Notez des films
Mon AlloCiné
    Demolition
    Note moyenne
    2,7
    32 titres de presse
    • Le Parisien
    • aVoir-aLire.com
    • Bande à part
    • Culturebox - France Télévisions
    • La Voix du Nord
    • Le Parisien
    • Metro
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Public
    • Le Figaroscope
    • Positif
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • Voici
    • VSD
    • CinemaTeaser
    • Critikat.com
    • Culturopoing.com
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Monde
    • Les Fiches du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • L'Express
    • Première
    • Sud Ouest
    • Cahiers du Cinéma
    • Le Nouvel Observateur
    • L'Humanité
    • Libération
    • TF1 News

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    32 critiques presse

    Le Parisien

    par Hubert Lizé

    Ceux qui avaient apprécié le très beau "Wild" avec Reese Witherspoon, et "Dallas Buyers Club" avec Matthew McConaughey, retrouveront une atmosphère et des émotions similaires. Un itinéraire radical, non dénué d’humour, mais qui laisse toujours une place à l’espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    aVoir-aLire.com

    par Jea-Rémi Ducourtioux

    Ce qui aurait pu être un film dépressif, d’une tristesse abyssale, est ici un drame lumineux sur la sens de la vie. (…) Jake Gyllenhaal (…) y fait preuve d’un charisme hallucinant.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Bande à part

    par Olivier Pélisson

    Parabole sur la vacuité de la course matérialiste au confort et à la performance, ce portrait déglingué fait mouche.

    La critique complète est disponible sur le site Bande à part

    Culturebox - France Télévisions

    par Pierre-Yves Grenu

    Le scénario de Bryan Sipe est original et plein de surprises. Outre Jake Gyllenhaal, qui confirme, film après film, la qualité et les possibilités insoupçonnées de son jeu qui font de lui l'un des meilleurs comédiens de sa génération, c'est tout le casting qui est remarquable.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Le réalisateur traquant l’adhésion et l’émotion sans compter, la métaphore de la démolition nécessaire à l’acte de reconstruction n’est certes pas d’une extrême légèreté. Difficile pourtant de ne pas craquer sur un récit attrape-cœur chauffé à blanc par une chaloupante bande son rock’n roll et le jeu bipolaire de Jake Gyllenhall.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Parisien

    par Hubert Lizé

    Un itinéraire radical, non dénué d’humour, mais qui laisse toujours une place à l’espoir.

    La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

    Metro

    par Mehdi Omaïs

    Libérateur, galvanisant, pop et touchant, "Demolition" construit un joli escalier qu’emprunteront tous ceux qui ont eu à remonter des pentes.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Ouest France

    par La Rédaction

    La métaphore pourrait être un peu lourde, mais le réalisateur sait comme personne investir ce genre de sujet casse-gueule, avec son style particulier : spirituel, énergique, musical, syncopé et libre. Toutefois, le vrai « patron » du film n'est pas derrière la caméra, mais à l'image.

    La critique complète est disponible sur le site Ouest France

    Paris Match

    par Alain Spira

    Le Canadien Jean-Marc Vallée nous convie à un burn-out d’anthologie avec ce drame plein de fantaisie et de liberté. Acteur virtuose, Gyllenhaal y frôle la folie comme un pilote de voltige fait du rase-mottes.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Public

    par Florence Roman

    Encore une performance incroyable de Jake Gyllenhaal filmée avec sensibilité par le réalisateur de "Dallas Buyers Club".

    Le Figaroscope

    par Étienne Sorin

    Bryan Sipe, l’auteur d’un scénario en partie autobiographique, ne peut s’empêcher de faire machine arrière au dernier moment. Comme s’il était effrayé de sa propre audace, il démolit tout ce qu’il a patiemment et habilement construit avec un happy end sirupeux et pataud.

    La critique complète est disponible sur le site Le Figaroscope

    Positif

    par Nicolas Bauche

    Le casting est un must cinq étoiles de stars au jeu brillant (...) mais il manque à l'ensemble l'étoiffe dont les rêves sont faits pour que la sauce cinéma prenne.

    Studio Ciné Live

    par Thierry Chèze

    Dans sa première partie, son film baigne avec bonheur dans le même flou artistique que la vie de son personnage central. Puis, hélas, son récit rentre dan les clous.

