Notez des films
Mon AlloCiné
    V/H/S Viral
    note moyenne
    2,3
    117 notes dont 24 critiques
    répartition des 24 critiques par note
    1 critique
    4 critiques
    5 critiques
    7 critiques
    7 critiques
    0 critique
    Votre avis sur V/H/S Viral ?

    24 critiques spectateurs

    deakins44
    deakins44

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 180 critiques

    1,0
    Publiée le 2 novembre 2014
    Autant le dire tout de suite, ce troisième opus de la saga horrifique V/H/S est clairement le moins bon de la série. Cette réalisation reprend pourtant les ingrédients qui ont fait le succès de ses prédécesseurs, principalement l'enchaînement de courts-métrages filmés selon le procédé trop souvent utilisé dans le genre, le found footage. On adhère ou non. Bref, ce nouveau venu a hélas perdu l'esprit qui faisait le succès, certes relatif, des deux premiers films. Si on pouvait critiquer une absence presque totale de scénario, on pouvait néanmoins accorder un certain crédit avec un lot de scènes effrayantes, bien renforcées par l'utilisation de la caméra amateur. Cependant, le frisson s'est évaporé dans cette troisième mouture. On ne ressent plus aucune peur, les histoires sont ici complètement abracadabrantesques, à la limite du risible. Dans les premiers films, on pouvait noter une certaine irrégularité concernant le niveau de chacun de ces courts métrages. A travers cette nouvelle réalisation, les histoires sont plus insignifiantes les unes que les autres. Aucune d'entre elles n'est capable d’empêcher le film de tomber au fil des minutes dans le mauvais. En plus de ne ressentir aucune peur, on n'est pas loin de frôler l'ennui. Autre reproche qu'on peut souligner, on retrouvait un coté "artisanal" plaisant dans les premiers films, évaporés aussi et remplacés ici par des effets numériques au rabais qui ne font que renforcer le sentiment de ridicule. Des effets qui viennent en contradiction de ce qu'on avait pu voir jusqu'à maintenant. La saga perd ainsi un peu de sa saveur, en voulant proposer un film qui se démarque des deux premiers épisodes. Au final, c'est un ratage à tous les niveaux, ce qui en fait un film bien au-dessous de ses deux aînés. Sans aucun doute l'épisode de trop...
    AMANO JAKU
    AMANO JAKU

    Suivre son activité 214 abonnés Lire ses 756 critiques

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2014
    Après une première tentative assez médiocre (seul le dernier segment valait vraiment le coup !), puis un second essai de bien meilleure qualité, j’étais impatient de découvrir le nouvel opus de l’anthologie V/H/S. Au programme aujourd’hui, trois segments avec un fil conducteur comme introduction, transitions et épilogue. On va d’ailleurs commencer par ce fameux fil conducteur, intitulé « Vicious Circles » et réalisé par le prometteur Marcel Sarmiento (le sympathique "Deadgirl" et le fabuleux « Dog Fight », LE meilleur court-métrage de "The ABC’s of Dead" !) : c’’est tout simplement LA déception de "V/H/S Viral" car, à vouloir faire plus original que les deux précédents opus, on part dans un trip vraiment trop space dont on a du mal à comprendre où ça veut réellement en venir…bref passons. Le premier segment s’intitule « Dante The Great » et est réalisé par Gregg Bishop ("The Other Side", "Dance of the Dead") : on découvre l’histoire de Dante, un magicien célèbre dont les formidables spectacles sont toujours complets, qui se fait arrêter par la police après qu’on est trouvé chez lui des vidéos le montrant avec des femmes qu’il assassine. Alors là on a de l’originalité à foison : la raison des actes de Dante (excellent : il fallait le trouver !) et le fait d’avoir choisi qu’il s’agisse d’une affaire publique permettant ainsi de multiplier les points de vue (l’émission/reportage, les enregistrements des interrogatoires de la police, les vidéos de Dante…). Servis par des effets spéciaux très convaincants, ce premier segment est très sympa et nous met en confiance pour la suite du visionnage. La suite, « Parallel Monsters » de Nacho Vigalondo (le cool "Timecrimes" et le sympa « Apocalypse » de "The ABC’s of Dead") nous invite à suivre un inventeur qui a crée une porte qui s’ouvre sur une autre réalité où il découvre son double qui a crée la même invention que lui ; ils décident alors que chacun passent 15 minutes dans l’univers de l’autre. Nous tenons là ze BEST of "V/H/S Viral" : mélangeant subtilement science-fiction et horreur, Vigalondo nous propose un court tendu et prenant qui va au fur et à mesure se montrer de plus en plus oppressant jusqu’à nous achever par sa révélation finale. Un vrai petit bijou ! Pour finir, nous avons « Bonestorm » de Justin Benson et Aaron Moorhead ("Resolution") qui nous présente une bande de pote fan de skate qui essayent de faire un film sur leur passion en se filmant en direct à l’aide de caméras « Go Pro » qu’ils portent sur eux. L’un d’entre eux propose de partir au Mexique pour exploiter un spot (ou skate park) abandonné dans la ville de Tijuana. Malheureusement, une fois sur place, ils ne sont pas les seuls à squatter l’endroit…là aussi, c’est un sentiment de surprise qui s’emparera de nous : commençant comme un banal teenage movie où des mordus de skate se filment en action, fument des joints en discutant philosophie djeune et décident de partir en road trip ; le récit va totalement basculer dans une sorte de « Resident Evil » live avec de dangereux gars masqués cherchant à flinguer nos skaters. C’est dingue, dynamique, gore et fun !! Bilan final : "V/H/S Viral" est tout simplement le meilleur volet de la franchise avec trois segment tous bons (pour un film omnibus, c’est un véritable exploit !). Seul bémol qui l’empêche d’être parfait : le fil conducteur qui est complètement à côté de la plaque. Si vous avez accrochez aux deux premiers volets, vous vous DEVEZ de voir celui-là ; et si vous devez n’en voir qu’un seul, et bien regardez "V/H/S Viral" ! Vivement le prochain volet (ce qui est plus que probable puisque ce troisième volet devait comporter un quatrième segment réalisé par Todd Lincoln et, qu’en définitif, il n’est pas présent) !
    Jonathan M.
    Jonathan M.

