Notez des films
Mon AlloCiné
    Galveston
    note moyenne
    3,2
    587 notes dont 69 critiques
    répartition des 69 critiques par note
    3 critiques
    20 critiques
    25 critiques
    13 critiques
    7 critiques
    1 critique
    Votre avis sur Galveston ?

    69 critiques spectateurs

    Marc T.
    Marc T.

    Suivre son activité 131 abonnés Lire ses 432 critiques

    4,5
    Publiée le 24 avril 2020
    Un film noir et bouleversant, d'une grande intensité, je ne pensais pas Mélanie Laurent capable d'une telle réalisation, de plus en terres US pour la première fois de sa carrière de réalisatrice. Galveston sait se poser, ce n'est pas un road trip à 200 à l'heure, il prend des pauses pour appuyer la détresse de chaque personnage. Ben Foster est impressionnant de sincérité dans son rôle d'homme abattu, usé, ne luttant même plus contre sa maladie. Quant à Elle Fanning, elle est rayonnante et bouleversante dans son rôle de femme meurtrie par un passé douloureux. Et pour couronner le tout, c'est visuellement très réussi en terme de photo et de colorimétrie. J'ai vraiment bien fait de le visionner avec un apriori négatif (je sentais le film indé chiant), car à la finale j'ai profondément aimé, merci Mélanie.
    benoitG80
    benoitG80

    Suivre son activité 2658 abonnés Lire ses 1 411 critiques

    4,0
    Publiée le 13 octobre 2018
    Avec « Galveston », Mélanie Laurent signe un polar noir qui va bien au-delà ! Un film dont la sensibilité humaine est formidablement décrite, analysée et même décortiquée, en dépassant ainsi tous les codes du genre du thriller habituel, même si ici il s’apparente aussi à un véritable road movie. Tout est dans la présence de ce duo incroyable que compose Ben Foster et Elle Fanning. Deux êtres que tout oppose ou presque, l’un est méfiant et sombre, tandis que l’autre est candide et légère, soit un loup et une biche qui vont se découvrir et s’apprivoiser dans la plus grande misère, la plus grande des détresses... Deux abandonnés de la vie, deux déshérités qui vont faire un bout de chemin ensemble et apprendre à se connaître alors que tous les démons du passé sont prêts à les rattraper à tout instant ! Mais aussi ces deux âmes écorchées vives et plus que perfectibles, vont bon gré mal gré, se soutenir l’un l’autre, à travers cette cavale sans nom où quelques-uns se placeront tout de même en protecteurs pour la petite Tiphany qui les accompagne. On découvre alors ce duo devenu trio, petit à petit et d’un autre œil au fur et à mesure de cette fuite en avant, où l’émotion gagne du terrain de plus en plus pour ne plus nous lâcher. L’urgence de Roy malade se confronte alors à l’insouciance et à la jeunesse de Rocky pour qui tout espoir dans ce bas monde est encore permis ! Le spectateur y croit d’ailleurs aussi dur comme fer, mais la cinéaste n’a pas dit son dernier mot pour autant... Mélanie Laurent a su en effet insuffler à cette histoire tragique beaucoup de délicatesse, de sensibilité en observant et décrivant ces personnages comme il n’est pas si courant de le voir au cinéma, ce qui dégage un univers très réaliste d’une grande profondeur, qui va nous toucher de plein fouet doucement et sans prévenir ! La petite lumière finale, par son côté inattendu et espéré, va enfin ouvrir de nouveaux horizons, comme si ce terrible ouragan annoncé, allait emporter avec lui toute la partie obscure de ce malheureux croisement de destins ! Un film sincère et très abouti, doublé d’une grande humanité qui enfin ne fait pas semblant...
    dominique P.
    dominique P.

