Mon AlloCiné
Dans la forêt
Note moyenne
3,3
29 titres de presse
  • Ouest France
  • 20 Minutes
  • Critikat.com
  • Critikat.com
  • Ecran Large
  • Femme Actuelle
  • Le Figaro
  • Le Journal du Dimanche
  • Les Inrockuptibles
  • Libération
  • Mad Movies
  • Positif
  • Sud Ouest
  • Télérama
  • VSD
  • aVoir-aLire.com
  • Cahiers du Cinéma
  • La Croix
  • La Voix du Nord
  • Le Dauphiné Libéré
  • Le Parisien
  • Les Fiches du Cinéma
  • L'Humanité
  • Culturebox - France Télévisions
  • Culturopoing.com
  • Le Monde
  • Le Nouvel Observateur
  • L'Express
  • Studio Ciné Live

Attention, chaque magazine ou journal ayant son propre système de notation, toutes les notes attribuées sont remises au barême de AlloCiné, de 0.5 à 5 étoiles.

29 critiques presse

Ouest France

par S. P.

Flirtant avec le fantastique et la folie, ce beau film d'angoisse joue avec nos terreurs primales et la puissance de l'imaginaire. Jérémie Elkaïm est impressionnant.

20 Minutes

par Caroline Vié

Sans faire couler une goutte de sang, cette œuvre vénéneuse est de l’étoffe dont on fait les cauchemars.

La critique complète est disponible sur le site 20 Minutes

Critikat.com

par Fabien Reyre

"Dans la forêt" est beau parce qu’il n’est pas immédiatement lisible, et parce que Gilles Marchand parvient à y projeter ses propres obsessions et à les rendre universelles.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Critikat.com

par Fabien Reyre

Gilles Marchand plonge dans les méandres de la folie et en tire un film anxiogène, un cauchemar qui renvoie aux peurs primales.

La critique complète est disponible sur le site Critikat.com

Ecran Large

par Simon Riaux

À l’heure où le cinéma français cherche encore ses marques dès lors qu’il s’aventure hors des sentiers de la philosophie de comptoir parisienne ou de la comédie réac, s’égarer dans une œuvre maîtrisée, peu soucieuse des codes préétablis et capable de transcender un dispositif aussi éminemment simple, fait un bien immense.

La critique complète est disponible sur le site Ecran Large

Femme Actuelle

par La Rédaction

Un conte étrange et énigmatique marqué par le regard envoûtant de Timothé Vom Drop, jeune comédien épatant.

Le Figaro

par La Rédaction

Scénariste d'Harry, un ami qui vous veut du bien, Gilles Marchand crée une atmosphère étrange et un suspense anxiogène, transmis à travers le regard d'un enfant. Frissons assurés.

La critique complète est disponible sur le site Le Figaro

Le Journal du Dimanche

par Alexis Campion

Au gré d’un scénario épuré et d’une mise en scène suggestive littéralement aimantée par le fantastique, Gilles Marchand, auteur de films étranges et guidés par l’inquiétante ambiguïté de leurs personnages ("L’Autre Monde", "Qui a tué Bambi ?"), signe ici une fable singulière et audacieuse dans sa forme.

Les Inrockuptibles

par Gérard Lefort

À la manière de Couperin, "Dans la forêt" est une magnifique "leçon de ténèbres" dont le lamento n'est pas une jérémiade mais une mélancolie de fond

Libération

par Luc Chessel

Gilles Marchand raconte avec finesse les retrouvailles d’un père aux idées étranges et de ses deux fils dans la nature suédoise.

La critique complète est disponible sur le site Libération

Mad Movies

par Jean-Baptiste Herment

Un conte initiatique à la fois inconfortable et touchant, auquel il manque un tout petit quelque chose pour nous mettre totalement KO.

Positif

par Pierre Eisenreich

Servi par une belle utilisation de l'écran large 2.35 et une bande sonore aux effets parcimonieux d'une grande efficacité, "Dans la forêt" présente à ce jour aussi la meilleure interprétation de Jérémie Elkaïm.

Sud Ouest

par Sophie Avon

Film d’initiation tenu par la sobriété de l’intrigue et par la finesse des effets, "Dans la forêt" conjugue un beau portrait d’enfance, à la fois âpre et juste, et donne à Jérémie Elkaïm l’occasion de se montrer sous un jour inattendu en père austère.