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 16 critiques

    2,5
    Publiée le 28 octobre 2014
    Après un premier film assez intéressant et particulièrement bien foutu qui s'est révélé être un succès critique et commercial, puis une suite, mise en chantier dans la foulée, qui maintenait la barre relativement au même niveau, nous voici avec un troisième épisode (le premier à être affublé d'un sous-titre plutôt que d'un sobre numéro, histoire qu'avec les prochaines suites les non-fans puissent bien s’emmêler les pinceaux...) pour - on l'espère avant le visionnage - prolonger le plaisir. Que pouvait bien proposer V/H/S: Viral pour rester frais et surprenant, maintenant que l'on commence à connaître le fonctionnement des films de la saga ? Le premier truc qui choque à propos du film, c'est sa durée. 1h20 seulement (comparées aux quasi-deux heures du premier V/H/S, surtout), pour une anthologie, ça paraît un peu light. Ceci est explicable par le fait qu'un segment supplémentaire était à la base prévu mais à été, pour d'obscures raisons que l'on attend toujours de lire, supprimé à la dernière minute. Nous n'avons donc ici le droit, en plus du traditionnel segment principal (révélé au fur et à mesure du film entre chaque court métrage) qu'à... trois segments. Perte que quantité donc. Qu'en est-il de la qualité, me direz-vous ? Le segment principal apparaît au premier abord comme plus osé, complexe et mystérieux que ceux des deux premiers films, qui étaient pour le moins assez (trop ?) sobres. Néanmoins, il déçoit, se révélant finalement assez mou, brouillon et peu marquant. En ce qui concerne les trois autres segments : le premier, à la réalisation mi-classique mi-documentaire, est plus orienté fantastique que frissons. Ce n'est pas un mal, mais les avis concernant l'histoire de ce magicien qui prend possession d'une cape aux pouvoirs surréalistes risque d'être divers. Le second (le meilleur), surfant sur l'idée d'univers parallèles, est tout à fait dans la veine de ce qui fait V/H/S. Une histoire à la tension progressive, intrigante, et avec un final surprenant. Le troisième, qui suit un groupe de skaters mal élevés sous le soleil mexicain, est l'un des plus mauvais de la trilogie. Ennuyant et sans saveur, même le final ne révèle rien et n'offre qu'un feeling de "pas fini". En somme, la qualité est variable. Et avec seulement trois segments ( un segment progressif), "variable" n'apparaît pas comme suffisant. Dommage, celui qui a été coupé aurait pu relever le niveau. V/H/S: Viral semble donc essayer de nous faire comprendre que les producteurs et scénaristes commencent à se reposer un peu trop sur leurs lauriers, et qu'un coup de fouet ne serait pas de refus dans l'éventualité d'un quatrième opus. Ceux qui auront apprécié les deux précédents pourront tenter le coup pour se faire une opinion. Pour les autres, optez plutôt pour l'un des deux premiers, aux segments pour nombreux, variés et pour la plupart plus réussis.
    John Rider
    John Rider

