Mon AlloCiné
    Les Animaux fantastiques
    note moyenne
    4,1
    17998 notes dont 1084 critiques
    20% (222 critiques)
    33% (356 critiques)
    23% (250 critiques)
    13% (146 critiques)
    6% (65 critiques)
    4% (45 critiques)
    Votre avis sur Les Animaux fantastiques ?

    1084 critiques spectateurs

    Guimzy
    Guimzy

    Suivre son activité 137 abonnés Lire ses 319 critiques

    3,0
    Publiée le 17 novembre 2016
    Harry Potter fut une révolution en terme d'adaptation de saga. Même s'il y avait à débattre quant au contenu des livres et ce qui était affiché sur grand écran, les deux arts surent mettre en scène toute cette panoplie de personnages pour nous offrir des moments vraiment magiques. Mais voilà que J.K Rowling décide de revenir sur ce monde de sorcier avec Les Animaux Fantastiques, spin-off de la saga se déroulant des années auparavant. Autant dire que le challenge est intense car il faut parvenir à donner autant d'inventivité et de subtilité dans le scénario pour que l'on puisse y croire et s'intégrer facilement dans l'univers. Mais faute à cela, le film remplit selon moi que la moitié de son objectif. Le principal défaut repose encore sur le scénario, qui semble quand même très haché pendant la diffusion du film. Le développement des personnages est totalement absent, les explications de comment fonctionne cet univers sont assez maladroites, et les dialogues sont souvent très bref et pas très intéressants. Je n'ai pas l'impression que David Yates savait où il allait. Car il y a par exemple cette volonté d'instaurer un ton comique avec notamment ce personnage moldu (qui est, je trouve, le plus attachant) qui fait des grimaces, des petites vannes sarcastiques, mais ça ne semble jamais vraiment assumé, enchaînant ensuite sur des séquences parfois très sombres et violentes. PRENEZ LE TEMPS ! Voilà ce que je hurlais dans ma tête. Tout a l'air d'arriver trop vite, le scénario ne laisse pas le temps au spectateur de s'identifier aux personnages même si le jeu d'Eddie Redmayne se distingue largement des autres rôles, ça ne suffit pas à en faire un personnage attachant et intéressant. L'empathie est donc trop souvent absente. Les personnages féminins ne sont pas non plus très bien exploités ce qui donne lieu à une fin assez gênante car malgré leurs beaux airs et leurs petits sourires, on a pas l'impression qu'ils se connaissent vraiment, ça donne lieu à des incohérences par rapport aux réactions et aux échanges survenus auparavant. C'est donc très décevant à ce niveau-là. On est très loin d'un développement concis. Après, tout le reste fonctionne évidemment : la réalisation est très propre, David Yates s'éclate sur les lumières et sur les effets spéciaux qui imposent un style visuel intéressant, propre au film, et les acteurs semblent quand même s'y donner à coeur joie. La musique de James Newton Howard donne un ton aussi très singulier au film, et les monstres sont bourrés de créativité, donnant à des scènes d'actions et d'aventure assez spectaculaires et magnifiques à regarder. Bref, le film avait vraiment tous les atouts pour marquer un nouveau démarrage flambant neuf dans l'univers d'Harry Potter. Mais ça flotte malheureusement beaucoup trop dans l'histoire et la continuité qui ne prend pas son temps pour installer son ambiance et son univers. J'ai donc été souvent en dehors du film, à essayer de m forcer l'empathie pour les personnages. La fin laisse présager une suite qui devrait être beaucoup plus intéressante mais espérons qu'ils rattrapent, selon moi, ce retard qu'ils ont sur les personnages et leurs intentions, leurs caractéristiques etc. Un film encore une fois beau, avec plein d'atouts, mais qui prêche à nous y faire croire.
    Chuck Carrey
    Chuck Carrey

