Mon AlloCiné
Les Lumières de la ville
note moyenne
4,3
3175 notes dont 175 critiques
67% (117 critiques)
22% (39 critiques)
8% (14 critiques)
2% (4 critiques)
1% (1 critique)
0% (0 critique)
Votre avis sur Les Lumières de la ville ?

175 critiques spectateurs

Enzo Gagliardi-Kubrick-Scorsese-Flora Nolan

Suivre son activité 1 abonné Lire ses 34 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 30/03/2018

Film bouleversant, qui procurera autant de rires que de pleures. Des scènes mythiques, comme le réveil sur la statue de la ville ou la rencontre avec le millionnaire suicidaire ou bien la scène des cigares dans le restaurant, sans parler du combat de boxe ou même l’inoubliable fin !! L'un des plus grands films d'amour du 7ème art, qui touche par son extrême authenticité. Les personnages sont bouleversants et la mise en scène, comme tous les Chaplin, d'une extrême justesse. Accompagné d'une merveilleuse musique de Chaplin... Chef d'oeuvre

Romain N.

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 37 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/12/2017

Chef d''oeuvre de Chaplin, Les lumières de la ville est un film touché par la grâce et le talent. Des scènes complètes, des séquences, sont passées au panthéon du cinéma. Les musiques sont géniales, les quiproquos, l'histoire, les enjeux, les double-sens, les situations, l'humanité des héros, les chorégraphies, la pantomime, dans ce film tout est parfait et parachève le talent de Chaplin dans son oeuvre la plus complete, la plus fluide, la plus touchante. Indémodable, impérissable, bouleversant. Merci Charlot.

raphaelK

Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 394 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/10/2017

Premier film sonore de Chaplin, mais qui, en l'absence de dialogues, comprend des intertitres. L'histoire commence par l'inauguration d'un monument dénommé "Paix et Prospérité" sur lequel dort un vagabond, donnant dés le début, le ton à une fable moderne drôle et sarcastique avec, à la clef, un gigantesque pied de nez (visible de façon concrète à la quatrième minute du film) aux institutions et à la société, en général. Le scénario traite, entre autre, de la mort (le suicide), des inégalités sociales et du handicap (la cécité) tout en s'autorisant une petite note d'espoir à la fin de l'histoire. Il s'agit du premier film de l'actrice américaine Virginia Cherrill qui deviendra l'épouse de l'acteur anglo-américain Cary Grant.

Le Français Glacé

Suivre son activité 8 abonnés Lire ses 328 critiques

4,5Excellent
Publiée le 16/10/2017

Les Lumières de la ville réalisé par Charles (Charlie) Chaplin en 1931. *Les points que j'ai appréciés → • La charmante histoire • Le comique de l'acteur • La romance entre les deux personnages principaux • La musique qui accompagne toujours aussi bien les aventures de Charlot *Les points que je n'ai pas appréciés → • Un je-ne-sais-quoi pour que ce film soit parfait *Conclusion → J'ai aimé, c'est un excellent Charlie Chaplin. 9/10.

Alexarod

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 417 critiques

4,5Excellent
Publiée le 02/11/2016

Le 1er film de Chaplin en semi parlant, je dis « semi » car on ne peut distinguer de mots, le son étant plus proche de celui d’un kazoo, et on a toujours le texte sur pancartes. Qu’importe le jeu des acteurs suffit toujours à comprendre, là encore Chaplin est au top de son rôle avec ses facéties et ses gimmicks bien connues. On ajoute aux musiques d’époque (la Grande en plus) quelques bruitages sympas, ça change. Tout est en place : le jeu de lumières, la mise en scène, une trame inhabituelle même dans le genre, l’humour presque cartoonesque parfois, quelques faux raccords, les décors simples, le rythme si typique des Charlot, mais aussi les longueurs car cela dure quand même 1h20 et c’est rare en ces temps-là, d’où une adaptation nécessaire qui se fera par la suite (M. Verdoux)… Néanmoins tout est abouti, Chaplin a peaufiné son art du muet à un moment où le parlant apparaissait. Sa façon de dénoncer les nantis, dont le principal représentant ressemble fort soit dit en passant au père dans Mary Poppins, est excellente, il se moque même de l’addiction à l’alcool. La subtilité de l’écriture se retrouve encore, ça donne un film touchant et poignant avec un combat de boxe magistral. Seule la fin est trop abrupte à mon goût, gâchant un peu la poésie, mais c’est clairement une réussite de Chaplin, encore.

