Mon AlloCiné
La pie voleuse
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "La pie voleuse" et de son tournage !

Un titre pour trois films

Si le titre du programme est bel et bien La Pie voleuse, il ne s'agit en réalité que de l'un des trois courts-métrages qui compose celui-ci. En effet, L'Italienne en Algérie raconte l'histoire d'un couple vénitien dont le bateau s'échoue sur les cotes algériennes, par la suite prisonniers du pacha Moustafa en quête d'une nouvelle épouse. Pulcinella ne parle toujours pas d'oiseau puisqu'il est question du paresseux Polichinelle, qui, poursuivit par sa femme et les gendarmes, se cache sur le toit pour y rêver d'aventures. Il n'y a que le troisième et dernier court du programme, La Pie voleuse, pour véritablement raconter une histoire basée sur l'opéra éponyme de Rossini : trois rois se mettent en chasse, suivis de leur armée, contre les oiseaux. Une véritable guerre éclate mais la pie sera réfractaire à toute reddition.

L'Italienne en Algérie

Ce court-métrage de Luzzati et Gianini date en réalité de 1968 : il est réalisé en papier découpé et est adapté de l'opéra-bouffe de Rossini, en deux actes. Le court ne reprend pas ce format puisqu'il ne dure qu'une douzaine de minutes.

Pulcinella

Traduit en français, il est Polichinelle, mais son nom signifie en réalité le macareux. Cette autre adaptation de Rossini est également un opéra d'Igor Stravinski, mais c'est bien de la version italienne dont il est question dans ce court-métrage de 1973, également en papier découpé. Il s'agit par ailleurs de la troisième histoire mettant en scène le personnage : les deux premiers courts-métrages de Luzzati et Gianini s'y attachaient tout autant et un quatrième court sur Polichinelle verra le jour en 1981.

La Pie voleuse

Dernier court-métrage qui clôt ce programme, c'est aussi une adaptation de l'opéra éponyme de Rossini. Mais c'est également un film de 1987, de Hugh Wilson, mettant en scène Whoopi Goldberg. L'ouverture de cet opéra est son seul passage à être passé à la postérité, notamment grâce à son utilisation dans des films tels que Orange Mécanique, de Stanley Kubrick et Il était une fois en Amérique, de Sergio Leone. Ce court est le plus ancien du programme du même nom, puisqu'il date de 1965.

Pour les plus petits

Afin que le spectacle soit accessible aux plus jeunes, les deux réalisateurs des courts-métrages ont opté pour de l'animation musicale mais sans dialogues, pour que les enfants ne perdent rien du film.

Une inspiration rien que pour les grands

L'esthétique des films de Luzzati et de Gianini, incluant les trois courts-métrages présentés lors du programme, s'inspire et se rapproche du style de Marc Chagall et de Franz Marc lors de la période Blaue Reiter.

Chic présentation

Le programme fut diffusé pour la première fois au festival de Vendôme, lors d'un ciné-goûter spécialement prévu pour le public des 4-6 ans.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Alita : Battle Angel (2019)
  • Ralph 2.0 (2018)
  • Le Chant du loup (2018)
  • Nicky Larson et le parfum de Cupidon (2018)
  • Grâce à Dieu (2019)
  • Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu ? (2018)
  • All Inclusive (2018)
  • Green Book : Sur les routes du sud (2018)
  • Dragons 3 : Le monde caché (2019)
  • La Grande Aventure Lego 2 (2018)
  • La Favorite (2018)
  • La Mule (2018)
  • Vice (2018)
  • Black Snake, la légende du serpent noir (2017)
  • Happy Birthdead 2 You (2019)
  • Paradise Beach (2018)
  • Une intime conviction (2017)
  • Destroyer (2018)
  • La Chute de l’Empire américain (2018)
  • Minuscule 2 - Les Mandibules du Bout du Monde (2019)
Back to Top