    Suivre son activité 199 abonnés Lire ses 334 critiques

    4,0
    Publiée le 29 novembre 2016
    « Alohomora », « Accio », « Petrificus totalus »... Que c'est bon de réentendre ces sorts ! Et surtout, quel plaisir de replonger dans cet univers magique créé par J.K. Rowling. Pour beaucoup, la saga Harry Potter n'est pas qu'une série de romans, c'est une tranche de vie. Une grande partie des lecteurs ont vieillis en même temps que les personnages, nous accompagnant pendant toute l'adolescence parfois. Ce monde fictif, qui nous a tant fait rêver, est donc bien plus qu'une simple histoire fantastique. Alors évidemment, y replonger est un véritable régale ! Pour cette fois-ci, on délaisse Poudlard, Londres et même le 21ème siècle pour visiter le New-York des années 20. On y suit Norbert Dragonneau (Newt Scamander en VO), un jeune sorcier passionné par les créatures magiques et qui cherche à les protéger des humains. La saga magique a été composée depuis le début de très bons acteurs et c'est toujours le cas encore aujourd'hui. Eddie Redmayne est formidable dans le rôle principal et ses collègues, Katherine Waterston, Alison Sudol, Colin Farrell et Ezra Miller le sont tout autant. Dan Fogler est quant à lui une agréable surprise, il apporte avec son personnage beaucoup d'humour au récit. En fait, il est difficile de parler de ce spin-off / prequel sans le comparer aux précédents opus. Surtout quand on y est tant attaché. Pourtant, ce nouveau venu dans la saga n'a pas à avoir peur de la comparaison. Mais ce qui est surtout regrettable à vouloir le confronter aux autres volets, c'est que cela revient à oublier qu'il est avant tout le premier opus d'une nouvelle série de films. Certes, ces films appartiennent au même univers. Cependant, ils raconteront une toute autre histoire Et cela est d'autant plus marquant avec « Les Animaux Fantastiques » qui trouve sans aucune difficulté sa propre identité. Il fonctionne parfaitement en tant qu'unité, avec un début et une fin. Les quelques références aux films Harry Potter feront plaisir aux fans mais ne sont absolument pas nécessaires pour comprendre les tenants et aboutissants. Cela étant dit, s'il fallait faire un parallèle entre ce film et un autre Harry Potter, ce serait probablement avec le tout premier, « Harry Potter à l'école des Sorciers ». Dans ces deux opus, on retrouve l'une des principales forces de cette univers magique : l'émerveillement. On découvre dans chacun un monde dont on ignore beaucoup de choses, un monde qui semble féerique mais qui a ses aspects obscurs également. Un monde qui, lorsqu'on le regarde avec des yeux d'enfants, fait rêver. La scène dans la valise, où on rencontre plusieurs créatures au cours d'un plan-séquence est magnifique. C'est extraordinaire de se rendre compte que même 15 ans après, cette magie prend toujours sur le spectateur. Et pourtant, nous ne sommes plus des enfants. Cette capacité à émerveiller le spectateur, on le doit évidemment à J.K. Rowling qui a depuis le début dépeint un univers exceptionnel et continue de le faire encore aujourd'hui, sans lassitude et toujours avec la même conviction. Elle avait prouvé qu'elle était très douée pour écrire des romans, elle prouve maintenant qu'elle est également tout à fait capable d'écrire des scénario de films, ce qui est loin d'être la même chose. Dans ce nouveau récit, elle mélange une nouvelle fois habilement le côté féerique, beau, un peu enfantin, avec un côté plus dur, sombre, presque violent. Ce n'est pas facile d'assembler les deux à la fois, elle le fait pourtant sans problème. On retrouve cet aspect plus dur notamment lors des scènes avec la secte des Fidèles de Salem. Bien que rien ne soit montré, la noirceur qui émane de ce lieu est palpable de part la photographie très terne et de ce qui est suggéré. On y est loin du conte gentillet, d'autant plus que certains personnages, innocents dans un sens, trouveront la mort. Néanmoins, cela n'empêche pas l'humour de fonctionner tout au long du récit. L'auteure anglaise démontre aussi qu'elle sait toujours comment amener le spectateur / lecteur sur une piste pour mieux le surprendre plus tard. Elle fera preuve de ce talent à plusieurs reprises dans ce nouveau film. Néanmoins, son écriture n'est pas sans reproche. On trouve dans cette nouvelle histoire quelques personnages dont l'importance est très minime et qui n'étaient pas forcément nécessaires ni même utiles. Pour donner vie aux écrits de Rowling, on retrouve David Yates à la réalisation. Il était déjà derrière la caméra pour les opus 5 à 7 (les parties 1 et 2 ne constituant qu'une seul et même film). Il avait d'ailleurs été très critiqué pour ses films, les fans leur reprochant, parfois à raison, leur manque de fidélité aux romans. Ici, Yates ne risque pas qu'on lui fasse le même reproche puisqu'il met en scène une histoire originale. Et il le fait bien. Il arrive à donner de l'intensité aux scènes d'action tout en donnant de l'importance à celles plus comiques. Il est évidemment beaucoup aidé par des effets spéciaux excellents et une reconstruction des décors admirable. Sans oublier de citer la très bonne bande originale de James Newton Howard. Les musiques ont toujours été une grande qualité tout au long de la saga Harry Potter et le compositeur américain succède avec réussite à John Williams, Patrick Doyle, Nicholas Hooper et Alexandre Desplat. « Fantastic Beasts and Where to Find Them » n'est donc pas un simple produit dérivé conçu dans le seul but d'engranger de l'argent sur le nom Harry Potter. Il est clair que J.K Rowling a une nouvelle histoire a conter et que tout sera mis en oeuvre pour que l'aventure soit aussi passionnante et extraordinaire que la précédente. C'est en tout cas ce qui ressort de ce premier film.
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 90 abonnés Lire ses 83 critiques

