Mon AlloCiné
    L'Homme irrationnel
    note moyenne
    3,6
    4763 notes dont 427 critiques
    4% (17 critiques)
    33% (139 critiques)
    37% (156 critiques)
    18% (76 critiques)
    7% (32 critiques)
    2% (7 critiques)
    Votre avis sur L'Homme irrationnel ?

    427 critiques spectateurs

    ZAR4TH0USTRA
    ZAR4TH0USTRA

    Suivre son activité 3 abonnés Lire sa critique

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2016
    J'ai beaucoup aimé ce film, déjà pour Joaquim Phoenix que j'ai toujours trouvé énorme, ensuite pour la mise en scène qui est très bonne n'étant pourtant pas très friand des Woody Allen de base. La B.O aussi est cool, ambiance piano jazz. Mon seul regret: je lui aurais sincèrement mis 5 étoiles si il avait spoiler: réussi à tuer la fille à la fin, pas très moral peut-être mais beaucoup plus logique pour moi, puis sérieusement vous supportez sa réaction quand elle découvre tout vous ?
    Damien H
    Damien H

    Suivre son activité Lire ses 19 critiques

    3,5
    Publiée le 20 janvier 2016
    Un bon Woody Allen, même si on est pas au niveau de "Match point" qui reste la référence en matière de thriller dans l'oeuvre du cinéaste. Les acteurs sont très bon et la réalisation est impeccable. L'ensemble se regarde avec plaisir, mais rien de marquant ou d'inoubliable dans ce film.
    Laurent U.
    Laurent U.

    Suivre son activité Lire ses 2 critiques

    4,5
    Publiée le 20 janvier 2016
    Le nouveau Woody Allen fait partie d’un rituel annuel incontournable, ceci presque toujours accompagné du même jugement thétique : sera-t-il en bas ou en haut de la « barre » ? Mais pour tout fan modéré, c’est toujours un délice. Ce qui change, c’est l’intensité de sucre. A ce titre, Irrational Man remplit son rôle, d’autant plus qu’après Magic in the Moonlight, Emma Stone répond encore présent : excellent choix. Après ses trois expériences fantaisistes et plus que discutables (Inherent Vice, Her, The Immigrant), Joaquin Phoenix se refait une petite santé devant la caméra de l’un des piliers de la comédie de mœurs. Encore une fois, les questions existentielles sont disséminées généreusement tout le long du film. Les scènes incontournables à la Wood Allen sont également toujours présentes. La réelle question sujette à débat serait le titre du film : Irrational Man pour un personnage sensé représenter tout le contraire ?
    Pascal I
    Pascal I

    Suivre son activité 99 abonnés Lire ses 2 391 critiques

    2,0
    Publiée le 19 janvier 2016
    Un film sans age avec un scénario maintes fois traité. Un décryptage psychologique assez réussi et des interprétations réussies ne résistent pas à un certain ennui tout le long. Film insipide et sans prétention. 2/5 !!!
    dolphinus31
    dolphinus31

    Suivre son activité 1 abonné Lire ses 9 critiques

    4,5
    Publiée le 19 janvier 2016
    Un excellent Woody Allen .. On se regale, autour d'une enquête policière et d'un meurtre improbable. Les acteurs sont excellents.
    Philippe P.
    Philippe P.

    Suivre son activité 5 abonnés Lire ses 3 critiques

    1,5
    Publiée le 19 janvier 2016
    Intrigue simpliste et irréaliste, nous sommes très loin de la finesse et la qualité de Match Point. Phoenix fait son boulot mais on sent qu'il n'y croit pas. Très décevant.
    NewBoorn
    NewBoorn

    Suivre son activité 37 abonnés Lire ses 295 critiques

    3,5
    Publiée le 19 janvier 2016
    Le dernier Woody Allen fascine à défaut de prendre réellement de l'ampleur. Plus intéressant mais aussi moins léger que le précédent "Magic in the Moonlight", "L'homme irrationnel" se regarde non seulement pour le basculement qu'il opère de façon inattendue, mais aussi (et surtout) pour, encore une fois, la performance de Joaquin Phoenix, qui semble né pour interpréter ce professeur de philo torturé et si mystérieux.
    sonialu
    sonialu