    Suivre son activité 565 abonnés Lire ses 2 027 critiques

    3,5
    Publiée le 12 octobre 2018
    J'avais beaucoup apprécié les deux précédents film de la réalisatrice. Et la bande annonce de ce film là m'a plu. Je me faisais une joie de le voir, d'autant que j'adore les road movies, surtout ceux qui se passent aux USA. Il est classé dans la catégorie "policier" mais pour moi c'est davantage un road movie. Au final, je reconnais que ce film est bien et surtout particulièrement émouvant à la fin. Cependant, ce qui gâche un peu le film c'est une certaine banalité, un peu trop de lenteur et des clichés. Cela dit, c'est un film intéressant à voir dans l'ensemble.
    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    Suivre son activité 272 abonnés Lire ses 845 critiques

    4,0
    Publiée le 10 octobre 2018
    En écourtant au maximum son introduction, la réalisatrice permet de rentrer plus rapidement dans la détresse de ce duo perdu, à la recherche d’un avenir qu’elle ne pense pas avoir, qu’il ne pense plus avoir. Chacun va ainsi veiller sur l’autre et y trouver une raison de vivre, même infime. Des êtres brisés, à fleur de peau, que la cinéaste met parfaitement en lumière avec une caméra qui ne lâche jamais ses personnages, alternant entre intimité et timidité lorsque les sentiments ont besoin d’espace pour exister.
    Alice025
    Alice025

    Suivre son activité 689 abonnés Lire ses 982 critiques

    3,5
    Publiée le 2 septembre 2018
    Le résumé du film ne me tentait pas des masses, ayant le sentiment d'un air de déjà-vu, et pourtant au fur et à mesure, l'histoire m'a conquise. Ben Foster et Elle Fanning vont donc faire un saut dans la ville de Galveston afin de se cacher. Mis à part les dix premières minutes, l'histoire démarre très doucement. Peu à peu, on va commencer à s'attacher aux personnages, vivant leurs « airs de vacances », jusqu'au final brutal, surprenant et émouvant. C'est pour moi un film qui commence moyennement mais monte crescendo jusqu'aux dernières minutes. Il vaut mieux ce système que l'inverse. Une première approche de Mélanie Laurent aux Etats-Unis qui est encourageante. cinephile-critique.over-blog.com
    zorro50
    zorro50

    Suivre son activité 84 abonnés Lire ses 217 critiques

    3,5
    Publiée le 11 octobre 2018
    Bien que ce film manque singulièrement de limpidité, je dois reconnaitre que c’est quand même un bon film. Ben Foster y est magistral et vaut le déplacement à lui seul. Le scénario est cohérent et les interprètes sont suffisamment convaincants pour rendre l’histoire attachante
    jeff21
    jeff21

    Suivre son activité 40 abonnés Lire ses 295 critiques

    4,0
    Publiée le 4 octobre 2018
    Mélanie Laurent continue de nous surprendre agréablement avec cette fois une réalisation américaine. Un film noir, très noir, de genre, et des acteurs particulièrement brillants. Il ne s'agit pas d'un simple film policier mais davantage d'un coup de projecteur sur un drame touchant enfants et ado. Beaucoup d'émotions donc pour cette merveille dont on découvre le dénouement au fur et à mesure.
    VILLE.G
    VILLE.G

    Suivre son activité 23 abonnés Lire ses 442 critiques

    4,0
    Publiée le 13 octobre 2018
    Dur et sombre, mais bourré d’émotion. Des moments forts et de très belles images. Un film qu’on n’oublie pas.
    Greg A.
    Greg A.

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 456 critiques

    3,5
    Publiée le 17 octobre 2018
    Galveston est l'histoire d'une cavale , mais avant tout la rencontre de deux inconnues écorchés par la vie . Les deux acteurs sont vraiment très convaincant et la force du film repose vraiment sur ce couple et sur son scénario assez dramatique ; une belle surprise 14/20
    Carlos Stins
    Carlos Stins

