Notez des films
Mon AlloCiné
    Snowden
    note moyenne
    4,0
    5204 notes dont 373 critiques
    répartition des 373 critiques par note
    47 critiques
    153 critiques
    111 critiques
    47 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Snowden ?

    373 critiques spectateurs

    Fury_Road
    Fury_Road

    Suivre son activité 12 abonnés Lire ses 15 critiques

    5,0
    Publiée le 14 novembre 2016
    Du grand, tu très grand Oliver Stone. Pas vu le temps passé. Peut-être le film de l'année pour moi. On en ressort paranoïaque... Joseph Gordon-Levitt géniallissime (comme d'habitude) et une B.O. de Craig Armstrong magistrale que je vais m'empresser d'acheter et d'écouter en boucle dans mes écouteurs! 5/5 pour moi parcequ'on peut pas mettre 6...
    Loukas123
    Loukas123

    Suivre son activité 12 abonnés Lire sa critique

    3,5
    Publiée le 22 février 2017
    Oliver Stone nous livre un film plus sobre que certain de ses autres film. Snowden est un bon film sur un sujet nous interpellant, intéressant et captivant. Malgré quelques clichés comme la relation amoureuse et quelques discussion compliqué à suivre par la difficulté du thème, le film se tient de bout en bout avec un très bon Joseph Gordon-Levitt dans le rôle principal très bien suppléer par Shailene Woodley
    Toto INF
    Toto INF

    Suivre son activité 11 abonnés Lire ses 34 critiques

    4,5
    Publiée le 7 novembre 2016
    Une histoire de hacking à l'eau de rose, mais pas seulement. En effet, même si l'histoire d'amour d'Edouard Snowden est très détaillé dans le film, jusque dans les relations très intimes du couple, l'essence de l'histoire se base sur les révélations de Snowden. Et pour cela, ce film est carrément d'utilité public pour nous renseigner, si ce n'est nous rappeler l'intrusion dans nos vies privées du gouvernement US (entre autres). Là où le film excelle, c'est dans les questions qu'il suscite chez son spectateur. Car finalement en repensant à ce sujet d'actualité pas si vieux, c'est pas les médias généralistes qui ont vraiment traité ces infos. Eux ce sont surtout axés sur la chasse à l'homme qui en a découlé. Le film nous présente les faits, certes de manière romancées, efficaces, mais pas originales cinématographiquement parlant. Mais quoi qu'il en soit ce qu'il nous présente est palpitant, saisissant, et révoltant. Un film réellement citoyen et engagé.
    tony-76
    tony-76

    Suivre son activité 697 abonnés Lire ses 611 critiques

    3,0
    Publiée le 21 novembre 2016
    Edward Snowden, l'un des personnages américains les plus controversés de la dernière décennie... Par le réalisateur du prenant Savages, Oliver Stone donne un biopic tout à fait regardable, mais qui manque cependant de caractère... C'est avec une certaine froideur et une certaine lenteur que le film nous transporte dans cette affaire en traitant les révélations faites par Snowden spoiler: sur la collecte illégale d'informations par la NSA, sous prétexte de lutte antiterroriste. L'histoire d'Edward Snowden en est une captivante, et d'apprendre les origines de ce personnage et son amour pour son pays nous amène à poser un regard différent sur sa vie. spoiler: Les images de l'interrogatoire avec le détecteur de mensonges sont très efficaces. On aurait apprécié néanmoins, voir le cinéaste Stone remettre un peu en question les valeurs mises à l'avant par son sujet. car là, c'est un peu formaté... Il a choisi une facture visuelle plutôt chargée et multiplie des effets superflus, mentionnons cette séquence lors de laquelle spoiler: - Snowden s'avance dans la lumière jusqu'à ne devenir qu'une silhouette fantomatique -. Précisons aussi que les nombreux déplacements dans le temps finissent par devenir laborieux. Un rythme souvent long... Mais la distribution des acteurs est remarquable et sauve la mise ! Joseph Gordon-Levitt se débrouille assez bien dans la peau de ce geek mordu d'informatique. Même si on est d'abord surpris par ce choix artistique, le résultat s'avère plutôt réussi. Le comédien a su bien dépeindre de l'intelligence du protagoniste. Shailene Woodley se démarque bien de son compagnon en transmettant toute sa gamme d'émotion, cela la change bien de Divergente... Rhys Ifans est très sérieux sous ces airs de directeur... Avec également un lot de seconds rôles plaisants (Nicolas Cage, Scott Eastwood, Zachary Quinto...). Enfin, Snowden est un drame biographique trop bavard et assez confus dans l'ensemble. On aurait aimé être plus secoué par cette histoire vraie mais cela reste passable ! Un peu partagé...
    CH1218
    CH1218

