Mon AlloCiné
Sicario
note moyenne
3,9
6525 notes dont 563 critiques
10% (54 critiques)
46% (260 critiques)
27% (150 critiques)
11% (62 critiques)
4% (25 critiques)
2% (12 critiques)
Votre avis sur Sicario ?

563 critiques spectateurs

benoitG80

Suivre son activité 1541 abonnés Lire ses 1 174 critiques

4,5Excellent
Publiée le 15/10/2015

"Sicario" porte sans hésiter la signature inimitable de Denis Villeneuve bien qu'il se soit plutôt éloigné des si réussis "Prisoners" et "Enemy"... Ici, même si le thème des cartels mexicains et du trafic de drogue n'est pas nouveau, c'est moins ce qui nous intéresse chez ce réalisateur cette fois, que la parfaite direction des acteurs, elle-même ! Car Denis Villeneuve a toujours et encore ce point fort de pouvoir de transcender ses personnages, de tout faire passer par eux et de rendre ainsi ses films littéralement passionnants et envoûtants ! L'élément féminin a toute sa place et devient particulièrement intéressant en la personne de Kate, membre du FBI venant intégrer la CIA dans une brigade d'intervention spéciale à la frontière mexicaine. C'est à ce niveau le noyau innocent, mais pur et dur par lequel le spectateur va pouvoir découvrir le dessous des cartes, les sombres magouilles que le film va nous révéler petit à petit ! C'est bien ici tout le doute, tout le questionnement au sujet de son implication, et de sa réelle justification par rapport à cette mission, qui nous saute directement aux yeux ! La peur et l'angoisse sont constamment tangibles et présentes, tout comme la révolte des méthodes utilisées autour d'elle, alors qu'en même temps le mystère plane complètement au sujet de ce commanditaire trouble superbement interprété par un Benicio Del Toro certes attendu dans ce registre, mais qui rentre parfaitement dans le moule de son personnage... Alors que Josh Brolin entre très bien dans la peau de celui qui sait tout et a tout vu comme un vrai cow-boy ! La violence est partout, à l'état brut, visible et sans détour ! Tout est tension du début à la fin, tension qui va crescendo à mesure que la vérité apparaît... La fin terrible est à l'image du film, tranchante et inimaginable de détermination et de sang froid... Un film parfaitement abouti et maîtrisé sur un milieu bien sûr déjà connu et vu au cinéma, mais dont Denis Villeneuve a su privilégier ici le rapport humain, la révélation du sentiment de l'horreur à travers les yeux de ce personnage à la fois fort et fragile magnifiquement interprété par Emily Blunt ! Bravo !

predawolf

Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 110 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 01/05/2017

