Notez des films
Mon AlloCiné
    Youth
    Note moyenne
    3,6
    28 titres de presse
    • 20 Minutes
    • Culturebox - France Télévisions
    • GQ
    • La Croix
    • La Voix du Nord
    • Le Dauphiné Libéré
    • Le Journal du Dimanche
    • Le Parisien
    • Le Point
    • Metro
    • Ouest France
    • Paris Match
    • Gala
    • Positif
    • Première
    • Studio Ciné Live
    • Télérama
    • aVoir-aLire.com
    • Les Fiches du Cinéma
    • Critikat.com
    • Le Monde
    • Le Nouvel Observateur
    • Sud Ouest
    • TF1 News
    • Cahiers du Cinéma
    • Les Inrockuptibles
    • Libération
    • Studio Ciné Live

    Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

    28 critiques presse

    20 Minutes

    par La Rédaction

    Ce film magnifique a été l’un des grands oubliés au Palmarès du Festival de Cannes. (...) On se laisse emporter dans un univers onirique dont la beauté ne torpille pas l’émotion.

    La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

    Culturebox - France Télévisions

    par Pierre-Yves Grenu

    Paolo Sorrentino nous présente ses meilleurs vieux dans un film tout à la fois spectaculaire, délicieusement drôle et très émouvant.

    La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

    GQ

    par Caroline Veunac

    Comme ses précédentes réalisations, Youth ne fait pas dans l’ascèse, et ça marche.

    La critique complète est disponible sur le site GQ

    La Croix

    par Arnaud Schwartz

    Derrière le clinquant de cette œuvre, qui indispose certains, se cache une manière d’autoportrait, riche des questions d’un cinéaste de 45 ans qui semble déjà venir de si loin.

    La critique complète est disponible sur le site La Croix

    La Voix du Nord

    par Philippe Lagouche

    Un vrai bain de septième art ! Monstrueusement cinématographique. Opératique et allégorique. Insolite et excentrique. Drôle et cruel. Touchant mais pas pleurnichard. Si finement dialogué.

    La critique complète est disponible sur le site La Voix du Nord

    Le Dauphiné Libéré

    par Jean Serroy

    La vie, l’amour, la mort, l’art, l’amitié : un film qui ne craint pas d’être ambitieux, porté par un duo d’acteurs exceptionnels.

    Le Journal du Dimanche

    par Stéphanie Belpêche

    La mise en scène, flamboyante, ausculte les corps et les âmes au moyen d’instantanés impressionnistes tout en accordant une place prépondérante à la musique. Un récit très émouvant, qui fait rimer nostalgie avec cynisme, poésie avec humour, sans oublier l’apparition fracassante et jubilatoire de Jane Fonda.

    La critique complète est disponible sur le site Le Journal du Dimanche

    Le Parisien

    par Pierre Vavasseur

    Michael Caine et Harvey Keitel sont magistraux dans le chef-d'oeuvre de Paolo Sorrentino, sur le destin, injustement recalé à Cannes.

    Le Point

    par Thomas Mahler

    Le réalisateur de "La Grande Bellezza" nous régale avec "Youth".

    La critique complète est disponible sur le site Le Point

    Metro

    par Marilyne Letertre

    Youth est une merveille de malice et de tendresse, doublée d’une réflexion pertinente et amusante sur les egos artistiques et les affres de la création.

    La critique complète est disponible sur le site Metro

    Ouest France

    par Pierre Fornerod

    Dans une mise en scène inventive et surprenante, Paolo Sorrentino célèbre les vertus de l'éternelle jeunesse avec un allant contagieux.

    Paris Match

    par Alain Spira

    Pleine d’ingrédients passionnants (la vieillesse, la beauté, la jeunesse, le cinéma, l’amour, le désir, le sexe…) où trempe une brochette d’acteurs d’élite (Michael Caine et Harvey Keitel en tête), la marmite Sorrentino déborde d’idées et d’émotions.

    La critique complète est disponible sur le site Paris Match

    Gala

    par Jean-Christian Hay

    Quelle belle idée que d’avoir réuni le so british Michael Caine et le très ricain Harvey Keitel ! Réuni à l’écran, le tandem est souvent très drôle comme lors de la scène de la piscine, qui devrait deve­nir culte.

    La critique complète est disponible sur le site Gala

    Positif

    par Christian Viviani

    Film étrange, tantôt bouleversant, tantôt pris au piège de sa forme stylisée, Youth n'en est pas moins une oeuvre signifiante chez un cinéaste conscient de ses maîtres (le film est dédié à Francesco Rosi) mais profondément personnel.

