Mon AlloCiné
Moi, Moche et Méchant 3
note moyenne
3,5
3752 notes dont 299 critiques
6% (18 critiques)
20% (60 critiques)
38% (115 critiques)
25% (74 critiques)
7% (21 critiques)
4% (11 critiques)
Votre avis sur Moi, Moche et Méchant 3 ?

299 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 1565 abonnés Lire ses 1 185 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 11/07/2017

"Moi, moche et méchant 3" confirme bien que de vouloir absolument proposer une ou des suites, n'est pas toujours la meilleure idée qui soit ! Après avoir gardé un très bon souvenir du premier, puis un nettement moins bon du deuxième, je dois avouer que cet opus 3 de Pierre Coffin ne fait guère d'étincelles ! Les personnages sont certes toujours sympathiques, mais on les connaît déjà et tout ce qui faisait l'émotion du premier, est à ranger du côté de l'accessoire car cette fois ce sera Gru et son frère jumeau qui seront les vedettes bien sûr, mais ici plus sur le registre du gag bien vitaminé, voire un poil trop surexcité ! Ce genre de situations loufoques où chacun fait ce qu'il peut pour se prétendre drôle, a déjà été vu trop souvent pour faire la différence. Alors bien sûr, on rit ou on sourit à quelques reprises, notamment lors d'une évasion rocambolesque qui relève plus d'une invention à la Géo Trouvetou, que d'un coup d'éclat préparé au millimètre ! Et la lutte contre le grand méchant Bratt, apporte aussi son petit lot de surprises vers la fin, avec quelques clins d'œil assez savoureux ! De là à s'emballer complètement, il y a un pas à ne pas franchir par un manque de scénario véritablement construit qui donne la sensation de remplissage avec des instants déjantés qui s'empilent sur d'autres beaucoup plus convenus... Alors peut-être que cette petite famille devrait prendre l'air frais des vacances pour redémarrer ses aventures dans un contexte véritablement nouveau à tous points de vue !

Christophe B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

1,5Mauvais
Publiée le 08/07/2017

malaisant.. film long avec peu d'humour, il ne se passe rien, je ressens énormément de déception , j'ai presque vomis ( humour mais pas trop.. ) , film lourd , vraiment ..

closer444

Suivre son activité 352 abonnés Lire ses 717 critiques

2,5Moyen
Publiée le 06/07/2017

Disons le clairement, ce troisième opus n’est guère une réussite. Il se repose beaucoup trop sur ses lauriers et le succès des précédents volets ainsi que du spin-off consacré aux Minions. Ces personnages phares de la franchise qui équivalent au Scrat d’une autre saga d’animation qui s’est considérablement essoufflée avec les années (pour ne pas dire s’est auto-détruite), celle de « L’Age de glace ». Ici, l’effet de surprise n’y est plus du tout, l’effet de nouveauté forcément encore moins et l’effet d’émerveillement n’agit plus que très brièvement. Comme souvent dans les troisièmes volets, l’effet du toujours plus ne passe pas aussi bien que dans les seconds épisodes ; ceux-ci bénéficiant souvent du succès surprise du premier et d’une certaine dose de candeur artistique encore présente. Là on est vraiment attristé de voir la plupart des personnages faire du surplace et la saga se répéter à ce point. Dès l’introduction on est joyeusement remis dans le bain et on apprécie de retrouver tous ces personnages délurés, de Gru aux incontournables Minions en passant par le trio de petites filles. Mais le problème majeur de « Moi, moche et méchant 3 » va se retrouver dans la suite de son histoire qui part dans toutes les directions pour tenter de contenter les goûts de tous les spectateurs. Ceci a rapidement pour résultat d’’éparpiller jusqu’à plus soif le scénario plutôt que de le concentrer sur une intrigue digne de ce nom. Il ne suffit pas d’avoir des personnages qui ont l’assentiment du spectateur et des images de synthèse la pointe pour faire un film d’animation digne de nom. Non, il faut également une histoire qui tienne la route et les pontes d’Illumination l’ont cette fois oublié et devraient reprendre des cours chez Dreamworks et surtout Pixar. En outre, en plus d’ajouter un méchant dont la promesse est bonne mais le traitement complètement approximatif et la présence à l’écran réduite à portion congrue, Gru se voit affubler d’un jumeau. Ce qui, de prime abord, n’était pas forcément une mauvaise idée. Mais faire tenir autant de personnages dans un film de moins d’une heure trente est clairement impossible, toutes ces micro-histoires s’emboîtant difficilement. « Moi, moche et méchant 3 » ressemble du coup plutôt à un enchaînement de sketchs qu’à un véritable long-métrage. Plus le temps passe, plus on décroche et moins on rit. Et surtout moins on a envie de voir un quatrième épisode. Quelques bonnes idées font mouche (le pays du jumeau de Gru au design complètement fou par exemple) mais noyées dans un produit de commande sans aspérités ni sans cœur qui ne vaut pas mieux que « Les Minions », déjà décevant. D’ailleurs, ici, même ces derniers n’ont pas le charisme et l’impact qu’ils pouvaient avoir dans les films précédents, écartelés entre la franchise mère et la leur. Il est donc temps d’arrêter les frais.