Après le chef d'oeuvre ""Prisoners"" Villeneuve reviens avec du très lourd .D'entrée de jeu le réalisateur donne le ton avec son oeuvre et installe un climat abrupte à travers une enquête se passant dans l’une des zones les plus dangereuses du monde.Villeneuve nous prouve aux travers de ses oeuvre qu'il aime surprendre et nous faire nager dans des ambiances nerveuse ,sombre et violente ,le tout doté d’un réalisme toujours aussi surprenant . La mise en scène est vraiment le point culminant de , je la qualifie de colossal au travers d'une réalisation qui insuffle une extrême tension. Quelque soit la situation Sicario vous plonge dans un état de stress permanent . En plus de cet atmosphère suffocante et oppressante , ce thriller offre une belle photographie aux travers des paysages arides et des sous-terrains lugubre .Sicario possède une bien belle palette de qualité comme :" la photographie,l'ambiance,la mise en scène, les acteurs ... et la musique qui nous immergent complètement dans l'histoire ,tout comme le scénario ".Un film plus personnel qui n'y parait, traitant du bien et du mal d'une manière profonde et adulte ,qui nous fais comprendre que ce n'est jamais simple . La BO tient vraiment du génie car non seulement elle colle parfaitement à cet univers ,mais en plus elle insuffle vraiment une tension supplémentaire au récit ,on croirais qu'elle est vivante tant elle colle parfaitement aux diverse action . Une trame sonore captivante ,ensorcelante et des plus stridente ,je la trouve flippante . Villeneuve confirme qu il est capable de faire du grand polar en nous plongeant dans la lutte entre les cartels mexicains et la CIA. L'immersion dans le groupe d'intervention est total,on a l'impression d'y être ,l'on sent bien que le scénario est aussi malin que bien documenté par son réalisateur . Certes le film possède un rythme plutôt lent mais se rattrape totalement sur tout le reste et sur son suspens omniprésent . Le trio d'acteur Blunt, Del Toro et Brolin font du bon boulot ensemble.Emilie Blunt campe un membre du FBI intègre bercé d'illusions mais rapidement confronté à la réalité des choses.Son personnage n'est pas très charismatique mais reste très intéressant,du moins ces réaction fasse à se monde barbare auquel elle est confronté .Il est d'ailleurs très intéressant de voir la détermination du cinéaste à construire un personnage féminin qui sort totalement des clichés de la femme flic habituel .Le point culminant avec ce personnage est de voir le dilemme moral posé ,Villeneuve aime la torturer aux travers de son film quitte et l'emmène à lui faire perdre ses illusions sur le droit et la justice. Brolin à été ma plus grosse surprise ,car pour ceux qui est d'Emilie Blunt et de Benicio Del Toro je les s'avaient déjà monstrueux de talent .Son personnage est en fait le plus mystérieux de tous car on ne sait strictement rien de lui ,sur Benicio à la fin on sait quasiment tout de lui ,au contraire de Brolin qui lui est un vraie représentant de la loi mais qui au final est encore plus pourrie que Del Toro car au contraire de Del Toro lui ne semble pas avoir de réelle implication du à un passée torturée ou à une vengeance ,non lui semble pluôt être une justice aveugle ,prêt à tout et le pire c'est qu'il aime sa ,car quand (ATTENTION SPOILE) Del Toro viole le type lui regarde sa avec un sourire .Il incarne totalement le contraire d' Emilie Blunt en jouant un flic bercer d'aucune illusion ,connaissant ce monde barbare et sachant comment s'y confronter et aimant y faire face ,je serais vraiment curieux d'en s'avoir plus sur lui . Et puis il y a le terrible Bénicio Del Toro qui ici en impose grave .Réellement captivant,un loup féroce et s'en pitié,pour ma part il est le personnage culminant du film.Rudement bien travailler l'acteur en divulgue très peu sur son personnage et reste malgré tout très charismatique ,jusqu'au point culminant de sa révélation qui en font donc un personnage torturer totalement épais de valeur destructrice et immoral .Pour lui aucune rédemption ,pour lui aucune pitié ,il est un loup et dévoreras quiconque lui barrera la route femme ou même enfant ,aucune différence pour lui ,juste un détail .En bref le trio d'acteur parfait ! CONCLUSION: Polar choc et haletant servie d'une tension totale savamment maintenue grâce à une atmosphère suffocante et magistralement bien mise en scène ce qui nous plonge dans une histoire immersive et éprouvante . Sicario tient toute ces promesse .Du très lourd que nous à concocté Villeneuve avec son polar névralgique servie d'un casting parfaitement maîtriser ,pour ma part un seul mot pour qualifier ce film ""Chef d'oeuvre "" .

