Mon AlloCiné
American Honey
Séances
Bandes-annonces
Casting
Critiques spectateurs
Critiques presse
Photos
VOD
Blu-Ray, DVD
Musique
Secrets de tournage
Box Office
Récompenses
Films similaires
News
Anecdotes, potins, actus, voire secrets inavouables autour de "American Honey" et de son tournage !

Récompense prestigieuse

American Honey a obtenu le Prix du Jury lors du 69e Festival de Cannes.

Genèse

American Honey est le premier long-métrage d'Andrea Arnold réalisé aux États-Unis. La réalisatrice britannique s'est inspirée de sa propre expérience pour narrer l'histoire de la jeune Star, ainsi que d'un article du New York Times, paru en 2007, consacré aux vendeurs de magazines itinérants. Fascinée par cette sous-culture, elle a même partagé le quotidien de l'un de ces groupes.

Casting sauvage

La réalisatrice Andrea Arnold voulait travailler en majorité avec de jeunes acteurs non-professionnels. Toujours attentive aux gens qu'elle croisait, elle pouvait mener des auditions improvisées n'importe où en fonction de ses rencontres. Elle a ainsi sillonné, avec ses directeurs de casting, les routes de huit états à l'occasion  de plusieurs voyages étalés sur une année. "J’allais m’asseoir sur la plage et je regardais les milliers d’adolescents qui passaient. On a carrément fait des séances de casting sur le parking de Walmart.", commente la cinéaste. Sur les quinze personnes choisies, onze n’avaient jamais joué.

Jeu dangereux

Shia LaBeouf s'est blessé sur le tournage à l'occasion d'une cascade, qui consistait à faire passer sa tête à travers une vitre. L'acteur s'en est tiré avec des points de suture à la main et sur la tête.

Que la lumière soit

Andrea Arnold a tourné American Honey principalement à la lumière naturelle. Sur chaque lieu de tournage, l’équipe s’installait dans un motel en bord de route. La réalisatrice souhaitait éviter tout installation moderne généralement employée pour un tournage. Tout devait être le plus naturel possible.

Bande-son

La bande originale de American Honey est composée de chansons de country, de morceaux de trap et autres morceaux choisis par la réalisatrice avec l'accord des jeunes acteurs.

Pour de vrai

Pour recréer avec le plus d'authenticité possible l'ambiance d'American Honey, l’équipe du film a effectué un véritable road trip dans le Midwest américain, avec le moins de techniciens possible. "On s’était promis qu’on ne dormirait que dans des motels peu onéreux, qu’on ne se déplacerait que sur la route et pas en avion, et qu’on engagerait le plus possible de figurants sur place", explique le producteur Lars Knudsen. L’équipe a ainsi sillonné les routes pendant 56 jours (tournage, repos et jours de voyage inclus).

Dans l'ordre

American Honey a été tourné en respectant une certaine continuité, afin de permettre aux acteurs inexpérimentés de ressentir avec plus de justesse la progression de leur personnage et de leur laisser le temps d'apprendre à se connaître.

Tatouages en série

Au cours du tournage d'American Honey, Shia LaBeouf s'est fait faire pas moins de douze tatouages.

Méprise

Sasha Lane a été repérée en Floride pendant le spring break. Alors étudiante, la jeune fille pensait d'abord être approchée pour jouer dans un film pornographique... Une autre actrice devait à l'origine jouer Star, mais elle a quitté le projet deux semaines avant le début du tournage.
Les secrets de tournage des films les plus populaires lors des 30 derniers jours
  • Baywatch - Alerte à Malibu (2017)
  • Bad Buzz (2017)
  • Les Ex (2016)
  • Transformers: The Last Knight (2017)
  • Le Manoir (2016)
  • Wonder Woman (2017)
  • La Momie (2017)
  • Everything, Everything (2017)
  • Ce qui nous lie (2017)
  • Ava (2017)
  • K.O. (2017)
  • Le Grand Méchant Renard et autres contes (2016)
  • Pirates des Caraïbes : la Vengeance de Salazar (2017)
  • Le Roi Arthur: La Légende d'Excalibur (2017)
  • Retour à Montauk (2017)
  • The Last Girl – Celle qui a tous les dons (2016)
  • Rock'n Roll (2016)
  • Marie-Francine (2016)
  • HHhH (2016)
  • Spider-Man: Homecoming (2017)
Back to Top