    Suivre son activité Lire sa critique

    2,5
    Publiée le 27 octobre 2014
    Je l'ai vu hier soir et, malheuresement il n'est pas a la hauteur des deux premiers, clairement pas; je le trouve moins percutant, moins trash et les histoires sont beaucoup moins interessantes, d'ailleurs en parlant des histoires, j'ai re-regarder le trailer et certains passages ne sont pas dans le film, enfin... La seule histoire que j'ai trouver au niveaux des precedents films c'est celle du spoiler: magicien , on rentre facilement dedans et c'est bien fait, dommage qu'elle se finisse vite d'ailleurs, pour le reste bah c'est tres moyen, meme celle des spoiler: skaters qui au debut passe mais qui par la suite se transforme en une comedie gore et sans interet et pour parler de "l'histoire principale" si on peux dire ca comme ca, elle est elle aussi plate et sans interet, spoiler: je me suis dit WTF!?, qui conduisait ce van Ice Cream, qui a tuer sa copine ? A la fin on se demande qui a fait quoi, pour celle la j'ai clairement senti qu'ils ont manquer d'idee. Donc, bilan: Une suite clairement pas a la hauteur de ces prédécesseurs spoiler: (qui dure exactement 1h:21m:10s (ce qui est assez cours) contrairement a la fiche qui indique 1h37min) et qui finalement presente pas beaucoup d'interet, le film se finit et puis on se dit; "bon... (et on passe vite a autre chose)", V/H/S 1 & 2 nous ont surpris mais pas celui-la.
    AM11
    AM11

    Suivre son activité 845 abonnés Lire ses 5 479 critiques

    3,5
    Publiée le 26 octobre 2014
    J'avais beaucoup aimé les deux premiers et une fois de plus je ne suis pas déçu par cette franchise qui est décidément excellente la seule chose que je peux reprocher c'est que c'est trop court en tout cas c'est un bon complément à l'autre franchise référence Abcs of death. Dans ce 3e volet on retrouve 3 histoires ainsi qu'une histoire fil rouge, le premier sketch n'est pas vraiment dans le registre de l'horreur mais comme le délire sur la magie est assumé et poussé jusqu'au bout on passe un bon moment même si ça n'a pas forcément sa place ici. La 2e histoire qui mélange SF et épouvante est pour moi la meilleure avec une histoire étrange et intriguante ainsi qu'une ambiance pesante et une tension constante pour un résultat final vraiment très bon. Concernant la dernière partie l'histoire est assez simple on peut le voir de deux façons soit au premier degrés on ressent bien la tension avec des scènes immersives filmées à la gopro ou alors au second degrés car bon ça reste quand même un sacré délire comme si on était dans un jeu vidéo. Pour finir l'histoire fil rouge qui est pas terrible on se dit tout ça pour ça car ça n'aboutit à rien en faite c'est là juste pour justifier le titre et pour donner une morale à deux balles. Bien que j'ai aimé je suis d'accord avec ceux qui disent que la franchise à tendance à trop s'ouvrir aux sous-genres quitte à oublier l'horreur alors ça peut être sympa par moment mais faut pas trop en abuser
    Guillaume p
    Guillaume p

    Suivre son activité 15 abonnés Lire ses 282 critiques

    4,0
    Publiée le 26 octobre 2014
    Un excellent opus, complètement barge. Certainement ce qui se fait de mieux en matière de found-footage. Le court métrage mettant en scène le groupe de skateurs est anthologique. Tout s’enchaîne à un rythme effréné. Le concept V/H/S est au meilleur de sa forme!
    JimBo Lebowski
    JimBo Lebowski

