Mon AlloCiné
  • Mes amis
  • Mes cinémas
  • Speednoter
  • Ma Collection
  • Mon compte
  • Jeux
  • Forum
  • Déconnexion
Fleur de Tonnerre
Note moyenne
2,5
19 titres de presse
  • 20 Minutes
  • Le Dauphiné Libéré
  • Positif
  • La Croix
  • Le Figaro
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • Ouest France
  • Voici
  • VSD
  • aVoir-aLire.com
  • Ecran Large
  • Les Inrockuptibles
  • L'Express
  • Studio Ciné Live
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • Libération
  • Télérama

Chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 1 à 5 étoiles. Retrouvez plus d'infos sur notre page Revue de presse pour en savoir plus.

19 critiques presse

20 Minutes

par Caroline Vié

Dans « Fleur de Tonnerre », Stéphanie Pillonca brosse le portrait fascinant d’Hélène Jegado, tueuse en série incarnée par Déborah François…

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Sur un sujet et un personnage à la Chabrol, un film tout de sensibilité, où le paysage breton apparaît comme le paysage d’âme d’un personnage auquel Deborah François donne toute son intensité et son mystère.

Positif

par Olivier de Bruyn

Économe de ses effets, jamais complaisante, la cinéaste instaure une atmosphère trouble et dirige une actrice remarquable : Déborah François, très convaincante dans la peau de cette héroïne insaisissable.

La Croix

par Arnaud Schwartz

Ce long métrage adapté d’un roman de Jean Teulé, centré sur une empoisonneuse bretonne du XIXe siècle, ne parvient pas à convaincre tout à fait.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

Le Figaro

par La Rédaction

L'histoire d'une empoisonneuse bretonne au XIXe siècle, fidèle adaptation, mais un peu scolaire, du livre de Jean Teulé. Un honnête téléfilm avec Déborah François, parfaite dans le rôle-titre, et Benjamin Biolay.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Parisien

par Catherine Balle

Avec un soin méticuleux apporté aux reconstitutions des décors, "Fleur de tonnerre" crée une atmosphère oppressante et nous plonge aux origines du mal. Un drame violent et fiévreux.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Marguerite Debiesse

Cette adaptation sensible du roman biographique de Jean Teulé est un peu trop lisse, malgré l’excellente prestation de Déborah François.

Ouest France

par Agnès Le Morvan

Un peu cliché (...) A voir pour Déborah François qui incarne la folie et Miossec dans un rôle inattendu d'homme d'église.

Voici

par La Rédaction

Une adaptation sincère et sobre. Déborah François incarne avec ferveur cette meurtrière face à un Biolay léthargique.

VSD

par Olivier Bousquet

Le destin d 'une empoisonneuse bretonne au 19ème siècle. Froid comme la mort. Trop.

aVoir-aLire.com

par Claudine Levanneur

Un film qui aurait pu devenir empoisonnant sans la magnifique prestation de Déborah François.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Ecran Large

par Christophe Foltzer

Le grand film sur Hélène Jégado reste encore à faire.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Les Inrockuptibles

par Vincent Ostria

Ce problème de joliesse de l'actrice [...] et l'impalpabilité du passage du temps expliquent la relative platitude du film.

L'Express

par Eric Libiot

L'entreprise est sincère, ça se voit, ça se sent, Déborah François se démène avec courage. Reste que le manque de moyens empêche cette Fleur de tonnerre d'éclore comme il faut. Le récit avance à grands coups d'ellipses un peu brutaux et les enjeux dramatiques se noient parfois dans la brume. Dommage.

La critique complète est disponible sur le site L'Express

Studio Ciné Live

par Éric Libiot

L'entreprise est sincère, ça se voit, ça se sent, Déborah François se démène avec courage. Reste que le manque de moyens empêche cette "Fleur de tonnerre" d'éclore comme il faut.

Le Monde

par Thomas Sotinel

D’une histoire inquiétante et grotesque, Stéphanie Pillonca, qui réalise ici son premier long métrage de fiction, a tiré une série d’illustrations dont l’esthétique évoque la télévision de qualité des dernières années de l’ORTF, étouffant la peur et le malaise qui devraient être au centre du film.

Le Nouvel Observateur

par Jérôme Garcin

Dans le rôle-titre, ­Déborah François est à la fois solennelle et hallucinée : on cherche en vain la jeune femme sous le personnage. Et dans celui de son protecteur d’un jour, Benjamin Biolay est tellement nauséeux et cotonneux qu’il semble avoir été intoxiqué par une huître du Morbihan périmée avant même le tournage.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

Libération

par Gilles Renault

Ses motivations n’étaient pas claires et la mise en scène non plus qui, comme placée sous respiration artificielle, se borne à enquiller les clichés ethno-contemplatifs au rythme d’interrogatoires atones (...). Non moins empesés, les costumes d’époque tiendraient debout tout seuls.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Télérama

par Samuel Douhaire

Son premier long métrage, sérieux et sinistre comme un calvaire de Basse-Bretagne sous le crachin, est une succession de sketchs poussifs, souvent mal joués — on préfère Benjamin Biolay et Christophe Miossec quand ils chantent.

La critique complète est disponible sur le site Télérama
Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top