Mon AlloCiné
Loubia Hamra
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "Loubia Hamra" et de son tournage !

Première réalisation

Loubia Hamra est le premier long métrage de Narimane Mari en tant que réalisatrice. La cinéaste se consacrait auparavant à ses activités de productrice. Elle a notamment travaillé sur le documentaire Honk.

Musique zombiesque

Pour réaliser la bande originale de Loubia Hamra, Narimane Mari a fait appel au duo électro-pop Zombie Zombie, formé par Cosmic Néman & Étienne Jaumet. La réalisatrice déclare avoir découvert le tandem sur Internet et avoir été conquise par leur travail. Une musique "Forte, sourde, pleine de bruits étranges, intérieure ou surgissante, harmonieuse ou troublée par des désordres qui donnent à lire bien au-delà du récit visuel", selon ses dires. L'enregistrement a duré une semaine.

Des haricots ensanglantés

Le titre Loubia Hamra, traduit en français, veut dire "haricots rouges" ; une couleur qui n'est pas sans rappeler celle du sang. Il faut donc voir en Loubia Hamra, une réécriture de la Guerre d'Algérie, de sa colonisation et son indépendance, la dimension tragique en moins. La réalisatrice a voulu célébrer l'Algérie libre à travers le regard d'enfants joyeux et insouciants. "Quand j'écris, l'Algérie va vivre le cinquantenaire de la guerre d'indépendance. A cette occasion, toutes les histoires ressortent, chaotiquement, douloureusement, formellement. Le plus bel hommage qu'on puisse faire à l'indépendance est de montrer un pays indépendant, des enfants libres parce que l'Algérie s'est donné les moyens de cette liberté. Je voulais que les Algériens voient leurs enfants ainsi, comme un rappel énergique et pacifique de l'indépendance qu'ils ont conquise."

Deux mois de répétitions

Afin de préparer le groupe d'enfants et d'adolescents jouant dans le film, Narimane Mari et la troupe se sont retrouvées dans un théâtre mis à leur disposition et ont répété deux à trois heures par jour pendant deux mois.

Recrutés sur le tas

Narimane Mari affirme avoir recruté les jeunes acteurs dans la rue, leur laissant toute liberté de participation. Quarante enfants se sont présentés sur le lieu du tournage. Une surprise pour la cinéaste.

Poésie

Le verset qui clôture Loubia Hamra est un poème d'Antonin Artaud, datant de 1926. Un choix que la réalisatrice justifie ainsi : "Je ne voulais pas terminer le film sur l'épisode sur raid aérien, avec la mort de l'appelé. (...) Je cherche alors qui a pu le mieux écrire sur la liberté, et parmi les plus libres, (...) je pense à Artaud, et je trouve un très long poème de 1926, parlant de petits poissons argentés, qui me représentait les enfants du film, et le sens qu'ils transportent"

Récompenses

Loubia Hamra a remporté le Grand Prix de la compétition française au Festival International de cinéma de Marseille, ainsi que le prix Renaud Victor, en 2013.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Les Animaux fantastiques : Les crimes de Grindelwald (2018)
  • Bohemian Rhapsody (2018)
  • Le Grand Bain (2018)
  • Le Jeu (2017)
  • Independence Day : Resurgence (2016)
  • Les Chatouilles (2018)
  • A Star Is Born (2018)
  • Un homme pressé (2018)
  • Millenium : Ce qui ne me tue pas (2018)
  • En liberté ! (2017)
  • Floride (2015)
  • Un Amour impossible (2018)
  • Les Bonnes intentions (2018)
  • Overlord (2018)
  • Suspiria (2018)
  • Mauvaises herbes (2017)
  • Les Animaux fantastiques (2016)
  • Fou d'amour (2015)
  • Capharnaüm (2018)
  • Independence Day (1996)
Back to Top