elbandito

Suivre son activité 136 abonnés Lire ses 802 critiques

3,0Pas mal
Publiée le 16/10/2015

Traitant de la lutte antidrogue de la CIA contre les cartels sud-américains, Sicario est un film de genre, une aventure sombre et violente qui ne révolutionne pas un sujet déjà bien exploité. Mais le point de vue de Denis Villeneuve est intéressant. Emily Blunt, Josh Brolin et surtout l’énigmatique Benicio Del Toro, sont irréprochables. Toutefois, Denis Villeneuve entame avec une certaine complaisance morbide, de longs plans sur des corps emmurés, en décomposition. Trop longs peut-être. Comme s’il devait justifier par ce choc visuel la mission qui va s’ensuivre. Bref, on se laisse facilement happer par la suite des événements, bien menée, bien filmée, avec alternance habile de scènes d’actions tendues et de moments plus intimes autour du personnage central. Le réalisateur canadien se concentre donc sur cette découverte incroyable de la jeune femme, pointure du FBI mais paradoxalement assez innocente. "La zone de non-droit entre Mexique et États Unis, est le territoire des loups". La découverte peut surprendre, mais pas pour un super-agent de ce calibre. Passons. Villeneuve entame ensuite la fameuse mission au cœur du cartel, où la seule à ne pas comprendre son rôle précis dans l’histoire est notre naïve héroïne. Admettons, elle est jeune, idéaliste et cherche à s’accomplir en luttant contre l’infamie de ces barbares. Josh Brolin, vieux routard macho des services secrets et Benicio Del Toro, mystérieux consultant d'origine colombienne, mutique et fatal, eux, savent tout. Avec parcimonie, ils dévoilent des informations à Blunt sur leur objectif commun. Jusqu’à la surprise finale… qui là aussi n’en est une que pour Blunt. Malgré ces quelques invraisemblances, Sicario s’avère un thriller efficace et captivant jusqu’à son terme, mais qui aurait gagné en consistance si Villeneuve avait ajouté une brève étude des enjeux politiques et une once de psychologie à ces personnages forts et intenses.

ptitmayo

Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 752 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 23/12/2016

Les 2 principaux points forts de Sicario sont le réalisme presque documentaire (dans le contenu, pas dans le style narratif) de la situation à la frontière mexicaine (scène d'intro horrible) et le fait que le spectateur est dans la même situation que Kate, c'est-à-dire qu'il a des principes moraux et se retrouve débarqué dans un univers violent et inconnu où on sait jamais ce qui va se passer (tant tout semble permis), que ce soit la mission du groupe d'élite ou bien les méthodes des méchants des cartels. Bien aidé par une musique haletante, l'alternance entre plans larges magnifiques du Mexique et plans serrés sur les personnages en action, et quelques initiatives techniques intéressantes de la part du très bon réalisateur Denis Villeneuve Spoiler: (caméras embarquées dans le convoi à Juarez, la vision nocturne et thermique dans le tunnel), le scénario est très mystérieux, multiplie les twists Spoiler: (Ted, l'objectif secret de Alejandro, le choix de Kate à la fin, son rôle dans tout cela, le sort de Silvio qui est connu définitivement au dernier plan, sorte de conclusion tragique sur les conséquences du trafic sur les familles) et varie intelligemment entre la violence montrée Spoiler: (sur l'autoroute mexicaine, l'horreur de la première scène) et celle suggérée Spoiler: (la mort de la famille du vilain, la torture supposée avec les 5 litres d'eau), ne cédant jamais à la boucherie voyeuriste Spoiler: (ne pas montrer directement les enfants être assassinés est la bonne option car on avait juste besoin de savoir qu'Alejandro l'avait fait). Côté casting, Emily Blunt est bluffante en agent du FBI déterminée mais apeurée, Benicio Del Toro est à couper le souffle dans le rôle du gars secret capable de passer du silence à l'extrême violence en 2 secondes, alors que Josh Brolin est parfait en stratège cachottier et manipulateur et que Jon Bernthal confirme son talent dans ce genre de rôle. Sicario est un film parfaitement réussi!!!

Raphael O.

Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 1 520 critiques

4,0Très bien
Publiée le 17/02/2016

L'intrigue convenue de ce thriller signé Denis Villeneuve est largement compensée par le suspense très bien orchestré menant vers un final inattendu, la mise en scène nerveuse et maitrisée plongeant en totale immersion dans le monde des cartels de la drogue, ainsi que par son excellente distribution. Remarquable.