titicaca120

Suivre son activité 115 abonnés Lire ses 1 820 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 02/07/2017

le filon commence à s'épuiser heureusement encore que les minions fassent toujours rire, que Margot Edith et Agnès apportent la touche de sensibilité et que le film soit bercé de la musique des années 80. sinon peu de surprise dans le scénario.

Ines B.

Suivre son activité 2 abonnés Lire sa critique

3,0Pas mal
Publiée le 05/07/2017

Film moyen j ai été déçu. Pas drôle. Juste sympa on va dire à regarder chez soit un dimanche qd il pleut. Pas d intrigue pas de suspens on peu tt deviner. Pas très logique aussi comme scénario après c mon avis perso . A voir mais ms ne pas s attendre à gd chose ..

sebd59

Suivre son activité 18 abonnés Lire ses 340 critiques

2,5Moyen
Publiée le 02/07/2017

Moi, Moche et Méchant 3 est le troisième volet des aventures de Gru. Alors que l'on nous annonçait un film qui se pencherait sur la nouvelle relation entre Gru et son frère Dru, en fait de nouveau, on se retrouve avec la même histoire. Troisième volet et toujours la même chose, car c'est de nouveau Gru contre un super méchant qui est mis en avant, mais cette fois-ci, tout le reste a été mis arrière plan : la fameuse relation entre les deux frères, les filles, et même les minions sont passés en arrière-plan. De plus, on n'a pas vraiment l'impression de voir un film, mais plutôt l'enchaînement de plusieurs courts-métrages accrochés les uns aux autres. La 3D bien présente au début, disparaît assez rapidement. Et l'on a toujours l'erreur au niveau du casting vocal que représente Audrey Lamy. Ce troisième volet de Moi, Moche et Méchant est vraiment moyen, manque d'originalité et montre un essoufflement brutal de cette saga de l'animation.

