Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Le Scandale Paradjanov ou La vie tumultueuse d'un artiste soviétique
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Le Scandale Paradjanov ou La vie tumultueuse d'un artiste soviétique" et de son tournage !

Acteur et réalisateur

Serge Avedikian devait au départ "seulement" interpréter le cinéaste Paradjanov, mais suite à l'obtention de la Palme d'Or à Cannes en 2010, pour son court-métrage Chienne d'histoire, la production lui a demandé de devenir le réalisateur du film.

Un réalisateur traqué

Le Scandale Paradjanov retrace les trente dernières années de la vie du cinéaste. Cette période débute au moment de la réalisation de son film à succès Les Chevaux de feu, qui suscita un scandale en Ukraine et le mena en prison, pour être par la suite assigné à résidence en Géorgie. Cependant, le réalisateur précise qu'il ne s'agit pas d'un biopic.

Rencontre

Si Serge Avedikian a accepté de jouer et de réaliser Le Scandale Paradjanov, c'est parce qu'il connaissait relativement bien Sergueï Paradjanov. En effet, ils se sont rencontrés à Tbilissi en Géorgie en 1983, puis à Erevan en Arménie et à Paris entre 1988 et 1991 (année du décès du réalisateur Paradjanov).

Mise en abyme

Serge Avedikian indique qu'il n'était pas si difficile de réaliser un film à propos d'un réalisateur tout en l'interprétant. Il confie : "Rétrospectivement, c’est essentiellement cela qui m’a permis de supporter la densité du personnage de Paradjanov. Jouer, dans le film, le rôle d’un réalisateur me permettait de lui donner une place plus grande encore en faisant de lui, d’une certaine façon, le réalisateur du film en train de se construire en temps réel !"

Langue étrangère

Etant arménien, Serge Avedikian a dû faire appel à la langue russe pour son film. Il évoque le fait qu'il n'avait pas parlé cette langue depuis longtemps, et avoue l'avoir apprise durant sa jeunesse, à l'époque où l'URSS l'imposait.

Influences du cinéma soviétique

Les influences cinématographiques de Serge Avedikian sont multiples. Son premier contact avec le septième art a été avec des réalisateurs du cinéma soviétique des années 20 et des années 30 tels que Alexandre Dovjenko et Sergueï Eisenstein. Puis, par la suite, il découvrit Andreï TarkovskiArtavazd Pelechian et le cinéma européen avec Pier Paolo Pasolini, Federico FelliniIngmar Bergman et Michelangelo Antonioni.

Première expérience du long-métrage

Après de nombreux courts-métrages réalisés entre 1981 et 2009, Serge Avedikian attendait le sujet adéquat pour tenter l'aventure du long-métrage pour la première fois.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Tolkien (2019)
  • Le Daim (2019)
  • Beaux-parents (2019)
  • Parasite (2019)
  • Child's Play : La poupée du mal (2019)
  • Nevada (2019)
  • Noureev (2018)
  • Men In Black: International (2019)
  • Toy Story 4 (2019)
  • X-Men : Dark Phoenix (2019)
  • Aladdin (2019)
  • Merci pour le chocolat (2000)
  • Roxane (2018)
  • Rocketman (2019)
  • Spider-Man: Far From Home (2019)
  • Anna (2019)
  • Greta (2018)
  • Le Roi Lion (2019)
  • Made In China (2019)
  • Ibiza (2018)
Back to Top