    Suivre son activité 26 abonnés Lire ses 309 critiques

    4,0
    Publiée le 1 avril 2017
    "Big Brother is listing you". Du nom du donneur d’alerte qui secoua les services de surveillance et de renseignements américains en juin 2013, et plus encore l’opinion public par ses fracassantes révélations, « Snowden » est un sujet en or pour Oliver Stone. Ce biopic politiquement engagé s’avère aussi intéressant qu’effarant sur le sournoiserie du monde qui nous entoure et qui nous espionne allègrement dans l’ombre des ordinateurs. George Orwell l’avait prédit, les "Maîtres du Monde", eux, l’appliquent sans ménagement bafouant ainsi une liberté qui en perd toute sa signification. L’inquiétude est de mise et fait froid dans le dos au point de se demander, sans tomber dans la paranoïa pour autant, si les quelques lignes de cet avis personnel finiront sur un disque dur de la NSA. Qu’Edward Snowden soit ici remercié pour son courage et son héroïsme à travers l’excellente interprétation de Joseph Gordon-Lewitt et le retour en force de son réalisateur.
    elbandito
    elbandito

    Suivre son activité 205 abonnés Lire ses 618 critiques

    2,0
    Publiée le 5 janvier 2017
    Souvent plus corrosif par le passé, le cinéaste controversé Oliver Stone se contente de condenser dix années dans la vie du lanceur d’alerte Edward Snowden. L’exploit est de captiver le spectateur pendant deux heures à suivre l’évolution et le passage à l’acte de ce geek qui a voulu dénoncer les abus des programmes de surveillance de la NSA. On aurait aimé apprendre des choses nouvelles mais ce n’est pas le cas hélas. Coté casting, on note les bonnes intentions de Joseph Gordon Levitt à vouloir imiter Snowden, dans son attitude et son timbre de voix, mais ce n’est pas régulier. Shailene Woodley est la typique petite amie américaine, un rien cruche, et Nicolas Cage cabotine dans un petit rôle qui lui va bien. Toutefois, on a le sentiment que le personnage décrit par Oliver Stone est beaucoup plus important au cœur de la mise en place de cette surveillance, que ce qu’il n’est en réalité. Sans parler des incohérences quant à la manière de sortir si facilement des informations d’une base militaire ultra-sécurisée.
    gimliamideselfes
    gimliamideselfes

