Notez des films
Mon AlloCiné
    Snowden
    note moyenne
    4,0
    5210 notes dont 373 critiques
    répartition des 373 critiques par note
    47 critiques
    153 critiques
    111 critiques
    47 critiques
    11 critiques
    4 critiques
    Votre avis sur Snowden ?

    373 critiques spectateurs

    NoSerious M
    NoSerious M

    Suivre son activité 113 abonnés Lire ses 14 critiques

    4,0
    Publiée le 30 janvier 2019
    Oliver Stone est tout le contraire d'un réalisateur au coeur de pierre, ses films ont tous été doté d'un émouvant rapport à la réalité et chacun de ses thèmes évoqués est emprunt d'une grande sensibilité: la guerre du Vietnam avec "Platoon" (1986) et "Né un 4 juillet" (1989) (inspirés d'expériences personelles et collectives réelles), le terrorisme et la menace quotidienne avec "Tueurs nés" (1994) et le sous-estimé "World Trade Center" (2004), ou encore de nombreux biopics tels que "JFK" (1990)", "The Doors" (1991), "Nixon" (1996) et "Alexandre" (2004) que je considère toujours avec nostalgie. "Snowden", paru dans nos salles en novembre 2016, narre l'histoire réelle du cas Edward "Ed" Snowden, jeune informaticien s'étant engagé dans un rôle de lanceur d'alerte en juin 2013. Son talent d'informaticien lui sera un biais pour s'opposer à ce qu'il considère comme une importante menace sur la vie privée d'autrui: la surveillance de masse, ce qui lui vaudra d'être accusé d'espionnage de la part du gouvernement américain avant d'être démuni de sa nationalité américaine. Le film met en avant son parcours d'étudiant, jusqu'aux événements ayant suivi son exil en Russie afin d'échapper aux menaces pesant sur lui. Deux ans après le documentaire "Citizenfour" de Laura Poitras (2014) sur ce même sujet, Stone confirme avec ce film avoir un réel talent pour mettre en scène un événement réel. N'étant pas féru d'informatique et de scénario "historique" portant sur des thèmes aussi minutieux que celui-ci, je me suis pourtant directement épris du propos de ce film tant il est narré avec dynamisme et précisions. Effectivement, faire par exemple débuter le film par de simples séquences présentant le quotidien de notre personnage, historique et filmique, aide à rentrer dans le bain facilement puisque tel Ed Snowden, c'est par la suite que les moments de tension vont s'amplifier. Joseph Gordon-Levitt se dévoile comme un Snowden passionant et touchant de sincérité, qui, avec sa compagne Lindsay (Shailene Woodley) dégage autant de complexité que d'humour dans ce scénario portant sur le thème des risques d'espionnage à travers les ordinateurs. L'humour inspire de manière réaliste cette vie quotidienne soumis à la surveillance par des monstres informatiques, ce contre quoi Snowden se bat: sa liberté se retrouve menacée ! Et c'est par exemple par le biais des scènes de dialogues aux touches humoristiques, mettant le doigt sur les opinions politiques conservatrices de l'informaticien, que nous nous interrogeons sur ce que cachent les menaces de l'informatique. Au fond, le film montre que, aussi bien dans la vie réelle qu'en informatique, notre identité est sans cesse menacée. Effectivement, dans son objectif d'assurer la sécurité pour tous, Snowden, par obligation, met le monde au courant du danger et se retrouve considéré comme un traître par sa patrie, spoiler: au point que celle-ci va le faire apatride, donc sa nationalité américaine lui est retirée. Ceci est une sorte de plaidoirie contre un gouvernement jugé incapable d'accepter qu'une vérité soit connue au public, sous peine de se retrouver dans une situation embarrassante telle celle de Snowden. "Toute vérité n'est pas bonne à dire", cela n'a jamais été aussi vrai que dans ce film ! Ce film nous livre ainsi une belle problématique portant sur les véritables valeurs que porte un gouvernement, entre une vérité douloureuse et un secret apaisant, y a-t-il un juste milieu ? Le film penche davantage vers la première proposition mais les réponses peuvent être diverses selon les interprétations. Un excellent Oliver Stone qui mérite de figurer parmi ses plus grands films.
    x-worley
    x-worley

