Mon AlloCiné
    L'Homme irrationnel
    note moyenne
    3,6
    4735 notes dont 427 critiques
    4% (17 critiques)
    33% (139 critiques)
    36% (155 critiques)
    18% (77 critiques)
    7% (32 critiques)
    2% (7 critiques)
    Votre avis sur L'Homme irrationnel ?

    427 critiques spectateurs

    samia1693
    samia1693

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 60 critiques

    4,0
    du très bon woody Allen...un film à voir que si vous aimez les woody allen (longs dialogues, longues scènes, décors figés...) bref pour moi cela n'était pas long bien au contraire très bon et très réalistes...les acteurs sont bien choisis ,et collent parfaitement aux personnages. Sans spoiler, la fin est intéressante et tout au long du film la réflexion sur le genre humain face au libre-arbitre et comment donner un sens à sa vie, est certes bien décrit mais pas très approfondi...mais je suppose que Allen à fait ce choix volontairement. Bref à tous les fans du genre il faut le voir car divertissant et original surtout....
    sylounette
    sylounette

    Suivre son activité 3 abonnés Lire ses 18 critiques

    1,5
    film a éviter des clichés, une histoire sans intérêt.. on ne retrouve pas le brio des films de W Allen film purement commercial ? Je n'ai pas été enthousiasmée non plus par le jeu des acteurs.....
    L_huitre
    L_huitre

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 153 critiques

    2,5
    Un Woody crispant, c'est rare !... La faute à une histoire un peu alambiquée où l'immoralité n'est pas comme dans "Match Point" la conséquence d'un banal arbitrage sentimental, mais plutôt un jeu cynique apparaissant comme remède à la dépression. Woody nous a concocté un scénario à sa façon où Joaquin Phoenix va tuer, simplement pour se sentir mieux. Avec un tel script, on aurait pu avoir une histoire bien grinçante qui aurait pulvérisé les barrières de la morale. Mais non, Woody emprunte une autre voie, celle du retour de ce prof de philosophie disjoncté à la normalité d'une petite vie bien rangée, entre ses deux maîtresses, la jeune et la vieille. Il donne à la délicieuse Emma Stone un rôle crispant de Jeremy Cricket qui va finir par provoquer un dénouement un peu attendu. Sauf que, cette fois-ci, la morale triomphe avec l'aide d'un petit gadget de rien du tout.... On le voit, Woody a voulu reproduire la belle mécanique imparable de "Match Point", un de ses derniers grands succès. Mais hélas, il le fait avec une fausse légèreté qui ne sonne pas juste. Joaquin Phoenix a beau être un acteur génial, sa conversion de misanthrope blasé et las de la vie en nouvel épicurien renouvelé par le meurtre, ne passe pas vraiment. Certes, Woody nous a réalisé un bon film, une nouvelle fois. Il s'est, le temps d'un film, raccommodé avec la frange la plus exigeante de ses critiques. Mais il a laissé au bord de la route tous les autres, notamment ceux qui aiment en lui "le chantre du bonheur", le grand pourvoyeur d'ondes positives... "L'Homme irrationnel" rend triste... C'est bête !
    Olivier J.
    Olivier J.

    Suivre son activité Lire sa critique

    5,0
    J'ai beaucoup aimé ce dernier Woody Allen. On oscille entre polar, comédie, histoire d'amour, fable existentialiste, avec ce cynisme et l'impertinence propre au réalisateur. Phoenix est comme à l'habitude génial, et les personnages féminins sont à mon avis extrêmement bien travaillés et interprétés. Elégant, intelligent, j'ai pris beaucoup de plaisir à voir ce film.
    petitbandit
    petitbandit

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 341 critiques

    3,0
    Un bon Woody Allen mais qui ne révolutionne pas le genre mais qui se laisse suivre avec plaisir.Toujours ses personnages atypiques et décalés qui deviennent au fil du temps des psychotiques dangereux pour une intrigue efficace mais avec un final prévisible. Joaquim Phénix s'en sort bien mais j'ai trouvé qu'il lui manquait ce côté vraiment barré. Emma Stone en étudiante aveuglée et naïve est excellente. Une bonne mise en scène et une réalisation solides. Pas le meilleur mais un bon W Allen quand même...
    Rainfall_Shadow
    Rainfall_Shadow

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 122 critiques

    4,5
    Plus je découvre les films de Woody Allen et plus j'en suis fan (essentiellement quand il ne joue pas dedans) ! Après le succulent et merveilleux Blue Jasmine voici son pendant masculin avec à sa tête un joaquim phoenix exceptionnel en prof bobo dépressif qui va redonner un sens à sa vie en planifiant et exécutant un meurtre. Quelle jouissance de voir toute une vie de tourments s effondrer dans un intellectualisme qui part dans tout les sens et qui nous livre toutes sortes de réflexions sur la vie nos choix la chance le hasard et ses conséquences ! A voir sans hésiter !
    Mederlow
    Mederlow