    4,5
    Publiée le 18 novembre 2016
    La qualité principale des animaux fantastiques est d'avoir pris conscience que le jeune public d'Harry Potter avait grandi et donc ici on nous présente le premier film de la nouvelle saga beaucoup beaucoup plus mur et adulte que l'était HP à l'école des sorciers ou même encore la chambre des secrets. Toutefois, le réalisateur et les scénaristes n'en oublie pas les jeunes, d'où une certaine inégalité dans les deux heures dix minutes, vous allez comprendre... Pour ne pas oublier d'émerveiller les plus jeunes, on propose une multitude d'animaux fantastiques présents dans un bestiaire qui parait infini, les quarante premières minutes ne parlent que ça, ce qui aura le dont de décevoir le public adulte, mais pas forcément décevoir les plus jeunes (le nouveau public)... Mais le réalisateur a le génie de faire monter son bijou en puissance, on ne cesse de monter et monter dans le spectaculaire, le génial et la magie. On découvre que l'on doit partir à la recherche d'un enfant qui a contenu pendant des années sa magie en lui, ce qui a fait de lui un Occurus/Occurial. spoiler: Je n'avais pas compris pourquoi le sénateur était le premier à mourir mais finalement cela est parfaitement logique avec la révélation finale, j'aurai du le voir venir. Ezra et Eddy sont justes exceptionnelles et les images de synthèses parfaites. Ma touche de déception viendra de la fin : spoiler: Je trouvais Colin Farrell tellement bon dans son rôle que le voir remplacé par JD aux cheveux blonds, je crains le pire pour la suite, peut-être que je me trompe (j'espère). Enfin, pour résumé, un film inégal mais dans l'objectif de conquérir tous les publics, une bonne montée en pression et un premier film prometteur qui demande confirmation à cause de ce changement final.
    andika
    andika