    Suivre son activité 101 abonnés Lire ses 203 critiques

    4,0
    Publiée le 7 novembre 2016
    Un très bon film avec un excellent casting. Joseph Gordon-Levitt est vraiment très bon. L'intrigue est solide, on est très vite plongé dans ce scandale. Tout est raconté de manière fluide, on comprend tout et en plus c'est frénétique. Le parti pris d'Oliver Stone fonctionne de fort belle manière.
    cinono1
    cinono1

    Suivre son activité 94 abonnés Lire ses 982 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2016
    Après le Vietnam, les médias et autres Wall street, Oliver Stone remonte sur son cheval de bataille pour s'attaquer cette fois-ci à la propagation des informations personnels. il faut au moins reconnaitre à ce réalisateur souvent démonstratif de s'attaquer à des sujets actuels, ce qui est plus appréciable encore à une époque ou le cinéma s'infantilise... Sa mise en scène est pleine d'énergie, Joseph-Gordon Lewiit est parfait dans le rôle de l'informaticien timoré? Shalene Woodley fait bien le peu qu'elle a à faire, et on se laisse séduire par le discours général sur les dangers d'un état omnipotent. Et tant pis pour le coté parfois démonstratif...
    framboise32
    framboise32

    Suivre son activité 82 abonnés Lire ses 837 critiques

    4,0
    Publiée le 2 novembre 2016
    Dans Snowden, Oliver Stone nous fait découvrir l’homme qui est derrière celui qui est médiatiquement et mondialement connu. Le biopic se concentre sur l’humain, son patriotisme, ses désillusions, ses déconvenues, ses états d’âmes et sa vie privée. C’est vrai que Oliver Stone le présente comme un idéaliste qui a sacrifié sa carrière, sa liberté, son mariage pour révéler des informations qu’il ne pouvait plus garder secrète. Le film est rythmé et assez élégant. Le réalisateur retrace la vie pro et privée de Snowden de 2004 à 2013. Oliver Stone tente d’expliquer comment un patriote tel que Snowden puisse un jour remettre en cause sa dévotion pour son pays. Il la raconte à travers la carrière de Snowden, à travers son parcours d’agent du renseignement. Son arrivée à La NSA, les découvertes qu’il fait au fur et à mesure de ses missions, les pressions qu’il subit, ses peurs, sa rencontre dans un hotel de luxe avec les journalistes, les révélations au grand public et pour finir son exil en Russie. Oliver Stone explique aussi comment Edward Snowden s’est retrouvé en Russie. Non par choix mais parce que le gouvernement des États-Unis a révoqué son passeport. Snowden, bloqué 38 jours à l’aéroport, s’est vu remettre par la Russie un titre de séjour d’un an. Son droit d’asile politique a été renouvelé pour trois ans. Il s’achève mi 2017. Le portrait de cet homme fait par le réalisateur est aussi un portrait intime à travers sa relation amoureuse avec Lindsay Mills, une femme amoureuse et toujours présente. Oliver Stone dénonce le gouvernement américain que cela soit sous la présidence de Bush ou encore celle d’Obama. Il dénonce la violation de la vie privée de citoyens et la politique de cybersurveillance mondiale mis en place illégalement par les USA. Oliver Stone avec Snowden provoque, et surtout prend parti. Il fait aussi du jeune « geek » un héros moderne habité par le désir de justice et pas du tout attiré par la gloire ou l’argent. Peut etre un peu caricatural. Joseph Gordon-Levitt est parfait. Snowden est un thriller passionnant même si parfois on peut s’y perdre (le réalisateur prend des raccourcis pour toucher le plus de public). Entre fiction et documentaire. Interessant !
    Marvelll
    Marvelll

    Suivre son activité 79 abonnés Lire ses 116 critiques

    3,5
    Publiée le 12 octobre 2016
    Pour ceux, comme moi, ne connaissant pas grand-chose de l’histoire derrière le scandale survenu suite au déballage d’Edward Snowden, le nouveau long-métrage d’Oliver Stone vous permettra de découvrir un homme hors du commun et vous invitera à une réflexion qui survivra longtemps après la séance. Car, Snowden est un film qui interpelle.
    rogerwaters
    rogerwaters

