Mon AlloCiné
Mia Madre
Note moyenne
4,3
35 titres de presse
  • 20 Minutes
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • Chronic'art.com
  • Critikat.com
  • Culturopoing.com
  • La Septième Obsession
  • La Voix du Nord
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Metro
  • Ouest France
  • Positif
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • Culturebox - France Télévisions
  • Direct Matin
  • Elle
  • Femme Actuelle
  • La Croix
  • Le Journal du Dimanche
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Libération
  • Marianne
  • Paris Match
  • Première
  • Télé 7 Jours
  • Voici
  • VSD
  • TF1 News
  • Ecran Large
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

35 critiques presse

20 Minutes

par La Rédaction

Nanni Moretti mêle vie personnelle et professionnelle dans "Mia Madre", œuvre bouleversante où il évoque le décès de sa mère. C’est la merveilleuse Margherita Buy qui incarne son alter ego dans ce film qui jongle avec les émotions.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

aVoir-aLire.com

par Alexandre Jourdain

Avec "Mia Madre", Moretti nous parle de sa mère et dessine une mise en abyme éclatante d’autodérision pour évoquer son cinéma. Joli instantané de ses doutes de cinéaste, et de l’Italie d’aujourd’hui.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Laura Tuillier

"Mia madre" est un film dont l’émotion emporte tout sur son passage, de ceux qui laissent chancelant, en larmes, hanté.

Chronic'art.com

par Guillaume Orignac

Si la vieille dame devient l’ombre d’elle-même, enfoncée dans la lumière déclinante du soir, c’est que cette ombre l’attendait, comme elle attend Margherita et son frère, et comme elle nous attend tous, dans la pleine lumière de la vie.

La critique complète est disponible sur le site Chronic'art.com

Critikat.com

par Raphaëlle Pireyre

On peut penser "Mia Madre" comme l’envers du mélodrame qu’était "La Chambre du fils", qui voyait le jeune Andrea dans la force de l’âge disparaître brutalement dans un accident de plongée. Dans "Mia Madre", on prend congé tout en douceur et avec pudeur en se disant « À demain ».

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Culturopoing.com

par Jean-Nicolas Schoeser

Et dans ces quelques notes qui ne peuvent plus valser, repartir avec un sanglot. (...) Sans aucun doute le plus beau film de 2015.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

La Septième Obsession

par Morgan Pokée

Ne plus rien comprendre au monde suite au décès de sa mère, voilà l’aveu déchirant de Moretti dans MIA MADRE.

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

Avec Margherita Buy (délicate, émouvante) et John Turturro (exubérant, hilarant), prêts à se jeter à l’eau pour marquer de leur radieuse présence l’un des films les plus aboutis de l’année. L’un des plus beaux aussi.

La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Les démons habituels de Moretti, qu’il transfère sur un personnage féminin, dans un film foisonnant, un de ses meilleurs, à la fois traversé de drôlerie et d’émotion.

Le Nouvel Observateur

par Pascal Merigeau

A l’écran, tout paraît simple, tout semble aller de soi, c’est en cela que Moretti est un maître, c’est pour cela que "Mia madre" est grand.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Théo Ribeton

A chaque séquence, Moretti renouvelle son talent fabuleux à suggérer dans l’organisation concrète des situations un débordement de l’intériorité des personnages, des évocations de rêves, d’angoisses ou de fantasmes qui prennent pourtant pied dans la stricte matérialité de la scène.

La critique complète est disponible sur le site Les Inrockuptibles

L'Express

par Christophe Chadefaud

Intense et très émouvant, Mia Madre évoque avec douceur et tendresse la mort d'une mère. Voilà le film somme d'un auteur populaire qui, dans la grande tradition italienne, marie l'émotion, l'humour et le social. Moretti a tout compris du cinéma.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Metro

par Marilyne Letertre

Cruauté et légèreté cohabitent en effet chez Moretti comme dans les pires phases de notre existence. Intelligent et bouleversant, à l’image du jeu de Margherita Buy, magnifique alter ego du réalisateur (...)

La critique complète est disponible sur le site Metro

Ouest France

par Pierre Fornerod

Tout un panel de sensations authentiques et vibrantes.