    Première

    par Frédéric Foubert

    C’est un opus mineur, celui où son auteur se laisse aller à quelques facilités qu’on ne pardonnerait pas à d’autres. (...) Malgré les scories, Youth se regarde donc avec un plaisir monstre. C’est du cinéma, oui, et ça se voit. Du cinéma qui cherche à chaque instant à éclabousser la rétine. 

    La critique complète est disponible sur le site Première

    Studio Ciné Live

    par Sophie Benamon

    POUR : Après "La Grande Belleza", oeuvre felliniesque sur la laideur, Paolo Sorrentino livre au contraire, avec "Youth", un film plus simple, plus émouvant sur le temps qui passe. On sort la gorge serrée de ce constat tendre-amer qui pose des questions essentielles: a-t-on fait les bons choix?

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live

    Télérama

    par Pierre Murrat

    Paolo Sorrentino va d'un personnage à l'autre, imaginant, autour de chacun, des saynètes révélant, en un éclair, la stupidité de l'un, la générosité de l'autre. (...) Il y a de la hauteur dans sa démarche, de l'orgueil.

    La critique complète est disponible sur le site Télérama

    aVoir-aLire.com

    par Alexandre Jourdain

    Virtuose et exaspérant à la fois, Youth manque de cette modestie qui ferait à n’en pas douter passer le cinéma de Sorrentino pour étincelant. 

    La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

    Les Fiches du Cinéma

    par Gilles Tourman

    Un film doux-amer et élégant, mais qui n'évite pas certaines lourdeurs.

    Critikat.com

    par Josué Morel

    Tout cela pourrait constituer un passionnant cas critique si Sorrentino n’était à ce point un indécrottable cynique (...) et un misanthrope contemplant de haut ses personnages avec une goguenardise écœurante.

    La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

    Le Monde

    par Franck Nouchi

    La présence de deux formidables acteurs, Michael Caine et Harvey Keitel, n'y change rien : c'est très long.

    La critique complète est disponible sur le site Le Monde

    Le Nouvel Observateur

    par Jérôme Garcin

    Ces deux rois fainéants qui se regardent tantôt le nombril et tantôt la prostate ont inspiré au réalisateur clinquant d’"Il Divo" et de "la Grande Bellezza" une fable loufoque (...) dont on préconise la diffusion thérapeutique dans les services de gériatrie.

    La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

    Sud Ouest

    par Sophie Avon

    Fred est narquois, pudique, pince-sans-rire, Mick est tendre, émotif, candide. De quoi entretenir des dialogues de qualité. Ils le sont parfois. Un peu trop, du reste, pour ne pas sonner à la façon de mots d'auteur. Cette obsession de la formule gâche un peu le plaisir, d'autant que l'auteur de "La Grande Bellezza", stimulé par son sujet, semble pousser sa virtuosité au-delà de la modestie minimale.

    La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

    TF1 News

    par Romain Le Vern

    Malgré quelques éclats de bizarrerie (les fugues mentales) et de drôlerie (les répliques acerbes), "Youth" se révèle moins surprenant que les précédents longs métrages de Paolo Sorrentino : abrasif au début puis de moins en moins, un peu trop dans la vénération de ses stars pour les bousculer.

    La critique complète est disponible sur le site TF1 News

    Cahiers du Cinéma

    par Vincent Malausa

    L’ennui qui gagne au fil des croassements des personnages, comme la monotonie des gazons et des moquettes d’hospice, font presque regretter la grandiloquence criarde et éberluée des précédents navets de Sorrentino, "This Must Be the Place" ou "La Grande Bellezza".  

    Les Inrockuptibles

    par Jean-Baptiste Morain

    Sorrentino semble souffrir d'une vieillesse dont il ne projette que des clichés désuets et baveux.

    Libération

    par Didier Péron

    Entre Resnais pour les nuls et et Fellini-quattro formaggi, tambouillant d’un œil pétillant son magma entropique d’images surléchées pour pub de parfum et ses effets de manches (souvent étonnamment approximatifs) de visionnaire en surchauffe, Sorrentino trahit à sa façon un certain état du cinéma d’auteur international frappé de boursouflure.

    La critique complète est disponible sur le site Libération

    Studio Ciné Live

    par Thomas Baurez

    CONTRE : Sorrentino filme un monde et des personnages dévitalisés et peine à entrer dans le dur. Sa caméra ne cesse de papillonner dans l'espace pour éviter de se confronter à l'humain. C'est un aveu d'échec.

    La critique complète est disponible sur le site Studio Ciné Live
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top