    Suivre son activité 78 abonnés Lire ses 6 critiques

    3,5
    Publiée le 12 novembre 2016
    Oliver Stone semble enfin reprendre du poil de la bête avec ce biopic qui manque sans doute de nerfs et se coule un peu trop dans un moule formel très classique, finalement peu habituel pour le réalisateur. Peu importe, il a trouvé ici matière à se scandaliser et il n’est jamais aussi bon que dans la diatribe et la dénonciation d’une situation alarmante. Il parvient à passionner alors que l’intrigue tourne uniquement autour de gars en train de discuter devant des ordinateurs. On peut sans doute lui reprocher d’avoir fait un peu trop long et de ne pas ménager suffisamment ses effets au point que le film patine un peu au bout de deux heures. Heureusement, l’ensemble est porté par des acteurs convaincants et un script qui ose enfin dénoncer une situation intolérable et que le grand public doit connaître. Effectivement, ce que les grands dictateurs du 20ème siècle rêvaient de faire, à savoir ficher toute la population, est devenu une réalité de nos jours. Pire, chacun d’entre nous y participe volontairement par le biais des réseaux sociaux. Ce flicage en règle est ici dénoncé avec véhémence et l’on sort donc remué de la salle en ayant envie de balancer son portable et de coller des pansements sur sa webcam. Chiche !
    moket
    moket

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 1 742 critiques

    4,0
    Publiée le 5 décembre 2017
    Oliver Stone réussit l'exploit de rendre des conversations de geeks passionnantes. Un thriller technologique au suspense haletant sans la moindre scène d'action et sans le moindre temps mort pourtant. Édifiant et bien plus rock n'roll que Citizen four.
    Claudine G
    Claudine G

    Suivre son activité 68 abonnés Lire ses 166 critiques

    3,5
    Publiée le 5 novembre 2016
    Traître ou héros ? Pour ma part c'est plutôt le second qualificatif que je choisirais pour Snowden. Certes on sait que dans chaque grand état existe l'espionnage, le contre-espionnage, mais il faut savoir en tracer les limites et garder une certaine éthique dans la mesure où l'on ne doit pas s'en prendre à une personne lambda, un civil anodin et réserver cela plutôt pour des causes se justifiant. Il est vrai que trahir les secrets de la CIA ou de la NSA peut valoir la prison mais dénoncer un abus nécessite du courage. Très bon film, bien interprété et doté d'une très bonne réalisation. Film à ne pas rater...
    ninilechat
    ninilechat

    Suivre son activité 54 abonnés Lire ses 335 critiques

    3,5
    Publiée le 3 novembre 2016
    On comprend que le sujet ait pu séduire Oliver Stone, notre grand dénonciateur multi-cartes! Et il ne manque pas une fleur à l'hagiographie; d'ailleurs, pour que nous soyons bien conscients du bon fond d'Edgar Snowden, on a choisi un sosie d'Harry Potter. Bon, quand il vieillit, qu'il change de lunettes et a de la barbe au menton, ça s'arrange..... (et il se met à ressembler au vrai Edgar) Je plaisante mais on est convaincus dès le départ: pourquoi Snowden aurait il foutu sa vie en l'air, tout a la fois sur le plan professionnel et privé, si ce n'était par idéalisme; car il n'a rien gagné -et beaucoup perdu. A commencer par le salaire très confortable d'un petit génie de l'informatique au sein de la CIA. Edgar grandit dans une famille de militaires. Peu scolaire, il est en autodidacte un virtuose de l'informatique. Il est républicain, il veut servir son pays.... et s'engager dans l'armée. Ah, Oliver, c'était difficile de résister à cette petite séquence introductive de formation de troufions par un sergent peu amène, Sir, yes, Sir.... qui nous rappelle quelque chose. Pour des raisons de santé, il doit y renoncer, mais intègre la CIA (dont il démissionne une première fois en raison d'agissements qui ne sont pas conforme à son éthique, comme l'utilisation du diabolique logiciel XKeyscore) puis la NSA, où il est chargé de programmes hyper pointus d'espionnage (ou de défense) militaire ou industriel. Petit à petit, il découvre l'existence d'un système de surveillance généralisée, ce qui permet à Stone quelques jolies images de toile..... A partir d'un individu douteux, on surveille son entourage, puis l'entourage de l'entourage, puis l'entourage de... etc, jusqu'à espionner des personnes parfaitement anodines. Il décide alors de tout révéler, et cela passera par deux journalistes britanniques (le Guardian), eux même très engagés pour la liberté de la presse, dans une chambre d'hôtel de Hong Kong.... Bon tout cela on le sait plus ou moins, mais le film de Stone a le grand mérite de le rendre parfaitement clair; il a un haut pouvoir didactique. et puis, il est bien fait, bien filmé, vivant, pas austère (on ne se refuse pas quelques jolis paysages à Hawai ou ailleurs) et avec une pléiade d'excellents seconds rôles (coucou Nicolas Cage). Joseph Gordon-Levitt est parfait, et la gironde petite amie de Snowden, Shailene Woodley, tout à fait ravissante... Naturellement c'est un film à voir quand on s'intéresse à son époque!
    Ashitaka3
    Ashitaka3