    Suivre son activité 245 abonnés Lire ses 1 063 critiques

    1,5
    Publiée le 12 janvier 2015
    À la base "V/H/S" était une idée très intéressante, un found footage sous forme de film à sketchs avec des registres plus ou moins différents, la franchise avait très bien démarrée avec un premier opus cohérent et vivifiant, le second montrait déjà des lacunes avec des inégalités évidentes, voilà donc le troisième volet estampillé "Viral". Et là je crois que le concept s'est totalement perdu, le film oublie tout ce qui caractérise le genre found footage, jouer avec la suggestion, le hors champ et juste glisser quelques doses de gore qui est aussi la marque de fabrique de "V/H/S", seulement là quasiment plus rien n'est suggéré, on nous balance tout à la figure avec une trame qui tente d'être malicieusement construite mais qui au final est purement ridicule. Basé sur une sorte de contamination cellulaire, le fil rouge étant cette course poursuite d'un camion de glace mystérieux où l'environnement semble devenir fou, les saynètes n'ont par contre aucun rapport direct, on ne sait pas vraiment pourquoi elles sont intégrées comme ça en fait. - La première raconte l'histoire d'un magicien qui connait un immense succès grâce à une cape diabolique, dans cet épisode on s'éloigne totalement du found footage car il est sous forme de documentaire, bizarre, en plus les effets numériques criards m'ont choqués, c'est low-coast et ça se prend pour je ne sais quoi, c'est mal fait, c'est mal joué, le film me perd déjà ... - Le second sketch par contre je l'ai trouvé très bon, cette histoire de dimension alternative par un portail inversé donne un ton très énigmatique, sombre et réellement angoissant, et même si le côté satanique est carrément cliché ça passe presque pour un chapitre de BD graphique loufoque et gore, avec un peu de recul ça fonctionne, le film m'a enfin agrippé ! - Le troisième et dernier segment est quand à lui, disons les choses, nul à ch*er ! Là ça va beaucoup trop loin dans la bêtise, on dirait vraiment qu'il a été écrit par un ado fan de skate et de "Resident Evil", c'est juste du grand n'importe quoi, il faut le voir pour le croire, et le pire c'est qu'il se veut fun mais le gros soucis c'est que cette fameuse caméra embarquée se doit d'agir comme un reflet, et après tu ajoute par dose ton ambiance surnaturelle, seulement là l'ambiance est d'une débilité profonde et sans idées, un skatepark mystique où des créatures et squelettes sortent pour un fight nanardesque absolu, non non le film se fout de ma gueule ! Et puis la conclusion est incompréhensible, on en arrive à une finalité qui n'aura pas été développée, juste survolée en espérant que le spectateur ai assez d'imagination pour combler le vide scénaristique et lui donner une cohérence, spoiler: la contamination par les réseaux c'était intéressant, cet ultime plan large de la ville montrant le chaos c'est super, mais on a rien compris donc c'est raté. "V/H/S Viral" est certainement l'opus de trop, il se perd dans ses propres codes, n'a plus de charme et ne transmet même pas ce qu'il est censé délivrer, c'est à dire la peur ou du moins un sentiment d'angoisse. Mis à part le deuxième segment qui sauve à lui seul le film tout est loupé.
    Luca G.
    Luca G.

    Suivre son activité 9 abonnés Lire ses 10 critiques

    2,5
    Publiée le 11 août 2017
    Étant un fan incontesté des deux V/H/S précédents, j'en attendait beaucoup de cet opus. Alors je vais être sincère, ce n'est certe pas le meilleur film d'horreur que j'ai vu mais.... Putain qu'est-ce que c'est plaisant à regarder! Le deuxième qui surpassait le premier de loin, vient d'être détrôné on dirait :-D Les histoires ne sont peut être pas extrêmement recherchées mais, certaines, comme le magicien ( Dante le grand) et celle des skateurs qui combattent des démons espagnols sont comment dire..... FUN! Je conseil ce film, non a des personnes cherchants un scénario qui casse tout ou qui veulent se faire peur, mais à des personnes voulant passer un bon moment divertissant. :-)
    MC4815162342
    MC4815162342

    Suivre son activité 259 abonnés Lire ses 1 489 critiques

    4,0
    Publiée le 28 octobre 2014
    Après deux volets très bons et originaux on continu ici avec ce qui sera très certainement le dernier, le fameux "VIRAL", je l'attendais celui là, j'ai adoré les deux premiers alors je ne pouvais pas rater celui ci, et comme les autres je l'ai trouvé très bon, du point de vue divertissement et gore il est fun, très fun même, du point de vue réalisation, le found footage est très bien utilisé encore une fois, du point de vue histoire, nous assistons comme avec les premiers à quatre courts métrages ou sketch si vous préférez d'une très bonne qualité, je les ai trouvé très bon, plaisants et pas barbants, ils sont de plus assez originaux. Le tout est donc assez fun, je ne comprend pas tellement les mauvaises critiques m'enfin bon je les comprends rarement, moi j'ai passé un très bon moment, seul regret comme à chaque épisode, aucune explication sur d'où viennent les vidéos, il y'a bien un truc en rapport dans le final de ce troisième volet mais qui n'est pas forcement hyper compréhensible, on ne saura donc jamais d'où venaient les VHS des épisodes un et deux, mais bon, les films de ce genre sont plus là pour me divertir que me faire réfléchir donc je peux encore une fois les pardonner, et puis comme j'aime beaucoup le concept je n'arrive pas à m’énerver contre eux. En bref, une saga inventive et très fun.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top