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 657 critiques

    3,0
    Publiée le 11 octobre 2018
    Après quelques films remarqués en France, il me semblait logique de voir Mélanie Laurent réaliser son prochain film de l’autre côté de l’Atlantique tant sa mise en scène rappelle fortement le cinéma indépendant américain. Ce road-movie bien à l’américaine paraissait être le projet idéal pour la jeune réalisatrice mais je dois dire que « Galveston » ne m’a que moyennement convaincu. Après une introduction bâclée, mise en scène de manière expéditive sans le moindre panache, j’ai crains le pire avant d’être finalement emporté par le film après ces quarante minute laborieuses. Je dois avouer que j’ai un faible pour ce genre d’histoire et le scénario, si convenu voir cliché soit-il, est parvenu à m’embarquer pendant la majeur partie de l’œuvre. Je me suis attaché aux personnages et même la réalisation de Mélanie Laurent, avec laquelle j’ai habituellement du mal, a su m’emballer par moments. Je dis par moments car je trouve à titre personnel que la cinéaste française manque encore de personnalité, les références sont trop visibles et les effets de mise en scène parfois usés et rarement surprenants. « Galveston » est à mon sens bourré de petits défauts mais également pétri de qualités et de bonnes intentions à l’image de la direction de la photographie et surtout du casting, le duo Ben Forster/Elle Fanning m’ayant pleinement convaincu. Si je ne peux m’empêcher d’être un peu déçu devant « Galveston » qui n’est pas la grande œuvre que l’on pouvait espéré, j’ai pris tout de même plaisir à le visionner et je reste persuadé qu’il ne manque qu’un peu de maturité au cinéma de Mélanie Laurent pour que celle-ci s’impose définitivement comme une incontournable du paysage cinématographique français.
    Min S
    Min S

    Suivre son activité 29 abonnés Lire ses 280 critiques

    1,5
    Publiée le 16 octobre 2018
    L’affiche et la description m’ont trop donné envie d’aller voir ce film mais ça a été une grande déception.... le scénario est hyper mauvais, la mise en scène complètement incohérente, l’ambiance est là mais c’est un vrai film amateur que pour moi n’a pas ça place dans le grand écran . 👎�😕
    anonyme
    Un visiteur
    1,5
    Publiée le 14 octobre 2018
    ouhlà je suis tombée dans le piège. On veut se la jouer réal indé avec son road trip sauvage... c'est caricatural, une série de clichés copiés à gauche et à droite du cinéma américain depuis easy rider jusqu'aux frères cohen, à éviter
    Rolling!
    Rolling!

    Suivre son activité 30 abonnés Lire ses 47 critiques

    3,5
    Publiée le 12 octobre 2018
    « Noir c’est noir/Il n’y a plus d’espoir » dit la chanson. Elle aurait très bien pu figurer au générique du film. Au final, un road-movie à l’américaine de plus, comme le cinéma en a tant produits depuis un demi-siècle. On ne s’en lasse pas forcément, encore faut-il y trouver une touche narrative personnelle. Mélanie Laurent a-t-elle réussi ce pari ? Disons qu’elle aura essayé. Si petite déception il y a, c’est celle de suivre son récit sur des sentiers déjà trop battus et balisés par des géants du cinéma. L’éternelle rencontre de deux paumés comme seule l’Amérique sait nous les montrer. Une rédemption qu’on va chercher dans les yeux d’une petite fille. Rien de nouveau donc, et pourtant si. Je suis sorti de la salle un peu secoué par le dernier quart d’heure, mais déçu par le fatum que le scénario réserve à ses héros. J’ai eu le sentiment qu’il les avait abandonnés. C’est un peu comme si Thelma et Louise, au lieu de foncer en voiture vers le précipice, spoiler: avaient attendu que les flics viennent les buter sur leurs sièges . Il manque au film de Mélanie Laurent cette dimension héroïque des personnages, cette destinée volontaire et tragique vers la liberté. Quant à la réalisation, même si certains plans extérieurs de nuit sont un peu too much (on sent le diplôme tout frais de fin d’études), j’ai tout de même été pris par le jeu des acteurs (vu en VO), entre la virilité taiseuse de Ben Foster et la fragilité opiniâtre de Elle Fanning. Je dois dire aussi que malgré tous ses défauts, ce film m’a accroché au point d’en faire un de mes meilleurs moments cinéma d’octobre 2018. Au secours, est-ce que je deviendrais sentimental ?
    traversay1
    traversay1