    Suivre son activité 53 abonnés Lire ses 855 critiques

    4,0
    Publiée le 4 novembre 2018
    Ce film met en lumière un acteur dans toute sa splendeur. L'efficacité du scénario est évidente, le rythme inégal mais cohérent avec ce qu'il raconte. L'histoire, en elle-même, tient la route du début jusqu'à la fin. Un très bon suspens et de belles idées de mise en scène.
    Uncertainregard
    Uncertainregard

    Suivre son activité 50 abonnés Lire ses 935 critiques

    4,0
    Publiée le 3 avril 2019
    Un bon cru d'Oliver Stone qui reste le plus doué pour mettre en scène ces histoires qui ont bouleversé l'humanité. Sa caméra se balade ici un peu partout sur la planète avec toujours la même dextérité, enchaînant les scènes à un rythme soutenu. A noter les nombreux petits passages abstraits pour apporter du contenu au personnage de Snowden entre le stress de sa profession basée sur l'informatique et son problème de santé. Même si le scénario n'est pas révolutionnaire employant la trame classique du flasback pour raconter son histoire, c'est superbe et haletant à voir jusqu'au bout avec une excellente BO...
    Romain C.
    Romain C.

    Suivre son activité 36 abonnés Lire ses 9 critiques

    3,5
    Publiée le 24 octobre 2017
    Un film avec seul but de nous dévoiler l'histoire d'Edward Snowden ce que je trouve intéressant mais ça aurait put nous être présenté autrement de façon plus prenante . Le sujet est originale et véridique. L'histoire est plate ,c'est-à-dire qu'il y a très peu de rebondissements et aucune surprise ce qui est regrettable alors qu'une réalisation différente en aurais permis . On n'a pas la curiosité de savoir si il va réussir ou pas puisque l'on nous le dit dès le début mais ça reste claire et cohérent. Le scénario est réussi donc est aussi logique . Un bon dialogue . Joseph Gordon-Levitt ,Shailene Woodley ,Scott Eastwood(que l'on ne voit pas énormément) ,... Sont excellents et la participation de Nicolas Cage est très agréable.
    Nicolas S.
    Nicolas S.