framboise32

Suivre son activité 65 abonnés Lire ses 1 175 critiques

2,5Moyen
Publiée le 09/07/2017

Quel plaisir de revoir Gru, Lucy et les 3 charmantes fillettes dans de nouvelles aventures. Dans ce 3è opus, Gru et Lucy sont virés de l’Agence Vigilance de Lynx pour avoir rater l’arrestation du méchant Balthazar Bratt. Le méchant est un ex-enfant star des années 80 qui, en manque de succès, devient un super-vilain. Et puis, il y a aussi Dru, frère jumeau caché de Gru, qui a vécu avec leur père. Le scénario de ce 3è opus est pour le moins bancal, cela s’éparpille. Chacun semble vivre des aventures parallèles, les minions, gru et meme les fillettes. Et puis, on regrette de ne pas voir assez les Minions,en tous cas moins que ce que l’on voudrait. Alors on est enchanté à chaque fois qu’ils apparaissent. C’est une évidence, ce troisième opus est largement moins bien que le premier ! Malgré tout ces défauts, le charme opère toujours. Les petits vont aimer, les parents aussi notamment grace à la superbe bande son. Il y a de nouveaux gadgets, de nouveaux décors, des tonnes de couleurs et des gags ! Il est construit à la manière de « skeches ». Les scènes plus ou moins drôles s’enchainent sans trop de liens. Moi moche et méchant 3, 3è opus, s’essoufle mais on reste sous le charme, notamment grace aux très rigolos Minions framboisemood

Zeirealife

Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 44 critiques

2,5Moyen
Publiée le 08/07/2017

Très moyen. A part le très drôle méchant encré dans les années 80 et son cortège de chansons d'époque entrainantes, l'équipe de création a été à la peine pour trouver un scénario original et situations vraiment drôles. Le 4ième opus sera surement le dernier pour étirer la franchise à son maximum ce qui sera déjà pas mal.