    Suivre son activité 941 abonnés Lire ses 2 636 critiques

    0,5
    Publiée le 17 novembre 2016
    Pourquoi faire un tel film ? Quel est l'intérêt ? Il y avait le sympathique Citizen Four qui avait l'immense avantage d'être un documentaire et de montrer la réelle interview de Snowden... pourquoi préférer la copie ? pourquoi préférer le truc mis en scène, totalement faux, avec des acteurs qui n'ont rien fait de leur vie et sans doute pas ce qu'a pu faire Snowden ? Bref, Debord parlait de la société du spectacle comme de la société où le faux remplace le vrai et c'est exactement ça. Et ce n'est pas le fait de raconter la vie sentimentale avec platitude qui va rendre le tout plus intéressant. On sait déjà ce que raconte le film, ce que dit Snowden, il y a déjà eu un film, quel intérêt de venir nous parler de ce qu'on connaît déjà... Et si les américains sont trop cons pour voir un film documentaire qui a obtenu chez eu l'oscar du meilleur docu... ben putain... on ne peut rien pour eux... Tant pis, c'est des détraqués, ils sont perdus... et s'ils préfèrent regarder du faux et bien tant pis pour leur gueule, ils ont ce qu'ils méritent. Le film est insupportable dès les premières secondes où l'on voit l'insupportable JGL entrain de faire un rubikcube à une main alors que la journaliste l'attends... c'est quoi ce cliché ? Le film n'a aucune qualité d'écriture... c'est sans doute pas le traitement du génie qu'avait pu faire Fincher dans The Social Network, ni la même intelligence du traitement de tout ce qui est informatique... En vrai je n'ai même rien à dire tant ce film est bateau, convenu au possible, il n'y pas d'idées de cinéma, ou alors une, pour être juste avec le film, lorsqu'il se fait engueuler par un gars qui prend tout l'écran et lui est tout petit, mais JGL joue tellement mal qu'il est statique et ne véhicule rien... Rien que le fait que ce film existe témoigne du fait qu'il y a un problème dans les films qui sont financés... parce que le film ne propose même pas un angle ou une réflexion inédite sur le sujet... rien du tout... Poubelle !
    Yannis V.
    Yannis V.

    Suivre son activité

    5,0
    Publiée le 16 octobre 2016
    Super film ! Vraiment intéressant et intriguant malgré le fait que l'on connaît presque la fin si l'on a suivi l'affaire . Bref un film qui devrait être diffusé au plus grand nombre . Vraiment j'ai adoré !
    selenie
    selenie

    Suivre son activité 477 abonnés Lire ses 3 538 critiques

    3,0
    Publiée le 3 novembre 2016
    Après son thriller "Savages" (2012), petit intermède inoffensif mais bien foutu le réalisateur renoue avec le thriller politico-financier avec le potentiel pamphlétaire qui lui ont permis de signer ses meilleurs films. Oliver Stone signe un thriller intéressant mais trop didactique et sans tension. Mais le fond du problème reste en suspens et jamais vraiment approfondit. Néanmoins la thématique et les effets médiatiques encore brûlants font que le film reste assez prenant et interroge à minima le spectateur.
    baldou136
    baldou136

    Suivre son activité 91 abonnés Lire ses 234 critiques

    5,0
    Publiée le 5 novembre 2016
    Un film d'Oliver Stone est forcément un évènement. En reprenant le parcours d'Edward Snowden, il signe une véritable réflexion engagée et politique sur le fonctionnement de l'espionnage Américain omniprésent avec justesse. Joseph Gordon-Levitt s'empare de son rôle avec la plus grande perfection et s'entoure d'acteurs extraordinaires dont certains manquent depuis ces derniers temps sur grand écran (mention spéciale à Nicolas Cage).
    Cinemaniakmontreal
    Cinemaniakmontreal

