Mon AlloCiné
    L'Homme irrationnel
    note moyenne
    3,6
    4764 notes dont 427 critiques
    4% (17 critiques)
    33% (139 critiques)
    37% (156 critiques)
    18% (76 critiques)
    7% (32 critiques)
    2% (7 critiques)
    Votre avis sur L'Homme irrationnel ?

    427 critiques spectateurs

    gferte
    gferte

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 21 octobre 2015
    Très bien écrit et joué avec du jazz en musique de fond. Un régal !
    camille504
    camille504

    Suivre son activité 2 abonnés Lire ses 21 critiques

    2,0
    Publiée le 21 octobre 2015
    Décevant : on s'ennuie et on n'y croit pas... Reste la musique ...Mais ça fait 2 étoiles c'est tout..
    Fabien F
    Fabien F

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,5
    Publiée le 20 octobre 2015
    La quantité est souvent l’antagoniste de la qualité. Mais il faut bien des exceptions à la règle et Woody Allen en est le parfait exemple. Même ses œuvres mineures sont toujours un plaisir à regarder. « L’Homme Irrationnel » est, une nouvelle fois, un pur joyau, passionnant du début jusqu’à la fin. Les ingrédients d’un bon film sont là : scénario intelligent, suspense entretenu, dialogues ciselés, musique agréable, photographie splendide et interprétation fabuleuse. On pourra reprocher au réalisateur de ne pas se renouveler, car son film réutilise les mêmes thèmes que ses précédents : triangles amoureux, un fond de meurtre, le vagabondage de classe sociale bourgeoise, le désir à l’encontre des conventions. Mais c’est pour cela aussi qu’on se régale, car le grain de sel apporté à chaque plan ou séquence au-delà des conventions fonctionne à merveille – notamment dans les petites séquences qui prennent aux tripes (la roulette russe, la réalisation de l’acte du philosophe, le final qu’on ne dévoilera pas), décuplé par un côté nonchalant délectable. Le film ressemble à un hybride entre le très théâtral et tragique « Match Point » et la pensée philosophique légère et fluide de « Magic In The Moonlight ». Un hybride qui n’atteint ni l’émotion de ce premier ni la magie du second, mais qui est suffisamment consistant (et c’est peu dire) pour qu’on puisse y trouver un grand plaisir. Du vrai, du grand, du beau cinéma.
    Patrick M.
    Patrick M.

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    Encore une fois, Woody écrit et réalise un film talentueux. Tel un funambule philosophe, qui maîtrise parfaitement, avec cynisme, avec jouissance, les thèmes qui perturbent nos esprits: la raison et l'intellect, face à la pulsion et l'éros, la franchise opposée au mensonge et l'inépuisable questionnement entre la vie et la mort. Allez voir cette gourmandise succulente ! Avec deux acteurs excellents et un suspense progressivement oppressant, jusqu'à la fin ...
    Tarantino87
    Tarantino87

    Suivre son activité 13 abonnés Lire ses 79 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    Ah que c'est bon surtout après avoir vu Aladin, Merci Mr Woody Allen d'avoir sauver ma journée cinéma ^^ Juste pas grand chose à dire à part un Casting de très haut Niveau et une mise en scène habile et très fluide. et pour conclure des scènes à mourir de rire tout le contraire de cette infâme Aladin.
    ariane.31
    ariane.31

    Suivre son activité 8 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    J ai adoré du bon Woody Allen. super scenario excellent acteur je recommande
    alain-92
    alain-92

    Suivre son activité 240 abonnés Lire ses 837 critiques

    3,5
    Publiée le 20 octobre 2015
    "Je crois ferme dans le caractère totalement aléatoire et futile de l’existence" déclare Woody Allen. Partant de cette déclaration ce dernier long-métrage n'étonnera pas vraiment et n'apportera aucun bouleversement majeur dans l'œuvre du cinéaste. La trame reste fidèle à celle qu'il affectionne particulièrement et ne manquera pas de satisfaire ses admirateurs. Le scénario est habile et parfaitement construit. Les dialogues, toujours excellents sont souvent acerbes. Ils servent magnifiquement le propos. Des voix off ne semblent, toutefois, pas indispensables. Tous les personnages émettent des points de vue, font des suppositions qui divergent radicalement mais qui, toutes mélangées, nous rapprochent du principal protagoniste. Je retiens un face à face entre Joaquin Phoenix et Parker Posey. Dès ce moment, le film passe de la comédie pure pour virer dans une forme d'humour noir qui ne manquera pas d'étonner. La photographie du fidèle Darius Khondji reste toujours la même, belle et mordorée. La bande-son confirme l'attrait du cinéaste pour le jazz. Parker Posey trop rare sur nos écrans est parfaite. Le couple formé par Joaquin Phoenix et Emma Stone fonctionne à merveille. Fidèle à lui-même, Woody Allen n'impose rien mais signe un nouveau film que l'on découvre avec une certaine délectation.
    Remy S
    Remy S

    Suivre son activité 61 abonnés Lire ses 24 critiques

    3,5
    Publiée le 20 octobre 2015
    Un Woody Allen c'est plus qu'un film c'est une institution, une tradition même On regarde un Woody Allen avec passion tel on déguste un grand cru, il peut varie selon les goûts Parfois amer, Parfois Liquoreux et sucré Parfois Fruité Un mélange de saveurs... Woody nous plonge dans un univers philosophique à la fois drôle, intriguant, passionnel, psychologique, et voir même psychotique Bravo
    Laura Z.
    Laura Z.