    Suivre son activité 75 abonnés Lire ses 96 critiques

    4,0
    Publiée le 25 décembre 2016
    Les animaux fantastiques est un enchantement. Il s'agit d'un monde familier mais aussi totalement nouveau, ce paradoxe, cette synthèse font tout le charme de ce film. Ce film ravira les fans des livres mais également des adaptations cinématographiques de l'univers Harry Potter. JK.Rowling a un talent d'écriture qui fait qu'elle excelle également dans un scénario de cinéma alors que les contraintes sont toutes autres. Le fait de conserver David Yates à la réalisation est également une chose très positive. Au niveau de l'histoire, on suit les aventures de Norbert Dragoneau qui nous arrive tout droit du Royaume Uni et qui débarque à New York avec une valise pleine de créatures magiques qui ne sous sont pas toutes étrangères, tant Hagrid nous en avais fait découvrir. Ainsi, le fan du livre reconnaîtra le Nifleur qui aime les choses qui brillent, ou encore le Botruc. Avec ce film, Rowling étend son univers de manière subtile, en changeant d'époque et en nous montrant des choses sur lesquelles les anciens films ne s'attardaient pas. Au cours de son aventure, Norbert va croiser une Auror, sa soeur et un moldu qui l'aidera dans sa quête. Voici une vraie innovation que de mettre un moldu au centre de l'intrigue. Cela crée des situations nouvelles et amène de nouveaux enjeux dramatiques qui n'étaient que esquissés auparavant. La réalisation quant à elle est dans la continuité, on revoit beaucoup de plans qui ont déjà été utilisé auparavant, notamment l'exemple de l'introduction faite de coupures de journaux qui n'est pas sans rappeler le procédé employé par l'ordre du phoénix mais il y a également d'autres choix qui nous sont familiers et qui nous permettent de nous sentir en terrain connu. Il ne s'agit pas d'un manque d'inventivité mais d'une volonté de continuité et parfois d'hommage. Cette continuité permet d'aiguiser la curiosité du spectateur dès qu'il entend un nom familier, notamment sur le grand méchant Grindewald dont l'ombre semble planer sur toute cette histoire. Mais plus que les personnages connus, ce film appartient aux personnages que l'on découvre ici et auxquels on s'attache. Une auror un peu gaffeuse, un sorcier humaniste attaché à la cause animale, un moldu profondément humain qui souhaite ouvrir une boulangerie, une sorcière qui cherche l'homme idéal et ce personnage de présidente de la communauté magique aux Etats Unis, femme, noire dans les années 1920 ! Un vrai plaidoyer contre l'exclusion et pour la défense des plus faibles, pour la fraternité et aussi un doigt d'honneur à la polémique sur le Hermione noire de la pièce de théâtre ! Vivement la suite ! Merci J.K Rowling !
    Audrey L
    Audrey L