    Suivre son activité 11 abonnés

    4,0
    Publiée le 15 septembre 2016
    Retour d’Oliver Stone avec un biopic de qualité sur Edward Snowden. Un film qui peut sans doute avoir des conséquences sur nos vies malgré ce qu’en pense son réalisateur ! ♥♥♥♥ Patriote idéaliste et enthousiaste, le jeune Edward Snowden semble réaliser son rêve quand il rejoint les équipes de la CIA puis de la NSA. Il découvre alors au cœur des Services de Renseignements américains l’ampleur insoupçonnée de la cyber-surveillance. Violant la Constitution, soutenue par de grandes entreprises, la NSA collecte des montagnes de données et piste toutes les formes de télécommunications à un niveau planétaire. Choqué par cette intrusion systématique dans nos vies privées, Snowden décide de rassembler des preuves et de tout divulguer. Devenu lanceur d’alerte, il sacrifiera sa liberté et sa vie privée. En juin 2013, deux journalistes prennent le risque de le rencontrer dans une chambre d’hôtel à Hong Kong. Une course contre la montre s’engage pour analyser les preuves irréfutables présentées par Snowden avant leur publication. Les révélations qui vont être faites dans cette pièce seront au cœur du plus grand scandale d’espionnage de l’histoire des États-Unis. Oliver Stone est un maître dans la réalisation sur grand écran de projets politiques et il faut bien admettre que cette nouvelle fiction, Snowden, est dans la lignée de ses grandes réussites du passé JFK, Nixon ou encore Wall Street. Lui qui essayait encore de mettre en chantier un projet de biopic sur Martin Luther King se vit proposer par le producteur Moritz Borman une fiction écrite par Anatoly Kucherena en partie inspiré de son expérience avec Edward Snowden, Time of the Octopus. Après l’avoir rencontré à Moscou le projet était officiellement lancé avec l’aide du journaliste Luke Harding et du roman à la Dostoïevski, déjà écrit par Kucherena. L’implication d’Edward Snowden a été déterminante dans le processus de création du film : « Je ne peux pas vous révéler exactement ce que Ed nous a confié. Il faut malheureusement que cela reste un mystère. Je crois que la seule solution, c’est qu’Ed écrive un livre un jour. Mais dans une histoire dont les faits de base ne seront jamais ni confirmés ni infirmés par la NSA, toute l’authenticité possible a été apportée grâce à l’aide de Snowden », explique Oliver Stone. « La NSA est un monde encore relativement inconnu et il était extrêmement précieux d’avoir son témoignage sur la façon dont les gens travaillent, se comportent et interagissent. Rien n’aurait été possible sans l’implication d’Ed. Oliver aurait refusé de le faire sans sa participation et moi aussi », ajoute le scénariste Kieran Fitzgerald. Le film est donc un mouvement en plusieurs actes relatant les quelques quinze dernières années de la vie du, sans doute, plus célèbre Geek après Steve Jobs. Si le film d’Oliver Stone n’a rien à voir avec celui de Danny Boyle, il réserve toutefois de très bons moments à l’instar de la relation que le personnage principal entretient avec sa conjointe. On sent que le réalisateur américain en cherche ni à éclipser le documentaire de Lola Poitras (Citizenfour) ni non plus à trop vouloir jouer la caricature de personnage ayant déjà existé (la dame de fer). La ressemblance de Joseph Gordon Levit est faible avec le protagoniste ? Peu importe l’ensemble se tient dans un biopic de bon calibre. Et le résultat est réussi puisque le film finit sérieusement par nous remettre en question quant à l’avenir du monde. Il ne brosse pas uniquement le portrait d’un délateur; il aborde aussi de manière très pessimiste les effets pervers du web et des technologies reliées. Avec pour conséquence une certaine envie de tout en l’air…Un peu comme Snowden lui-même parti se ressourcer loin des réseaux. Pourtant Oliver Stone semble résigné concernant le fait qu’un film puisse éveiller les consciences et changer les choses :« J’en suis arrivé à un point où je continue à faire ce que je fais mais sans m’attendre à des retombées spectaculaires. Je suis très content que ce soit une histoire qui tienne la route du point de vue dramatique. On la suit, si on la suit, et elle permet de se rendre compte que ce monde nous est dicté, nous est imposé. Et c’est ce qu’on peut espérer de mieux. Mais franchement, je ne crois pas que les films changent quoi que ce soit. Ils sont oubliés avec le temps… plein de gens ont déjà oublié. John Oliver a fait un sketch à ce sujet : les gens ne connaissent pas Snowden : « C’est pas le type de Wikileaks ou je ne sais quoi ? », déclare le cinéaste. (…) « Le prix qu’il a payé est énorme et cela montre une chose, c’est qu’on est toujours aussi buté, je veux dire, notre gouvernement. On gracie plein de crapules, mais les gens qui nous rendent service… ceux-là, on leur fait vivre un enfer. Tout ce que je peux dire, c’est que toutes les saloperies qu’on fait laisseront une trace. Et au bout du compte, s’il y a des historiens dans les temps futurs, ils les découvriront, ils sauront quel empire nous sommes devenus et ce ne sera pas flatteur », déplore le réalisateur. Fort dommage
    Céline Lamouroux
    Céline Lamouroux

