Mon AlloCiné
Husbands
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Husbands" et de son tournage !

"Husbands" et copains

Premier film en couleurs de John Cassavetes, Husbands marque aussi la première collaboration du cinéaste avec Peter Falk et Ben Gazzara, deux de ses comédiens-fétiches. Cassavetes et Gazzara se sont connus à New York, à l'époque où ils étaient deux jeunes acteurs sans le sou. Le réalisateur lui offrira le rôle principal de Meurtre d'un bookmaker chinois et le dirigera également dans Opening Night. Falk incarnera l'époux de Gena Rowlands dans Une femme sous influence, et tournera dans Big trouble, le dernier film du réalisateur (on peut ajouter un cameo dans Opening Night). Il est par ailleurs le partenaire de Cassavetes dans deux films de gangsters, Les Intouchables (1968) et Mikey and Nicky (1976).

Rendez-vous à Rome

En 1968, John Cassavetes recherche des financements pour Husbands. Cette année-là, il tourne en Italie avec Peter Falk dans un film de gangsters, Les Intouchables de Giuliano Montaldo. Ben Gazzara est, lui, à Prague pour jouer dans Le Pont de Remagen de John Guillermin. Ayant réussi à réunir assez d'argent pour monter son film, Cassavetes recontacte ensuite Gazzara, désormais à Rome, où s'achève le tournage du film de Guillermin (en raison des manifestations qui agitent la capitale tchécoslovaque). Le cinéaste et Peter Falk rejoignent alors l'acteur dans la capitale italienne, et tous trois commencent les répétitions d'Husbands.

Sous-titre

Husbands a pour sous-titre "A comedy about life, death and freedom" : une comédie sur la vie, la mort et la liberté.

Deux versions

A l'origine, la durée de Husbands était de 2h34, mais le studio Columbia Pictures a exigé que John Cassavetes réduise la durée de son film. Pour gagner du temps, le cinéaste, qui a travaillé au montage pendant six mois (une des versions du film atteignait les 4 heures...) a conçu un générique très court, rassemblant tous les crédits sur un seul carton. Lors de sa sortie en 1970, le film ne durait plus que que 2h19. Depuis, c'est la version integrale du film qui est distribuée en salles.

Profession de foi

Dans un texte écrit pour la sortie d'Husbands, et reproduit par la revue Positif en 1997, John Cassavetes explique : "Depuis le début de Husbands, j'ai décidé que les acteurs n'allaient pas porter le chapeau, qu'ils ne seraient pas entravés ni amoindris par les embûches commerciales habituelles. Le contrat moral était d'être avec les acteurs, et les techniciens pouvaient aller se faire voir. A bas la technique, au diable les sensibilités, écrie n'a aucunsens, c'était ça le marché. Chaque instant a été consacré à soutenir les acteurs et à diminuer l'importance de l'équipe. Le réalisateur d'un film a un énorme avantage sur les acteurs, et il n'est pas question qu'il ne s'en serve pas. Il est généralement l'ami d'une cinquantaine de techniciens sur le plateau, et, quand un désaccord s'élève entre un acteur et le réalisateur, l'acteur ne discute pas avec un homme mais avec cinquante et un. Je suis fier de dire que je n'ai jamais déjeuné avec un seul technicien pendant le tournage de Husbands, que je ne leur ai rien expliqué, que je n'ai pas copiné avec eux, que je n'ai pas accueilli leurs efforts (qui étaient parfois exceptionnels) avec le moindre sentiment de plaisir. Je considère l'équipe comme des mercenaires professionnels, qui étaient simplement là pour tuer ou se faire tuer, pour survivre à chaque jour, toucher leur chèque et rentrer à la maison se plaindre des conditions de travail. Bien sûr, c'est déstabilisant pour l'équipe, surtout par rapport au traitement que je réservais aux acteurs. Aucun degré d'indulgence n'était trop grand, aucune petite victoire ne pouvait être suffisamment glorifiée, et jamais je n'accordais trop de temps dans les vingt-quatre heures pour soutenir l'égo de l'acteur et garder à l'esprit l'importance du film."

Kemper, de l'ombre à la lumière

Initialement, John Cassavetes avait choisi Aldo Tonti, chef-opérateur entre autres de Fellini et Rossellini, qu'il avait connu sur le tournage de Rome comme Chicago (1968). Victor J. Kemper n'était alors que son remplaçant. Mais au bout de quelques jours de tournage, la barrière de la langue a obligé le cinéaste américain et le directeur de la photo italien à mettre un terme à leur collaboration. Kemper est alors devenu le chef-opérateur dHusbands. Après cette première expérience, Kemper travaillera sur des films tels que Le Dernier Nabab, Un apres-midi de chien ou encore... Mikey and Nicky avec le duo John Cassavetes/Peter Falk.

Family life

Pour jouer le rôle des enfants de Gus, qui apparaissent à la fin de Husbands, le réalisateur a fait appel à son fils Nick et à sa fille Alexandra. On retrouve la progéniture de John Cassavetes et Gena Rowlands dans plusieurs autres films, notamment Une femme sous influence. On remarque également dans Husbands la présence de David Rowlands, frère de Gena.

Stévenin, enfant d' "Husbands"

Interrogé en 2001 par la revue Repérages, l'acteur et réalisateur Jean-François Stévenin confiait, à propos de John Cassavetes et Husbands : "C'est vraiment lui qui m'a donné envie de faire du cinéma, alors que je n'y pensais pas. Husbands a été un gros déclencheur pour moi, c'est l'un de ces films où tu n'es plus pareil avant et après. A l'époque, j'étais assistant et très heureux de l'être (...) Et d'un seul coup, je découvre Husbands que je devais d'ailleurs systématiquement montrer par la suite à tous les metteurs en scène avec qui je devais travailler. Ce fut un déclic, non pas parce que c'était un cinéma facile à faire, mais pour tout ce que le film raconte, pour sa sensibilité, tellement proche de moi. Je me suis c'était ça qui me plaisait alors que je n'étais pas en phase, finalement, avec les trois quarts des films sur lesquels j'étais assistant."
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Les Chatouilles (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Un homme pressé (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Suspiria (2018)
  • Fou d'amour (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Sale temps à l'hôtel El Royale (2018)
  • Kursk (2018)
  • Capharnaüm (2018)
  • Sauver ou périr (2017)
  • First Man - le premier homme sur la Lune (2018)
  • Astérix - Le Secret de la Potion Magique (2018)
Back to Top