    Suivre son activité Lire ses 21 critiques

    4,0
    Publiée le 20 janvier 2016
    Bon film de Woody Allen, un thriller philosophique Joachim Phoenix très bon acteur, on passe un bon moment, et une fin inattendue on ne s'y attend pas du tout j ai adoré
    patoz m
    patoz m

    Suivre son activité Lire ses 4 critiques

    4,0
    Publiée le 19 janvier 2016
    un film qui explore le côté obscure de la naturr humaine, nos envies, l'amour. super casting. à voir
    Philippe Quintreau
    Philippe Quintreau

    Suivre son activité

    2,5
    Publiée le 19 janvier 2016
    Petit scénario, mise en scène hypnotique, acteurs sous exploités... Et l'image de fin vient entériner notre déception. Woody would... but he didn't. PEQ
    X r
    X r

    Suivre son activité 13 abonnés

    3,5
    Publiée le 5 janvier 2016
    Un titre en forme de pléonasme pour le dernier Woody Allen avec lequel j’avais pris congés en Espagne après le brulant Vicky Christina Barcelona. C’est avec plaisir que je retrouve le New-yorkais et sa nouvelle muse Emma Stone, ici accompagnée de Joaquim Phoenix. Un pitch assez simple, Abe (Joaquim Phoenix) débarque sur le campus de l’université de Newport en qualité de professeur de philosophie avec une réputation sulfureuse d’aventurier séducteur. Le bonhomme étant surtout fortement imbibé du soir au matin et vice versa et passablement dépressif. En à peine quelques jours sa voisine Rita (Parker Posey), une professeur de chimie nymphomane est collé à ses basques. Mais c’est avec Jill (Emma Stone) que le ventripotent Abe passe le plus clair de ses journées, à raconter ses exploits passés ce qui a pour effet de séduire la jeune fille qui s’éloigne inexorablement de son petit ami Roy (Jamie Blackley). spoiler: Après avoir surpris une discussion dans un café, Abe décide subitement l’élaboration d’un plan pour assassiner un juge ce qui lui redonne la joie de vivre. spoiler: Oui l’homme est irrationnel, jonglant avec ses émotions, passant comme l’éclair de l’état d’alcoolique mélancolique à celui de comploteur satisfait, de l’amant impuissant au tendre étalon. Woody Allen nous fait passer en une heure et demie une douce année universitaire avec la légèreté d’un duo sympathique sans être brillant. On ne s’ennuie pas une minute et les thèmes relationnels comme le trio ou l’attirance prof/élève chers au réalisateur sont évoqués sans malice. Bref un bon cru pour le Woody Allen 2015, à consommer comme à son habitude sans modération.
    kibruk
    kibruk

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 1 332 critiques

    2,0
    Publiée le 17 janvier 2016
    Le Woody Allen annuel est arrivé et la question est toujours la même : "alors, bon cru ou pas ?". Et le problème est qu'il y a toujours ceux qui y voient le meilleur film du maître depuis des lustres, et que d'autres y voient le plus décevant. Alors il n'y a pas le choix, il faut voir la chose pour se faire sa propre opinion, et pour moi "L'homme irrationnel" est une grosse déception, on est loin du très bon "Blue Jasmine". Woody Allen reprend des thèmes déjà exploités dans d'autres films - chose habituelle - et sa dimension comique pourtant affichée n'est perceptible que dans l'omniprésence d'une musique exaspérante. Ce qui devait être savoureux et intéressant est verbeux, ennuyeux et prévisible. Heureusement Joaquin Phoenix sauve un peu les meubles...
    Benjamin A
    Benjamin A