L'Otaku Sensei

Suivre son activité 110 abonnés Lire ses 202 critiques

4,0Très bien
Publiée le 06/07/2017

543 millions de dollars rapportés par le premier, 970 millions rapportés par le deuxième (battant au passage des succès mondiaux du box office tels que Le Roi Lion, Le Monde de Némo ou encore Shrek 2), jusqu'à 1,160 milliard de dollars engrangés par le spin off des Minions en 2015 (propulsant ce dernier au second rang des plus gros succès économique du cinéma d'animation derrière La Reine des Neiges ! ^^) ! Avec une rentabilité aussi astronomique, il était inimaginable que Pierre Coffin et Illumination abandonnent une telle poule aux oeufs d'or en si bon chemin ! Désormais confortablement installé dans le monde de l'animation, depuis maintenant 7 ans, comme un sérieux concurrent de Dreamworks et Blue Sky, Illumination reste un studio un peu compliqué à cerner notamment en terme de qualité, assez irrégulière d'un film à l'autre. Autant le studio est capable de faire dans le très bon comme les 2 Moi Moche et Méchant, mais il est malheureusement aussi capable de nous sortir des films d'animation plats, clichés et impersonnels comme les Minions et Comme des Bêtes ^^. 2017...à l'heure ou Dreamworks continu à sombrer dans les bas fonds de l'animation hollywoodienne en s'entêtant à nous pondre des films d'animations laids et sans aucune inventivité pour enfants en bas âges consommateurs avec "Baby Boss", Disney s'offre une année de pause avant d'attaquer la production de la première suite de son 4ème âge d'or (Les Mondes de Ralph 2) en 2018, Pixar se prépare à revenir dans la course avec le 3ème volet de Cars, Blue Sky s'apprête ENFIN à nous sortir du neuf avec "Ferdinand" en fin d'année, et Sony cartonne discrètement avec son remake animé des Schtroumpfs. On peut dire que c'est la grande forme pour le studio des Minions qui, cette année, ne nous offre non pas un mais 2 films d'animation ! Après la très bonne surprise insoupçonnée que fut "Tous en scène" cet hiver, comédie musicale d'animation, sorte de "The Voice" avec des animaux anthropomorphes, ayant bien démontrée qu'originalité n'est pas forcément synonyme de qualité, le studio enchaîne avec le très attendu 3ème opus de la saga MM&M ! Moi Moche et Méchant 3, huitième film du studio Illumination, toujours réalisé par Pierre Coffin (le papa de la saga), cette fois accompagné de Kyle Balda (réalisateur des Minions et du Lorax; remplaçant Chris Renaud parti s'occuper de la saga Comme des Bêtes), poursuit les aventures de Gru, Lucy, Margot, Edith, Agnès et des Minions. L'histoire prend place après les événements du 2ème opus. Gru, récemment marié à Lucy, continu de traquer les criminels en compagnie de son épouse, pour le compte de l'agence AVL. Un jour, manque de chance, alors qu'il était à la poursuite du dernier méchant en date, l'insaisissable Balthazar Bratt (un enfant star d'une série télé des années 80 désireux de vengeance pour avoir été oublié), Gru le laisse s'échappé et l'échec de cette mission lui coûta la perte de son emploi...à lui et à Lucy d'ailleurs. Désormais au chômage, Gru commence à déprimer jusqu'au jour ou lui révèle l'existence d'un frère jumeau ! Sous le choc de la nouvelle, Gru, Lucy et les 3 petites partent à la rencontre de ce fameux frère jumeau, Dru, portrait craché de Gru...sauf qu'il a des cheveux ! Ce dernier, désireux de perpétuer le mal comme le veut la tradition familiale, tente de convaincre Gru de lui apprendre à être un vrai méchant digne de ce nom. Mais Gru est il toujours un "méchant" digne de ce nom ? Et si c'était l'occasion de prendre sa revanche sur Bratt ? Un méchant reste-t-il toujours un méchant ? Que signifient réellement les liens fraternels ? Et les Minions dans tout ça, qu'est ce qu'ils deviennent ?? Voilà pour le pitch global. Verdict : J'attendais vraiment avec impatience Moi Moche et Méchant 3, le film faisait parti de mes plus grosses attentes de l'année (avec S.W 8, Pirates des Caraïbes 5, Les Gardiens de la Galaxie 2 et Coco). Le premier Moi Moche et Méchant sorti en 2010 m'a paru vraiment excellent, c'était frais, fun, nouveau; comme Shrek avec les parodies de Contes de fées, MM&M (dont il est le successeur) a su bâtir une saga tout avec comme moteur: une parodie des films d'action/espionnage façon James Bond ou Mission Impossible sous un angle cartoonesque, sans avoir peur de faire dans la surenchère. En 2013, le deuxième, privilégiant l'espionnage à l'action, bien qu'inférieur, restait d'un très bon niveau. Au vu des bandes annonces, le 3 semblait promettre toujours des aventures toujours aussi déjantées et de bonnes tranches de rigolades ! J'étais très confiant et je n'ai pas été déçu !! L'opus de trop, comme l'insinuent pas mal de critiques ? J'avoue avoir bien du mal à comprendre les 2,9/5 de moyenne de critique presse sur Allociné et 5,4/10 de moyenne sur SC^^. A mes yeux il n'en est rien ! Avec ce 3ème film, la saga Moi Moche et Méchant ne montre pas de signes de faiblesse et conserve cette même électricité, cette même énergie vitaminée qui faisait le charme des 2 premiers. Pourtant, déjà 7 ans que les aventures de Gru & cie ont commencées (ça nous rajeuni pas ^^) mais malgré, comme dirait Renaud (pas Chris hein XD) "Toujours la banane, toujours