    Télérama

    par Cécile Mury

    À force de marteler sa métaphore de la guérison (déconstruire pour se reconstruire) et d'empiler les morceaux de bravoure artificiels, cette fable sur le deuil finit par frôler ce que Vallée cherchait à éviter : la banalité du mélo. Elle y échappe de justesse, grâce à la subtilité des interprètes.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Voici

    par La Rédaction

    Jake Gyllenhaal pourrait jouer un marteau-piqueur, on y croirait !

    VSD

    par Olivier Bousquet

    La naissance d’un homme. Pour Jake Gyllenhaal, impeccable.

    CinemaTeaser

    par Aurélien Allin

    Tiré vers le bas par quelques tics narratifs gênants et une tendance à la symbolisation à outrance, "Demolition" fait partie de ces films indés où la bizarrerie s'avère au final très sage, bien contenue dans une zone de normalité.

    La critique complète est disponible sur le site CinemaTeaser

    Critikat.com

    par Quentin Le Goff

    Bâti sur un scénario très théorique, "Demolition" montre aussi les limites de la mise en scène de Jean-Marc Vallée et a donc beaucoup de mal à s’incarner.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Culturopoing.com

    par Sophie Yavari

    L’idée de départ, celle de rompre avec une vie de yuppie pour renaître par l’envie de destruction, était intéressante, mais (…) le film reste malheureusement très en surface et avance à coups de stéréotypes.

    La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    La rencontre d’une autre femme et de son fils va l’amener à se reconstruire, en démolissant tout ce qui faisait sa vie d’avant. Autour d’un personnage qui a quelque chose de l’Etranger de Camus, un film qui évolue plus en surface qu’en profondeur.

    Le Journal du Dimanche

    par Barbara Théate

    On aurait aimé que le film assume jusqu’au bout son regard cynique sur notre société. Reste l’interprétation à fleur de peau du toujours impeccable Jake Gyllenhaal.

    Le Monde

    par Thomas Sotinel

    Jean-Marc Vallée mène le récit assez vivement pourqu'il soit supportable malgré son inconsistance.

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Une énième histoire de rédemption où la pensanteur du récit l'emporte de loin sur la finesse du propos.

    Les Inrockuptibles

    par Théo Ribeton

    Mais l’ensemble reste gouverné par un improbable double programme mi-cynique, mi-cucul, où l’on peine à déceler la sincérité.

    L'Express

    par Christophe Carrière

    Vallée sait tellement faire mieux, qu'on sort de là un peu déçu.

    Première

    par Benjamin Rozovas

    "Demolition" est une sorte de cauchemar spiritualo-lourdingue assez typique du cinéma indépendant américain. (...) Dans son registre somnambule habituel, Jake Gyllenhaal signe une autre performance dingo. (...) À ce stade, on pourrait le regarder dans n’importe quoi. La preuve.

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Au cas où on ne l'aurait pas compris, cette démolition est celle d'un homme qui cherche à se reconstruire en allant au fond des choses. Il a raison d'enfoncer le clou, mais le film a tort. Il devient ordinaire, illustratif, troque son vague à l'âme pour un épilogue sans doutes possibles.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    Cahiers du Cinéma

    par Gaspard Nectoux

    La voix off omniprésente, les dialogues démonstratifs ou les flash-back ne font qu’illustrer les états d’âme du jeune veuf avec la complexité d’un puzzle vingt-cinq pièces.

    Le Nouvel Observateur

    par La Rédaction

    Si vous voulez vous taper 101 minutes avec un Jake Gyllenhaal torturé (il souffre de ne pas souffrir, vous voyez ?), go. Sinon, vous pouvez regarder le papier peint chez vous, c’est kif-kif.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    L'Humanité

    par Vincent Ostria

    Vallée aime les personnages flippés, mais il ne va jamais jusqu’au bout de ses pulsions libertaires. Son ode hypocrite et ridicule à la marginalité s’achève sur un mode très gnangnan.

    La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

    Libération

    par Clémentine Gallot

    (...) cette chronique aigrelette pétrie de tics indés semble vouée à ressasser, sans l’enrichir, le répertoire de l’aliénation corporate qui fustige, depuis "American Beauty", l’insidieux empoisonnement des espoirs de la classe moyenne américaine.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Comme dans ses précédents films, Jean-Marc Vallée considère les trajectoires de ses personnages comme des chemins de croix doloristes et, par-dessus tout, envisage chaque scène comme une pub pour les assurances. Pluie de symboles pénibles et de grandes leçons sur les choses de la vie.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top