Black-Night

Suivre son activité 100 abonnés Lire ses 420 critiques

3,5Bien
Publiée le 27/10/2015

Sicario est un bon film. Le cinéaste canadien revient avec un film policier aux frontières du thriller, qui relate l'histoire d'une jeune femme du FBI en lutte contre le trafic de drogue à la frontière américano-mexicaine. Très clairement, bien que le film soit bon, traite et maîtrise très bien son sujet je ne suis pas prêt de le revoir et je reste un poil déçu encore une fois avec une œuvre de ce réalisateur qui fait pourtant du très bon boulot. Présenté en compétition officielle au 68ème Festival De Cannes en 2015 qui bien qu’ayant suscité de bonnes réactions et qu’il fut très bien reçu, n’obtiendra aucuns prix. Bien que l’histoire nous happe dès le départ vers une sorte de descente aux enfers, quelques petites longueurs seront présentes dû à une réalisation qui prend son temps. L’introduction y est absolument géniale et la fin aussi. On est quand même sous tension durant la presque totalité du métrage. Les scènes d’actions et de violence sont incroyables et d’une maîtrise sans pareille. La bande son aide à la mise sous tension, car elle n’est qu’un excellent fond sonore qui donne une ambiance angoissante. Le réalisateur Denis Villeneuve nous signe une réalisation impeccable, mise en scène réussie, plans maîtrisés et ingénieux. Le casting réunis de très belles performances d’acteurs avec : Emily Blunt très bien, Benicio Del Toro y est magistral et incarne son rôle encore une fois à la perfection, Josh Brolin très bien, Jon Bernthal bien, Victor Garber bien, Daniel Kaluuya excellent. Ce film sombre et violent doté d’un réalisme malgré tout prenant et saisissant reste à voir. Même si Sicario n’est pas brio, il reste bon et une œuvre à voir malgré tout et montre aussi et surtout encore l’incroyable Benicio Del Toro qui est grandiose. Ma note : 7/10 !

Marceau G.

Suivre son activité 249 abonnés Lire ses 360 critiques

3,5Bien
Publiée le 22/10/2015

Un thriller avec une mise en scène absolument implacable, mais un scénario à trou. "Sicario" est ce genre de films devant lesquels on sursaute ou on est à cran. Dès la première scène, la tension est de mise... Denis Villeneuve, habitué du thriller, aborde un sujet à la mode à Hollywood en ce moment, à savoir celui des cartels mexicains. Bon, on va pas se mentir, le film est diablement efficace, magistralement filmé, et souvent prenant. Mais il y a un problème avec le scénario. L'héroïne, incarnée par Emily Blunt n'a tout simplement pas assez d'aplomb dans l'histoire et semble avoir été négligée par le réalisateur et ses scénaristes. Elle subit tout, ne décide de rien, même pas en ce qui la concerne ; elle ne fait qu'obéir pendant la quasi totalité du film. Elle en arrive par conséquent à une totale transparence. Et nous on se demande à quoi elle sert... D'autant plus que si l'on omet une mama mexicaine elle est la seule actrice du casting ! Il peut alors nous traverser l'esprit que le film de Villeneuve est un poil sexiste. Mais le principal défaut de "Sicario" est le propos de son scénario. A trop chercher à instaurer une ambiguïté partout, y compris là où il n'en fallait pas, Villeneuve et ses scénaristes se sont perdus et ont échoué à rendre profond et pertinent leur film. Ou alors celui-ci s'est trop penché sur sa mise en scène... L'écart est quoi qu'il en soit trop vaste entre le réalisme de la réalisation et l'ambivalence de la morale. Un très bon thriller, mais un mauvais film politique.