    Suivre son activité 38 abonnés Lire ses 10 critiques

    1,5
    Ce n'est pas un mauvais film en soit mais c'est certainement un mauvais Woody Allen! Les discours entre personnages qui font des Allen des si bons films sont noyés dans des théories philosophiques sans corps, on ne ressent pas du tout la légèreté habituelle de ses films et il n'y a pas de scénario qui rattrape le reste (même si ca c'est habituel)
    Alexandre Cacheux
    Alexandre Cacheux

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 112 critiques

    2,0
    Bavard et ennuyeux. Le dernier opus de l ami Woody est décevant. Interminable, cette pâle copie de Match Point ne sauve les meubles que grâce à une interprétation solide et une musique entêtante.
    David B.
    David B.

    Suivre son activité 21 abonnés Lire ses 73 critiques

    3,5
    On sent bien la patte de Woody Allen tant dans la photographie du film, sa réalisation, ses échanges bavards, son personnage principal torturé, son mélange de romance et de thriller. Un cru de bon facture et un final plutôt inattendu.
    Dixit-Movie
    Dixit-Movie

    Suivre son activité 1 abonné

    4,0
    Autant vous dire direct que j'attendais impatiemment ce film ! Je suis un énorme fan de Joaquin Phoenix et d' Emma Stone, ce sont deux acteurs que je trouve extremement talentueux alors l'idée de les avoir ensemble ... Ils sont ici dirigés par Woody Allen, je respecte ce réalisateur sans etre un fanatique.. Quoiqu'il en soit j'ai enfin vu le film malgré le boycott de pas mal de salles de cinéma. On retrouve bien la présence du réalisateur avec des personnages très profonds, mysterieux, intelligents, complexes etc.. Le film par sur le vieux cliché de la jeune et belle étudiante qui tombe amoureuse de son prof mais que cette idée soit importante dans le déroulement du film ce n'est pas le plus important. En effet ce qui vient perturber la vie de Abe ( J. Phoenix ) va l'amener à faire choix - plus ou moins mauvais selon les points de vue - et ce qui est intéressant ce ne sont pas les choix qu'il fait en eux memes, mais les impacts qu'ils ont sur la vie du protagoniste ou encore, la façon dont il les justifie. On suit donc " deux histoires " ; l'amour entre une étudiante et sont professeur et les choix et l'evolution du personnage principal. Le tout est très drole et les acteurs sont impressionnants, de son coté Joaquin Phoenix rend son personnage mysterieux, inaccessible et captivant et Emma Stone nous donne l'impression d'être le personnage, elle nous donne un réalisme assez incroyable grâce à son excellent jeux ( comme d'habitude d'ailleurs .. ). On a donc un bon Woody Allen avec deux acteurs dont le génie se rapproche de celui de la personne qui écrit cet article, le tout nous donne un film très intéressant et nous apporte plein de réflexions. A voir !
    BF2070
    BF2070

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 9 critiques

    4,0
    Ce dernier film de Woody Allen traite du sujet du hasard et de la coïncidence (ou hasard et synchronicité, thème cher à C . G. Jung) abordé dans ces cours par Abe Lucas, le nouveau professeur de philo de l’université de Providence (ce qui n’est pas un hasard) interprété par Joaquin Phenix, quadra dépressif et alcoolique, don Juan sans effort qui va trouver par hasard un sens à sa vie, non pas en raison de sa relation avec une jeune étudiante brillante (Emma Stone), ou d’une collègue plus âgée (Parker Posey), mais pour un autre motif irrationnel. Il est amusant de découvrir ce prof de philo qui essaie d’écrire sur Heidegger et le fascisme et qui en adopte la manière de régler de façon radicale les problèmes. Toute l’intrigue se déroule avec l’intervention du hasard et de la coïncidence, souvent de manière intelligente et subtile ( spoiler: il gagne à la loterie d’une fête foraine en choisissant le chiffre 17, qui s’avère être le chiffre de la chance en tarot « l’étoile », Emma choisit en lot une lampe torche qui va lui sauver la vie ), parfois moins ( spoiler: la scène de la roulette russe grossièrement amenée ). J’ai passé un bon moment avec ce film assez intelligent sans être prétentieux (on ne nous en met pas plein la vue avec des citations philosophiques) et des dialogues souvent percutants, marque de fabrique de Woody Allen.
    cataclop
    cataclop