debout !". Pour dire vrai, je trouve même que ce numéro 3 et supérieur au deuxième film ! Entre Batman, Spiderman, Megamind ou encore Les Indestructibles (oui oui, j'ai trouvé des similitudes avec les Indestructibles ^^), le film nous propose une aventure "Fast", rythmée, riche en action et aux gags renouvelés toujours plus poilants ! Moi Moche et Méchant 3 a su reprendre là ou le 2 s'était arrêté et a bien su intégrer les acquis de l'évolution de ses personnages tout en continuant de les approfondir. Le scénario est très bien construits, bien écrit et réfléchit tout en étant spectaculaire (le film eu un budget plus généreux que d'habitude, élevé à 80 millions de dollars). Même si au bout de 3 film, la mécanique du scénario commence à être perceptible pour le spectateur, ça reste toujours un très grand plaisir de revoir Gru, Lucy, les Minions et les trois fillettes ! Un peu à la manière de Kung Fu Panda 3 l'année dernière, MM&M 3 fait en quelque sorte un mélange synthétique pertinent des deux précédents opus pour en ressortir une synthèse équitable. Le film possède les bons côtés du premiers surtout l'action qui fait bien dans la surenchère avec les gadgets à gogo et autres supers arsenaux, superposé au côté espionnage/agent secret du deuxième film. Les personnages sont tous extra ! Gros GROS coup de coeur pour Balthazar Bratt, le méchant ! Enfant/célébrité d'une série TV bien kitsch des années 80, bonne fusion entre Vector et "El Macho", grand gamin colérique à la banane et à la moustache...j'ai kiffé ce personnage qui selon moi est LE meilleur méchant de la saga ! Là ou Moi Moche et Méchant 2 avait des défauts, c'était en partie son Méchant. Là ou le mexicain grassouillet masqué demeurait complètement banal et nullement développé (on avait juste un méchant parce qu'il en fallait un), Bratt est développé juste dans le but de pousser dans l'excès ses clowneries mais c'est tellement ridicule qu'il en devient super classe (le mec se bat quand même en dansant, avec des bombes chewing-gum et un rubik's cube explosif...alors respect !! ^^) ! Après s'être essayé au Cinéma avec "La folle histoire de Max et Léon" l'année dernière, David Marsais du Palmashow s'essaye au défi du doublage et pour une première fois, l'acteur à vraiment su donner beaucoup de Charisme au personnage de Bratt ! Le personnage de Gru est approfondi. Dans le premier, ce faux bad guy au grand coeur découvrait les joies de la paternité, dans le 2 c'était l'amour, eh bien dans le 3, ce sont les liens fraternels que Gru va découvrir. Le film place le personnage face à un dilemme attendu: va t-il redevenir méchant ou pas ? Est il un méchant désormais has been ? Bien que ce dilemme ne sois jamais vraiment profondément abordé. Plus inattendu mais bonne surprise, le personnage de Lucy n'est pas mit de coté. Beaucoup moins réduite à un rôle de folle hyper active comique, son personnage et peaufiné et gagne en profondeur en cherchant à se faire une place dans le coeur des 3 filles (elles aussi apportent leur petit ). Le film ne manque pas de savoureux moments d'action et de rire: Spoiler: Dru, possédant une véritable Batcave et une sorte de "Batmobile" aux 1000 applications et pleine de missiles cachés; la course poursuite en ville façon Fast and Furious, l'infiltration de Gru et Dru en combinaison blanche et noir moulante dans le repaire de Bratt qui m'a donné l'impression de revoir Eric et Ramzy dans "La Tour Montparnasse Infernale" ou encore le coup de l'attaque des jouets interactifs Bratt qui fait presque penser à "Small Soldier" XD Autre chose importante à signaler et qui m'a beaucoup réjouis, les Minions reviennent au second plan. C'était ma principale crainte; après le spin off en 2015 avec lequel j'étais plus très loin de l'overdose de tic tac citron et de "banana", je n'étais plus certains de rire encore face aux pitreries de Minions, ben finalement si, même l'humour des Minions passe encore Spoiler: (voir les Minions en gang, croupir en prison ou ils font la loi en parodiant "West Side Story" m'a bien fait marrer !) Le tout est accompagné d'une bonne bande son bien 80's pour coller au délire et ça a du groove ! Voilà, j'ai globalement fait le tour; Moi Moche et Méchant 3 est donc une très bonne suite ! Même si l'on atteint pas le niveau d'excellence du premier opus, ce 3ème film reste dans la veine des 2 précédents et garde cette fraîche vitalité de comme à ses tout débuts, je m'en lasse pas ! Une nouvelle fois, avec son 3ème volet, Moi Moche et Méchant confirme son statut de saga d'animation culte et de successeur des Shrek/l'Âge de Glace/Madagascar. Maintenant je pense qu'il faudrait s'arrêter tant qu'on est encore dans le vert, avant que la saga ne soit définitivement usée comme ont puent l'être Shrek et l'Âge de Glace sur leur derniers opus. Vu le démarrage canon du film (près de 200 millions amassés en une semaine à l'international et un démarrage en France à 7500 entrées lors des premières séances), nul doute que le succès sera au rdv. Mais en attendant de savoir si Moi Moche et Méchant 4 se fera, on sait déjà qu'on en a pas finit avec les Minions qui nous retrouverons dans "Les Minions 2" en 2020. D'ici là, j'espère sincèrement qu'Illumination vont continuer dans leur bon élan.