Positif

par Ariane Allard

Ce nouvel opus, le douzième du cinéaste italien, est même l'un des plus tendres et des plus beaux qu'il ait écrits et réalisés. Preuve que le grand art ne carbure jamais mieux qu'à l'anxiété.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Être vrai sans oublier de jouer. C'est la beauté du cinéma.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Jacques Morice

Avec “Mia Madre”, Nanni Moretti se remet en scène, littéralement et via un alter-ego féminin. Un film très personnel, pudique, et avec un John Turturro souvent irrésistible.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

Soutenu par deux formidables acteurs, Margherita Buy et John Turturro, Nanni Moretti signe, avec "Mia Madre", un grand film, sensible et personnel.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Direct Matin

par La Rédaction

"Mia Madre" apporte une vision sensible et puissante sur le bilan qu'on peut dresser face à la perte d'un être cher. Porté par une mise en scène subtile, le film se détache par un certain optimisme grâce à des scènes comiques vivifiantes.

Elle

par Florence Ben Sadoun

La grande réussite de Nanni Moretti est d'avoir réussi à caler le temps de la narration de son film sur celui des états d'âme de Margherita avec ce même sentiment d'urgence envahissant.

Femme Actuelle

par Valérie Beck

Les scènes à l'hôpital sont d'une parfaite justesse, sans aucun pathos. La comédie est tout aussi présente que l'émotion, les moments de grâce succèdent aux scènes plus burlesques.

La critique complète est disponible sur le site Femme Actuelle

La Croix

par Arnaud Schwartz

Derrière sa mise en abyme du 7e art, "Mia Madre", œuvre universelle, parle au fond de cet endroit exact où les êtres peuvent s’atteindre, démunis, désarmés mais si vivants.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Journal du Dimanche

par Stéphanie Belpêche

D’une charge émotionnelle dévastatrice, ce film humain, authentique et intelligent fait le constat de l’impuissance d’un enfant face à la perte imminente d’un parent sur un mode tragicomique.

Le Monde

par Isabelle Regnier

Avec une justesse déchirante, Nanni Moretti met en scène une cinéaste bouleversée, en plein tournage, par l'agonie de sa mère.

Le Parisien

par Hubert Lizé

Fort d’une impressionnante connaissance des comportements humains et des accidents de la vie, le cinéaste parvient à mêler, en un équilibre diabolique, l’humour le plus vivifiant et l’angoisse la plus mortifère.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Libération

par Elisabeth Franck-Dumas

Toujours inspiré par les événements de sa propre existence, Nanni Moretti fait le deuil de sa mère dans un film profond sur le travail, l’amour, la mort.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Marianne

par Danièle Heymann

On rit beaucoup, on pleure aussi, et les deux en même temps parfois, c'est délicieux.

Paris Match

par Alain Spira

(...) cette comédie dramatique réussit à être à la fois une réflexion critique sur le métier de metteur en scène (ça sent le vécu), et sur l’insurmontable lourdeur de l’être face à la mort d’un proche.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Première

par Christophe Narbonne

Passé maître dans l’art de la litote, Moretti raconte en creux les effets pervers d’une vie dédiée à l’art qui sacrifie les proches et la jouissance, le tout sans cynisme aucun, de manière douce et apaisée.

La critique complète est disponible sur le site Première

Télé 7 Jours

par Isabelle Magnier

Moretti met en scène, avec une extrême délicatesse, le chaos intime provoqué par cet événement. Profondément mélancolique, sans pathos, cette chronique familiale est aussi traversée de moments d'une irrésistible drôlerie.

Voici

par La rédaction

Tragique, drôle. Une merveille !

VSD

par Olivier Bousquet

Drôle et déchirant, du grand Moretti.

TF1 News

par Yves Grosjean

La rencontre Nanni Moretti et John Turturro donne lieu à vrais beaux moments de cinéma. Restent quelques longueurs.

La critique complète est disponible sur le site TF1 News

Ecran Large

par Simon Riaux

Moretti demeure dans sa zone de confort, et nous offre un mélo-comico-sociétal soigné mais terriblement convenu.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Studio Ciné Live

par Thomas Baurez

Un Moretti mineur.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top