Notez des films
Mon AlloCiné
    Au premier regard
    note moyenne
    4,1
    553 notes dont 134 critiques
    répartition des 134 critiques par note
    45 critiques
    51 critiques
    29 critiques
    6 critiques
    1 critique
    2 critiques
    Votre avis sur Au premier regard ?

    134 critiques spectateurs

    Julien D
    Julien D

    Suivre son activité 622 abonnés Lire ses 3 461 critiques

    3,5
    Publiée le 3 août 2014
    Le doublé cécité et homosexualité semblait présager un film bâtit autour d’une dose débordante de pathos, de mièvrerie et de personnages stéréotypés. Mais la délicatesse dont fait preuve le jeune Daniel Ribeiro pour transformer un de ses courts-métrages en format long réussit à faire décoller son film loin au-dessus ces clichés faciles. Même si la trame met un peu de temps à démarrer et va prendre une tournure somme toute prévisible, la pudeur de la mise en scène permet à l’arc dramatique du personnage de Léonardo de se faire de façon irrémédiablement émouvante sans jamais jouer sur le corde sensible de l’apitoiement ou du moralisme. Autant que cette représentation pleine de tendresse de l’adolescence, on retiendra d’Au premier regard l’interprétation éblouissante de Ghilherme Lobo qui réussit à rentrer dans la peau d’un jeune aveugle grâce à un travail de mimétisme qui tient du génie. La photographie très ensoleillée et la dualité modernisme/classique de la bande-originale sont deux autres arguments pour profiter pleinement du charme innocent de cet étonnant teen-movie brésilien.
    Kverketo
    Kverketo

    Suivre son activité Lire ses 60 critiques

    4,0
    Publiée le 26 juillet 2014
    Ce film dépeint sans cliché une histoire naissante. Le jeu d'acteur est très touchant. Malgré que les personnages reste très consensuel, nous ne tombons pas dans la mièvrerie; Il y a une vrai sincérité dans l'écriture.
    Quentin E. V.
    Quentin E. V.

    Suivre son activité 103 abonnés Lire ses 1 068 critiques

    3,5
    Publiée le 25 septembre 2015
    Au début, je semblais plutôt déçu de la tournure de l'histoire car je pensais que tout serait centré sur léonardo et gabriel, mais il y a eu beaucoup d'éléments parasites autour de cet "amour" florissant. Quand on fait le bilan, le tout n'est pas si mal, voir bien. On aurait voulu que le film démarre qu'à partir de la moitié du film et qu'on prolonge l'histoire après que le couple se soit formé (petit point de vue personnel).
    spoty753
    spoty753

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 67 critiques

    3,5
    Publiée le 31 juillet 2014
    ‎AU PREMIER REGARD L'histoire d'un premier amour ‎entre 2 ados , l'un est aveugle et en quête de confiance, l'autre, nouveau dans le lycée. Une histoire touchante bien que parfois trop gentillette sur l'acceptation de soi : entre homosexualité et indépendance dans une société qui a trop tendance à reléguer ses handicapés au banc des assistés. ‎En bref : une jolie histoire sur les prémisses d'un amour non conventionnel qui aurait mérité un peu plus de relief. #movie #review
    O-visao O
    O-visao O

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 17 critiques

    0,5
    Publiée le 8 janvier 2017
    Non mais arrêtons de plaisanter ! Je m'attendais à un super film et j'ai vu une pseudo histoire d'amour entre 2 personnes, mais quel désastre ! Je ne connaissais pas ce réalisateur mais une chose est sûre, je ne regarderais pas d'autre films de lui vu l'histoire d'amour à dormir debout !
    Fa F
    Fa F

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 1 472 critiques

    2,0
    Publiée le 1 mai 2020
    Au premier regard traite des différences sous un angle plutôt bienveillant mais aussi pointe du doigt l'isolement et le harcèlement. puis, il y a l'éveil amoureux mais le film tourne longtemps en rond sans vouloir vraiment aborder son sujet ultime, de plus le manque d'enjeu fait que l'émotion ne pointe guère. le résultat est gentil, sage et platonique.
    Hastur64
    Hastur64

    Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 2 289 critiques

    3,5
    Publiée le 29 avril 2016
    Les films qui traitent de l'homosexualité du point de vue des adolescents l'abordent toujours sous l'angle évident de la découverte et de la difficile acceptation d'une orientation minoritaire et donc sujette à rejet. De ce fait le film ne présente pas de réelle originalité pour ne pas dire qu'il était passablement déjà-vu. Heureusement, le réalisateur brésilien a eu la bonne idée de ne pas faire de l'orientation sexuelle du héros le seul nœud de l'intrigue, en effet ce dernier s'avère né privé du sens de la vision . Du coup, le film fait plus la part belle au désir d'émancipation de ce garçon qui refuse de faire de son handicap une limitation à ses aspirations qu'un énième drame sur la difficulté d'être homo dans une société qui tolère encore difficilement cette différence. Le drame s'avère touchant et plein de subtilité. Il est surtout l'occasion de constater que la différence (orientation sexuelle, couleur de peau ou handicap) est toujours sujette à discrimination qu'elle soit volontaire et haineuse ou systémique même si involontaire. Le film doit beaucoup au jeu des trois interprètes (particulièrement Ghilherme Lobo qui joue le jeune aveugle) et dont l'alchimie à l'écran est incontestable. Un drame/comédie romantique qui sans fournir une œuvre incontournable tresse un film touchant qui mérite le coup d'œil. En tout cas moi je le recommande sans hésitation.
    Phil H
    Phil H

    Suivre son activité 32 abonnés Lire ses 139 critiques

    4,5
    Publiée le 26 juillet 2014
    Que dire de ce film ? C'est merveilleux, simple et social. Les personnages sont attachants, notamment Leo. Non pas parce qu'il est aveugle : il dégage un incroyable charme qui nous donnerait envie d'être son ami, son accompagnateur. Dans le film, lassé de la protection familiale, il implore l'indépendance déterminée. Celui-ci est interprété par Guilherme Lobo, un comédien voyant, pour qui je me lèverai bien pour applaudir fort. En même temps, une petite question se pose : "Pourquoi la production n'a-t-elle pas choisi un comédien aveugle plutôt qu'un voyant ?", et je ne me plains pas : il a très bien interprété le rôle, avec aisance. Tout comme les deux autres Fabio Audi et Tess Amorim. Comme je vous le disais tout à l'heure, c'est un film simple et social qui nous apprend avec un brin d'humour — sans aucune méchanceté — à se précautionner les aveugles contre la discrimination et la maladresse, genre "Allons voir un film". Une pénible situation comparable à un sourd : "Avez-vous le numéro de téléphone ? On vous téléphonera tantôt..." Contrairement à certains médias, "Au premier regard" ne concentre ni sur l'handicap ni sur l'homosexualité. Il centralise clairement sur l'adolescence découvrant justement l’indépendance, l'amour, la sexualité... et, bien entendu, la vie où rien n'est parfait pour ainsi dire !
    gabdias
    gabdias

    Suivre son activité 25 abonnés Lire ses 1 196 critiques

    3,0
    Publiée le 2 mai 2016
    Regard aiguisé sur l'adolescence et l'éveil de la sexualité, Guilherme Lobo est impressionnant en adolescent non-voyant homosexuel. Le film est une ode à l'optimisme et à l'élégance mais manque d'un certain souffle pour être parfait. Très en vue au festival de Berlin 2014, c'est une belle surprise.
    philou1970
    philou1970

    Suivre son activité 22 abonnés Lire ses 117 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2014
    Un film plus que rafraichissant. Une histoire simple, presque banale, mais sublimée par la justesse de la mise en scène et l'absence totale de pathos sur un sujet dejà tant de fois évoqué. L'amour naissant d'un couple de jeunes adolescents, ici au Brésil, est traité avec beaucoup d'élégance et de légèreté touchante. Le fait que le personnage principal, Leonardo, soit aveugle, rajoute une touche d'inédit au film. Les jeunes acteurs sont extraordinaires, particulièrement Ghilerme Lobo, qui livre une composition extraordinaire d'un aveugle, alors qu'il est parfaitement voyant. Bref, une beau moment de cinéma sans prétention, et plein de bon sens
    SothaSil
    SothaSil