Somchanh

Suivre son activité 39 abonnés Lire ses 600 critiques

2,5Moyen
Publiée le 08/07/2017

Alors que Pierre Coffin est le seul rescapé de l’univers de Gru et ses Minions, il est dorénavant assisté par Kyle Balda, co-réalisateur des « Minions » et Eric Guillon, responsable des créations graphiques des personnages. Ensemble, ils obtiennent une animation toujours aussi remarquable et de qualité. Cependant, ce troisième opus se révèle beaucoup moins équilibré que les précédentes œuvres de la saga. Nous voici au point de rupture, au sens figuré et littéral. Nous avions quitté la fabuleuse famille de Gru sur des valeurs fortes, laissant toutefois l’humour rebondir entre ces passages clés. Ici, on ne retrouve plus cette sensation. Presque inexistante, on ressent avec déception que la franchise a tant éprouvée pour proposer le meilleur divertissement. Les Minions ne surprennent plus autant, ce qui faisait la force des films. Et en les laissant dans leur coin, on diminue le potentiel de l’œuvre car l’intérêt de donner plus de visibilité aux protagonistes humains ne se révèle pas satisfaisant… Au lieu de cela, on segmente l’intrigue de clichés gagnants chez le public. Nous avons tout d’abord cette fascination qu’Hollywood a de s’autocritiquer et de chanter ses louanges sur la même ligne de conduite. Il prétend enterrer sa démarche marketing par ce biais, mais les moyens employés ne vont pas toujours dans ce sens. Il suffit de constater une tendance que le grand public adore, la renaissance des années 80 sur grand écran. C’est trop gros et trop barbant de savoir le matériel musical associé à cette époque réduit à la simple référence gratuite, sans fondement et sans réelle inspiration. Il en va de même pour tous les autres clins d’œil qui ne sont justifiés que par des quiproquos, de nouveau en manque de sens. La gratuité deviendrait donc une nouvelle vertu de la saga ? Dans tous les cas, la direction artistique qu’elle prend ne laisse présager que de la méfiance. Et au-delà de cet aspect purement marketing, le film œuvre tout de même à reste authentique. Les gags s’enchainent assez bien, mais ne sont rattachés qu’aux Minions ou au duo des frangins Gru-Dru. L’introduction de ce nouveau personnage axe donc le scénario à se tourner vers des relations familiales. Malheureusement, la gente féminine se fait dominer sur de nombreux points. La compagne de Gru, Lucy ainsi que leurs trois filles adoptives occupent un maigre temps de présence efficace à l’écran. Elles sont limitées à Lucy qui découvre les enjeux de la maternité. Quant à Agnès, Edith et Margo, elles ne sont pas prêtes à quitter le monde des bisounours. On laissera ce dernier détail nous séduire, car le charme reste intact, malgré tout. On se concentre alors sur Gru et son frère jumeau Dru, que tout oppose. On marque souvent leur différence par des contrastes visuelles, que ce soit au niveau des couleurs ou bien de leur expression ou démarche. On arrive enfin à obtenir un semblant d’humanité bluffant dans cette dans la qualité artistique. Mais au fur et à mesure que l’on avance, les rebondissements s’avèrent très prévisibles. Le complexe d’infériorité se balance de l’un à l’autre jusqu’à ce qu’ils illustrent en parfaite harmonie. C’est bien dommage de ne pas approfondir davantage ce discours fraternel et des responsabilités qui en résulte. On préfère alimenter leur complicité via la chasse au gangster, répondant au nom de Balthazar Bratt. Plus de folies et d’humour sont proposés dans ce cadre. Le divertissement est à chercher de ce côté, mais il ne faudra pas s’attendre à plus. Illumination offre un « Moi, Moche et Méchant 3 » bien trop fébrile et inaccompli dans les sujets qu’il traite. Alors que le second volet proposait plus de maturité, ce dernier film le trahit en quelque sorte, dans le sens où il régresse davantage qu’il n’évolue. La formule type gagnera notre sourire par intermittence, mais restera oubliable devant si peu de convictions !