dougray

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 1 882 critiques

2,5Moyen
Publiée le 17/10/2016

Après une série d’excellents longs-métrages qui brillaient par leur sens du rythme comique et la précision de leurs gags, Charlie Chaplin marque, à mon sens un petit coup d’arrêt avec "Les lumières de la ville". Faut-il y voir une forme de lassitude de la star vis-à-vis de son personnage de Charlot (au point d’avoir un peu saccagé son look, notamment, au niveau des sourcils assez grossiers dont il s’est affublé), les conséquences du tournage compliqué de son précédent film ("Le Cirque") ou encore son refus obstiné de passer au cinéma parlant qui commence, pourtant, à devenir incontournable à Hollywood ? Difficile à dire… Mais j’ai trouvé que, pour la première fois sur grand écran, Charlot n’offrait pas grand-chose de nouveau… voire faisait du surplace. Les gags s’avèrent, ainsi, plus poussifs qu’à l’accoutumée (voir la fameuse scène de l’élévateur devant du magasin ou le combat de boxe), bien moins chorégraphiés et, plus grave, répétitifs… un peu à l’image de son intrigue. On a, d’ailleurs, l’impression que Chaplin a eu du mal à écrire son scénario qui ressemble plus à une succession de gags visuels qu’à une véritable intrigue construite, comme il nous y avait habitué jusque-là. Certes, il y a bien un fil conducteur, avec cette marchande de fleurs aveugle (Virginia Cherrill, émouvante) qui, suite à un quiproquo, prend Charlot pour un riche bourgeois… mais j’ai trouvé que la ficelle était un peu grosse et, surtout, que l’histoire manquait de fluidité. A ce titre, les multiples rencontres entre le héros et le millionnaire alcoolique (Harry Myers, amusant) sont, certes, amusantes… mais symbolisent le problème d’un film qui manque de matière et a besoin de ce running gag pour se relancer continuellement, au risque de sombrer dans le répétitif attendu. Difficile, également, de trouver une véritable cohérence dans "Les lumières de la ville" au vu des séquences assez hétérogènes proposées. En effet, outre les multiples séances de murge avec le millionnaire, CharlotSpoiler: se réveille dans un monument fraîchement inauguré, est embauché dans un combat de boxe, affronte des cambrioleurs ou, encore, va en prison… Tout cela manque un peu de rigueur ou, tout simplement, de thème aisément identifiable. Ceci étant dit, je suis, sans doute, un peu trop dur avec "Les lumières de la ville" qui a, pourtant, marqué son époque et reste dans les mémoires des cinéphiles. Il est vrai que le film marque un vrai tournant dans la carrière de Chaplin qui, pour la première fois, affiche clairement ses convictions politiques en dénonçant frontalement les dysfonctionnements de la société américaines (qu’ils ne faisaient qu’évoquer jusque-là). Le chômage et les inégalités sociales sont, ainsi, au cœur du récit et Chaplin ne fait pas mystère du camp qu’il entend défendre… ce qui lui vaudra de nouveau ennuis lors des purges maccarthystes. Et puis, le réalisateur sait se ménager des moments de grâce, comme cette dernière scène, d’une grande simplicité qui nous épargne des effusions inutiles... tout comme il sait nous proposer une nouvelle musique de haute volée. Je suis plus mesuré sur l’expérimentation du début du film avec le discours inaugural "parlé" façon charabia, dont on peine à comprendre l’intérêt dans la mesure où Chaplin s’était alors posé en opposant au cinéma parlant. "Les lumières de la ville" mérite, donc, d’être vu (comme tous les longs-métrages mettant en scène le vagabond) mais il reste, à mon sens, le moins bon film de Charlot.

weihnachtsmann

Suivre son activité 58 abonnés Lire ses 2 445 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 09/10/2016

Une véritable splendeur. L'histoire tout simplement formidable nous révèle dans sa fin la plus belle scène de cinéma de son histoire, si touchante et si belle, celle des retrouvailles. Grandiose