Chuck Carrey

Suivre son activité 172 abonnés Lire ses 546 critiques

3,5Bien
Publiée le 20/10/2015

Denis Villeneuve est l'un des réalisateurs "à la mode", dont chaque film est plus attendu que le précédent. Ayant fait son entrée par la grande porte à Hollywood avec son très bon thriller "Prisoners", il enchaîna ensuite avec un autre thriller remarqué, "Enemy". En cette année 2015, le cinéaste canadien nous offre un nouveau triller (quand on aime, on ne compte pas) portant cette fois-ci sur les cartels de drogue au niveau de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique. Porté par un très bon casting, dont chacun des acteurs est au top, "Sicario" entraîne le spectateur dans un enquête dangereuse où la violence fait loi. Dans ce monde sombre, Kate Macy, agent du FBI, est engagée pour pour faire partie d'une équipe spéciale visant un important trafiquant de drogues. Protagoniste principal, interprété par la talentueuse Emily Blunt, la jeune recrue est pourtant spectatrice et victime des événements du film. Elle serait presque inutile au récit, tant sa part à jouer est minime. Son manque d'implication dans l'histoire est peut-être l'une des raisons qui empêche le spectateur d'être totalement passionné par les différentes péripéties. Il ne faut pas se méprendre, "Sicario" est un bon film, aucun doute là-dessus. Mais son scénario se révèle finalement assez simple et son personnage principal peu marquant. Le long-métrage se rattrape par l'excellente mise en scène de son réalisateur, froide, ses acteurs, en particulier Josh Brolin et Benicio del Toro, ainsi que sa bande originale angoissante, composée par Jóhann Jóhannsson. Tous ses ingrédients réunis nous offrent de belles scènes tendues, à l'image de celle sur l'autoroute. Le nouveau film de Denis Villeneuve n'est donc peut-être pas son meilleur thriller, mais il n'en est pas moins mauvais. Et ses projets, tels que "Blade Runner 2", seront encore une fois très attendus, à n'en pas douter.

traversay1

Suivre son activité 349 abonnés Lire ses 2 615 critiques

4,0Très bien
Publiée le 08/10/2015

L'entame de Sicario est exceptionnelle de tension et certaines scènes sont insoutenables d'horreur. Le ton est donné mais c'est mal connaître Denis Villeneuve que de croire qu'il va se contenter de réaliser un simple film d'action dopé à l'adrénaline. Tout un pan du scénario n'est plus ni moins qu'une série B survitaminée, sur un thème traité à moult reprises (Soderbergh, Scott) mais le regard du cinéaste (sur l'idée du mal, récurrente question dans son oeuvre) et sa mise en scène font la différence. Et le film se révèle réellement passionnant dès lors que dans ce monde de loups, un témoin s'introduit, acteur également mais à son corps défendant, en l'occurrence le personnage incarné par Emily Blunt, formidable de bout en bout, tout en nuances de jeu face à Josh Brolin et Benicio del Toro, excellents certes, mais dont le rôle correspond assez à ce que l'on attend d'eux. Emily Blunt devient les yeux du spectateur, elle introduit une sorte d'innocence et de stupéfaction (l'agnelle) devant les faits qui se déroulent devant elle. Le processus d'identification est une ficelle vieille comme le cinéma mais Villeneuve a un talent particulier pour en rendre les vibrations avec sensibilité, extrayant la quintessence de son actrice. Ce faisant, il tire son thriller americano/mexicain vers le haut et peut jouer avec nos nerfs en introduisant des scènes de violence ou de suspense d'une virtuosité effarante. Bref, Sicario, à mi-chemin entre le blockbuster et le film d'auteur, trouve une voie rapide et profonde où aucun instant de ses 2 heures et des poussières ne semble de trop.

Caine78

Suivre son activité 672 abonnés Lire ses 6 704 critiques

4,0Très bien
Publiée le 02/11/2015

Brutal et sans concessions, « Sicario » a beau rester en définitive assez classique, cela ne l'empêche pas de faire forte impression d'emblée. Cru, sec et mené avec beaucoup d'efficacité par un Denis Villeneuve confirmant ses bonnes dispositions post-« Prisoners », le film nous emmène dans le milieu infernal et terrifiant du trafic de drogue, où l'idéalisme de l'héroïne sera (bien sûr) mis à mal par de vieux briscards rompus à cet univers cauchemardesque depuis longtemps. Parfois un peu longue et manquant d'un point de vue vraiment original sur le sujet, l'œuvre n'en reste pas moins puissante, voire haletante lors d'un dernier quart ultra-sombre et quasi-nihiliste, faisant de cette chasse violente, souvent cruelle et sans réel espoir l'un des moments forts de cette année 2015.

