comportant de nombreuses surprises (telle le requin Mantalo), laisse entrevoir des suites possibles, en films ou en séries.
    ServalReturns
    ServalReturns

    Suivre son activité 64 abonnés Lire ses 272 critiques

    1,5
    Publiée le 5 juillet 2020
    Mouais… nan. Honnêtement, j’étais assez partant, aimant bien le dessin animé - qu’il m’arrive encore de regarder distraitement de temps en temps quand ma copine tombe dessus. Alors je n’avais aucune idée de quoi ce film allait parler, j’ai dû mater une fois, puis l’oublier, la première bande-annonce il y a six mois et c’est tout. Si bien que je pensais que ça se déroulerait majoritairement pendant leur enfance, alors qu’en fait pas du tout (c’est simplement l’affaire du prologue, soit des dix douze premières minutes). Mais là n’est pas le problème. Les héros adultes, c’est très bien comme ça, c’est ainsi qu’on les aime après tout. Ce qui me dérange en revanche, c’est que, aussi bien enfants qu’adultes, les cinq personnages sont vraiment super laids (en termes de design et d’animation, s’entend). Tous les personnages le sont globalement (les mieux lotis sont tout juste « OK ») mais les cinq héros sont vraiment moches. C’était déjà flagrant lorsqu’ils sont gosses et ça ne s’arrange pas lorsqu’ils deviennent adultes (et bordel, pourquoi Vera a les cheveux rouges ? à quel moment c’est le genre de nana à se faire une coloration, sérieux ?). Et les persos comme le flic de plage, Simon Cowell (heu.. OK ?) ou les hommes préhistoriques chelous rendent tous assez moches aussi. C’est d’autant plus dommage que les décors et véhicules sont par ailleurs assez réussis et que les sbires robotiques du méchant sont assez marrants. D’ailleurs, parlons-en du méchant : que vient foutre au juste Satanas ici (puisque c’est bien de lui qu’il s’agit : le maître de Diabolo est le grand méchant de cette aventure Scooby-Doo) ? Pourquoi ce crossover sorti de nulle part ? Enfin je veux bien, mais là les personnages sont tellement mal exploités… quelle drôle d’idée. D’ailleurs, en parlant de personnages mal exploités : Daphné, Véra et Fred sont tous les trois assez peu présents dans le film, qui se concentre en fait sur le couple Scooby/Sammy (soit) mais aussi et surtout sur ses nouveaux personnages (Satanas, donc, mais aussi ses rivaux l’homme-aigle et le robot-chien dont j’ai oublié les noms). Si bien que, les trois premiers étant quasi absents du film, et les deux autres seulement spectateurs d’un conflit qui les dépasse, j’ai bien souvent eu l’impression de regarder un truc sans réel rapport avec Scooby-Doo. Le film est tellement parasité par les autres personnages (dont je me fous royalement) et gorgé de scènes d’action presque hors-sujet (je ne parle même pas de cette histoire d’héritage/malédiction multimillénaire et de cette porte des enfers) que finalement, j’ai assez rapidement décroché et attendu que ça se finisse. Hélas, le film est assez interminable (il ne dure pourtant même pas une heure et demie) et il faut s’accrocher pour enfin venir à bout du climax. Puis c’est très faible au niveau de l’humour, j’ai soufflé du nez deux fois (une réplique sur Halloween dans le prologue puis lors de la course-poursuite avec les robots dans la cafeteria du bowling) et c’est tout. Puis bon, je me serais volontiers dispensé de la réplique sur la famosa « masculinité toxique » lâchée par la fille lorsque Fred et l’homme-aigle se prennent le bec. Je sais pas si c’était de l’humour ou quoi (ça n’en avait pas l’air) mais si on pouvait éviter de relayer le jargon progressiste dans des produits pour mioches, ce serait appréciable, quand même. Ça aussi, c’est hors-sujet dans un Scooby-Doo. Bref, si on m’avait dit un jour qu’on pouvait faire pire en animation que le film live de 2002, je ne l’aurais pas cru, mais force est de constater que c’est au moins autant de la merde et que ça n’en a finalement même pas le charme. Poubelle, donc.
    Shawn777
    Shawn777

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 1 956 critiques

    2,0
    Publiée le 19 mai 2020
    Ce film d'animation, réalisé par Tony Cervone et sorti le 15 mai 2020 en vidéo à la demande, n'est pas terrible et c'est franchement une grosse déception ! Étant fan de "Scooby-Doo" (enfin, surtout des séries comprises entre 1969 et 2005, le reste étant vraiment oubliable, et les deux premiers films en live action que j'assume totalement aimer malgré leur mauvaise réputation), il me tardait de voir ce film ! J'ai donc sauté dessus dès sa sortie et je dois dire que j'en suis très déçu. Le film adapte plus précisément la première série, c'est-à-dire "Scooby-Doo, Where Are You !", tout en y mêlant d'autres personnages tout droits sorties des studios Hanna-Barbera. Depuis la création au cinéma du Marvel Cinematic Universe, j'ai l'impression que beaucoup de studios essayent un peu de copier ce mode de fonctionnement en créant des univers partagés où pleins de personnages d'une même licence se rencontrent et son connectés. Hanna-Barbera n'y échappe donc pas mais là n'est pas vraiment le problème, je m'étais dit à la limite pourquoi pas, surtout que ce sont des personnages que nous n'avons pas vus depuis longtemps, tels que notamment Satanas et Diabolo et Dynomutt. Malgré tout, après une très bonne introduction et un générique à en faire pleurer les fans, le film s'enlise de plus en plus dans le n'importe quoi en essayant de mixer plusieurs univers et notamment un, très à la mode depuis quelques années, celui du super-héros. Pour ma part, je trouve très dommage de voir ce univers partout, surtout lorsqu'il n'y trouve pas sa place comme ici. Je suis clairement en train de faire le fan pas content et borné mais, pour moi, ce film ne ressemble pas à du Scooby-Doo, de même que les séries post-2005 d'ailleurs (mis à part la récente "Scooby-Doo et compagnie" qui a l'air de vouloir revenir "aux bases", mais en même temps elle célèbre les cinquante ans de la série donc bon, normal), le film ne fait qu'incorporer les personnages de la franchise dans un univers qui ne leur corresponde pas, ce qui est très dommage ! Je sais bien que les choses doivent forcément évoluer pour plaire à un public plus actuel mais il n'est pas non plus nécessaire de tout dénaturer. Alors bien-sûr, nous retrouverons quelques clin-d’œil très sympas mais dans l'ensemble, l'histoire est plutôt longue, clichée et pas follement captivante. En revanche, l’animation est très bonne et arrive très bien à moderniser les personnages, tout en gardant leur apparence d'origine. "Scooby !" est donc ,en ce qui me concerne, une déception et n'apporte pas grand-chose à la franchise.
    Benoît Ambroziewicz
    Benoît Ambroziewicz

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 67 critiques

    5,0
    Publiée le 8 juillet 2020
    Un dessin animé à la hauteur des espérances. Qui vaut aussi bien, voir plus qu'un Disney. Un pue chef d'œuvre d'animation.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top