Attigus R. Rosh

Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 1 395 critiques

4,0Très bien
Publiée le 19/06/2016

Un bon Chaplin. Comme dans tous les Chaplin, les gags sont omniprésents entraînant des rebondissements dans l'histoire. L'histoire est d'ailleurs très belle. Charlot est très attachant. Charlie Chaplin est bien évidemment très bon en personnage vedette de ce film. À noter, les bonnes prestations de ses deux comparses dans ce film, Virginia Cherrill en fleuriste aveugle et Harry Myers en millionnaire alcoolique. Un très bon classique.

ptitfrere26

Suivre son activité 6 abonnés Lire ses 142 critiques

3,5Bien
Publiée le 04/03/2016

Un film familiale sympa, très bien réalisé, avec des scènes chorégraphiés, précises et dynamiques (je pense au combat de boxe, sur le quai avec l'homme riche) que j'aime beaucoup. C'est toujours drôle et plaisant à voir en plus. Pas surprenant quand on connait et aime les oeuvres de Charlie Chaplin, et avec les interprétations des personnages par les acteurs très convaincante, il ne faut pas se privé de découvrir ce film. L'histoire mélange toutes catégories sociales pour des rencontres et des gags bien marrants. Cependant on peut noter certains faux raccord et passages plus mous.

Mad Gump 10

Suivre son activité 95 abonnés Lire ses 716 critiques

4,0Très bien
Publiée le 01/02/2016

Chaplin réussit admirablement à faire vivre la ville dans ce film, de par son burlesque et sa poésie. L'émotion est aussi présente et l'interprétation est irréprochable.

maxime ...

Suivre son activité 34 abonnés Lire ses 1 268 critiques

4,0Très bien
Publiée le 18/10/2015

Je termine à l'instant le visionnage de ce film, je suis encore tout chamboulé par les ultimes minutes et cette scène bouleversante ou la jeune fleuriste prend la main du vagabond et le reconnait. Avant cela, le film regorge de très bon moment, l'humour et le burlesque propre de Charlie Chaplin fait encore des ravages. Ce combat de boxe est mythique et les prouesses techniques qui y sont réalisé font mouche. Cette séquence ce démarque des autres, certes, mais l'ensemble est encore une fois de haute teneur. A mon gout, pas le meilleur films de son auteur mais un bijou malgré tout. Je vais me répéter, mais je vais réellement avoir du mal à me remettre de ce final en tout points somptueux et magnifique !

RED-F

Suivre son activité 48 abonnés Lire ses 1 082 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 03/10/2015

Ce film est une merveille de poésie, un chef d'oeuvre qui restera longtemps dans les mémoires...

Batfleck

Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 555 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 03/07/2015

Vraiment pas le meilleur Chaplin, des gags peu drôles, trop répétitifs et pas tellement recherchés. Reste une mise en scène très respectable ainsi qu'un Charlot fidèle à lui même en termes de jeu.

selenie

Suivre son activité 352 abonnés Lire ses 4 460 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 02/02/2015

On suit donc le vagabond Charlot qui tombe amoureuse d'une fleuriste aveugle et qu'il va tenter de séduire avec l'aide d'un "ami" riche qui n'est un ami seulement lorsqu'il est complètement ivre... Les 1h25 sont une succession de scènes toutes devenues mythiques. Il manque sans doute un peu de fluidité, le montage donnant l'impression d'une simple suite de sketchs malicieusement montés les uns aux autres. Humour et émotion sont une nouvelle fois les deux piliers de Chaplin.

The Apocalypse

Suivre son activité Lire ses 9 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 27/12/2014

Charlie Chaplin est sans aucun doute le génie le plus incompris du cinéma. Car oui, c'est un génie. Aujourd'hui, on utilise tant d'artifices et de bêtises pour faire rire...sans succès. Chaplin, lui, nous ramène à ce qu'il y a de plus simple. mais ses films ne sont pas seulement drôles ; ils sont touchants, émouvants, pleins de vérité. Il faudrait apprendre aux générations d'aujourd'hui à être plus ouvert. "Les lumières de la ville" est peut être son plus grand film. Le final est tout simplement magnifique :peut-être le plus grand dénouement de l'histoire du cinéma.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top