    Suivre son activité 35 abonnés Lire ses 105 critiques

    4,5
    Publiée le 14 novembre 2018
    Je ne vais jamais voir plusieurs fois le même film au cinéma (ou alors la dernière fois était il y a bien des années...), mais je n'ai pas pu résister, j'ai vu Les Animaux Fantastiques en VF puis en VO, les deux en IMAX. Exceptionnel. Les Animaux Fantastiques, réalisé par David Yates (les derniers Harry Potter depuis L'Ordre du Phénix), est un chef-d'œuvre d'esthétique et de musique. Le visuel est à couper le souffle (je recommande le film en IMAX pour être restée collée au siège tant les effets ont l'air d'être réels). Mais l'énorme coup de coeur est la musique qui accompagne l'ensemble du film, elle rappelle dans le titre thème des Animaux Fantastiques les premières notes du thème de Harry Potter, et ravira les fans ; mais aussi des musiques inspirées d'autres thèmes connus qui font plaisir à retrouver ( spoiler: la musique "A Close Friend" reprend les notes du thème musical Ice Dance d'Edward aux mains d'argent (chœur lyrique), parfait pour exprimer les sentiments de Norbert/ Newt ). Les chansons au style jazz (thèmes de Jacob) des années vingt-trente sont un pur régal pour les oreilles. Les acteurs sont excellents, Eddie Redmayne en tête avec son air particulier et mystérieux, mais les seconds rôles ne sont pas en reste : le personnage de Jacob vous fera souvent rire (surtout en VO), et Croyance frissonner et pincer le cœur... Le film aurait été d'une perfection totale s'il n'y avait pas eu d'incohérences dans le scénario, assez visibles ( spoiler: ATTENTION GRAND SPOILER : pourquoi les sorciers ne sont-ils pas touchés par le sort d'Oubliette sous la pluie alors que Gilderoy en subit l'amnésie dans Harry Potter et la Chambre des Secrets ? Ou sont Queenie et Jacob lors de la bataille finale ? (On les laisse sur le point de s'embrasser puis il y a une coupure assez grossière, et on ne les retrouve qu'à la toute fin, sans explication) Et comment Norbert peut-il savoir que sous l'apparence de Percival se cache le meurtrier Gellert Grindelwald ? Il n'a assisté à aucune de ses interventions et débarque tout juste de Londres, il ne peut pas faire cette déduction aussi rapidement. Et s'il le savait dès l'interrogatoire comme le laisse penser son ton étonné en VO, pourquoi prend-t-il son temps dans la valise et n'intervient-il pas de suite ? ). L'identité du méchant, que Johnny Depp se plaît beaucoup à jouer, même quelques instants, n'est pas vraiment un grand suspens ( spoiler: Il a une coupe de cheveux très atypique qu'on retrouve à l'identique sur Mr Graves, dont l'acteur Colin Farrel imite d'ailleurs la façon de parler de Johnny Depp en VO, réduisant encore le suspens... ). Mais outre ces oublis, le film est un émerveillement à lui seul, et l'on est immergé dès les premiers instants dans cette histoire pleine d'aventures, de rebondissements et de fantaisies, au côté de personnages vraiment très attachants ! La VO est à privilégier si vous le pouvez, mais les doublages français restent excellents et très fidèles à l'original. Les seules différences : le ton (qui augmente souvent le comique des scènes), quelques noms (Norbert Dragonneau est Newt Scamander) et l'accent "son british" de Norbert, un régal...et on redécouvre le film avec plaisir ! Un conte enchanteur et dynamique auquel on se prend à rêver... Un pur bonheur, "fantastique" !
    johnpowell
    johnpowell

    Suivre son activité 77 abonnés Lire ses 16 critiques

    0,5
    Publiée le 21 novembre 2016
    Horriblement lent ! Je ne comprend pas les 4 étoiles !! Le scénario est pauvre, et pas tellement d'imagination en ce qui concerne les animaux fantastique...on ne retrouve pas la magie des "Harry Potter" ...je suis très déçus. On apprend rien sur les personnages...et les acteurs manquent cruellement de charisme...les décors font très studio et ils ont abusé des effets numériques...on arrête pas de bouffer du numérique dans tous les film à gros budget, donc cela n'a rien d'exceptionnel ...travaillez vos scénarios au lieu de mettre des effets spéciaux dans tous les sens...
    rap-3389
    rap-3389

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 7 critiques

    2,5
    Publiée le 16 novembre 2016
    Déception ! Ah ça fait mal de dire ça mais je me suis trop ennuyé devant ce film ! L'histoire est complètement rasée, c'est ultra prévisible. Je ne suis tout simplement pas entré dans l'univers que proposait ce film alors que je suis fan de la saga Harry Potter ! Les points positifs ? Très veau visuellement et toujours la même pâte humoristique de l'univers. Bref, un film sans saveur qui se perd dans son histoire dans tout son déroulement et un twist final très (trop ?) simple à traiter. Il y aura donc 5 films Les Animaux Fantastiques qui sont déjà écrits par J. K. Rowling et que David Yates (réalisateur depuis L'Ordre du Phénix) veut continuer à réaliser... Maintenant je crains pour l'avenir de cette saga.
    Guristorion
    Guristorion