tony-76

Suivre son activité 522 abonnés Lire ses 1 203 critiques

3,5Bien
Publiée le 21/10/2015

Le nom de Denis Villeneuve est aujourd'hui associé à l'excellence. Après son fabuleux Prisoners et son troublant Enemy, le réalisateur québécois nous présente Sicario. Faisant partie de la sélection officielle du Festival du Film de Cannes, Sicario est un thriller prenant mais Spoiler: qui nous laisse sur notre faim... Il est vrai, que le scénario s'avère intelligent et bien trouvé, pourtant Spoiler: celui-ci n'offre pas suffisamment de consistance psychologique aux personnages. Rappelons que Sicario signifie tueurs à gages, opérant pour les cartels d'Amérique centrale et du Sud. Il est évident que Villeneuve montre à nouveau l'étendu de son talent. La réalisation nous permet d'entrer dans cette atmosphère, à la fois de vengeance et de survie qui règne au sein du cartel mexicain. Une superbe direction photo assurée par Roger Deakins (Skyfall). Elle est appuyée par une ambiance sonore saisissante. Spoiler: Le bruit des respirations humaines est probablement l'un des sons les plus hypnotisant du film. Une atmosphère étouffante au plus possible avec des paysages glauques mais superbes. De plus, sa mise en scène est nerveuse. Des séquences d'action efficaces, toutes en tensions. Mais, soulignons le travail des interprètes, tous impeccables. Emily Blunt livre une performance magnifique dans le rôle de cet agent du FBI entraîné dans une affaire nébuleuse impliquant un affrontement entre des cartels de drogues mexicains. Elle déploie une telle intensité dans son jeu. D'ailleurs, le film nous amène à nous identifier à cette femme qui essaye de prendre les bonnes décisions. Il faut dire que Benicio Del Toro et Josh Brolin sont aussi incroyables. Le premier incarne un homme mystérieux qui ne veut révéler pour qui il travaille et le second interprète un agent désinvolte qui demande qu'on obéisse à ses ordres. Il n'y a pas de temps morts dans Sicario. Le film s'amorce sur une séquence suffocante : Spoiler: les corps de police américains font une descente dans une résidence de l'Arizona. Pour finir, Sicario est un polar lourd, violent et intense qui nous garde sur le bout de notre siège pendant ses deux heures. La suite est déjà en préparation dans lequel Benicio Del Toro sera à nouveau de la partie !

François G.