    Suivre son activité 7 abonnés Lire sa critique

    4,5
    Publiée le 28 septembre 2016
    Vu en avant première : très bon film, approuvé par Snowden d'ailleurs. Il retrace son histoire jusqu'à nos jours, avec une ouverture sur le monde actuel. Il donne à réfléchir et se faire sa propre opinion, qu'on soit pour ou contre. Joseph Gordon Lewit, un acteur que j'apprécie, endosse vraiment bien le rôle. On ne tombe pas (trop) dans le cliché du geek. J'ai néanmoins un doute sur cette version peut-être un peu romancée et manichéenne, à confronter avec le dossier réel. On ne voit pas passer les 2h15. Allez le voir :)
    L'AlsacienParisien
    L'AlsacienParisien

    Suivre son activité 381 abonnés Lire ses 787 critiques

    3,0
    Publiée le 10 novembre 2016
    Oliver Stone s'empare une nouvelle fois d'une biopic aux résonances politiques prononcées, après "Nixon", "JFK" et "W.", "Snowden" retrace le parcours étonnant d'un jeune homme surdoué en informatique qui rejoint les équipes d'élite de la CIA et de la NSA où il découvre l'amplitude inespérée de la cyber-surveillance mise en place pour prévenir de possibles réseaux d'attentats. Secret professionnel oblige, il vit dans le silence pendant des années tout en essayant de construire une vie privée normale avec une fille insouciante de la dure réalité qu'il côtoie quotidiennement. Jusqu'au jour où il craque et où il décide de tout divulguer publiquement. L'histoire est récente et dévoile au grand jour des faits avérés d'espionnage sur le plan mondial. C'est effrayant au risque de nous rendre paranoïaque et il y a des coups de maître lors de l'explication du processus de recherche et de sauvegarde de tout ce qui est inscrit sur nos écrans. Malheureusement, l’intérêt de "Snowden" se résume à son sous-titre : "Nous sommes tous sur écoute". La réalisation de Stone n'est pas exceptionnelle, l'intrigue se veut complexifiée par des scènes où le vocabulaire spécifique nous perd totalement, heureusement sauvée par d'autres beaucoup plus explicites. Pour ce qui est du casting, il m'a laissé totalement indifférent alors qu'on retrouve tout de même des pointures. Joseph Gordon-Levitt, à la carrière florissante, s’attelle à une deuxième biopic cette année, mais son interprétation est terne et laisse clairement dans l'indifférence. Même Shailene Woodley, dans un rôle aux antipodes de Snowden, ne convainc pas. Melissa Leo, Tom Wilkinson, Joely Richardson, Nicolas Cage et Zachary Quinto laissent de marbre dans des seconds rôles tous aussi plat les uns des autres, et ce, malgré leur talent irréfutable. Néanmoins, le fait qu'une partie du film retraverse l'élection présidentielle d'Obama éveille notre intérêt et nous rappelle que toutes les présidences, même celle d'Obama, ont une part d'ombre. Je pense que celle de Trump va nous assurer quelques bons biopic regorgeant d'abomination ou des films catastrophes qui sait ? J'espère honnêtement me trumpé ! ...
    L'Info Tout Court
    L'Info Tout Court