    Suivre son activité 12 abonnés Lire sa critique

    3,0
    Publiée le 1 janvier 2017
    Film divertissant adressé au grand public avec un scénario plus ou moins bien ficelé pour les plus grands et des monstres aux effets spéciaux réussis pour les plus petits. Un retour dans l'univers magique tel qu'imaginé par J.K. ROWLING globalement maitrisé sans être non plus transcendant.
    Sophie M.
    Sophie M.

    Suivre son activité 4 abonnés

    2,0
    Publiée le 16 novembre 2016
    Alors moi j'hallucine vraiment quand je vois tous ces avis positifs sur ce film. J'ai l'impression que les gens s'excitent plus à l'idée que c'est JK Rowling qui a orchestrée tout cela, qu'autre chose. J'ai trouvé le film très lent, plein de déjà vu, avec beaucoup d'effet spéciaux, et le scénario très pauvre. L'actrice principale (qui joue Porpentina) n'a aucun charisme, et honnêtement j'ai vraiment décroché plusieurs fois durant le visionnage du film. Je suis une immense fan d'Harry Potter mais je ne m'attendais pas forcément à retrouver du Harry Potter, je me suis efforcée à garder mon objectivité pour ce film et je vous assure qu'il n'y a rien de fou dans ce film, c'est du déjà vu concernant le scénario. Il y a peu de chance que j'aille voir le deuxième. De plus, les personnages n'ont pas assez été exploité, ce qui rend le film très léger et finalement très lisse....
    Deborah G
    Deborah G

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 2 critiques

    1,5
    Publiée le 19 novembre 2016
    J'hallucine de toutes ces bonnes notes. Le film est lent, le scénario n'a aucun intérêt, l'actrice principale est fade et n'a aucun charisme, on s'attend à tout... Vraiment déçue.
    titi78350
    titi78350

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 181 critiques

    4,5
    Publiée le 3 avril 2017
    Dans l'ensemble c'est un très bon opus pour commencer cette nouvelle saga post Harry Potter. Tout d'abord j'ai trouvé la réalisation de David Yates très bonne, moi qui avait quelques doutes sur son travail sur Harry Potter, là c'est vraiment bien maîtrisé. Les décors sont vraiment magnifiques, plein de détails magiques partout, c'était fabuleux de ce point de vu là. Sans parler des créatures "fantastiques" qui sont magnifiques spoiler: (la créature ressemblant à un ornithorynque est vraiment top, vraiment très drôle) . Doté d'un casting en or, tous les acteurs sont bons, j'ai vraiment adoré la prestation de Eddie Redmayne, Colin Farell j'aime également beaucoup de base. spoiler: On a même eu le droit à la petite apparition finale de Johnny Depp . Bon par contre niveau scénario j'ai trouvé cela un peu léger, j'entends par là que le scénario se résume à la recherche des créatures évadées de Newt scamender et à comprendre ce qui détruit la ville et tue des personnes. J'ai d'ailleurs été un peu déçu que ces créatures fantastiques (qui font l'objet du titre de la saga) ne soient pas plus mise en avant et créent l'événement principal de ce film, j'aurais aimé qu'elles sèment un peu plus le bordel dans la ville. De plus il y a quelques petits défauts que j'avais déjà pu relever dans les derniers Harry Potter, je pense notamment au fait qu'on a encore le droit à un priori incantatum (liaison de deux baguettes), combien de fois faudra t'il leur dire que ce n'est possible que si c'est la même plume de phénix à l'intérieur des deux baguettes (en l’occurrence ce n'est possible qu'entre Harry et Voldemort). Ils ont un peu abusé également du fait de transplaner, toutes les deux secondes ils le font. Enfin bref hormis ces détails j'ai trouvé également qu'ils avaient commencé un peu vite la saga. Pour moi qui maîtrise bien la saga Harry Potter ça ne m'a pas posé de problème, mais pour la personne lambda je trouve que commencer direct sur Grindelwald alors qu'il est à peine évoqué dans les films Harry Potter (au contraire des livres) c'est un peu dur. De plus il aurait été préférable d'indiquer un peu mieux le rôle de chaque personnage, personnellement j'avais du mal à voir quel rôle jouait M Graves (joué par Colin Farell) au sein du ministère, je pensais que c'était un auror mais pas du tout. Un dernier point un peu décevant, je n'ai pas noté et retenu de musiques spécifiques au film, et quand on connait l'importance qu'elles ont dans Harry Potter c'est bien dommage. Le peu que j'ai retenu c'est la musique d'introduction en rapport au thème Harry Potter, si d'ailleurs il avait pu jouer un peu plus sur le côté nostalgique de ces musiques ça aurait été super. Pour finir la 3D n'apporte pas spécialement un grand plus, quelques effets mais rien de bien transcendant. Finalement je dirais que pour démarrer cette saga c'est un bon opus qui installe les bases mais j'en attendrais un tout petit peu plus la prochaine fois, mais l'univers instauré par David Yates m'a fait extrêmement plaisir. De plus l'humour est au rendez-vous et ça fait un bien fou.
    vincentasc
    vincentasc