    Suivre son activité 335 abonnés Lire ses 1 055 critiques

    2,5
    Publiée le 16 janvier 2016
    Pile ou face... le hasard... en plus d'être au coeur du film, c'est aussi une manière de décrire la carrière de Woody Allen dont on aurait autant de chance de piocher une oeuvre de grande qualité, qu'une décevante, parmi sa faste filmographie. Malheureusement Irrational Man fait partie de cette seconde catégorie, comme une majorité des films du New-Yorkais depuis quelques années. À la manière d'un Clint Eastwood, Woody Allen ne prend guère de repos et continue de tourner au rythme d'un film par an et, après un passage mitigé en France avec Magic in the Moonlight, il retourne aux États-Unis, avec sa nouvelle muse Emma Stone, pour nous faire suivre la rencontre entre une étudiante et un professeur de philosophie dépressif. Si l'oeuvre se laisse regarder sans réel déplaisir, notamment grâce à un certain savoir-faire du metteur en scène d'Hannah et ses soeurs, elle n'en reste pas moins décevante et surtout assez vide de sens, sans aucune dimension particulière, sensation, émotion ou même matière à réfléchir. Le cinéaste puise dans sa propre filmographie, notamment le brillant Crimes et Délits, mais semble réciter une recette qu'il connaît par coeur sans grande passion, ni âme. Il brasse de nombreuses thématiques (l'existentialisme, le meurtre, la morale, l'amour etc) que l'on a déjà vu dans son cinéma, avec plus ou moins d'importances et de cynismes et servant une histoire, d'abord plutôt intéressante. Pourtant, et c'est là que le bât blesse vraiment, il peine à la rendre passionnante, à lui donner cette étincelle, force ou encore sensation que l'on trouvait dans, par exemple, Match Point, dont il se rapproche ici, notamment dans la seconde partie de l'oeuvre. C'est réellement dommage car l'approche même du film est plutôt intelligente et intéressante, Woody Allen souhaitant s'éloigner des films "cartes postales" pour se rapprocher justement d'un Crimes et Délits, mais s'en jamais atteindre la maestra qu'était la sienne à l'époque. Jusqu'au final, mal maitrisé et même grotesque lorsque l'on connaît la filmographie du New-Yorkais (Match Point semble à des années-lumières), il laisse ses acteurs réciter leurs textes sans grande passion, surtout une oubliable Emma Stone, alors que Joaquin Phoenix arrive-lui à donner une certaine consistance à son personnage. Là où l'oeuvre se révèle plutôt agréable, c'est dans la façon dont le réalisateur de Bananas se montre parfois imprévisible dans le développement de l'intrigue, voire même du personnage de Phoenix, ce mélange entre psychologie et polar qui, s'il se révèle parfois maladroit, se montre aussi imprévisible que par moments savoureux. Dommage donc que cela soit bien trop insuffisant pour sauver l'oeuvre de ses nombreux errements... Continuant de tourner au rythme d'un film par an, Woody Allen se montre, une fois de plus ces dernières années, décevant et livre une oeuvre récitée avec un certain savoir-faire mais sans passion, sensation, force ou émotion, se montrant même parfois maladroit et se rapprochant d'un Crimes et Délits sans jamais en atteindre le génie.
    Elthib7
    Elthib7

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 572 critiques

    3,5
    Publiée le 16 janvier 2016
    D'habitude je suis pas fan des films de Woody Allen mais j'avoue que celui-la j'ai bien aimé, l'histoire est originale et les acteurs jouent bien (Joaquin Phoenix parfait dans son rôle de prof de philo psychopathe) et puis le dénouement est assez drôle! 3,5/5
    Jadeliro
    Jadeliro

    Suivre son activité 10 abonnés Lire ses 610 critiques

    3,5
    Publiée le 16 janvier 2016
    Ceux qui ont aimé ce que Woody Allen a fait ces dernières années se réjouiront de ce film qui, s'il démarre lentement et sur un ton quelque peu déprimant, trouve son rythme par la suite. Le scénario est teinté des thèmes chers à Allen et de cette fatalité tragi-comique qu'il maîtrise si bien. Emma Stone est excellente comme à l'habitude, mais Joachim Phoenix n'est pas à son meilleur dans ce film car il n'arrive tout simplement pas à rendre crédible la métamorphose subite de son personnage. C'est tout de même un bon moment de cinéma.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top