    Suivre son activité 254 abonnés Lire ses 27 critiques

    4,0
    Publiée le 10 septembre 2016
    Bien qu’un peu longuet, le long-métrage ne s’en veut pas moins captivant. Avec un sujet peu adapté aux folies scéniques, Oliver Stone parvient pourtant à nous offrir de beaux moments visuels (parfois même trop), démontrant toute la patte du maître. Et comment omettre ce film dans le film, spoiler: celui d’une romance dramatique où se succèdent sacrifices et paranoïa . « Héros » ou « traître », Snowden est surtout un homme…
    Benito G
    Benito G

    Suivre son activité 145 abonnés Lire ses 1 633 critiques

    3,5
    Publiée le 17 novembre 2019
    Ayant toujours eu un peu de mal avec de nombreux biopic. Celui-ci (réalisé en plus par Oliver .S , que l'on avait pas vu depuis un bail et qui atteint maintenant les 70 ans^^) m'a plutôt tenter ayant vaguement suivit l'affaire et ayant vu une BA assez alléchante. JE tiens néanmoins à rectifier, que tous ceux qui se fit à la BA et au genre "thriller" seront surement déçu. La cadre général est effectivement à classer comme tel, mais la BA ; le montre comme un block US au suspens insoutenable, des choses que l'Etat se permets mais que grâce à Mr Snowden ; il arrive à soulever et mettre le problème en avant... Cela reste avant tout, un biopic ; touchant même un peu au coté documentaire (et cela est cité que très vaguement dans la BA). Oliver S. nous a habituer à des films de mauvais goût (souvent controversé), donneur de leçon... Mais pour le coup, convergent de vrais pris de mise en scène, ainsi que de bons acteurs et une histoire que l'on peut l'on peut classifier "d'héroisme" (car pour Mr Snowden, il fallait quand même plus qu'osé). Alliant donc plus un réel biopic et des passages documentarisés que ce à quoi il nous a habitué. "Snowden" est étonnamment calme et fervent sur l'ensemble. Entraînant même malheureusement quelques longueurs ; mais que l'on "oublie" assez vite ; une fois ; la chose reprise. Globalement on sent une réelle profondeur et une vérité que l'on peut considérer constante (les moments documentaires étant là de plus, pour le démontrer et nous en apprendre davantage pour ceux qui ne connaîtrait pas du tout le sujet qu'une simple bride Le réalisateur n'a pas réaliser ce film à la va vite comme on pourrait le penser puisqu'il s'ahit d'un biopic, de documents... Mais nous présente un dossier à l'ancienne vraiment solide et vérifiable pour les plus septique. Pesant le pour et le contre et s'inquiétant pour l'avenir général de la société. Et mettant en scène de façon plutôt effroyable les dangers d'une société que l on pourrait nommé "Big Brother", se dissimule partout. Que ce soit au cœur de votre chambre ou dans une autre pièce. Même quant vous pensez et que vous avez éteint votre ordinateur, tablette ou smartphone. Conclusions, Oliver S. signe un biopic passionnant une fois que l'on ait vraiment entré au cœur de l'histoire donnant l'alerte (même si "à l'époque, le sujet avait fait vivement polémique et l'on comprends pourquoi vis à vis de ce qui se cache derrière...) qui a révélé au public les détails des programmes de surveillance de la NSA (National Security Agency). certains trouveront évidemment quelques failles ou la théorie est parfois seulement "effleuré" (pour certains, mais bon le film durait déjà 2h...^^) et un peu trop terre à terre. Tous les bouleversements politiques contemporains auront inévitablement toujours plus d'imagination que n'importe quel autre personne (scientifique ou non). On regrettera donc le coté peut être pas "thriller" justement comme l'annonce le genre du film et un peu la BA ; lorsqu'on la visionne. Un petit hic ou durant les 2h ; il est difficile de trouver au film le juste rythme ou tout simplement la dimension qui conviendrait insaisisablement à cet héros (car c'est bien le mot que l'on peut employer). Bref, de quoi en mener plus d'un à la réflexion tandis que d'autres seront quant à eux surement déçu de ne pas être tomber sur un "thriller" digne de certains films d'Oliver S. il y a des dizaines d'années... Cela sera quitte ou double.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top