    Suivre son activité Lire ses 7 critiques

    2,5
    Je l'ai vu il y a deux semaines et j'ai du mal à me souvenir de ce dont il parlait, j'ai du regarder le résumé pour faire ressurgir les images. Surtout Emma Stone. Tout est dit, je crois. Bref, j'ai connu de meilleurs Woody.
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 333 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    2,5
    Pile ou face... le hasard... en plus d'être au coeur du film, c'est aussi une manière de décrire la carrière de Woody Allen dont on aurait autant de chance de piocher une oeuvre de grande qualité, qu'une décevante, parmi sa faste filmographie. Malheureusement Irrational Man fait partie de cette seconde catégorie, comme une majorité des films du New-Yorkais depuis quelques années. À la manière d'un Clint Eastwood, Woody Allen ne prend guère de repos et continue de tourner au rythme d'un film par an et, après un passage mitigé en France avec Magic in the Moonlight, il retourne aux États-Unis, avec sa nouvelle muse Emma Stone, pour nous faire suivre la rencontre entre une étudiante et un professeur de philosophie dépressif. Si l'oeuvre se laisse regarder sans réel déplaisir, notamment grâce à un certain savoir-faire du metteur en scène d'Hannah et ses soeurs, elle n'en reste pas moins décevante et surtout assez vide de sens, sans aucune dimension particulière, sensation, émotion ou même matière à réfléchir. Le cinéaste puise dans sa propre filmographie, notamment le brillant Crimes et Délits, mais semble réciter une recette qu'il connaît par coeur sans grande passion, ni âme. Il brasse de nombreuses thématiques (l'existentialisme, le meurtre, la morale, l'amour etc) que l'on a déjà vu dans son cinéma, avec plus ou moins d'importances et de cynismes et servant une histoire, d'abord plutôt intéressante. Pourtant, et c'est là que le bât blesse vraiment, il peine à la rendre passionnante, à lui donner cette étincelle, force ou encore sensation que l'on trouvait dans, par exemple, Match Point, dont il se rapproche ici, notamment dans la seconde partie de l'oeuvre. C'est réellement dommage car l'approche même du film est plutôt intelligente et intéressante, Woody Allen souhaitant s'éloigner des films "cartes postales" pour se rapprocher justement d'un Crimes et Délits, mais s'en jamais atteindre la maestra qu'était la sienne à l'époque. Jusqu'au final, mal maitrisé et même grotesque lorsque l'on connaît la filmographie du New-Yorkais (Match Point semble à des années-lumières), il laisse ses acteurs réciter leurs textes sans grande passion, surtout une oubliable Emma Stone, alors que Joaquin Phoenix arrive-lui à donner une certaine consistance à son personnage. Là où l'oeuvre se révèle plutôt agréable, c'est dans la façon dont le réalisateur de Bananas se montre parfois imprévisible dans le développement de l'intrigue, voire même du personnage de Phoenix, ce mélange entre psychologie et polar qui, s'il se révèle parfois maladroit, se montre aussi imprévisible que par moments savoureux. Dommage donc que cela soit bien trop insuffisant pour sauver l'oeuvre de ses nombreux errements... Continuant de tourner au rythme d'un film par an, Woody Allen se montre, une fois de plus ces dernières années, décevant et livre une oeuvre récitée avec un certain savoir-faire mais sans passion, sensation, force ou émotion, se montrant même parfois maladroit et se rapprochant d'un Crimes et Délits sans jamais en atteindre le génie.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    2,0
    Le Woody Allen annuel est arrivé et la question est toujours la même : "alors, bon cru ou pas ?". Et le problème est qu'il y a toujours ceux qui y voient le meilleur film du maître depuis des lustres, et que d'autres y voient le plus décevant. Alors il n'y a pas le choix, il faut voir la chose pour se faire sa propre opinion, et pour moi "L'homme irrationnel" est une grosse déception, on est loin du très bon "Blue Jasmine". Woody Allen reprend des thèmes déjà exploités dans d'autres films - chose habituelle - et sa dimension comique pourtant affichée n'est perceptible que dans l'omniprésence d'une musique exaspérante. Ce qui devait être savoureux et intéressant est verbeux, ennuyeux et prévisible. Heureusement Joaquin Phoenix sauve un peu les meubles...
    Lucas C.
    Lucas C.

    Suivre son activité 4 abonnés Lire ses 12 critiques

    5,0
    L'homme irrationnel est intelligent, cynique et classe dans sa réalisation. Avec un retournement de situation le film surprend en son second acte et rend cette histoire très humaine en un sens.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top