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 128 critiques

    2,5
    Publiée le 20 mai 2015
    "Au premier regard" est l'adaptation en long métrage d'un court métrage intitulé "Je ne veux pas rentrer seul". On y retrouve la même finesse dans le traitement du personnage principal : on n'en fait pas des tonnes ni sur son handicap ni sur sa sexualité. Ces deux éléments sont vraiment intégrés dans le film comme des éléments banals de l'équation de départ : un adolescent découvre le sentiment amoureux, sauf qu'il est aveugle et homosexuel, voilà. Les acteurs jouent très bien, naturellement et pudiquement, sans sombrer dans la mièvrerie. Visuellement c'est doux et apaisant, l'image est très propre. Malgré toutes ces qualités indéniables, le long reste nettement en dessous du court, avant tout pour un bête problème de rythme. Le court était parfaitement équilibré, sans temps mort... mais durait 17 minutes. Le long dure une heure et demie, sans rien raconter de plus. La progression de l'intrigue est lente et laborieuse, inutilement retardée par des scènes de remplissage. Pour résumer : le court, excellent, vaut indéniablement le détour ; le long est dispensable.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 26 mai 2018
    Belle histoire de romance, l’amour est aveugle dont c’est le principal handicap, la cécité du protagoniste juvénile innocent, comme dans un manga gay, il finira par sortir de son placard et tombera sous le charme de son âme frère.
    mem94mem
    mem94mem

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 461 critiques

    3,5
    Publiée le 27 juillet 2014
    ovni brésilienne sur les tourments amoureux d'adolescents de Sao Paulo. La singularité vient de la cécité totale (et réelle) du jeune do. C'est bien fait, original et évite les principaux écueils de ce type de film. Daniel Ribeiro a du talent et l'affiche montre par A+B son sens du cadrage. Leonardo est d'une gentillesse déconcertante. Beaux portraits.
    elriad
    elriad

    Suivre son activité 141 abonnés Lire ses 1 259 critiques

    4,5
    Publiée le 22 novembre 2014
    un film véritablement charmant, tendre et émouvant, où s'effeuille avec tendresse et maladresse les premiers émois, les premiers troubles sexuels. Tous les acteurs sont à leur place et crédibles, et l'on prend un vrai plaisir à suivre cette "boum" brésilienne version gay. Une très jolie surprise.
    anonyme
    Un visiteur
    3,5
    Publiée le 28 juillet 2014
    Au premier regard de Daniel Ribeiro. Film Made in Brazil, une fois n’est pas coutume. On sent le pitch un peu casse gueule : Leo est aveugle, c’est un peu le souffre douleur de sa classe (humour brésilien peut être). Il aimerait aller ailleurs, «voir» du pays, tomber amoureux, tout ce qu’un adolescent rêve de faire à un moment. Gabriel, un élève fraichement débarqué, va devenir son meilleur ami, jusqu’à provoquer un trouble inattendu. Homosexualité adolescente et cécité voici deux ingrédients qui pourraient faire un très mauvais ménage. Et pourtant cela fonctionne. L’histoire est simple, solide, vraie, sans pathos ni tire larmes, et cette simplicité suffit amplement à faire monter l’émotion. La mise en scène est également toute simple, avec bons nombres de scènes qui reviennent, un peu comme une boucle, comme pour rappeler la routine dans laquelle sont plongés ces personnages, qui calculent sur une échelle de 1 à 10, leur degré d’ennui. On sent un peu l’histoire vécue, les souvenirs d’adolescents, teintés de mélancolie, à Sao Polo en début d’année scolaire. Les comédiens sont remarquables, et jouent sans filet. Les deux garçons et la fille compose un trio attachant et crédible. Mention spéciale à Gilherme Lobo dont j’ai appris par la suite qu’il n’était absolument pas aveugle. Chapeau bas ! Je recommande...tout en douceur.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top