Suivre son activité 52 abonnés Lire ses 379 critiques

4,5Excellent
Publiée le 11/10/2015

Denis Villeneuve, réalisateur talentueux de "Prisoners", "Incendies" et "Enemy", revient au cinéma de genre avec "Sicario" : thriller redoutablement efficace, prenant et poignant. J'avais d'énormes attentes envers cette nouvelle bombe cinématographique présentée à Cannes. Les bandes annonces étaient percutantes, le casting splendide et les affiches sublimes. Maintenant enfin regardé, je peux me dire comblé. Le réalisateur nous embarque dans une odyssée humaine et violente à travers le regarde de Kate, jeune recrue du FBI. Nouvelle enquête sur les Cartels Mexicains après "Savages" (Oliver Stone) et "Cartel" (Ridley Scott), "Sicario" est une œuvre terrifiante et à l'ambiance anxiogène. Denis Villeneuve maitrise son suspens de bout en bout, nous livrant une tension palpable et implacable tout le long du dénouement. Si l'histoire est parfois classique et légère, connaissant même des invraisemblances et contradictions par moments, elle ne manque pas d'adrénaline. La mise en scène est rudement efficace, nous offrant des séquences d'anthologies et vraiment marquantes. Certains plans, certains passages que rend la réalisation sous grande intensité sont d'une rare oppression. Cette oppression est notamment accentuée par la Bande Sonore de Jóhann Jóhannsson. Le thème principal du film étant terriblement angoissant et utilisé à de nombreuses reprises, l'ambiance lourde et pesante qui se dégage se montre cauchemardesque. Les bruits sourds et graves des compositions sont en parfait accord avec ce que nous montre la caméra. Une véritable descente aux enfers dans la ville la plus dangereuse du monde. Au fur et à mesure que les personnages avancent et s'enfoncent par la même occasion dans ce monde de corruption et de violence, ceux-ci se posent de nombreuses questions existentielles. Sur la nature Humaine, sur les Américains voulant régler leurs conflits hors-frontières et passant cette violence dure et froide pour une violence inévitable, pour le bon côté de la chose et le bien de tous. C'est d'ailleurs à cela que sert le personnage de Benicio del Toro ("Jimmy P."). Il interprète un homme ivre de vengeance. Protagoniste fantasque sur le violence, Alejandro transforme justement cette violence gratuite et sans pitié pour une bonne action. Sa prestation est aussi remarquable. Quant aux autres personnages de cette chute vers des terres sombres, ils sont eux aussi très ben écrits et sublimement incarnés. Emily Blunt ("Edge of Tomorrow") est très convaincante dans son rôle de jeune idéaliste du FBI qui ne souhaite que de faire son travail dans les règles ; Josh Brolin, qui nous revient à l'écran après le tout récent "Everest", est lui aussi parfaitement crédible dans la peau de son personnage. Tout comme Jon Bernthal ("Ant-Man") et Daniel Kaluuya ("Johnny English le Retour"), eux aussi très bons. Chaque homme, chaque femme présenté se révèle être complexe et sous secrets et règles. Ce que met en scène le réalisateur est une fresque sur l'Humanité et ses agissements, pour soi, pour le bien et le mal de la société. Sans dire pour autant qu'il y ait un quelconque manichéisme. De nombreuses symboliques et émotions visuelles, pleins de références au polar comme pour "No Country For Old Men" des frères Coen sont aussi à noter. Nous restons en grande admiration et sommes scotchés à notre siège face à ce spectacle immersif, terrifiant et fascinant. L'action est parfaitement dosée et la tension croissante durant ces 122 minutes. Je suis en grande contemplation devant ce choc cinématographique, principalement grâce à 3 séquences magistrales sous une musique lourde et filmées d'une façon grandiose mais que je ne spoilerai point. Le film dépeint donc une société sous agressivité se révélant être bien plus compliquée pour le monde qu'il n'y parait. "Sicario" est au final un grand film que je recommande qui brille par sa mise en scène très symbolique ; un must pour les fans de thriller nerveux et anxiogènes.

Les critiques d'Adél

Suivre son activité 7 abonnés Lire ses 387 critiques

5,0Chef-d'oeuvre
Publiée le 15/09/2015

Après l'excellent "Prisoners" et l'étrange "Enemy", Denis Villeneuve revient dans les salles obscures pour nous présenter son nouveau film : "Sicario". Le réalisateur nous embarque dans un thriller intense, rythmé et qui fait monter la pression, pour finir sur un dénouement intéressant. Premièrement, la scène d'ouverture marque déjà les esprits, Villeneuve annonce la couleur dés les premières minutes, "Sicario" ne va pas être un film à mettre sous les yeux de tout le monde. La suite, moins violente et choquante que les premiers plans, va faire accélerer notre rythme cardiaque (surtout pour une scène vers la fin), le réalisateur sait où et comment nous mettre la pression. Du côté du casting, il y a (encore) du beau monde. Emily Blunt est excellente, on a l'impression qu'elle a pris en maturité au niveau du jeu et son personnage est assez intéressant. Josh Brolin et Benicio del Toro forment un duo de flics badass et confirme, une fois de plus, que ce sont deux excellents acteurs. Un thriller intense, un scénario béton qui tient bien la route, une tension qui augmente petit à petit... Denis Villeneuve confirme son talent et nous offre une nouvelle belle claque, pas aussi bonne que "Prisoners", mais quand même.

Benji S.