gabdias

Suivre son activité 17 abonnés Lire ses 990 critiques

1,0Très mauvais
Publiée le 08/07/2017

Troisième et on espère dernier opus qui montre une vraie paresse scénaristique et un manque terrible d’imagination. Le trip kitch des années 80 est insupportable et vire uniquement à exploiter un filon commerciale. Gru et les Minions malgré un attachement à la franchise il est temps de lever le camp.

nicothrash60

Suivre son activité 63 abonnés Lire ses 1 508 critiques

4,0Très bien
Publiée le 09/07/2017

Après la pointe de déception concernant le deuxième volet, j'attendais cette suite avec une certaine impatience, d'autant plus que la bande annonce m'avait pour le coup bien emballé et dès les premières minutes, on a vraiment l'impression que ce troisième opus renoue avec le premier. En effet, on retrouve un humour et un comique de situation moins enfantin et les Minions, sans prendre trop de place, assurent le show et continuent de bien faire délirer. L'intrigue est bien trouvée et surtout, le méchant est efficace, comme pour le premier volet, on ne s'ennuie franchement pas puisque le rythme est particulièrement soutenu et les personnages sont toujours aussi attachants. Pour finir, l'animation est encore une fois exceptionnelle et les graphismes sont à nouveau un régal pour les yeux. La barre est pour ma part parfaitement redressée et l'on peut attendre la probable suite assez sereinement.

Nicolas S.

Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 1 005 critiques

4,0Très bien
Publiée le 07/07/2017

Une nouvelle fois, je ne suis pas déçu par la franchise "Moi, moche et méchant". Quand on va au cinéma voir un de ces films, on vient chercher un film bon enfant avec beaucoup d'humour, de la tendresse et une bonne animation. Et on repart toujours avec plus que ce que l'on espérait. Le troisième "Moi, moche et méchant" n'échappe pas à la règle puisqu'il comporte une dose d'inventivité et de fraîcheur qui fait du bien en ce début d'été. Et puis quel plaisir de retrouver les minions, leur langage bien à eux et leurs facéties. Mais la véritable surprise de ce film, c'est le méchant, Balthazar Bratt, gentiment ringard et tellement années 80. C'est une source presque inépuisable de gags liés à ces années assez excessives en matière de mode, de musique et de cinéma. Rien que ce personnage justifie l'existence de ce film. Ainsi, j'ai beaucoup ri, je me suis diverti et j'en ai eu plein les yeux. Merci encore Illumination, vous apportez une vraie énergie au cinéma d'animation.

Nicolas S.

Suivre son activité 1 abonné Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 05/07/2017

Passable, si vous avez deja vu les précédents vous serez très déçus. Le méchant est 5 minutes au début 10 minutes à la fin. Les minions vus 15 minutes sur la totalité du film d'animation.

Marie-dominique B.

Suivre son activité 0 abonné Lire sa critique

0,5Nul
Publiée le 10/07/2017

Pas d'histoire, violent, immoral, pas drôle. Pas pour les enfants, ceux dans la salle cet après-midi ont ri 3 fois, quand les minions pètent, tirent la langue et au moment du passage avec l'anniversaire. lamentable. On a vu des personnes quitter la salle... Chère après-midi !!!

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top