Mon AlloCiné
    Je me tue à le dire
    Note moyenne
    3,4
    11 titres de presse
    • CinemaTeaser
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Nouvel Observateur
    • Les Fiches du Cinéma
    • Positif
    • aVoir-aLire.com
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Première
    • Télérama
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    11 critiques presse

    CinemaTeaser

    par Alex Masson

    À mi-chemin entre les angoisses somatiques de Benoît Poelvoorde et le surréalisme de Bertrand Blier, voilà un parfait numéro de funambule, en équilibre entre fou rire et malaise.

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    Une sorte d’ovni à l’humour très belge, en noir et blanc, où la poésie du saugrenu se donne libre cours.

    Le Nouvel Observateur

    par François Forestier

    Auteur d’un documentaire sur les catcheurs belges, Xavier Seron possède un indéniable talent de metteur en scène, de scénariste et d’ironiste. Ses personnages de paumés sont dignes des récits de Charles de Coster, ses inventions picturales sont superbes, et ce film totalement déjanté est un ovni surréaliste. C’est du cinéma belge, et du meilleur.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Les Fiches du Cinéma

    par Aude Jouanne

    Le premier long métrage du Belge Xavier Seron prolonge par l'humour et l'absurde les thèmes de la maladie et de la mort, déjà développés dans un court métrage du même nom en 2005.

    Positif

    par Yannick Lemarié

    Le noir et blanc de l'image, les situations loufoques, les dialogues absurdes ou cyniques, les airs d'huluberlus des personnages rappellent les grandes heures de la "comédie noire", telle qu'elle a été défendue par Belvaux ou par le duo Kerven/Delépine.

    aVoir-aLire.com

    par Claudine Levanneur

    Entre noirceur extrême et ambiance insolite, le message sur cette relation mère-fils extrême n’est pas immédiatement identifiable.

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Critikat.com

    par Clément Graminiès

    Sa capacité permanente à savoir rire des situations les plus tragiques sans nier leur potentiel dramatique confère au résultat un charme à la fois délicat et emprunt d’une énergie communicative.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Noémie Luciani

    Cultivant un humour dépressif, Xavier Seron fait un portrait d’homme face à la mort original dans son approche sentimentale de l’absurde.

    Première

    par Vanina Arrighi de Casanova

    Le décalage extrême entre les situations (...), la manière dont elles sont vécues (...) et celle avec laquelle elles sont énoncées (...) produit un comique absurde, un peu cruel, et un sentiment d'angoisse diffus devant ce qu'on qualifierait plus de drôle de film que de film drôle.

    Télérama

    par Mathilde Blottière

    Humour noir, rencontre inattendue des univers d'Aki Kauris­maki et de Bertrand Blier... Visuellement ambitieuse (noir et blanc contrasté, cadres soignés), scandée par des musiques baroques, cette réflexion onirique et absurde sur la maladie, la mort et les rapports mère-fils s'appuie sur un trio renversant (...).

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    Studio Ciné Live

    par Véronique Trouillet

    Le moment de curiosité passé, cette farce atypique et décalée, visuellement trop stylisée (...), perd très vite de sa force dans son enchaînement de sketches absurdes et sa surenchère de tragicomédie.

    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top