Suivre son activité 66 abonnés Lire ses 48 critiques

4,0Très bien
Publiée le 16/10/2015

Sicario c'est comme la période des narcos du cartel Colombien avec le fameux Pablo Escobar mais de nos jours, une sorte de continuité dans le temps sauf que maintenant la guerre est plus subtil. Cela tombe bien la série "Narcos" qui traite de la naissance, la monté en puissance jusqu’à l'apogée des Narcos est sortie cette année ce qui peut remettre bien des choses dans leurs contextes pour ceux à qui il manquerait quelque éléments pour bien comprendre l'ambiance de ce film de Denis Villeneuve. Le film nous amènent la ou on ne l'attend pas et c'est ça qui ma séduit ici, une sorte de pacte avec le diable entre la DEA et le Cartel nécessaire pour contrôler le marché de la drogue, car au final l’américain consommateur de cocaïne est le moteur principale des narcos. La DEA trouvent plus facile de coopéré avec un baron de la drogue afin d'avoir une vue sur le marché est ainsi aider celui ci à se débarrasser de la concurrence, ce qui cause moins de problème pour tout le monde. Sauf que l'agent du FBI interprété par Emily Blunt ne l'entend pas de la même manière, car il n'y a aucune éthique dans cette opération, c'est ici le choix de la facilité mais elle découvre le poteau rose bien trop tard, elle fut manipulé comme une marionnette du début jusqu’à la fin... J'ai d’ailleurs été déçu dans son interprétation je l'ai trouvée mollassonne loin de c'est grand rôle qu'on lui connait bien... La fin est aussi maitrisé, on peux facilement imaginer le petit qui joue au foot suivre les traces de son père et pourquoi pas par la suite lancer une vendetta en temps que nouveau baron de la drogue, un retour à l'envoyeur entre les cartels de Juarez et Medellín. Une suite sur le personnage de Benicio serait d’ailler d'actualité. Les autres acteurs sont très convainquant surtout Benicio Del Toro et c'est non sans rappeler son rôle dans "Paradise Lost" au allure similaire, Medellín oblige. Globalement le film est très bon mais certaine lourdeur lui sont quand même imputable, comme des discutions entre protagoniste sans grand intérêt qui rendent le film un poil trop long, un écart trop grand entre ça et les scènes d'action comme le convoie par exemple, pas de demi mesure. 16/20

lhomme-grenouille

Suivre son activité 801 abonnés Lire ses 2 923 critiques

2,0Pas terrible
Publiée le 21/10/2015

Denis Villeneuve. C’est marrant, mais ce gars a beau n’avoir réalisé que des films qui m’ont soit révulsé, soit ennuyé, je ne peux m’empêcher d’entretenir toujours une petite curiosité à son égard. C’est que le gars maitrise quand même sa forme et ses codes. Un formaliste qui sait faire preuve de retenue et de maitrise, c’est suffisamment rare pour qu’on crache dessus. Seulement voilà, avec ce « Sicario », j’ai rencontré le même problème qu’avec « Prisoners » ou « Enemy ». Voilà encore un film qui s’attaque à un genre, juste pour le reproduire avec maitrise, sans aucune invention aucune. C’est con à dire, mais j’ai beau sentir le pied que prend le gars à construire chacun de ses stéréotypes, à en fournir une belle version épurée et propre, moi ça me laisse de marbre. Ça n’a pas de chair. Ça ne surprend jamais. Ça n’avance pas. Pendant plus de deux heures, « Sicario » déroule ses situations clichées avec pour seul souci de faire ça bien, dans les règles, proprement. Alors je ne dis pas, comme « Prisoners », il y a quelques bons moments (Spoiler: l’assaut mené par Alejandro en fin de film, à défaut de savoir générer une tension, parvient tout de même à se faire iconique et, pour le coup, n’en est pas désagréable à regarder), tout comme il peut aussi y avoir quelques cabotinages fort sympathiques. D’ailleurs, à ce titre, heureusement que Josh Brolin et Benicio del Toro sont dans la place, car Emily Blunt et Daniel Kaluuya m’ont paru totalement insipides. Mais bon, malgré ces quelques éclaircies, pour moi, l’ennui a été roi. Les petits pics de sommeil n’ont pas été rares et c’est identique à l’entrée que je suis sorti de la salle. Une belle coquille vide que ce « Sicario ». Vivement le film de Villeneuve qui me plaira…

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top