    Suivre son activité 28 abonnés Lire ses 5 critiques

    2,5
    Publiée le 17 novembre 2016
    Un peu mou tout ça. Manque de rythme. Manque d'enjeu. Pas vraiment de suspens. Les animaux se fondent dans le décor et n'influencent guère l'histoire. Ils ne jouent pas un rôle déterminant. Mais l'ensemble est sympathique et ne se prend pas trop au sérieux, contrairement aux derniers opus d'Harry Potter. L'univers début de siècle à New York est une réussite. Le film s'adresse aux adolescents ou aux plus petits.
    Clémence J.
    Clémence J.

    Suivre son activité 7 abonnés

    5,0
    Publiée le 16 novembre 2016
    peur d'être déçue mais finalement tellement mieux que ce que j'imaginais ! toujours plus de folie et de magie ! une évasion dans un rêve, le goût des merveilles... merci ❤
    HawkMan
    HawkMan

    Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 25 novembre 2017
    Nouvelle saga après celle d'Harry Potter. Les Animaux Fantastiques est le 1er film. Et on prend du plaisir à suivre cette histoire en grande partie grâce à la prestation étonnante d'Eddie Redmayne, le héros. Il interprète Norbert Dragonneau, spécialiste d'animaux fantastiques, qui arrive à New York avec sa valise rempli d'animaux et va se retrouver au milieu d'une lutte qui donne déjà envie de voir les autres films. Il est dommage de voir un scénario assez pauvre et surtout plusieurs personnages sans trop de relief. Bref : une bonne surprise pour une saga peut être des plus fantastiques ;)
    tdeleau
    tdeleau

    Suivre son activité 60 abonnés Lire ses 266 critiques

    3,5
    Publiée le 1 décembre 2016
    Qu’on soit pour ou contre un tel spin-off, impossible pour un vrai fan de la saga Harry Potter de rater ce nouvel épisode. Et savoir que J.K. Rowling, ce génie de la littérature pour “enfants”, est aux commandes du scénario est bien rassurant. Résultat ? Cette plongée dans l’univers magique de l’écrivaine est à l’image des animaux de son titre, fantastique. On l’oublierait presque mais le monde crée par l’auteur britannique ne se limite pas à Harry Potter. On prend un plaisir énorme à marcher dans les pas de Newt Scamander (ou Norbert... Découvrez ma critique dans son toute intégralité et bien d'autres encore sur mon site ScreenReview !
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top