    Suivre son activité 931 abonnés Lire ses 3 183 critiques

    2,5
    Publiée le 22 octobre 2018
    C'était une occasion à saisir et elle l'a fait. Mélanie Laurent a tourné son premier film en Amérique en tant que réalisatrice et montré qu'elle savait diriger un film noir sans dérailler. Mission accomplie mais elle doit savoir, futée comme elle est, que son film ne restera pas dans les annales et qu'elle aurait peut-être aimé y mettre un peu plus de personnalité (pas pu ?) malgré quelques maigres échappées poétiques. Il faut dire que la matériau scénaristique à sa disposition était sans originalité, la énième cavale de deux déclassés (un gangster malade et une jeune prostituée) sur les routes du Texas. La jolie scène de fin est la seule bonne surprise de ce road-movie nerveux et un peu complaisant côté violence aux dialogues d'une affreuse neutralité. Quant à l'enchaînement des circonstances, il est moyennement crédible, mais après tout ce n'est pas ce qu'on cherche nécessairement dans ce type de long-métrage. On sent bien que Mélanie Laurent, dont le tout premier film, Les adoptés, était plein de qualités (les suivants légèrement moins), a essayé de créer une ambiance et d'insuffler un ton à cette ballade sauvage mais la tentative n'est pas probante et, encore une fois, ce n'est sans doute pas entièrement de sa faute. Côté direction d'acteurs, elle n'a rien à se reprocher : Ben Foster est sobre et efficace (moins impressionnant que dans Leave no Trace) et Elle Fanning convaincante en poupée meurtrie (moins étonnante que dans How to talk to Girls at Parties ou dans Mary Shelley).
    FABLUDO
    FABLUDO

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 24 critiques

    2,5
    Publiée le 9 septembre 2018
    C'est le premier film américain de l'actrice et réalisatrice française Mélanie Laurent, le film a été présenté au Festival Américain de Deauville 2018 en la présence de la réalisatrice et de l'actrice principale Elle Fanning. Le film est adapté d'un roman de Nic Pizollato , scénariste de la saison 1 & 3 de True Détective, c'est l'acteur Mathias Schonearts qui était prévu avant Ben Foster, ce qui implique bien que le producteur souhaitait la vue des Européens sur cet Amérique Profonde de rurale. C'est peut-être là que la bat blesse, car il est évident que c'est un film de commande pour la réalisatrice et on ne sent pas vraiment un point de vue différent que des films comme Thelma et Louise ou ses nombreux road-movie à travers les plaines américaines que nous sert le cinéma indépendant américain. Nous sommes comme dans un western mais moderne avec la belle ingénue qui cache un secret et un cow-boy solitaire abîmé par la vie mais toujours vivant, malgré tout. Roy (Ben Foster) est une petite frappe de la Nouvelle Orléans, la maladie le ronge, les emmerdes aussi même son patron (Excellent Beau Bridges) lui tend un guet-apens auquel il échappe , il doit s'échapper emmenant avec lui Rocky (Elle Fanning) une jeune prostituée, sans vraiment nous expliquer les raisons de cette embardée à deux puis à trois, spoiler: quand Rocky va récupérer sa fille chez son ex , la seul chose qui leur reste à faire , fuir loin de ceux qui les chassent et direction Galveston ou ils espèrent trouver une seconde chance, mais le destin et les chasseurs vont en décider autrement. La scène de fin vingt ans après semble trop prévisible et amène rien au récit que non ne connaissait Je suis assez mitigé sur l'ensemble du film, parce qu'il n'y a pas point de vue, pas de scénario élaboré et détaillé, et malgré une belle photographie (ce serait dommage en Nouvelle Orléans) et une bande originale efficace, le fait que tout est concentré sans les lâchez sur Rocky et Roy , donne l'impression que les acteurs sont asphyxiés par la réalisation, et certainement le temps de tournage qui était conté, cela n'empêche pas que Ben Foster et Elle Fanning , mais il manque un supplément d'âmes.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top