    Suivre son activité 10 abonnés

    1,5
    Publiée le 9 novembre 2015
    Woody Allen se vautre dans la facilité et la répétition de ses précédents films. Superficiel, on reste purement extérieur aux personnages dépeints grossièrement, peu réalistes. Dialogues sans intérêt. Quand on connaît la faible prétention de Woody Allen (saisir des thèmes profonds pour en faire de la comédie en surface), on n'a pas envie d'être trop méchant avec lui, mais quand même, déception.
    ymauss
    ymauss

    Suivre son activité Lire ses 38 critiques

    4,0
    Publiée le 20 octobre 2015
    Un bon Woody Allen. On ne s'ennuie pas bien que le personnage principal soit très dépressif dans la prmière moitié du film. Ambiance originale et plaisante;
    Alexis C.
    Alexis C.

    Suivre son activité

    4,5
    Publiée le 20 octobre 2015
    Je ne connais pas très bien la filmographie de Woody Allen,mais j'ai adoré le peu que j'ai pu voir. J'attendais donc avec impatience mon rendez vous annuel avec le réalisateur. au final ce film me comble encore une fois,les personnages sont très travaillé notamment le professeur de philo cynique au possible.L'oeuvre jouit d'une mise en scène brillante, d'acteur exceptionnelle et d'un scénario qui vous questionne sur la vrai nature des gens.Malgré cela quand je vois l'homme irrationnel je ne peux pas m’empêcher de trouver des similarités assez énorme avec le rêve de Cassandre spoiler: Je ne sais pas ce qu'a voulu accomplir le réalisateur,peut être voulait il juste revoir son film d'une autre manière,mais pourquoi en arriver alors au même dénouement final.Seul la perception des personnages face a cet Evénement change. en effet la ou Ewan Mcgregor et Colin Farell dans le rêve de Cassandre tuaient par nécessité,ce qui je rappelle aura détruit psychologiquement un des deux frères et contraint l'autre a régler le problème de façon assez radical. le personnage de Joaquin Phoenyx agit seul et cet acte lui permet de prendre son pied de se relancer dans la vie.Et face a ce film je ne peu m’empêcher de me poser certaines question Était il nécessaire de refaire un film juste pour y trouver une psychologie différentes? Et n'ayant vu que très peu de ce qu'a fait Woody Allen, est ce une habitude pour lui de refaire ces films pour apporter une vision différentes?
    Fabienne p
    Fabienne p

    Suivre son activité

    3,5
    Publiée le 19 octobre 2015
    Très bon woody Allen ! un bon moment de cinéma. des dialogues percutants !
    Flaw 70
    Flaw 70