    Suivre son activité 33 abonnés Lire ses 732 critiques

    4,0
    Publiée le 6 novembre 2019
    Oliver Stone, l'homme qui réalisa "JFK" ou "W", s'attaque à un autre homme qui a marqué l'histoire mondiale : Edward Snowden. Mais cette fois-ci, il doit faire face à une histoire très complexe, dont les implications sont si profondes qu'elles sont difficiles à saisir sans s'y pencher de manière minutieuse. Et c'est ce qu'il a fait : en étant contacté par l'avocat russe de Snowden, qui a écrit un livre sur lui, en s'adjoignant l'aide d'un scénariste talentueux et qui s'y connaît en informatique, en se basant sur un autre livre d'un journaliste, en épluchant les journaux, les enquêtes, mais surtout en rencontrant le principal intéressé en Russie. Lorsque l'on regarde "Snowden", on comprend très vite que de nombreuses recherches ont été effectuées et qu'il y a eu une véritable réflexion sur le sujet. Car, contrairement à ce que l'on pourrait penser et à ce qui a pu être écrit par des critiques professionnelles, Oliver Stone ne se fait pas le porte-parole de Snowden. Lorsque les membres de la CIA et de la NSA s'expriment pour convaincre Snowden de l'utilité de la surveillance de masse, leurs arguments sont recevables et largement compréhensibles. Et seules vos valeurs déterminent si vous penchez plutôt du côté de Snowden qui rejette les écoutes au nom du droit au respect de la vie privée, ou du côté des membres de la CIA et de la NSA qui pensent que sans ces écoutes, il serait impossible de jouir de nos libertés fondamentales. C'est la force du film d'Oliver Stone : montrer que, certes, Stone penche du côté du lanceur d'alerte, mais que tout n'est pas tout blanc ou tout noir et que le système d'écoutes peut se justifier dans le système de pensée sécuritaire. Il ne disqualifie donc pas les opposants à Snowden, ce qui aurait été une erreur. En outre, cette affaire est éminemment complexe puisqu'elle implique des notions d'informatique, de sécurité, de droit international, de libertés fondamentales, de liberté de la presse, etc ... Pourtant, les deux scénaristes parviennent à rendre l'affaire limpide. Ils retracent l'histoire de Snowden, sa prise de conscience et les raisons qui expliquent en quoi ce système est gênant. J'avoue avoir toujours eu un peu de mal à comprendre ce qu'il pouvait y avoir de mal à surveiller les emails et comptes Facebook. Instinctivement, je savais que c'était une mauvaise chose mais je n'aurai pas su l'expliquer. Ce film nous donne des exemples concrets et l'on comprend alors les raisons de ce sentiment. J'ai enfin pu rationaliser ma position à ce sujet, grâce à la vulgarisation du film. C'est donc un bien précieux que nous apporte là Oliver Stone et Kieran Fitzgerald. En revanche, la forme laisse à désirer. La mise en scène est très conventionnelle, le film est plutôt bavard et la photographie est banale. Je dirai que le traitement est assez froid. Cela dit, Joseph Gordon-Levitt est là pour redonner un peu de chaleur humaine à l'oeuvre et sa performance est remarquable. Bref, "Snowden" est une entrée intéressante dans cette affaire que je vais probablement approfondir avec le documentaire "Citizenfour".
    Benjub
    Benjub

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 387 critiques

    4,5
    Publiée le 14 novembre 2016
    D'après une incroyable histoire vraie, le film retrace parfaitement la vie d'Edward Snowden grâce à une mise en scène royale, des acteurs vraiment très bon et un rythme effréné. Bref, un très grand film qui veut saluer l'audace et le courage de ce jeune américain prêt à tout pour dire et montrer la vérité au peuple. Chapeau!
    ManoCornuta
    ManoCornuta

    Suivre son activité 31 abonnés Lire ses 204 critiques

    3,5
    Publiée le 20 octobre 2018
    Je ne sais pas si la NSA lira mon commentaire (ils surveillent tout mais qu'est-ce que ça pourra leur apporter...) alors tâchons d'être, à l'instar d'Oliver Stone dans ce film, très clinique dans l'analyse. Snowden est une radioscopie précise et fouillée du petit monde de l'espionnage informatique à grande échelle opéré par les USA, où la caméra du réalisateur se veut chirurgicale, au point d'en devenir impersonnelle. La prise de conscience du personnage principal est assez bien menée, mais Stone en fait trop pour répondre aux canons hollywoodiens, semblant plus s’intéresser à l'histoire d'amour (bien gérée au demeurant avec notamment Shailene Woodley très crédible) qu'à son sujet proprement dit et à toutes ses implications, dont l'exposé est un peu trop professoral et froid. Le film tient plus du documentaire que du thriller, la tension nerveuse en est pour ainsi dire quasi absente. Nous avons plus ici le portrait d'un homme perdu dans son rêve devenu cauchemar et cherchant à s'en sortir qu'à la brutale dénonciation d'un scandale mondial. Efficace et rigoureux, mais pas au niveau d'un JFK ou d'un Platoon.
    Les meilleurs films de tous les temps
    • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
    • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
    Back to Top