Mon Allociné
La Fille du patron
Séances Bandes-annonces Casting Critiques spectateurs Critiques Presse Photos VOD
Blu-Ray, DVD Musique Secrets de tournage Box Office Récompenses Films similaires News
Note moyenne 3,4 18 titres de presse
  • Paris Match
  • Le Monde
  • Le Parisien
  • Première
  • La Croix
  • Ouest France
  • Sud Ouest
  • VSD
  • Les Fiches du Cinéma
  • Positif
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Nouvel Observateur
  • Les Inrockuptibles
  • Critikat.com
  • Studio Ciné Live
  • Télérama
  • Le Journal du Dimanche
  • Libération

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de Allociné, de 1 à 5 étoiles.

18 critiques presse

Paris Match

par Yannick Vely

L'histoire d'amour tient bien sûr de prétexte mais l'idée est belle d'opposer la frêle et innocente Christa Theret à son visage brut et buriné par le temps et l'effort.

La critique complète est disponible sur le site Paris Match

Le Monde

par Noémie Luciani

Olivier Loustau narre avec justesse l'histoire d'une équipe de rugby d'entreprise qui tente de rester soudée face à la crise.

Le Parisien

par Pierre Vavasseur

Acteurs justes, mise en scène tenue et match final plus vrai que vrai : on salue l'art et l'essai.

Première

par Bernard Achour

Sans égaler le formidable "Discount", sorti en tout début d’année, voici un nouvel exemple de premier film français capable d’observer son époque et de faire du cinéma tout en adaptant à son profit les codes d’un divertissement qu’on aurait tort de croire joué d’avance.

La critique complète est disponible sur le site Première

La Croix

par Corinne Renou-Nativel

Sous-représenté au cinéma, le monde ouvrier sert de cadre chaleureux à une histoire d’amour émouvante et transgressive, sur fond de crise de l’industrie textile et de tournoi de rugby.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Ouest France

par Pierre Fornerod

Le couple Christa Theret - Olivier Loustau a du mal à fonctionner dans la partie romance de cette chronique sociale et sentimentale. En revanche, la réalité au quotidien est restituée avec une juste sensibilité.

Sud Ouest

par Sophie Avon

La mise en scène n'est pas sans défauts - répétitive, accumulant trop de scènes de rugby et de séquences où la moto file sur l'autoroute -, mais l'ensemble a une noblesse et une probité qui tiennent l'histoire hors de l'eau, quand on imagine les écueils sous-jacents.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

VSD

par Bernard Achour

Sur fond de malaise économique, un faux vaudeville frondeur, lucide, sensuel et chaleureux, qui offre bien plus que ce qu’on pouvait en attendre a priori.

Les Fiches du Cinéma

par Gilles Tourman

Le comédien Olivier Loustau signe un premier film sans prétention mais joliment mené, dont le premier mérite est de faire du bien.

Positif

par Alain Masson

Les revirements sentimentaux, les remontrances du patron a sa fille, la virulence de l'épouse délaissée, voilà des figures trop attendues (...). Reste que la mise en scène d'Olivier Loustau, dans ses meilleurs moments suscite l'étonnement et l'admiration comme peu de premiers longs métrages ont pu le faire ces temps-ci.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Une manière délicate de traiter un sujet social.

Le Nouvel Observateur

par La Rédaction

Il y a tous les ingrédients d’une bonne comédie sentimentale, dont on n’attend pas de surprises. De fait, il n’y en a guère dans "la Fille du patron", qui trace sa route avec vaillance et fait la part belle à Christa Théret et Florence Thomassin, superbe dans le rôle très ingrat de la femme délaissée.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Les Inrockuptibles

par Serge Kaganski

"La Fille du patron" repose beaucoup sur ses comédiens qui sont tous remarquables, du premier au dixième rôle, individuellement et collectivement, chacun apportant sa touche de singularité.

Critikat.com

par Soleil Hakansson

"La Fille du patron", œuvre intelligente en déséquilibre, oscillant entre chronique facile et intelligence du personnage et de ses rapports, porte tout de même en elle les germes d’un cinéaste à surveiller.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Studio Ciné Live

par Véronique Trouillet

Un film social authentique, mais pas tout à fait dénué de faiblesses.

Télérama

par Pierre Murat

On se croirait dans un vieux film d'avant guerre, dont Gabin campait forcément le héros : un monde comme en peignait le Julien Duvivier de La Belle Equipe. Fraternel et menacé de disparition. Même l'histoire d'amour, un rien clichetonneuse au départ, convainc par sa franchise, sa sensualité.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

Le Journal du Dimanche

par Barbara Théate

Pour son premier film en tant de réalisateur, le comédien Olivier Lousteau tente de combiner romance, chronique sociale, réflexion sur l’âge et l’amitié. Mais à vouloir traiter trop de choses, le film manque de profondeur. Reste une équipe d’acteurs enthousiastes et généreux.

Libération

par La Rédaction

Le premier long métrage d’Olivier Lousteau, qui a tout donné (écriture, mise en scène, interprétation), est une romance bénigne dans laquelle un chef d’atelier tout en pilosité viriloïde plaque bobonne pour une jeunette émancipée. En toile de fond, une peinture bienveillante du monde ouvrier et de la fraternité sportive (rugby) fait la jointure.

La critique complète est disponible sur le site Libération
Les meilleurs films de tous les temps