    Suivre son activité 226 abonnés Lire ses 98 critiques

    5,0
    Publiée le 19 octobre 2015
    Woody Allen est un cinéaste intelligent qui eu un début de carrière novateur peuplés de comédies de mœurs féroces et inventives devenant un artiste culte et indispensable. Néanmoins je n'ai jamais été un grand fan du monsieur et de son style parfois bien trop prétentieux. Ses dernières œuvres étant d'ailleurs des films complaisants, paresseux et tournant très vite en rond, Allen n'ayant pas réalisé de films digne de ce nom depuis Match Point en 2005. Le revoilà donc avec son film annuel, maintenant aucune années ne passent sans avoir son Woody Allen, et comme chaque années ses fans attendent un miracle pour le voir revenir au sommet de sa forme. Muni d'un casting encore une fois prestigieux, Allen est-il en bonne voie pour bousculer l'ordre établi ? A première vue on pourrait dire que non, Allen fait du Allen, à savoir une comédie existentialiste très romancée. Néanmoins il ne faudra pas longtemps pour ce rendre compte qu'un petit quelque chose à changé, ici Allen est en mode mineur apprenant ce qu'est la mesure. Car même si il bâtit toujours une oeuvre quelque peu prétentieuse à travers les leçons de vies exposé à travers son personnage masculin mais ici il nuance son propos au travers de son personnage féminin qui apporte plus d'humanité et de retenue. Cette conversation philosophique entre les deux personnages devenant alors tout de suite plus passionnante et universelle. Le personnage féminin à par contre une conception de la vie moins intéressante, plus rationnelle alors que dans les perceptions de la vie et de la mort de son personnage masculin, qui trouble l'ordre de la bien-pensance, le film expose des idées novatrices, terrifiantes et surtout loin d'être entièrement fausse. Le crime est-il le seul moyen de s'extirper de la monotonie de la vie et y reprendre goût ? Autour de cette réflexion Allen revisite son Crimes et Délits en plus cynique et virtuose. Car ici tout est d'une virtuosité sans pareil, alors que le personnage principal parle d'une vie qui n'a pas de sens, on se retrouve ici au sens obscur de la vie et de son ironie diablement savoureuse. Le film devenant d'une noirceur terrible et vertigineuse lors de la deuxième partie du récit utilisant de manière brillante et subtile des setups/payoffs que l'on ne voit pas venir et qui nous frappe de plein fouet lorsqu'ils sont mis à utilisation lors d'un final intelligent et très drôle. Même les voix-off des personnages qui peuvent être des artifices gênants la narration sont ici habilement employées entretenant les deux visions différentes d'un même monde et entretenant aussi le mystère du film. Le scénario ne laisse au final rien au hasard, tout est admirablement pensé et de cette maîtrise presque diabolique Allen alimente la force méta de son oeuvre qui fait écho même avec la vie. Elle se montre courte, intense mais aussi insondable et pleines de surprises ainsi que de noirceur. L'ensemble est soutenu par un casting absolument parfait et très attachant. Le duo Joaquin Phoenix et Emma Stone fonctionne à merveille. Elle se montre lumineuse et expose tout son talent avec justesse dans une prestation complexe qui brasse beaucoup d'émotions. Elle s'impose comme la nouvelle muse de Woody Allen et sert admirablement son film par sa prestance et son charisme. Joaquin Phoenix n'est pas en reste non plus, dominant le récit par l'intensité de son charisme et la force de son jeu. Il est comme à son habitude magnétique, juste et brillant. Pour ce qui est de la mise en scène, ici aussi Woody Allen est en mode mineur mais cela sert plutôt bien le propos du film. Il mise sur une réalisation classique et linéaire reflétant les banalités de la vie, l'ensemble étant très maîtrisé et disposant de quelques plans assez ingénieux. Il est au plus près de ses personnages et retranscrit avec délicatesse leurs tourments quotidiens évitant l’esbroufe. Au final l'aspect impersonnelle de la mise en scène ne dérange pas et sert admirablement le film, surtout que la photographie offre quelques beaux panoramas et que la musique se montre habile et entraînante. En conclusion Irrational Man est un film brillant et admirable qui fait revenir le bon vieux Woody Allen en grâce, qui signe ici ce qui est probablement une de ses meilleurs œuvres. Certes il ne réinvente pas son style et il ne change pas drastiquement son cinéma mais il pose un regard nouveau sur sa propre carrière, faisant un best off de ses meilleurs films, la prétention en moins et la mesure en plus. Beaucoup verrons donc un Allen en mode mineur mais au final c'est ce qui fait la principale force de ce film. Il est génialement écrit, bien mis en scène et parfaitement joué tout en étant une oeuvre parfaitement cohérente et lourde de sens, tout est ici intelligemment pensé. Il semblerait donc bien que Woody Allen vient de signer un petit chef d'oeuvre ou assurément un grand petit film.
    ferdinand75
    ferdinand75

    Suivre son activité 70 abonnés Lire ses 1 162 critiques

    3,0
    Publiée le 19 octobre 2015
    Un cru moyen pour ce nouvel opus. L'intrigue est un peu longue à démarrer, de fait la première moitié du film est un peu longue , il ne se passe pas grand chose, beaucoup de dialogues ,on oserait presque dire beaucoup de verbiage. On aborde des thèmes philosophiques, évidemment puisque le héros est prof de philo. Et puis le fameux dilemme de la notion de bien et de mal. Qu'est-ce qui fait qu'un acte est bien ou mal, fallait -il par exemple assassiner Hitler , ou plus modestement se débarrasser d'un juge corrompu? Un crime peut-il être juste ?. Un vieux théorème intéressant et là Allen s'en tire très bien. On retrouve un peu l'esprit et la forme du livre de Dona Tart " le Maître des illusions". Des intello confrontés à des choix exsitentiels. La deuxième moitié du film s'accélère, l'intrigue se complique et là c'est Emma Stone qui tire son épingle du jeu. Elle est absolument formidable et joue vraiment très bien. C'est elle qui donne de la consistence au film, par sa prise de position atypique. On y croit , elle nous bluffe , du grand art, et le film retrouve sur ses 20 dernières minutes les hauteurs de "Match Point", avec l'intervention du hasard et de la destinée par une petite lampe de poche, pourtant donnée avec beaucoup d' amour. C'est très malin, c'est du pur Woody Allen , et on se régale.
    joelle g
    joelle g

    Suivre son activité 20 abonnés Lire ses 369 critiques

    3,0
    Publiée le 19 octobre 2015
    woody Allen fait du Woody Allen ....c'est donc toujours des dialogues jouissifs , abordant des sujets philosophiques sur l'existence , la vie , la mort , l'amour évidemment...... De bons acteurs convaincants .....essayant de répondre à la question ...comment donner un sens à sa vie ? Début du film un peu longuet et une fin précipitée et bâclée ...dommage ...
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top