La critique complète est disponible sur le site Sud Ouest

Télérama

par Jacques Morice

En favorisant une ­totale immersion dans les paysages, le réalisateur atteint une forme de fantastique poétique, où la peur se transforme en énergie positive.

La critique complète est disponible sur le site Télérama

VSD

par Bernard Achour

Une approche flippante des terreurs de l'enfance.

aVoir-aLire.com

par Frédéric Mignard

Le scénariste de Harry, un ami qui veut du bien, revient aux rouages du thriller minimaliste, avec une nouvelle réalisation pour le moins ténébreuse.

La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Cahiers du Cinéma

par Stéphane Delorme

Les zones incertaines choisies par le film suscitent l’intérêt par leur audace et leur promesse, mais il y a un moment où les idées et les affects doivent se ramasser sous peine d’en rester au vaporeux et à l’atmosphérique.

La Croix

par Arnaud Schwartz

Cette habileté dans l’art de renvoyer le spectateur à ses peurs profondes est habilement servie par les trois acteurs principaux.

La critique complète est disponible sur le site La Croix

La Voix du Nord

par Philippe Lagouche

En quelques scènes mémorables et coups de théâtres plus bouleversants qu'effrayants, l'auteur entreprend un voyage initiatique et énigmatique dans le monde des peurs enfantines : l'obscurité, l'eau, l'inconnu, la solitude... Troublantes ondes de cinéma que voilà.

Le Dauphiné Libéré

par Jean Serroy

Sur la thématique symbolique des rapports au père, un film qui balance, comme un conte, entre le merveilleux et l’épouvante, à l’image de ce que suscite la forêt suédoise, décor et surtout acteur principal du film.

Le Parisien

par Catherine Balle

Malgré un début un peu lent, le film fait efficacement grimper la pression.

La critique complète est disponible sur le site Le Parisien

Les Fiches du Cinéma

par Romain Princet

Un film ambitieux, qui souffre hélas de sa construction alambiquée.

L'Humanité

par Vincent Ostria

On s’arrête juste à l’orée du cinéma d’horreur. Le film reste dans un entre-deux ; sa magie tient à cela. La monstruosité émane pour ainsi dire du contexte : la triste forêt, la neurasthénie du père, l’isolement. Comme tous les phobiques et paranos, Marchand s’inspire de Master Hitchcock, il propose une vision très personnelle de la peur.

La critique complète est disponible sur le site L'Humanité

Culturebox - France Télévisions

par Jacky Bornet

On a vite fait le tour de cette forêt trop pénétrable, dont le mystère est vite résolu, donnant l’impression de tourner en rond, avec l’effet de répétition inhérent, malgré de bonnes intentions premières.

La critique complète est disponible sur le site Culturebox - France Télévisions

Culturopoing.com

par Claude Atlas

Malgré une bonne interprétation et une photographie soignée, à force d'être programmatique, Dans la Forêt produit une forme d’oxymore : de l’ambivalence lisse.

La critique complète est disponible sur le site Culturopoing.com

Le Monde

par Jean-François Rauger

La lente et efficace montée de l’angoisse dans le film de Gilles Marchand est celle ressentie par la menace du retour d’un fait divers.

Le Nouvel Observateur

par François Forestier

Gilles Marchand ("Qui a tué Bambi ?") livre une sorte de roman d’apprentissage agaçant. L’image est belle, l’idée est intéressante, les acteurs sont excellents (surtout le petit Timothé Vom Dorp), mais l’ensemble est rébarbatif. C’est un genre.

La critique complète est disponible sur le site Le Nouvel Observateur

L'Express

par Eric Libiot

Un conte à l'atmosphère prenante, qui pèche par manque de rythme et de péripéties. Dommage.

Studio Ciné Live

par Thierry Cheze

Dès la première scène et un échange avec une psy, on sait que le film va dans le mur. La faute à un récit cousu de fil blanc, où la peur et le trouble se transforment en ennui.

Les meilleurs films de tous les temps
  • Les meilleurs films de tous les temps selon les spectateurs
  • Les meilleurs films de tous les temps selon la presse
Back to Top